Formation Hypnose

Aïe

  • Initiateur de la discussion Kamou
  • Date de début
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Que vous vous sentiez largué, seul, au beau milieu de l'univers

c'est pas l'augmentation des connaissances, une addiction exponentielle qui résoudra votre manque, car l'incompréhension exponentielle se développe encore plus sous vos yeux

le télescope vous permet d'explorer des planètes...et fait que vous constatez que l'univers est toujours plus grand avec d'autres planètes...

et que le microscope vous montre la même chose d'un toujours plus petit...

"que tout ce qui est en haut est en bas" comme le disent les grands initiés...

Reste à vivre en juste équilibre pour éviter le manque et l'excès addictif...

Etre, en juste équilibre, sans être totalement surderien et sans être totalement sûr de tout car c'est tant impossible...

Pour moi c'est çà l'équilibre confortif thérapeutique :

que chaque instant en tirant le fil, celui ci nous apporte de nouvelles découvertes "accrochées" à lui

pas bobiner trop vite dans l'illusion de voir le bout, sans avoir observé et savouré chaque instant épisode présent !


alors savoir se laisser vivre dans l'expérience (de la modélisation... du ressenti...) de chaque instant...

dans une forme d'acceptation heureuse, de pardon reconnaissant envers cet univers sans fin...

8)
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
jeangeneve à dit:
bien, que tu t'efforce à nous exposer.

je décroche par manque de capacités intellectuelles et/ou conitives

tu parle spontanément ancêtres et volonté de t'en extraire, que en quelque sorte tu ressens le besoin de t en affranchir, que "çà" bloque, ralentit.
en fait ce qui semble transparaître de ce que tu dit, c'est que en fait cela te nuis !

j'aurais beau jeu de te dire que tu nie ce qui coule en toi...

le Kà plus mou, plus çà .
Marx oui... très peut pour toi.
il te faut... tu te cherche dans une philo du réel.
je crois bien que Sartre y prétendais, on peut pas vraiment affirmer qu il y soit parvenu? pas plus que tant d'autres Bourdieu et des viennes ensuite...
et encore je ne sait même pas de quoi je parle !

dans ce bien à fond, dans ce que tu perçois comme un vrais bordel dans ta DO.
on pourrais imaginer que tu choisisse juste 2 ou 3 trucs à établir définir ?

j'en connais quelques uns de ces vingtaines fringantes, brillantissime, du quel je suis jaloux que, je retrouve 5 ans plus tard, livide dans un atelier protégé a visser des boulons...
dans cette difficile étape (je n'est pas trouvé d'autres mots) pense à toi, a te préserver, pense au sommeil même si cela te semble inutile et garde ces moments de solitude à toi...

bon il te faudrait donc pas le premier hypno venu .
tu te lancerais quand avec qui, tu aurais pas un petite idée ?
ce qui te retiens ce serais quoi, quel serais les obstacles a abattre ?

haaarg putain le prétentieux que je fait.
j'arrive même pas à suivre et je te dit quoi faire !
je re plonge dans la connerie sans doutes ;

On s'en fou de mes grands airs à l'écrit. C'est une déformation étudiante.

Je vise pas la présidence, je suis pas du style à crever pour ma carrière non plus. J'ai juste besoin de faire en sorte que ma vie me passionne, sans quoi je finirai à visser des boulons. C'est la crise de la vingtaine, il paraît. Autant en profiter.
J'ai de l'énergie à revendre, des choses à dire, à faire. Mais surtout j'ai le choix. J'ai pas un choix fou, mais j'ai quelque cartes en main qui font que si je me débrouille bien je peux peut être construire quelque chose. Un truc dont je serais fier. Que ça ressemble à quelque chose.

Pour ce faire, et j'ai même pas besoin de savoir ce que ça sera, ça se tissera au fil des ans je me fais pas de soucis, mais pour ce faire, j'ai besoin d'être bien avec moi même, d'être alerte et en pleine forme, de ne pas passer par des phases régulières de 3 mois de chute de motivation, de déprime, de dissociation, de fatigue, patati patata

Tout le monde m'a plus ou moins foutu l'attache d'intellectuel. Quelle connerie. Je vous écrit en sortant de cours de philo, évidemment que je suis dedans. Sinon j'ai aussi été barman 3 mois cet hiver en parallèle des cours et puis là je fais la caisse à la cafet. j'ai visité le brésil aussi ces vacances. En Juin je vais une semaine en grèce.

Je n'ai pas besoin d'action, je n'ai pas besoin d'agir, ce dont j'ai besoin se situe directement dans mon rapport à moi même. Moi même en tant qu'être humain lancé dans le flot d'événements qu'est la vie, donc évidemment un changement de mon état d'esprit rayonnerait sur le reste de ma vie. je ne suis pas un esprit désincarné qui passe ses journées à penser sur du vide...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
humm, j'appréhende mieux Kamou.

je sait pas si mes propos aurais un sens.
bon je me lance...

que penserais tu d'un truc genre exploration intérieur.
ce serais comme si un coté ne comprend pas l'autre ?

conscient brillant avec un inconscient qui sait si bien enregistrer, acquérir classer, et rappeler l'acquis à la volée.
tu le dit toi même ça vas pas si mal...
pet on imaginer que la plasticité, tes nouvelles connections neuronales on besoin de quelque chose ?
que c'est juste très faiblement insuffisant, juste un chouillat de quelque chose ?

autrement il y aurais une autre explication...
là tu a faim...
donc tu bouffe logique...
et puis à un moment donné le SNC fait passer le message ok, on a tout ce dont on a besoin ... pour le moment
mais c'est si bon, si génial et puis il reste le dessert du partiel, un tiramisu si appétissant.
alors digestif ou redbull ?
autre chose ? un outil ?

ma proposition reste valable, l'adresse que je t'est refilée resterais utilisable ?
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
j'ai pris bonne note que tu renonce à l'ENA

tu est pas dans la bonne filière :lol:
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Kamou, je dois d'abord vous dire que j'ai apprécié quelques unes de vos interventions, qui, notamment, m'ont montré votre esprit profondément réfléchi. Sachez que j'apprécie votre sens de l'analyse et, même, quelques unes de vos envolées : on sent que ça vient du coeur.
En même temps, je n'étais pas complètement étonné que vous postiez ce sujet... encore moins, qu'il mûrisse depuis quelques mois, parce que, certainement, c'était pas facile d'en parler. Je crois comprendre, que ça se présente, de façon moins profonde, depuis plus longtemps déjà, par phases de haut et de bas.... comme si c'était, par moment, "un mal nécessaire" ? Hein ?
Lorsqu'on exploite bien ses capacités intellectuelles, cet effet de balancier, notamment moral, eh bien ça arrive plus souvent qu'on ne le croit ! Si en plus, vous le rattachez à une période difficile de votre passé, ça devient encore plus difficile d'éviter que ça se produise.

Vous rêvez de vous retrouvez nu ? Vous finissez par prendre un sachet poubelle, c'est à dire quelque chose de vraiment détestable, pour vous habiller, ne serait-ce qu'un tout petit peu ? Comment comprenez-vous ce rêve, Kamou ? A mon sens, il est une partie de la réponse que vous cherchez...
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Figure toi Kamou, que j'ai rêvé suite à la lecture de ce post de d-kortik, aussi d'être nue dans une piscine, filmée et interviewée par un journaliste, lors d'une fête. Tout le monde passait autour, et nulle gêne !

J'ai rien pris pour m'habiller ou me protéger par contre, je suis restée sereine dans l'eau, les fringues posées sur une étagère.

Etrange coïncidence ... !
 
undy

undy

Membre
messages
319
Points
2 460
Localisation
Villeurbanne (France)
Kamou à dit:
Le problème étant que je ne supporterais pas un délire bisounours non plus, quand bien même il aurait des effets positifs.
J'ai besoin de trouver en moi des ressources pour supporter le réel, aussi crade qu'il soit, pour trouver un nouveau souffle, pour gagner en lucidité.
Je préfère continuer à en chier et voir les choses telles que je les perçois le plus abruptement que d'entrer dans un état de non attention dans lequel je me sens bien.

[...]

le problème c'est que seul, je me mords la queue (hum...).
J'ai besoin d'une intervention extérieure, peut être même ne serait ce que pour mettre les choses au clair en moi même, je sais pas vraiment en fait. D'ailleurs si je savais je serais pas là à vous demander...

Très jolie intervention de "patient/client/demandeur/jesaispasquoi", qui contraste avec les interventions de "médecins/thérapeutes/jesaistout".
Je suis sûr que plein de demandes pourraient se retrouver là-dedans (y compris la mienne :p ), mais après les réponses qui arrivent, bah forcément c'est "l'autre monde" qui répond.
J'espère Kamou que vous avez plus l'impression d'avoir obtenu une réponse, que moi en m'imaginant être celui ayant posé la question et lisant les réponses.
 
Lemaléduqué

Lemaléduqué

Membre
messages
535
Points
3 610
Age
52
Localisation
Où la Souffrance me défie !
Hasarder des réponses est seulement une autre manière de poser des questions...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
:idea: tiens pas faux
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
jeangeneve à dit:
ma proposition reste valable, l'adresse que je t'est refilée resterais utilisable ?

Quelle adresse ? Je vais regarder dans mes messages.

jeangeneve à dit:
que penserais tu d'un truc genre exploration intérieur.
ce serais comme si un coté ne comprend pas l'autre ?

En réalité ce serait comme si certains changements s'annonçaient à la porte, et qu'il fallait les aider à naître. Il y a cette sensation que je connais, lorsque mon esprit mûrit quelque chose, une prise de conscience, ou un recadrage si on veut. Comme si quelque chose grandissait à l'arrière de ma tête, une sensation. Ca fait une masse lourde, opaque. Puis la chose passe à l'avant, elle éclate sous forme de pensées, d'images, de réactions, d'actes, jusqu'à ce que toute la chose soit claire et limpide, déployée, réalisée.

En ce moment la masse domine ma vie, elle m'a jamais semblé aussi grande, aussi lourde, aussi sensible. Et elle grandit. Elle s'arrête pas. Ca me déstabilise complet. C'est comme si j'avais une protubérance. Et ça me détache de la réalité. J'ai de grosses absences, parfois le sentiment que la réalité est voilée, opaque elle aussi. Une sorte de paralysie qui en même temps me fait trépigner étrangement.

Par exemple trouver un moyen d'effacer ce voile, d'avoir une porte de sortie de ces nasses, serait une belle avancée. Me réassocier dans le présent, dans le sensible autour de moi, avoir des sensations claires. Quitte à ressentir la masse d'autant plus fort.

Ivan Schmitt à dit:
Vous rêvez de vous retrouvez nu ? Vous finissez par prendre un sachet poubelle, c'est à dire quelque chose de vraiment détestable, pour vous habiller, ne serait-ce qu'un tout petit peu ? Comment comprenez-vous ce rêve, Kamou ? A mon sens, il est une partie de la réponse que vous cherchez...

La sensation n'est pas particulièrement ancrée à quelque événement traumatisant, en revanche ils ont été la source de cette sensation par le passé, comme tous les événements importants qui ont entraîné des changements. La sensation en elle même est gênante, mais pas par un jeu d'associations.

Le rêve a laissé quelques "traces mnésiques", mais il ne m'a pas assez "marqué" pour que je me souvienne précisément à quels objets quelles sensations étaient associées, ni même le déroulé de l'action. J'ai quelques images et une vague atmosphère.
Je ne doute pas que je puisse broder dessus, et qu'en brodant dessus quelque réponse puisse être apportée, je ne doute pas non plus que ça soit plus dans l'effort d'analyse que par le rêve que celles ci se manifesteraient.

Mais je vous invite à me dire ce que ça vous évoque, ce que vous en pensez, et me garde le droit de changer d'avis si vous veniez à être particulièrement pertinent!
katia (zoulouk) à dit:
Figure toi Kamou, que j'ai rêvé suite à la lecture de ce post de d-kortik, aussi d'être nue dans une piscine, filmée et interviewée par un journaliste, lors d'une fête. Tout le monde passait autour, et nulle gêne !

J'ai rien pris pour m'habiller ou me protéger par contre, je suis restée sereine dans l'eau, les fringues posées sur une étagère.

Etrange coïncidence ... !

D-Kortik aurait un étrange pouvoir... ? :idea:

undy à dit:
Très jolie intervention de "patient/client/demandeur/jesaispasquoi", qui contraste avec les interventions de "médecins/thérapeutes/jesaistout".
Je suis sûr que plein de demandes pourraient se retrouver là-dedans (y compris la mienne :p ), mais après les réponses qui arrivent, bah forcément c'est "l'autre monde" qui répond.
J'espère Kamou que vous avez plus l'impression d'avoir obtenu une réponse, que moi en m'imaginant être celui ayant posé la question et lisant les réponses.

Je n'ai pas eu de réponse toute faite mais à l'origine je viens surtout pour qu'on m'oriente vers quelqu'un. En revanche cette discussion a été l'occasion de mettre un certain nombre de choses au clair, ce qui est déjà plutôt chouette. Si je rencontre un thérapeute je lui donne le fil à lire, ça nous sauvera 2 ou 3 séances... :p
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Kamou à dit:
Ivan Schmitt à dit:
Vous rêvez de vous retrouvez nu ? Vous finissez par prendre un sachet poubelle, c'est à dire quelque chose de vraiment détestable, pour vous habiller, ne serait-ce qu'un tout petit peu ? Comment comprenez-vous ce rêve, Kamou ? A mon sens, il est une partie de la réponse que vous cherchez...

La sensation n'est pas particulièrement ancrée à quelque événement traumatisant, en revanche ils ont été la source de cette sensation par le passé, comme tous les événements importants qui ont entraîné des changements. La sensation en elle même est gênante, mais pas par un jeu d'associations.

Le rêve a laissé quelques "traces mnésiques", mais il ne m'a pas assez "marqué" pour que je me souvienne précisément à quels objets quelles sensations étaient associées, ni même le déroulé de l'action. J'ai quelques images et une vague atmosphère.
Je ne doute pas que je puisse broder dessus, et qu'en brodant dessus quelque réponse puisse être apportée, je ne doute pas non plus que ça soit plus dans l'effort d'analyse que par le rêve que celles ci se manifesteraient.

Mais je vous invite à me dire ce que ça vous évoque, ce que vous en pensez, et me garde le droit de changer d'avis si vous veniez à être particulièrement pertinent!
Loin de moi le désir d'être particulièrement pertinent Kamou ! Je vous suggérais simplement une piste que vous avez le droit de réfuter. Si effectivement vous préférez l'analyse à la compréhension d'un rêve, parmi les rares rêves que vous faites comme vous l'avez vous-même souligné, c'est également une stratégie.
Ma question n'était cependant pas d'analyser le rêve et d'en tirer une compréhension première et véritable. J'ai simplement pensé que ce rêve avait le sens d'un message venu de votre inconscient. S'il devait avoir un sens (parce que tout de même, il est apparu comme une réaction à votre questionnement dans ce forum)... si l'inconscient devait vous passer un message par le biais de ce rêve que voudrait-il dire ? C'est important, je crois, que la réponse vienne de vous... pas de moi.
Par ailleurs, j'ajoute que, je n'y vois personnellement aucune signification de type psychanalytique sexuelle et tout le tralala... Ca me semble bien plus simple !

... Qu'est-ce que ça signifie être nu ?
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Re bonsoir Kamou,

Il ya eu cette suggestion de la douche glacée place de la Concorde de la part de D-kortik. (merci :wink: )

Si je devais simplement expliquer pourquoi jai rêvé de cela, c'est par la surprise crée par cette proposition, le coté décadrant de la réponse, d'une réponse qui marque, qui est amusante.


Un rêve se produit, après se pose la question qu'est ce que je fais de ce rêve (y a t'il quelque chose à en faire ?), comment je le considère, comment éventuellement je peux l'utiliser ?

Il y a quelque chose qui nous a parlé, quelque chose qui a réagi, une piste à explorer peut être ?
 
?

********

Membre
messages
103
Points
1 790
Localisation
********
OUI aïe !

on vois bien ici le danger de parler de ses rêves.
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Oublions la piste du rêve :)

Un rêve sorti de nul part ne signifie rien à mon avis, si ce n'est ici qu'il reflète l'induction éclair de D-Kortik à travers la toile. Un rêve qui est fait dans un contexte où la personne investie ses rêves de sens est probablement plein de sens, lui.

En ce qui concerne les rêves, je les vois comme les remous d'une matière interne, qui suit le cours des événements d'une manière ou d'une autre, peu importe laquelle. Il est probablement possible que cette matière puisse devenir le lieu d'une recherche spirituelle, ou même un terrain de jeu. Simplement ce n'est pas mon cas. Pour que ce le soit, il faut développer sa sensibilité à la matière, l'investir de sens. C'est carrément cool comme aventure, en tous cas ça a l'air. Y penser m'a donné envie. Le prendre de loin ; y voir une quête et en faire un voyage intérieur ; une mozaïque déroulée sur des mois, des années peut être ? une vie ! Ou les prendre de près, danser avec eux et les construire au quotidien. Trouver le jeu de forces dans lequel on peut imprimer ses courbes au rêve, le construire comme il se déroule, se joindre à son mouvement et chevaucher ses éléments. Vous l'aurez compris, le principal intérêt à une telle maîtrise est de s'y laisser emporter par le Désir. A mon avis, mais c'est une affaire de goût.

Je n'ai pas dit que je rêve peu ? Pas dernièrement en tous cas... :?:
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Oublions la piste du rêve.
Oui...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
et revenons au mou ton
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Oublions la piste du rêve

Oublions le rêve

Et allons bien !

Restons dans le connu pour connaitre l'inconnu

Restons dans ce qui vient de quelque part pour aller nulle part ?

Bien dommage de réagir à une induction et de jeter dans la poubelle.,
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Bah, faut pas être déçus comme ça ! katia, si piste il y a, elle n'a pas sa place ici. A la base je viens pour être orienté vers une thérapie, pas pour m'étaler dans le jeu de miroirs que peut offrir un forum.
En tous cas je vous remercie tous pour vos messages, votre attention, vos suggestions... ;)
Je vais voir comment ça évolue dans les prochains jours, quitte à aller voir une des personnes qu'on m'a conseillé si je pense que ça vaut le coup.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Bonjour Kamou,

Je ne sait pas si mon avis sur les questions seront bienvenue au vu de ta dernière réponse qui à mon sens clorait ton sujet .

Le rêve est une image de ton inconscient, il t'appartient et donc le miroir de toi même en queque sorte .

le fait que tu ai rêvé que tu sois nu sous la pluie que ce soit jouissif et ensuite que tu ai voulu d'un sac poubelle pour te protéger de la pluie à la suite de la phrase de D_kortic à sa singification.

Tu t'es mis à nu, dévoilement de toi...absence de tricherie, abandon des attitudes défensives,exposition, mise en danger, sincérité .

la pluie est le principe féminin qui devient créateur et fertilisant. . Il y a pleine possession de la féminité et conscience du rôle de celle-ci.

Par contre, si la pluie est trop abondante et détrempe tout, elle représente une prépondérance d'un principe féminin qui peut noyer la personnalité. Si la pluie tombe en permanence, elle peut saper les bases de notre personnalité. C'est un signe de dépression. C'est d'ailleurs le même mot qui est utilisé en météorologie pour nommer les causes de précipitations et donc de la pluie : dépression.

+ : Principe fécondant, féminité active.

_ : Dépression, tristesse.

Le sac poubelle, Les images de sacs en plastique (sacs distribués dans les magasins, alimentaires ou habillements) sont assez présentes dans les rêves. Le plus souvent, cette pochette symbolise la poche placentaire. La présence de cette forme veut donc dire qu'il y a un lien encore fort avec le ventre de la mère, même si ce lien n'apparaît pas de façon consciente. La délivrance ne s'est pas faite sur le plan psychique. Le rêve tendrait à dire qu'il peut s'agir d'une mère primitive qui veut garder son bébé dans son ventre ou d'une mère ogresse qui veut ravaler sa progéniture, ou encore d'une tendance personnelle à rester dans le ventre de sa mère ou à vouloir y retourner. Poche placentaire.

Comme tu peux le voir avec ses 3images tu peux en faire une conclusion:

A toi de me dire, si ça te parle .


Car celà peut être cette sensation de protubérance de passé pour que tu traverses ce voile...des changements qui toc toc à la porte ;)





 
I

Intemporelle

Invité
Kamou à dit:
Bah, faut pas être déçus comme ça ! katia, si piste il y a, elle n'a pas sa place ici.
Surprenant comme réponse, vu que vous êtes venu sur le forum dans une optique de recherche personnelle... et que ce rêve est très révévaleur, de plus par rapport à l'induction de
d-kortik.

A la base je viens pour être orienté vers une thérapie, pas pour m'étaler dans le jeu de miroirs que peut offrir un forum.

Et vous pensez que l'analyse des rêves n'a pas sa place dans une thérapie ?...

En tous cas je vous remercie tous pour vos messages, votre attention, vos suggestions... ;)
Je vais voir comment ça évolue dans les prochains jours, quitte à aller voir une des personnes qu'on m'a conseillé si je pense que ça vaut le coup.

C'est étonnant encore cette réponse, en tout cas, je vous souhaite bonne chance ainsi qu'au futur et éventuel thérapeute...


PS : vous avez dit : Un rêve sorti de nul part ne signifie rien à mon avis, on apprend quoi en FAC de Psychologie ? JUNG ça vous parle ?... :roll:
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
J'ai oublié des symbôles dans ton rêve.

Je reprends donc ton rêve et te le copie colle pour que tu y fasses un lien avec toute les symboliques qui vont avec :wink:




:arrow:

cette nuit j'ai rêvé que je me baladais nu dans la ville de mon enfance, et sous la pluie. Bah c'était jouissif! Ca faisait une éternité que j'avais pas rêvé que j'étais nu au milieu de gens, mais que je me sente bien, ça jamais ça n'était arrivé ! Bon j'avous avoir demandé à la coiffeuse un sac poubelle pour me protéger de la pluie...



la ville de ton enfance ou ville natale :

La ville natale symbolise la cellule familiale dont nous sommes issus. Si nous rêvons que nous retournons dans notre ville natale, nous replongeons dans notre histoire ancienne, nous renouons avec nos racines et nous nous ressourçons.

Positif : Les rêves qui nous situent dans cette ville résultent d'un travail d'introspection ou d'une interrogation sur notre passé. Si nous sommes heureux de revoir ces lieux anciens, si nous découvrons des choses que nous avions oubliées, le travail entrepris est réussi. Nous renouons avec une énergie propre à l'enfance. C'est ici que peuvent se résoudre les problèmes que nous traversons aujourd'hui.

Négatif : Si les rêves relatifs à notre ville natale où aux lieux qui y sont attachés reviennent de façon régulière dans nos rêves, nous sommes toujours sous l'emprise de ce passé. Nous refusons de grandir, considérant toujours que les lieux de notre enfance ainsi que notre passé étaient synonymes de paradis. Cet attachement à la terre peut être symptomatique d'un trop grand attachement à notre mère. Pourtant, ce paradis est trompeur. Les rêves récurrents sont toujours liés à un blocage. C'est la raison pour laquelle ils se produisent, pour nous remettre en situation et essayer de résoudre une action inachevée, un stade de notre évolution qui bloque encore.


le coiffeur représente en rêve le psy ou une personne capable de donner du soin à la tête comme un coiffeur....et c'est à lui que tu demandes un sac poubelle :idea:

Comme tu peux le constater, ces simples petites images, dans deux petites phrases ont une grande signification...

Les rêves sont pour moi, les pourquoi, ce que l'inconscient m'envoie pour que je prêne conscience, une prise de conscience...mais ils ne sont pas les comment .

Les comment, toi seul les trouvera, car tu es unique.

Nous pouvons retrouver beaucoup de similitude dans les pourquoi, les causes mais pas dans les comment....car les comments, même si nous utilisons les mêmes schémas, processus pour enclencher les comments, les changements sont unique à toi car unique à ta source intérieure . :D

 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
:arrow: cette nuit j'ai rêvé que je me baladais nu dans la ville de mon enfance, et sous la pluie. Bah c'était jouissif! Ca faisait une éternité que j'avais pas rêvé que j'étais nu au milieu de gens, mais que je me sente bien, ça jamais ça n'était arrivé ! Bon j'avous avoir demandé à la coiffeuse un sac poubelle pour me protéger de la pluie...

Pour moi tu es prêt .

Prêt à ta confier à quelqu'un(coiffeur) de sincère (nu) comme tu l'es .

Car le fait que tu te sentes bien, (jouissif) le fait de te mettre à nu devant d'autres personnes dans la ville de ton enfance(cellule familiale) dit que tu peux enfin de découvir devant des personnes aussi respectueuses et sincères que tu l'es...et que celà concernera ton principe féminin dans le fait que tu cherches a te protéger (sac poubelle) de ta mère ou de vouloir rester dans le ventre de ta mère .
 
Lemaléduqué

Lemaléduqué

Membre
messages
535
Points
3 610
Age
52
Localisation
Où la Souffrance me défie !
Un rêve peut tout changer. Parfois oui, parfois, non.
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Intemporelle à dit:
Kamou à dit:
Bah, faut pas être déçus comme ça ! katia, si piste il y a, elle n'a pas sa place ici.
Surprenant comme réponse, vu que vous êtes venu sur le forum dans une optique de recherche personnelle... et que ce rêve est très révévaleur, de plus par rapport à l'induction de
d-kortik.

A la base je viens pour être orienté vers une thérapie, pas pour m'étaler dans le jeu de miroirs que peut offrir un forum.

Et vous pensez que l'analyse des rêves n'a pas sa place dans une thérapie ?...

En tous cas je vous remercie tous pour vos messages, votre attention, vos suggestions... ;)
Je vais voir comment ça évolue dans les prochains jours, quitte à aller voir une des personnes qu'on m'a conseillé si je pense que ça vaut le coup.

C'est étonnant encore cette réponse, en tout cas, je vous souhaite bonne chance ainsi qu'au futur et éventuel thérapeute...


PS : vous avez dit : Un rêve sorti de nul part ne signifie rien à mon avis, on apprend quoi en FAC de Psychologie ? JUNG ça vous parle ?... :roll:

Je suis venu sur le forum dans l'optique d'une recherche personnelle, pas pour nourrir les fantasmes de tout un chacun. Je peux parfaitement parler de ce rêve à mon thérapeute, ou à ma brosse à dents, ou y chercher moi même les affects en jeu, mais ici ? Qu'est ce que je vais en tirer ? Je repars avec une interprétation sous le bras, balancée à la va vite sur 3 bouts de rêves ?

- Pour re répondre à Katia, ce qui est connu à cet instant, ce sont les heures passées à la recherche de moi même sur des forums. Ca, c'est tout à fait connu. C'est tout un art d'ailleurs, et j'ai la prétention d'être devenu un virtuose du brodage nombriliste forumique. Ce qui est inconnu en revanche, c'est une relation en face à face, avec une personne en chair et en os avec qui je peux discuter intelligemment de ce qu'il se passe dans ma vie, en moi, etc. J'ai déjà vu une psy suite à une agression au couteau, mais c'était du type "Mhm. hm hm. Continus... " donc absolument inefficace.

Je viens ici pour me jeter dans l'inconnu, justement, et c'est vous avec cette histoire de rêve qui me tendez la perche pour tomber à nouveau dans de vieux travers bien connus, bien confortables, eux. -

Vous n'avez pas besoin de souhaiter bonne chance au thérapeute qui m'accompagnera (waw z avez vu? J'utilise le futur !!) puisqu'il sera compétent, adapté. Et bien évidemment je ne me permettrai pas dans un cabinet tous les chichis que je me permets à l'écrit sur un espace de discussion...

Je ne suis pas en fac de psycho, je suis en fac de socio qui elle est située dans une fac de psychologie, avec une bibliothèque de psychologie. Jung ? Je me souviens avoir lu un livre de lui, l'année dernière, par curiosité. Il me semble qu'il y avait le mot âme, peut être le mot vie aussi dans le titre. Ca vous dit quelque chose ?

Octroyons nous un échange théorique ; dîtes moi ce que vous pensez des rêves ? Je vous direz de quelle manière j'ai appréhendé la pensée de Jung, l'analyse des rêves de manière générale. J'en avais déjà discuté avec métaphore une fois, je me souviens qu'elle avait toujours la fâcheuse tendance de penser que j'étais en fac de psycho, d'ailleurs !
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Merci xorg pour tes idées. J'ai peu d'espoir mais c'est toujours fascinant d'observer de quelle manière on peut tout faire dire à un rêve. J'ai même entendu dire qu'un dictionnaire des rêves était sorti, une sorte de truc organisé par symboles, je sais plus trop quoi.

En tous cas ça m''a touché que tu passes autant de temps à me concocter tout ça. C'est adorable !
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Kamou à dit:
Merci xorg pour tes idées. J'ai peu d'espoir mais c'est toujours fascinant d'observer de quelle manière on peut tout faire dire à un rêve. J'ai même entendu dire qu'un dictionnaire des rêves était sorti, une sorte de truc organisé par symboles, je sais plus trop quoi.

En tous cas ça m''a touché que tu passes autant de temps à me concocter tout ça. C'est adorable !

Mais de rien Kamou et oui, je t'ai recopié les symboliques du dictionnaire de tristan moir...il est très bien !

J'aime bien Jung pour ça...

Pourquoi dis tu que tu as peu d'espoir ?
Est ce que ce que je t'ai transcrit sur les symbôles de ton rêve ne correspondent pas dutout ? Est ce qu'au moins ça te parle quelque part ?

ou bien n'as tu pas beaucoup d'espoir à trouver quelqu'un de compétent ?

Tu sais bien que je t'aime bien aussi, j'étais pas là alors comme j'ai vu ton rêve et lu tes échanges, j'ai voulu un peu t'aider, à ma manière, avec mon coeur ...je prends pas mon pied a te savoir pas très bien ;)

Après la pluie, le beau temps :)

Et oui, tu as raison, en chair et en os, finira tout ce que tu as déjà vu, compris etc...dumoins, j'en arrive au même raisonnement que toi ;)



 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Ce que tu me dis de mon rêve est tout à fait plausible. Ce que je me demande, c'est comment ces interprétations pourraient ne pas sembler plausible ?
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
Un jour, je devais avoir 5 ans ma maman m a emmené voir un gentil monsieur.
il se fesais appeler de Dr. Bizous, quand maman est partie, il m a demandé ce que j'avais rêvé...
une semaine après j'était dans une grande maison avec d'autres enfants.
plus je racontais mes rêves au docteur Bizous, plus il avais l'air intéressé pensif, grave.
et puis on me changeais de "maison"...
un jour, je ne sait plus trop quand, j'ai décidé de ne plus parler de mes rêves.
et puis à 19 ans j'ai quitté la "maison"
vivre mes rêves, sans doutes en oubliant de me réveiller.
mes rêves j'en parle à plus personne, c'est à moi et a personne d'autres.
Quand je rêve je fait ma propre homéostasie sans... personne d'autres.
j'évacue, distille la journée précédente, meurt et renaît à mon réveil...
c'était une autre vie, c'était hier.
j'ai renoncé au recyclage, j'empoubellise.
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Kamou à dit:
Bah, faut pas être déçus comme ça ! katia, si piste il y a, elle n'a pas sa place ici. A la base je viens pour être orienté vers une thérapie, pas pour m'étaler dans le jeu de miroirs que peut offrir un forum.
En tous cas je vous remercie tous pour vos messages, votre attention, vos suggestions... ;)
Je vais voir comment ça évolue dans les prochains jours, quitte à aller voir une des personnes qu'on m'a conseillé si je pense que ça vaut le coup.
Je n'avais pas compris ça, Kamou. Et, sincèrement, si vous ne souhaitez pas envisager la piste du rêve, il y en a probablement d'autres à explorer. Maintenant, si je me réfère à ce que vous dites, manifestement vous ne souhaitez explorer des pistes qu'avec un thérapeute en cher et en os. Vous avez probablement raison, cela me parait bien plus sérieux.
D'un autre coté, c'est juste parfois intéressant de discuter de certaines choses, en plus d'un thérapeute... Les forums peuvent être fait pour ça, mais ça ne convient pas à tout le monde.
 
I

Intemporelle

Invité
Kamou à dit:
Octroyons nous un échange théorique ; dîtes moi ce que vous pensez des rêves ? Je vous direz de quelle manière j'ai appréhendé la pensée de Jung, l'analyse des rêves de manière générale. J'en avais déjà discuté avec métaphore une fois, je me souviens qu'elle avait toujours la fâcheuse tendance de penser que j'étais en fac de psycho, d'ailleurs !
Alors je suppose que vous savez où la joindre si le besoin se faisait sentir... Néanmoins en vous lisant on peut se demander quel était votre but d'être venu ici en connaissance de cause... avez vous eu des réponses à vos interrogations ?...


Ivan Schmitt à dit:
Kamou à dit:
Bah, faut pas être déçus comme ça ! katia, si piste il y a, elle n'a pas sa place ici. A la base je viens pour être orienté vers une thérapie, pas pour m'étaler dans le jeu de miroirs que peut offrir un forum.
En tous cas je vous remercie tous pour vos messages, votre attention, vos suggestions... ;)
Je vais voir comment ça évolue dans les prochains jours, quitte à aller voir une des personnes qu'on m'a conseillé si je pense que ça vaut le coup.
Je n'avais pas compris ça, Kamou. Et, sincèrement, si vous ne souhaitez pas envisager la piste du rêve, il y en a probablement d'autres à explorer.
Moi non plus...quant à la piste du rêve, elle est très exploitable, maintenant si le rêveur n'a pas envie de s'investir dessus, ça le regarde... mais je me demande ce qu'il attend exactement ? un face à face avec le thérapeute ? pourquoi pas, vous nous donnerez des nouvelles ou peut être pas... :roll:

Maintenant, si je me réfère à ce que vous dites, manifestement vous ne souhaitez explorer des pistes qu'avec un thérapeute en cher et en os.
Oui donc on peut se poser la question du pourquoi déballer son malaise si d'avance il n'acceptera aucune proposition venant du forum... étrange attitude... oh ce n'est pas le seul...


Kamou à dit:
Pour re répondre à Katia, ce qui est connu à cet instant, ce sont les heures passées à la recherche de moi même sur des forums. Ca, c'est tout à fait connu. C'est tout un art d'ailleurs, et j'ai la prétention d'être devenu un virtuose du brodage nombriliste forumique.
Ca j'avais remarqué ! mais ça ne vous avance pas à grand chose à par à votre égo peut être...

Ce qui est inconnu en revanche, c'est une relation en face à face, avec une personne en chair et en os avec qui je peux discuter intelligemment de ce qu'il se passe dans ma vie, en moi, etc.
Personnellement je trouve cette phrase assez insultante pour les personnes qui ont répondu à votre appel au secours (et je ne me compte pas dedans...)

En fait vous cherchez des pistes sans vouloir vous remettre en question, ou bien vous cherchez des pistes tout en ne voulant rien révéler de vous intimement, ce qui est compréhensible sur un forum... mais ça vous le saviez d'avance...

PS: Rare sont les thérapeutes, surtout les hypnothérapeutes qui s'intéressent aux rêves...
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut