1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Métaphore Isomorphique

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Anonymous, 29 Janvier 2008.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Je souhaite vous faire partager un nouvel article que j'ai écrit. Le voici, il est question des METAPHORES ISOMORPHIQUES:

    Comment écrire sur l'Hypnose Ericksonienne sans aborder les Métaphores, ces histoires d’apparence si simples et ordinaires qui peuvent pourtant être à l’origine de "transe-formations" considérables chez le sujet.

    C’est par une belle après-midi de septembre 2005 que ma mère me demanda de lui "faire de l'Hypnose". Elle disait être de nature assez tendue et venait de se réinsérer professionnellement. Depuis qu’elle avait intégrée son nouveau poste, elle se plaignait de démangeaisons et d’apparitions de boutons sur les mains; les spécialistes rencontrés considéraient que l’origine probable du symptôme était le stress lié à sa réinsertion professionnelle. Ma mère m’expliqua qu’à force de se gratter, les boutons se vidaient "d’eau".

    Après nous être installés dans nos chaises, je commençais à induire un état de Transe Hypnotique chez ma mère. Une fois la Transe induite et approfondie, je remarquais cette petite piscine pour enfants située au fond du jardin. Je me mis alors à raconter l’histoire de la "Vie" de cette piscine…

    "Te souviens-tu à quel point, durant tout l’été, les enfants se sont bien amusés dans la petite piscine ?" lui demandais-je; elle approuva par un signe de tête.

    "Je me souviens du moment où nous l’avons eue; alors qu’elle se dégonfle et qu’elle se vide de sa vieille eau usée, de partout et de plus en plus, je pense qu’elle a fait son temps; une nouvelle saison arrive Maman !" poursuivais-je.

    Je créais ainsi un parallèle entre le cas du sujet et l’histoire devenant par conséquent une "Métaphore Isomorphique". La séance se termina tranquillement.

    Deux semaines plus tard, alors que je rendais visite à mes parents, ma mère me raconta que ses boutons s’étaient naturellement "vidés" jour après jour avant de disparaître comme les démangeaisons.

    Ma mère et moi nous sommes rencontrés lors des fêtes de Noël 2007 et elle m'a dit que le symptôme n'est pas réapparu depuis maintenant... Plus de deux ans.
     
  2. itachi

    itachi Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2008
    Messages:
    58
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Strasbourg
    Vraiment intéressant!
    Je dois avouer que je ne connaissais pas le terme de "métaphore isomorphique" :oops: , mais certainement très enrichissant comme article! :wink:
     
  3. diwaltan

    diwaltan Membre

    Inscrit:
    1 Août 2007
    Messages:
    30
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    tahiti/polynesie
    Bonjour Constant,

    8) Je me sers aussi de ces métaphores pour le stress( entre autre) quand la personne peut donner une forme ,une couleur à son état de stress ou carrément le nom d'un objet ( une épine, un étau...), ce qui est encore mieux.
    D'après ces infos, je construit ma métaphore en mettant en scène ce que m'a donné le patient et çà marche vraiment très bien.
     
Chargement...