PNLomaniaque ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Anonymous, 25 Août 2009.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    Etes-vous PNLomaniaque ? A savoir un individu qui utilise la PNL avec tout le monde, à tout moment et partout ?

    Si tel est le cas, alors je suppose que vous avez conscience d'avoir une grande mission qui s'impose naturellement à vous dans le monde "profane" lol

    Je lance le débat :)
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    C'est quoi ce binz?... :twisted:

    Moi aussi j'ai une grande mission, traquer les anarqueurs...
    :x
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    quel rapport avec le fait de "traquer les arnaqueurs"???
     
  4. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Constant, vous demandez s'il arrive de faire de la thérapie de rue c'est cela?
     
  5. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    Je pense qu'on peut utiliser un langage positif à tous moment sans être pour autant un PNLo maniaque.
     
  6. Anonymous

    Anonymous Invité

    Je constate simplement au quotidien que mon entourage, proche ou pas, fait des distorsions, des surgénéralisations... et j'en passe... Jusque là chose tout à fait compréhensible puisqu'ils ne sont pas formés à la communication. En conclusion, nous qui y sommes formés, comment réagissons-nous dans ce genre de situation ? Nous pouvons donc considérer que nous avons une mission: apporter à l'autre ce qu'il n'a pas encore tout en le laissant évoluer sur son chemin, et faire de cette interaction quelque chose de constructif pour l'autre et tant qu'à faire pour soi-même. Vivez-vous cela comme une contrainte ? Au contraire ce type d'expérience vous plait-il ? Etes-vous parfois "agacé" de passer du temps à faire des recadrages et à "meta modéliser" les écarts verbaux du monde "profane" ? Le fait de savoir signifie t-il pour autant que l'on doit utiliser systématiquement ce savoir ou seulement l'exercer en cabinet ? Pour ma part je considère qu'il est nécessaire de "vivre thérapeute" avant de pouvoir "être thérapeute". Pour tout vous dire ma compagne me dit souvent que je suis le thérapeute à la maison et avec les autres (amis, etc.). Ce qu'elle entend par là, c'est que je m'exprime "comme le thérapeute"; et je lui réponds simplement que je suis une personne et que ces outils, auxquels j'ai été formé et que j'utilise à la base pour l'exercice de ma profession, font partie de moi, sont une partie de moi, et que c'est simplement "moi". Alors je ne suis pas une personne qui utilise des outils dans un cabinet mais "je suis l'outil". A force de mettre ces techniques en pratique, elles sont devenues miennes, elles sont devenues "moi". Et au passage je crois que l'une des meilleures façons d'apprendre la PNL est de l'introduire dans votre quotidien. J'aimerais avoir vos points de vue...

    C'est grave docteur ? suis-je un PNLomaniaque ? lol
     
  7. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    lol
    Eh bien je vous répondrai que je suis pareil (avec votre expérience en moins!).
    Je passe mon temps à faire des recadrages, et c'est plutôt marrant!

    Je suis physicien de formation, et je passe mon temps à analyser pourquoi ma voiture fait du bruit, pourquoi elle ne démarre pas, pourquoi ceci pourquoi cela!

    Quand on est formé dans un domaine, il est normal qu'il s'immisce dans sa vie!
    C'est même plutôt signe que notre travail est fait avec passion ;)
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben vous pourriez faire un petit effort pour d'abord participer aux autres débats en cours je vous dirais...Mais bon... Z'avez le droit. :roll:

    Je vous répondrai que je connais la PNL sans y avoir été formellement formé et je n'aime pas la PNL.

    Par contre pour ce qui est de la communication entre les gens, y'a la communication authentique que j'aime bien. Je la connais déjà mais on dit qu'elle est bien expliquée dans le livre "Cessez d'être gentil, soyez vrais" et je ne me souviens jamais de l'auteur.

    Pour la PNL à mon avis...Elle a encore à faire ses preuves au niveau humain et un peu moins au niveau d'outils de profit corporatif. Je la place au même niveau (et j'ai peut-être tort) que la psychologie corporative que je déteste. Mais en plus, elle est plus efficace.
     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

    GOOGLE, est votre ami Léo...

    Cessez d'être gentil soyez vrai : Être avec les autres en restant soi-même de Thomas d' Ansembourg

    Je ne connais pas mais en tout cas j'adore le titre, la communication authentique, c'est tout moi ça!! et je n'ai jamais eu besoin de PNL ni de quoi que ce d'autre. Communication authentique, passionnée, parfois survoltée mais toujours vrai :wink:
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben je vous le conseille, c'est exactement ce qu'il vous faut pour "canaliser" correctement et diplomatiquement votre "authenticité". :lol:
     
  11. Claude 33

    Claude 33 Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Bonjour à tous,


    Constant, Ne cherchez vous pas simplement à plaire à votre entourage, ce n’est plus vous qui réagissez devant vos amis mais le thérapeute bienveillant. Sauf qu’il faut savoir réagir en tant qu’humain, laissez à votre entourage leur libre arbitre leurs erreurs ne peuvent que les enrichir. Si vous continuez comme « le thérapeute du savoir » , pour certains vous deviendrez leur gourou , pour d’autres il s’éloignerons de vous car il vous trouverons fatigant et peut-être même arrogant surtout les hommes, les femmes ne vous résisteront pas : « enfin un homme qui nous écoute et nous guide : la perle rare ».

    Malheureusement, dans votre système d’agir vous formatez les individu à avoir qu’une méthode de pensée « la votre » car il est évident que pour votre entourage vous êtes le thérapeute donc ce que vous dites est parole d’évangile ; l’histoire avec ces négationnistes nous prouvent que de faire valoir son savoir peut engendrer une manipulation collective à long terme, par des individus peu scrupuleux.

    Imaginez un monde ou nous aurions tous votre connaissance,votre grande expérience, serait-il réellement serein.

    Aujourd’hui dans votre méthode d’agir, vous êtes à mon avis à la limite de la manipulation et si votre amie vous en fait la remarque c’est que cela la gène de vous voir agir en grand manitou. Elle aimerait très certainement vous voir agir avec plus humilité.
     
  12. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    M. claude 33, j'ai franchement envie d'être d'accord avec vous. :D

    D'ailleurs, je n'aime pas ces termes : faire des distorsions, des surgénéralisations, du recadrage etc... Il me semble que ça sonne faux à mes oreilles. Comme si nous étions des petits chiens de Pavlov.
    M'enfin :?

    -----------------
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Quand on entre dans le domaine privé, on devrait pouvoir laisser l'attitude professionnelle de côté.

    Enfin, j'en suis incapable.
    Passer d'une sphère à l'autre brutalement, je sors de ma voiture et je suis dans la sphère privée très difficile. C'est trop brutal.

    Et si la profession est en adéquation avec soi-même, c'est à dire qu'elle est choisie en fonction de sa personnalité, évidemment le comportement risque d'être le même, sans le faire exprès.

    Tout ce que je suis censée repérer au travail, je le repère aussi autrement (je ne peux empêcher mes yeux de voir)

    Parfois c'est le travail qui est une résultante de la personnalité.
     
  14. Anonymous

    Anonymous Invité

    Voilà je suis dans le même cas que toi: je ne peux pas "ne pas voir", des choses me sautent aux yeux. Il faut savoir en faire abstraction ou du moins éviter de les intégrer dans sa vision de l'autre... Pas facile :)
     
  15. Anonymous

    Anonymous Invité

    Bonjour,

    Je constate, et j'écris cela respectueusement, que vous êtes dans le jugement "vous faites ceci, vous faites cela". Le fait d'avoir la profession de Thérapeute a des avantages et des inconvénients. Il s'agit de trouver le juste équilibre comme dans tout !

    Rassurez-vous je ne suis pas forcément le "Thérapeute bienveillant" avec ma partenaire et je ne saurais l'être dans le sens où notre relation est faite de sentiments. Je sais être spontané, rassurez-vous :) L'écoute et le respect de l'autre ne sont pas selon moi uniquement les qualités d'un thérapeute mais avant toute chose doivent être celles de l'Homme vis à vis de son prochain. J'ai la chance de connaître des personnes qui ont les qualités Humaines que doit selon moi avoir un Thérapeute et qui ne sont pas Thérapeute et qui n'ont jamais fait de formation en ce sens. Ensuite, la vision que mes amis ou fréquentations peuvent avoir de moi leur "appartient", en effet je considère que chacun est responsable de la façon dont il perçoit l'autre et il y a une multitude de manières de percevoir l'autre et le Monde qui nous entoure, autant qu'il y a d'individus. Je considère être ouvert aux visions différentes de la mienne et je me nourris de ces différences, j'évolue comme nous tous et je ne détiens aucune vérité.

    Ensuite, vous avez raison: soyons plus humbles, nous ne le sommes jamais assez :)
     
  16. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    En fait, savoir répondre quand l'autre le demande et pas autrement. Auto discipline...

    On devient pénible pour autrui sinon...
     
  17. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    au début j'avais tendance à le faire mais les personnes autour le ressentent négativement car elles ont souvent un problème avec le jugement ou le regard des autres.
    Alors j'ai fini par me dire que ce langage mal-communicant:
    1°) c'est leur problème,
    2°) j'ai envie d'être heureux, pas de corriger les problèmes des autres, même si j'aime bien les aider à résoudre leurs problèmes.
    3°) je suis bien plus que les outils que j'utilise, ce ne sont que des mains....
    4°) j'essaie d'utiliser une langage propre avec derrière la volonté de transmettre ce modèle de façon non-verbale...
    5°) je corrige quand un problème important pour moi, en interaction avec les autres, surgit. Typiquement dans une conversation où chacun argumente.

    le reste du temps, je lâche prise :D
     
  18. Anonymous

    Anonymous Invité

    En parlant du jugement, je crois que ce ne peut être qu'un atout d'utiliser, par exemple dans son couple, ce que l'on sait : je m'explique très simplement :

    "Tu es égoïste..." = Surgénéralisation, jugement, condamnation pure et simple de l'autre !

    " Quand je te vois agir comme ceci, je suis blessé car je le perçois comme de l'égoïsme" = Un fait part de son sentiment personnel et de sa perception personnelle par rapport à un évènement/un comportement précis de l'autre.

    BIEN SE SOUVENIR QUE POUR CHANGER LE MONDE IL EST IMPORTANT DE SE CHANGER SOI MEME AVANT TOUT ! Et dans l'exemple ci dessus, le pire est que l'autre s'inspire de votre délicatesse à son égard et en fasse de même au votre. Où est le problème ?
     
  19. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    BIEN SE SOUVENIR QUE POUR CHANGER LE MONDE IL EST IMPORTANT DE SE CHANGER SOI MEME AVANT TOUT
    et peut être aussi de changer le regard que l'on a sur ce "monde" il est evident que quand on a les solutions dans la tete....( deformation professionnelle?)
    il est difficile de se retenir et d'argumenter avec une personne qui n'en serait qu'a la question ou qui ne voit pas le probleme!
    mais il est important de "lâcher prise" et laisser l'autre faire le chemin....
    l'utilisation de la pnl est très amusante quand vous conversez avec quelqu'un qui est au même niveau , comme d'un jeu....poétique!
    brièvement car personnellement je trouve ça fatiguant!
     
  20. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
     
  21. Claude 33

    Claude 33 Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760

    je suis rassuré
     
  22. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    N'appelle t'on pas ceci le respect?