Formation Hypnose

Exercice illégal de la médecine?

  • Initiateur de la discussion hypnotherapie32
  • Date de début
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Si l'on considère, comme beaucoup d'hypnothérapeute le prétendent, et moi en premier, que l'hypnose est un état qui permet au sujet en état d'hypnose d'agir sur lui même, sans jamais pouvoir faire du mal, et que l'hypnotiseur n'a pas de pouvoir, a part de permettre au sujet traité d'aller en état d'hypnose, comment pourrait il faire du mal, et pourquoi l'interdire? :roll:
 
amrita
amrita
Membre
messages
309
Points
2 290
Localisation
isere
A votre avis, tous confondus, hypno, magnetiseurs, therapeutes en diverses methodes etc.... ca fait un chiffre d'affaire de combien ?

Alors avant qu'ils obligent tout le monde à mettre la clé sous la porte....

Je pense plutôt qu'il faut modifier la loi (et qu'elle va être modifiée...)

Il n'y a pas si longtemps que ça seul un kiné pouvait pratiquer un massage, même les esthéticiennes ne pouvaient mettre ce terme sur leurs plaques.

Et puis il y a eu des gens qui eux ont voulu faire des massages... Et maintenant il existe la profession (légale) praticien massage en bien être.
 
K.Finel
K.Finel
Membre
messages
38
Points
1 550
Bonjour à tous,

J'ai survolé ce sujet qui m'intéresse particulièrement en ce moment

Tout d'abord, nous avons un avocat spécialisé dans ce type de problématique, il y a une jurisprudence, elle mérite d'être étudiée. 95% des condamnations reposent sur des erreurs faciles à éviter. Il y a beaucoup de confusions sur la pratique illégale de la médecine, certaines choses à savoir pour sa communication... Comme cette question s'est complexifiée avec les récents décrets d'application de la loi sur la psychothérapie, nous avons décidé de mettre à dispositions ces informations pour l'ensemble de la profession dès cette année.
2 conférences d'information - gratuites - seront proposées et ouvertes aux personnes ne faisant par partie de l'ARCHE. Il est important je pense de se "serrer les coudes"

Dans la même direction, Hypnothérapie32, au vu de ce que vous avez décrit - si vous le souhaitez - je vous met à disposition notre spécialiste si vous avez besoin de conseils ou d'un éclairage particulier.

Ensuite j'ai lu plusieurs choses qui méritent d'être précisées :

L'hypnose n'est pas réglementée et n'est pas forcément une technique de psychothérapie (même si elle est historiquement à l'origine de ce mot !). On peut être praticien en hypnose, hypnopraticien, hypnologue... sans être psychothérapeute. Le terme psychopraticien est donc libre et ne dépend pas d'un diplôme, une école qui prétend donner un tel diplôme prend un risque... Le terme hypnothérapeute devrait passer, mais c'est là qu'une étude des procès récents est importante. Après, il existe un risque.

Les fédérations de psychothérapie n'étant pas vraiment en accord avec les lois récentes, le terme de psychopraticien, va sans doute se généraliser, en théorie il reste libre.
La définition donné des mots cités par wikipédia n'est pas exacte, ni complète, mais de toute façon aux yeux de la loi ce n'est pas cela qui compte : ce qui compte est de "protéger" le quidam, en évitant une appellation qui peut faire croire qu'il a à faire à un médecin.
On se doute que ce flou n'est pas à l'avantage de l'accusé dans de nombreux cas.

Je reprend aussi quelques passages de messages lu dans ce post :


Je vois que des organismes de formation à l'hypnose comme l'arche essayent de s'entourer de médecins, ils doivent aussi flipper grave et je les comprends.
En fait nous avons simplement ouvert une formation spécifique pour les médecins, plus courtes (18 jours), adaptées à leur pratique, afin qu'ils puissent aussi apprendre l'hypnose. Je pense qu'il ne faut pas "sectariser" la profession, c'est une très bonne chose que les médecins s'intéressent à l'hypnose, non pas en tant que psychothérapie mais comme outil qui peut leur apporter dans leurs interventions spécifiques.

Notre comité scientifique et notre comité éthique ont par contre un rôle à plusieurs niveaux : je pense qu'ils sont indispensables pour assurer l'évolution positive de la profession, bien séparer ce qui est d'ordre médical et ce qui ne l'est pas. Il se trouve que nous somme le seul institut à être sur les deux terrains (médical et non médical), nous définissons donc actuellement les axes de collaboration médecine - hypnose, tout en préservant le terrain des praticiens en hypnose, qu'ils soient psychothérapeutes, coach ou autre. C'est un vaste chantier, que personne n'avait voulu assumer avant, mais qui est essentiel si on ne veut pas que l'hypnose telle que nous la connaissons disparaisse.

Enfin, notre centre de recherche permet une évaluation des pratiques, en lien avec des institutions officielles (centre de recherches, laboratoires, facultés...) de façon à sortir des croyances, et de mesurer toutes les formes d'hypnose et leur possibilités. Mis à part le fameux rapport - assez discutable - de l'INSERM, c'est une première en France. On devance ainsi les critiques qui pourraient être fait dans un 2e temps.



Pour la nouvelle génération, il vous faudra vous former en tant que psy de façon officielle. En espérant que cela n'affectera pas ce que vous avez de meilleur en vous.
Si Erickson n'avait pas été psychiatre, certains lui cracheraient dessus aujourd'hui.
Je ne pense pas. Je pense même qu'il est important d'éviter que de telles idées se propagent : l'hypnose doit rester une discipline indépendante, ouverte. Ses lettres de noblesses peuvent se gagner de l'intérieur, c'est ce qui est en cours actuellement... D'autant que l'hypnose est avant tout un discipline de communication avant d'avoir des applications thérapeutiques !



les hypnothérapeutes et l' hypnothérapie n'existent pas officiellement donc classés comme pratique non légale de la médecine !
Les deux propositions n'ont pas de rapport logique... mais c'est une belle figure de rhétorique ;)



Je suis certain que si Milton Erickson n'avait pas été psychiatre et donc médecin, il n'aurait jamais eu l'applomb, l'éthique et le génie qui lui ont permis de mettre en lumière la thérapie éricksonnienne qui aurait dû logiquement être reconnue et protégée comme "thérapie éricksonnienne médicale" à part entière car l'hypnose thérapeutique nécessite des bases médicales psycho psychiatriques dont une majorité d'amateurs pseudo thérapeutes ne disposeront jamais.

Et bien ! en voici de beaux amalgames :)
Etre médecin crée donc une éthique ? Je ne pense pas. Etre médecin crée de l'applomb ? Ah ? Etre médecin donne du génie ? Oh !
Je n'ai en tout cas pas cette idéalisation de la profession, qui comme toute profession se compose de gens honorables et d'autres bien moins scrupuleux.

Maintenant, dans les faits, MHE a été souvent en conflit avec les médecins et en procès aussi avec certains représentant de l'ordre. Il a souvent été critique envers la profession, et a mis en avant ses élèves non médecins de la même façon... du reste, aucun psychiatre parmi les élèves connus proches d'Erickson !

L'hypnose n'est pas une médecine, c'est un fait. Elle n'a pas prétention à le devenir, tout comme la médecine n'a pas prétention à agir sur le mental autrement que par voix médicale.
Pour être en rapport avec de nombreux médecins qui pratiquent et dirigent des organismes de formation, cette vision est plutôt partagée.


***
Bref, si le formateur n'a pas un niveau de psychologue clinicien avec une solide formation d'hypnothérapie, c'est à dire de l'hynose clinique et pas uniquement Ericksonnienne et bien là, vous pouvez avoir des doutes...
***
Evitons la aussi les querelles de chapelle, c'est là un mal qui cause du tort à l'hypnose...
Comme il n'y a aucun rapport en psychologie clinique et hypnose je trouve cette phrase décalée. Elle me semble parler d'un cas unique et non de la profession dans son ensemble. Pour paraphraser Jean Becchio, l'hypnose clinique (dont il est l'un de principaux représentant en France) et l'hypnose Ericksonienne sont une seule et même chose, seule la dénomination change : la technique de base est la même. En fait "psychologie clinique" fait référence aux applications et non à la méthode.

On entend parler de plus en plus de formes d'hypnose, les noms créent de la confusion, mais le fond reste le même, il s'agit de ne pas désorienter le public avec tous ces termes.

Tout psychologue clinicien honnête vous dirait que ses études ne lui servent à rien sans sa pratique de l'hypnose. Je veux bien organiser un débat à ce sujet si il mérite d'être approfondi... Malheureusement, certains s'accrochent à leurs diplômes plus qu'à leurs résultats, c'est un mal bien Français n'est ce pas ? Dépassons le dans ce domaine, et intéressons nous aux résultats.


Il faut un minimum 18 séminaires (un séminaire = un week-end) pour acquérir une solide formation mais encore tout dépend où... en sachant que les séminaires doivent être espacés pour justement intégrer ce que l'on apprend, donc les 8 à 10 jours d'affilés c'est du grand n'importe quoi...
C'est une vision arbitraire et subjective de la pédagogie ne trouvez vous pas ? 18 séminaires ? c'est spécifique... et ca me semble juste correspondre au programme d'un institut précis ca ! Métaphore, vous êtes un peu coquine là :)

C'est à peu près que propose Dany Dan aussi par exemple, mais est ce que ce sont des critères suffisants ?

Non, aucune personne de bon sens ne peut même supposer que ce sont sur ces critères que se fondent la qualité ! Je vous renvoie aussi à la littérature scientifique en matière de pédagogie qui semble privilégier les formats plus intensifs... !

Mais là n'est pas le débat: les formations ne sont bonnes que si les personnes qui en sortent savent pratiquer de façon efficace et peuvent représenter dignement l'approche hypnotique, ericksonienne ou non. D'autant que je trouve important qu'il y ait différents courants dans la profession. (je parle de courants et non de marques déposées dont la légitimité ne repose que sur un dépôt de nom...).

Je suis certain que vous conviendrez que le sérieux de l'hypnose passe aussi par rapprochement des centres de formations, et l'ouverture à toutes les approches, et que dénigrer ne fait pas bien avancer les choses. Je trouve qu'elle est plutôt bien votre formation, c'est bien que vous puissiez continuer dans ce sens et que vous apportiez votre avis, et vos "coups de gueule", même si parfois vous le faites avec maladresse : la spontanéité est importante... restons respectueux tout de même !

Pour terminer, je dirais que l'évolution actuelle dépend des efforts que voudront bien faire les principaux centres de formations, et de notre capacité à dialoguer, à construire.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Merci pour ces informations

Je retiendrai esentiellement ceci :

"Comme il n'y a aucun rapport en psychologie clinique et hypnose "


avec je pense un lapsus révélateur :

"Comme il n'y a aucun rapport entre psychologie clinique et hypnose "


8)
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
Je ne dis pas que tous les psychiatres ou que tous les médecins sont parfaits et qu'ils guérissent tout le monde, loin de là. Mais par exemple préfèreriez-vous vous faire enlever l'appendicite par un chirurgien ou par une personne qui a appris la chirurgie en 10 jours?

Il ne s'agit pas ici d'opposer ceux qui ont fait médecine et les autres mais plutôt ceux qui ont les bases requises (médecins ou pas) et ceux qui ne les ont pas.
ce n'est pas ce que j'ai dit.

tout le monde a le droit de se tromper, bien sûr, même les chirurgiens, cependant, certaines erreurs devraient être impossible à faire à la fin du cursus. Genre traumatiser un patient en lui gueulant dessus à chaque fois. Plus d'un patient me l'a rapporté.

alors plus qu'une formation, je serais plutôt pour évaluer les praticiens sur la base de leurs résultats ...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Altmaier à dit:
Si l'on considère, comme beaucoup d'hypnothérapeute le prétendent, et moi en premier, que l'hypnose est un état qui permet au sujet en état d'hypnose d'agir sur lui même, sans jamais pouvoir faire du mal, et que l'hypnotiseur n'a pas de pouvoir, a part de permettre au sujet traité d'aller en état d'hypnose, comment pourrait il faire du mal, et pourquoi l'interdire? :roll:
parce que les personnes peuvent se faire mal...
 
M
Métaphore
Invité
paulelie à dit:
meta , vous pensez a l'arche... bien sur!je ne pense pas qu'il s'en mettent plein les poches....
les charges sont tres lourdes ,pour proposer et mettre en place ces formations....il est + que normal qu'ils soit payés!

de plus pour avoir été a l'arche , sans avoir assisté a ces cours, je pense que kevin est peut etre tout sauf malhonete!
et son organisation a eu la seule réponse intelligente..... faire un pas en direction des médecins et leur proposer une formation!
Non, vous vous trompez, je n'avais pas l'ARCHE comme cible, mais il est facile de trouver des stages d'hypnose et de ses dérivés en pagaille sur internet.

Voyez vous Paulélie, c'est plutôt vous que je trouve de dangereux parfois...en disant guérir du cancer, ou pire guérir de tout...

M. FINEL
J'ai lu avec attention votre message, et à vrai dire je ne suis pas étonnée de votre intervention, curieux quand même que vous arrivez juste à ce moment là... :idea: , mais bon ne faisons pas de mauvais esprit, n'est ce pas ?... mais comme le hasard n'existe pas, on peut toujours se poser les bonnes questions...

Je suppose que cette phrase m'est adressée directement :

:arrow: Je trouve qu'elle est plutôt bien votre formation, c'est bien que vous puissiez continuer dans ce sens et que vous apportiez votre avis, et vos "coups de gueule", même si parfois vous le faites avec maladresse : la spontanéité est importante... restons respectueux tout de même !

Que connaissez vous de mon centre de formation ? :shock:

:arrow: Tout psychologue clinicien honnête vous dirait que ses études ne lui servent à rien sans sa pratique de l'hypnose.

Tout à fait d'accord, c'est mon formateur qui me l'a dit lui-même.

Mais voyez vous sur ce forum, on voit des demandes dépassant l'entendement, ou des réflexions sur l'hypnose tellement décalées que parfois il me semble important de recadrer les choses, vous connaissez l'importance du "recadrage" ... :D
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
je rajouterais aussi ceci :

un praticien efficace en hypnose a plusieurs apprentissages à faire:

1- apprendre à faire de l'hypnose
2- apprendre à utiliser l'hypnose pour aider une personne à changer
3- apprendre qu'est ce qui fait qu'une personne va mal et ce qu'il faudrait faire pour l'aider à aller bien;
4- apprendre à utiliser l'hypnose pour réaliser 3-

ils sont intentionnellement dans cet ordre.


A l'ifhe, on apprend 1- & 2-
j'ignore ce qu'apprend l'ARCHE mais au vu des réponses de certains des praticiens, le point 3- ne semble pas encore complètement ok...
pourtant il est essentiel pour arriver à faire correctement 4-

en tout cas, au vu des discussions avec plusieurs psychologues cliniciens (vu que j'en reçois et j'en compte aussi parmi mes fréquentations usuelles), le point 3- n'est pas beaucoup mieux en université...

alors il est clair que plein d'individus, médecins, psychologues, autres ont réussi, par l'observation et l'expérimentation, à comprendre et intégrer et faire le point 3-. Mais pour l'essentiel, c'est en dépassant souvent leurs diverses formations, pour s'affranchir des croyances freinantes transmises (exemple : j'ai encore en mémoire la psychologue clinicienne qui m'a soutenu que la douleur lié à un souvenir ne diminuait jamais...).

Merci Kevin pour les infos concernant le projet/conf. de l'arche sur la législation. Sera-t-elle diffusée aussi en vidéo sur le site?

En conclusion : la société devient de plus en plus anxieuse, donc de plus en plus dans le contrôle et va donc de plus en plus mal psychiquement parlant... et donc la législation va se durcir, c'est pratiquement inévitable.
Par contre, comme la société devient plus anxieuse, en tout cas en france, il y aura de plus en plus de personnes à aider et de plus en plus de perturbations et de problèmes au niveau de la société...

Perso, je trouve qu'il serait bon de faire un mp3 gratuit, qui aiderait les personnes à avoir une vision plus positive et être moins anxieuses.
Mais un mp3 qui serait efficace (ie qui se situerait au niv du point 4-). celui que j'avais fait il y a 4 ans1/2 ne l'est pas.
 
  • J'aime
M
Métaphore
Invité
:arrow: Perso, je trouve qu'il serait bon de faire un mp3 gratuit, qui aiderait les personnes à avoir une vision plus positive et être moins anxieuses.

Vous savez très bien que chaque individu est différent, vous savez très bien ou peut être moins bien (vu nos approches différentes) qu'un état du Moi ne se laisse pas faire juste en AH...

Certains mp3 gratuits sur internet sont très bien mais suivant l'individu qui n'a jamais pratiqué l'AH, peut ressentir une forte frustration s'ils ne sont pas guidés par un thérapeute/accompagnateur, et cela renforce leur malaise de ne pas y arriver...

L'auto hypnose permet de se recentrer, mais il faut bien expliquer à l'individu ce que cela représente, les thérapeutes connaissent l'intérêt de cette implication, mais ceux qui n'y connaissent rien pensent que l'hypnose c'est magique... ça peut l'être mais il faut se RECENTRER sur son ressenti corporel, émotionnel... tout part de là...

Vous parlez de votre psychologue clinicienne, mais moi j'ai rencontré en formation, une coach qui était très dépressive, donc vous voyez ça fait peur...je me demande comment elle s'y prend... :roll:


:arrow: Par contre, comme la société devient plus anxieuse, en tout cas en france, il y aura de plus en plus de personnes à aider et de plus en plus de perturbations et de problèmes au niveau de la société...

Oui sauf que les personnes sont de plus en plus démunies financièrement, donc le problème reste le même... autant pour eux que pour les thérapeutes.
 
M
Métaphore
Invité
Pour en revenir à l'intervention de K. FINEL, pour être honnête ce qui me gêne c'est que l'âge de ces élèves a l'air d'être entre 20 et 25 ans, pour avoir assisté à un de ces cabinets public (qui ont fait des démonstrations) et avoir rencontré des personnes/élèves sur son stand lors du salon ZEN.

Dans mon centre de formation, je dirais que l'âge moyen est de ... 45/50 voire plus.... donc avez vous une explication ?... :roll:
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
>>>>>>>>>>suderien est finalement demasqué<<<<<<<

et les citoyens qui n'arrivent pas à être conscient de ce fonctionnement structuré de santé publique ne sont que réactionnaires dangereux.

Paulélie a un discours plus que discutable et répréhensible face à la loi

qui sort donc manifestement du cadre d'un forum public de sensibilisation à une curiosité qu'est l'hypnose...

l'hypnose, cette mystérieuse illusion qui aime jouer avec les mots et qui se prend à vouloir guérir les maux en voulant jouer au docteur !

donc avec le danger de la fermeture de ce forum pour incitation à la pratique illégale de la médecine !!!
>>>>>>>>>>>>

des mots qui sortent tout droit du discours officiel?
ou on juge les adversaires comme responsables d'un état de fait, en les qualifiant de terroristes .... quand ils ont des opinions qui gênent votre discours.... classique!
je suis donc hors la loi?
de la loi surderienne et bientot responsable pour la fermeture de ce forum?
vous vous moquez de qui?
 
K.Finel
K.Finel
Membre
messages
38
Points
1 550
Bonjour,

Métaphore, sur un tel sujet, ca me semble tout simplement important d'intervenir, c'est un sujet "grave", actuel et qui concerne bon nombre d'entre nous.

Je suis tout à fait d'accord sur le recadrage !

Valikor, nous n'avons pas la même définition du point 3, mais il est pour moi au centre. Ensuite, il peut être défini de plusieurs façons ! Nous aurons certainement l'occasion d'en parler un jour :)

La conférence ne sera peut-être pas en accès public, le propos me semble quand même très spécifique, et doit être mis à jour chaque année...
Par contre, elle sera sans doute renouvelée régulièrement. Le format va permettre aussi au public professionnel de poser des questions précises.

Metaphore, l'âge moyen des stagiaires de l'ARCHE est de 40 ans (la stat date de la saison 2009 - 2010), nous avons eu cette année 3 stagiaires de moins de 25 ans.
Mais bon pour moi l'âge n'est pas un critère, vous vous en doutez :)
J'espère en tout cas que la moyenne va baisser dans les prochaines années, ca serait je pense bon signe !
 
M
Métaphore
Invité
K.Finel à dit:
Bonjour,

Métaphore, sur un tel sujet, ca me semble tout simplement important d'intervenir, c'est un sujet "grave", actuel et qui concerne bon nombre d'entre nous.

Je suis tout à fait d'accord sur le recadrage !

Valikor, nous n'avons pas la même définition du point 3, mais il est pour moi au centre. Ensuite, il peut être défini de plusieurs façons ! Nous aurons certainement l'occasion d'en parler un jour :)

La conférence ne sera peut-être pas en accès public, le propos me semble quand même très spécifique, et doit être mis à jour chaque année...
Par contre, elle sera sans doute renouvelée régulièrement. Le format va permettre aussi au public professionnel de poser des questions précises.

Metaphore, l'âge moyen des stagiaires de l'ARCHE est de 40 ans (la stat date de la saison 2009 - 2010), nous avons eu cette année 3 stagiaires de moins de 25 ans.
Mais bon pour moi l'âge n'est pas un critère, vous vous en doutez :)
J'espère en tout cas que la moyenne va baisser dans les prochaines années, ca serait je pense bon signe
!
Hum... tout cela est très discutable, vous vous en doutez... :idea:

Quant à votre intervention sur ce topic à ce moment là précisément également...

:arrow: La conférence ne sera peut-être pas en accès public

Comme à l'habitude, cela reste en cercle bien fermé de l'ARCHE, donc vous pouvez bien comprendre que se serrez les coudes entre centre de formation est bien évidemment une chose bien compliquée...
 
K.Finel
K.Finel
Membre
messages
38
Points
1 550
Les conférences seront ouvertes à toute personne pratiquant l'hypnose, quelque soit leur formation. C'est donc en totale ouverture, comme 90% des 70 conférences proposées 2011. Quant à la participation elle sera gratuite.

Je parlais de réserves quand au fait de mettre une vidéo en accès public, c'est une chose différente.

Pour ce qui est de l'âge, c'est un débat de croyance, intéressant, mais hors sujet...
 
M
Métaphore
Invité
K.Finel à dit:
Les conférences seront ouvertes à toute personne pratiquant l'hypnose, quelque soit leur formation. C'est donc en totale ouverture, comme 90% des 70 conférences proposées 2011. Quant à la participation sera gratuite.

Je parlais de réserves quand au fait de mettre une vidéo en accès public, c'est une chose différente.

Ben non c'était pas le cas, le jour de l'invitation de Paulélie... sur invitation personnelle et sélective... :roll: .

Quant à l'âge, c'est un débat de croyance, intéressant, mais hors sujet...
Chacun ses croyances alors...

:arrow: Je suis certain que vous conviendrez que le sérieux de l'hypnose passe aussi par rapprochement des centres de formations, et l'ouverture à toutes les approches, et que dénigrer ne fait pas bien avancer les choses.

Quelles sont les autres approches thérapeutique à l'ARCHE à part l'HE ?
 
hypnotherapie32
hypnotherapie32
Membre
messages
242
Points
2 120
Monsieur FINEL,
Je vous remercie pour votre proposition d'aide par l'intermédiaire de votre spécialiste et vous ai adresser un mp.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
K.Finel à dit:
Bonjour,

Valikor, nous n'avons pas la même définition du point 3, mais il est pour moi au centre. Ensuite, il peut être défini de plusieurs façons ! Nous aurons certainement l'occasion d'en parler un jour :)
tout à fait, avec plaisir.

si vous passez par lyon, je saurais me rendre disponible.

revenir sur paris pour une journée, pourquoi pas...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
paulelie à dit:
>>>>>>>>>>suderien est finalement demasqué>>>>>>>>>>>>

des mots qui sortent tout droit du discours officiel?
ou on juge les adversaires comme responsables d'un état de fait, en les qualifiant de terroristes .... quand ils ont des opinions qui gênent votre discours.... classique!
je suis donc hors la loi?
de la loi surderienne et bientot responsable pour la fermeture de ce forum?
vous vous moquez de qui?
Paul, ne serait-ce que lorsque vous prétendez guérir le cancer vous êtes hors la loi.

Pour Valikor, oui bien sûr une évaluation au niveau des résultats serait intéressante même si difficile à mettre en oeuvre j'imagine. Comment le verriez-vous?
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
alors plus qu'une formation, je serais plutôt pour évaluer les praticiens sur la base de leurs résultats ...
Bof... vu ce que vous dites plus bas, je crains que ce soit impossible, car sur quoi baseriez vous vos résultats ? sur le fait que votre patient ne vienne plus vous voir ? peut être n'a t-il trouvé aucune amélioration et vu le prix que ça lui a coûté, il préfère arrêter...c'est une hypothèse...
ou bien il n'est pas suffisamment impliqué comme vous l'indiquez dans votre message ci-dessous, et ne revient plus.


Donc ce n'est pas la dessus qu'il faut se baser, mais finalement, je dirais sur la responsabilité de chacun qui va consulter, tout simplement, on peut aller voir un psychiatre pendant un an et ne pas voir de résultat, va t-on le rayer de l'ordre des médecins ? non bon alors...il en est de même pour les hypnos.


valikor à dit:
autre exemple qui revient un peu souvent : de temps en temps, j'ai quelqu'un qui vient pour retrouver un souvenir dont il/elle n'est pas sur...
il arrive que la personne veuille aller mieux, mais certians veulent juste savoir et quand le voile de l'amnésie est perçé, ils ne veulent pas aller plus loin, ils préfèrent garder leur colère et leur douleur et essayer (vainement) de chercher réparation...
et j'ai beau essayer de les convaincre que cela ne servira
) rien, que remplacer le doute par la colère et la douleur ne les aidera pas... ils ne veulent pas entendre...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
paulelie à dit:
>>>>>>>>>>suderien est finalement demasqué<<<<<<<

et les citoyens qui n'arrivent pas à être conscient de ce fonctionnement structuré de santé publique ne sont que réactionnaires dangereux.

Paulélie a un discours plus que discutable et répréhensible face à la loi

qui sort donc manifestement du cadre d'un forum public de sensibilisation à une curiosité qu'est l'hypnose...

l'hypnose, cette mystérieuse illusion qui aime jouer avec les mots et qui se prend à vouloir guérir les maux en voulant jouer au docteur !

donc avec le danger de la fermeture de ce forum pour incitation à la pratique illégale de la médecine !!!
>>>>>>>>>>>>

des mots qui sortent tout droit du discours officiel?
ou on juge les adversaires comme responsables d'un état de fait, en les qualifiant de terroristes .... quand ils ont des opinions qui gênent votre discours.... classique!
je suis donc hors la loi?
de la loi surderienne et bientot responsable pour la fermeture de ce forum?
vous vous moquez de qui?
je ne dirais jamais que vous êtes un terroriste !

vous êtes un réactionnaire passionnant !

sauf que vous êtes parano dès qu'on vous titille un peu...

en fait d' une grande hypnosensibilité incontrolable ?

:lol:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
paulelie à dit:
meta , vous pensez a l'arche... bien sur!je ne pense pas qu'il s'en mettent plein les poches....
les charges sont tres lourdes ,pour proposer et mettre en place ces formations....il est + que normal qu'ils soit payés!

de plus pour avoir été a l'arche , sans avoir assisté a ces cours, je pense que kevin est peut etre tout sauf malhonete!
et son organisation a eu la seule réponse intelligente..... faire un pas en direction des médecins et leur proposer une formation!
Non, vous vous trompez, je n'avais pas l'ARCHE comme cible, mais il est facile de trouver des stages d'hypnose et de ses dérivés en pagaille sur internet.

Voyez vous Paulélie, c'est plutôt vous que je trouve de dangereux parfois...en disant guérir du cancer, ou pire guérir de tout...

M. FINEL
J'ai lu avec attention votre message, et à vrai dire je ne suis pas étonnée de votre intervention, curieux quand même que vous arrivez juste à ce moment là... :idea: , mais bon ne faisons pas de mauvais esprit, n'est ce pas ?... mais comme le hasard n'existe pas, on peut toujours se poser les bonnes questions...

Je suppose que cette phrase m'est adressée directement :

:arrow: Je trouve qu'elle est plutôt bien votre formation, c'est bien que vous puissiez continuer dans ce sens et que vous apportiez votre avis, et vos "coups de gueule", même si parfois vous le faites avec maladresse : la spontanéité est importante... restons respectueux tout de même !

Que connaissez vous de mon centre de formation ? :shock:

:arrow: Tout psychologue clinicien honnête vous dirait que ses études ne lui servent à rien sans sa pratique de l'hypnose.

Tout à fait d'accord, c'est mon formateur qui me l'a dit lui-même.

Mais voyez vous sur ce forum, on voit des demandes dépassant l'entendement, ou des réflexions sur l'hypnose tellement décalées que parfois il me semble important de recadrer les choses, vous connaissez l'importance du "recadrage" ... :D
Le décadrage provocatif !

voilà le technique de ré-équilibration mentale par excellence !

la plus utilisée aussi sur ce forum !


:p
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
Donc ce n'est pas la dessus qu'il faut se baser, mais finalement, je dirais sur la responsabilité de chacun qui va consulter, tout simplement, on peut aller voir un psychiatre pendant un an et ne pas voir de résultat, va t-on le rayer de l'ordre des médecins ? non bon alors...il en est de même pour les hypnos.
L'exemple ne me semble pas pertinent Métaphore. Comme si le fait que certains psychiatres sont inefficaces devait justifier que n'importe qui puisse intervenir sur la santé psychologique des patients, où est le rapport.

Ici il est principalement question de l'intérêt des patients et de fait tous les patients en détresse psychologique n'ont pas forcément les facultés de jugement qui permettent de dire que tel praticien est dangereux ou pas. Que faites-vous des patients particulièrement influençables qui seraient tentés d'adopter toutes les idées d'un thérapeute aux croyances les plus douteuses? Que faites-vous des patients fragiles qui vont quitter leur conjoint sur les conseils de leur thérapeute qui projettera ses propres échecs passés?

Si certaines mesures permettent de limiter au maximum ces dérives et de préserver autant que faire ce peut les patients alors c'est dans l'intérêt aussi bien des praticiens que des patients de les mettre en oeuvre.
 
M
Métaphore
Invité
laurenzo à dit:
Métaphore à dit:
Donc ce n'est pas la dessus qu'il faut se baser, mais finalement, je dirais sur la responsabilité de chacun qui va consulter, tout simplement, on peut aller voir un psychiatre pendant un an et ne pas voir de résultat, va t-on le rayer de l'ordre des médecins ? non bon alors...il en est de même pour les hypnos.
L'exemple ne me semble pas pertinent Métaphore. Comme si le fait que certains psychiatres sont inefficaces devait justifier que n'importe qui puisse intervenir sur la santé psychologique des patients, où est le rapport.

Vous ne voyez pas le rapport ? :shock: pourtant l'exemple est clair...

Ici il est principalement question de l'intérêt des patients et de fait tous les patients en détresse psychologique n'ont pas forcément les facultés de jugement qui permettent de dire que tel praticien est dangereux ou pas. Que faites-vous des patients particulièrement influençables qui seraient tentés d'adopter toutes les idées d'un thérapeute aux croyances les plus douteuses? Que faites-vous des patients fragiles qui vont quitter leur conjoint sur les conseils de leur thérapeute qui projettera ses propres échecs passés?

Si certaines mesures permettent de limiter au maximum ces dérives et de préserver autant que faire ce peut les patients alors c'est dans l'intérêt aussi bien des praticiens que des patients de les mettre en oeuvre.
Désolée, c'est la responsabilité de chacun...

Comme ceux qui préfèrent dépenser beaucoup d'argent chez les voyantes ou gourous du même genre, chacun ses responsabilités..

Arrêter un peu de tout vouloir mettre dans des boîtes, est ce peut être une part de vous même qui se sent coincée dans une éducation, j'en sais rien... mais libérez vous car vous n'avancerez pas dans ce genre de discours...

Le monde parfait n'existe pas, réveillez vous un peu...

Bien sûr qu'il y a des arnaqueurs d'hynos et autres, mais il y a certains signes dans leur pub qui ne trompent pas, maintenant si vous tombez dans le panneau que voulez vous...

C'est comme celle qui font de la chirurgie esthéthique chez un dermato, ou un médecin généraliste, combien de fois on a entendu ça, parce que c'était moins cher, ben oui après faut pas pleurer...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
laurenzo à dit:
Métaphore à dit:
Donc ce n'est pas la dessus qu'il faut se baser, mais finalement, je dirais sur la responsabilité de chacun qui va consulter, tout simplement, on peut aller voir un psychiatre pendant un an et ne pas voir de résultat, va t-on le rayer de l'ordre des médecins ? non bon alors...il en est de même pour les hypnos.
L'exemple ne me semble pas pertinent Métaphore. Comme si le fait que certains psychiatres sont inefficaces devait justifier que n'importe qui puisse intervenir sur la santé psychologique des patients, où est le rapport.

Vous ne voyez pas le rapport ? :shock: pourtant l'exemple est pourtant clair...
Oui alors vous avez sans doute raison, si des psychiatres sont mauvais c'est tout à fait normal que plein d'autres mauvais viennent sur le marché de la souffrance, peu importe les patients finalement...

C'est dommage de rentrer dans une opposition systématique entre médecins et non médecins puisqu'ici vous excluez simplement les patients. Le but n'est pas de dire que les médecins sont les seuls compétents et que les autres sont stupides mais d'arriver à un système où les patients auraient le moins de probabilités de tomber sur des thérapeutes incompétents. Je pense que nous nous rejoignons au moins sur ce point.

Vous êtes la 1ère à venir nous dire que plein de thérapeutes sont nuls et qu'ils sont potentiellement dangereux pour leurs patients, je ne comprends pas pourquoi vous êtes si opposée à une réglementation qui permettrait déjà d'empêcher une partie de ceux-ci d'exercer.

Pour le reste, en dehors de vos attaques personnelles qui n'étonnent plus personne et qui constituent l'essentiel de vos messages, ça sonne tout de même assez creux. En gros si les gens se font abuser, peu importe, s'ils vont consulter un thérapeute pas formé qui leur racontera n'importe quoi et qu'ils en ressortent brisés bah c'est de leur faute, ils avaient qu'à être moins vulnérables après tout, voilà une bien belle conception de l'aide aux autres...

Il est néanmoins compréhensible que le débat soit difficile, certaines personnes pouvant se sentir visées par cet encadrement de la discipline. De là finalement elles en viennent à ne plus penser à l'intérêt du patient mais au leur qui serait menacé par une obligation de diplôme d'Etat, par un socle minimum de connaissances, par un équilibre psychologique nécessaire etc... Pourtant je crois qu'il est aussi dans leur intérêt que la profession soit un minimum encadrée. On ne peut pas se plaindre d'un côté de la mauvaise image de l'hypnose tout en fermant les yeux d'un autre côté sur les pratiques douteuses auxquelles on laisserait libre cours sans certaines mesures.
 
M
Métaphore
Invité
Vous déformez tous mes propos...et ne vais pas à chaque fois argumenter votre discours, sinon on y passe des jours..

:arrow: Vous êtes la 1ère à venir nous dire que plein de thérapeutes sont nuls et qu'ils sont potentiellement dangereux pour leurs patients, je ne comprends pas pourquoi vous êtes si opposée à une réglementation qui permettrait déjà d'empêcher une partie de ceux-ci d'exercer.

Oui et je maintiens cela, aucune règlementation est possible à l'heure actuelle en matière d'hypnose, donc...

Sinon pour le reste je n'ai aucune crainte en ce qui me concerne.

Je ne suis plus là... :arrow:
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
Vous déformez tous mes propos...et ne vais pas à chaque fois argumenter votre discours, sinon on y passe des jours..

:arrow: Vous êtes la 1ère à venir nous dire que plein de thérapeutes sont nuls et qu'ils sont potentiellement dangereux pour leurs patients, je ne comprends pas pourquoi vous êtes si opposée à une réglementation qui permettrait déjà d'empêcher une partie de ceux-ci d'exercer.

Oui et je maintiens cela, aucune règlementation est possible à l'heure actuelle en matière d'hypnose, donc...
Pourquoi donc?

Pour le reste si vous n'avez pas de diplôme d'Etat, vous êtes un peu dans l'oeil du cyclone donc vos prises de position s'expliquent et on peut comprendre qu'il serait préférable pour vous qu'aucune mesure ne soit prise. C'est juste dommage que ce soit au détriment des patients.

Bonne journée
 
M
Métaphore
Invité
laurenzo à dit:
Métaphore à dit:
Vous déformez tous mes propos...et ne vais pas à chaque fois argumenter votre discours, sinon on y passe des jours..

:arrow: Vous êtes la 1ère à venir nous dire que plein de thérapeutes sont nuls et qu'ils sont potentiellement dangereux pour leurs patients, je ne comprends pas pourquoi vous êtes si opposée à une réglementation qui permettrait déjà d'empêcher une partie de ceux-ci d'exercer.

Oui et je maintiens cela, aucune règlementation est possible à l'heure actuelle en matière d'hypnose, donc...
Pourquoi donc?

Pour le reste si vous n'avez pas de diplôme d'Etat, vous êtes un peu dans l'oeil du cyclone donc vos prises de position s'expliquent et on peut comprendre qu'il serait préférable pour vous qu'aucune mesure ne soit prise. C'est juste dommage que ce soit au détriment des patients.

Bonne journée
Juste avant de m'absenter, vous savez si K.FINEL à un diplôme d'état qui lui permette d'être hypnothérapeute, formateur et directeur d'un centre de formation ? :roll: Pratiquerez t-il l'hypnose illégalement ? ...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
Juste avant de m'absenter, vous savez si K.FINEL à un diplôme d'état qui lui permette d'être hypnothérapeute, formateur et directeur d'un centre de formation ? :roll:
Je ne connais pas sa formation mais pour l'avoir vu pratiquer et à la lecture de ses messages, je n'ai aucun doute sur ses capacités à remplir tous les critères s'il devait y en avoir. Vous noterez également que son discours va dans le sens d'une coopération dans l'intérêt du patient, assez éloigné du vôtre vous en conviendrez.

Je note néanmoins que votre seule argumentation est "oui mais y a des mauvais médecins" ou "oui mais y a p-e d'autres thérapeutes qui n'ont pas de diplôme d'Etat", une opposition (systématique) où vous parlez de tout sauf des patients. On est dans le "y a pire que moi alors ça passe".

Imaginez qu'un chirurgien vous opère d'une jambe et qu'il vous massacre la cheville. Vous allez vous plaindre et il vous répond "oui mais y a un autre chirurgien lui il massacre la jambe en entier", ça vous semblerait pertinent comme réponse?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Je vous rappellerais une petite phrase du dr David Servan Schreiber, que la thérapie la plus rationnelle c'est celle qui marche.

On est à l'heure actuelle dan sun monde où les magnétiseurs sont au pas de l'hopital. Il y a des grands brulés ou des personnes en radiotherapie qui se font "barrer" , (réduire les brulures ...) (et dans certains services, ce sont même des medecins qui conseillent un magnetiseur précis à son patient.

Si un medecin le conseille, c'est parce qu'il y a du résultat... parce que le magnetiseur fait son travail.

On ne sait pas forcement pourquoi ça marche, et le type n'a peut être pas de diplome; mais ça marche... et ce qui marche c'est rationnel de le faire.

Tout simplement.

Un magnetiseur sans résultat ne travaillera pas avec un hopital. Il a aucune soupape de sécurité, c'est lui qui prend des risques.
Sa seule arme le résultat et il est obligé d'être bon.

Un psy, il a un diplome, mais sera t'il bon ?
Avec son diplome, il sort de la contrainte d'etre bon.

Ca laisse à reflechir....

Sans doute y a t'il de bons psychiatres tout comme de bons magnetiseurs et des mauvais... On peut demander des references à un medecin tout comme à un magnetiseur.

Avec toutes les lois du monde, il y aura toujours des gourous, toujours des gens à escroquer, et toujours des gens très bons sans diplome officiel, tout comme des gens avec un diplome officiel et très bon aussi.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Salut Katia,

Ton discours va un peu dans le sens "y a des bons chez les non diplômés, y a des mauvais chez les diplômés donc le diplôme ça vaut pas grand chose au final". Si ce n'est que lorsque tu as des soucis de santé importants tu vas d'abord chez un médecin (diplômé) non?
Si je te donnais le choix entre 10 personnes qui prétendent pouvoir soigner tes caries mais qui n'ont aucun diplôme de dentiste, tu irais en confiance chez combien d'entre eux? Pour quelques personnes qui iront chez un praticien qui réunira toutes les compétences, qui se sera parfaitement formé en autodidacte, combien de personnes ressortiront avec des dents amochées parce qu'ils seront tombés sur des praticiens peu scrupuleux et incompétents?

De même pour reprendre ton exemple, sur quelques magnétiseurs qui obtiennent les résultats que tu soulignes, combien d'autres surfent sur les prouesses des autres en demandant des sommes importantes pour des guérisons qui ne viennent jamais? Un proche qui irait consulter un magnétiseur ce dernier lui affirmant qu'il va lui guérir sa SEP et que le traitement n'est pas nécessaire, j'imagine que tu serais révoltée par son incompétence et par le danger qu'il fait prendre à ce proche. Ca n'est pas pour empêcher les bons de pratiquer que des mesures sont prises mais pour éviter aux mauvais de nuire.
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut