Formation Hypnose

au secours l'anamnèse

  • Initiateur de la discussion lyamcarter
  • Date de début
E

EPHEMERE

Invité
Leo Lavoie à dit:
EPHEMERE à dit:
DianeV à dit:
Tu as déformé mes propos, je ne suis pas cinglée.
Et je suis loin d'être une enfant pourrie gâtée, je vois même pas tu te bases sur quoi pour dire ça.
Fin de la discussion, je déteste détourner un sujet ...

Moi aussi je déteste détourner un sujet...

Tes gamineries sont affligeantes parfois !!! FIN DE LA DISCUSSION !!!

Quant à Léo, Diane serait-elle votre muse... :lol: :lol:

Diane est définitivement une amie, mais comme elle est jeune et que je n'ai pas de fille disons que c'est ma fille "honoraire". Mais surtout, pour ici, dans ce forum, elle est un vent de fraicheur avec un coeur et une pertinence positive hors du commun.

Quand aux gamineries, c'est votre spécialité. Ce n'est pas elle qui se présenterait sur cinquantes pseudos différents pour pouvoir impunément cracher son venim sur les autres. Ciel que vous "faites dur"! Et ça, c'est une expression bien québecoise que je dicte dans ma tête avec l'accent correspondant, n'en déplaise à certains.

Qu'est ce qui vous arrive, vous perdez la tête... :shock:
Si Diane vous apporte la fraicheur qui vous manque dans votre vie, pas la peine de déverser votre venin (et non le mien) sur les autres... vous en devenez méprisant ... :?

Pour le coup, je trouve vos propos totalement immatures...
 
stevak

stevak

Membre
messages
31
Points
1 390
Localisation
Lille
Leo Lavoie à dit:
En effet Diane. Ton intervention était parfaite. Je ne sais pas si tu as remarqué mais Éphémère, Métaphore et Intemporelle sont la même personne. Toujours la même personne; et on souhaiterait qu'elle évolue en attitude et comportements plutôt que de changer d'avatar et de pseudo. Alors n'y porte pas trop attention.

Toujours cette attitude de mépris misérablement hautain. Une simple preuve d'un sentiment profond de petitesse qu'elle projette. Je n'ai pas l'habitude d'analyser les gens ici mais y'en a qui courent après les réactions.

Des personnes comme toi ici, il devrait y en avoir bien plus.


Bonjour,

Je suis inscris depuis quelques mois sur ce forum. Je pratique l'hypnose ericksonienne depuis décembre 2011, donc encore jeune dans le domaine.

Il y a quelque mois, je commençais a participer à ce forum mais je dois dire que Intemporelle (ou qui qu'elle soit d'autre) m'avait répondu avec le plus grand dédain. Ayant, je l'avoue, jugé le forum, d'après l'attitude de Intemporelle, je me suis interdit de participé.

Aujourd'hui, je tombe sur cette discussion qui me soulage, si je peut dire ça ainsi.

Merci Leo,
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
Pour l'anamnèse c'est assez intriguant pour moi cette question parce qu'elle porte sur le fondement de la thérapie et pas sur le moyen. L'hypnose n'est qu'un moyen, qu'un outil mais derrière il y a de la théorie (enfin des) sur l'esprit humains, de l'éthique (je ne dis pas que vous n'en avez pas hein, c'est un ingrédient parmi d'autres que je cite), un cadre, un but... L'anamnèse va être au coeur de cela puisqu'elle va vous permettre d'apprendre un peu qui est en face de vous, pourquoi il est là, ce qu'il attend de la thérapie, s'il a des appréhensions, des représentations particulières, des exigences... Plus qu'un interrogatoire elle va aussi permettre de prendre contact avec l'autre. En fonction de votre orientation, de votre manière de travailler, de la personne que vous avez en face de vous, du pourquoi de la consultation ce ne sera pas forcément une structure fixe.

Concernant le HS sur hypnose thérapie et hypnose spectacle. Pas mal de thérapeutes dénigrent la spectacle mais personnellement (et cela n'est que mon avis) j'ai eu la chance de commencer par être formée par quelqu'un qui m'a vraiment impressionnée et m'a bien lancée dans l'hypnose (dans le sens où j'estime avoir eu les bases qu'il fallait pour pouvoir continuer de progresser seule). Cette personne était à la fois thérapeute et elle pratiquait l'hypnose de spectacle, le spectacle lui avait permis de devenir plus sûre d'elle même et de s'entraîner (et oui, les inductions rapides ce n'est pas rien). Donc pour moi ce n'est pas du tout incompatible ni dans le monde en général ni même chez une même personne.
 
E

EPHEMERE

Invité
Prudence à dit:
Concernant le HS sur hypnose thérapie et hypnose spectacle. Pas mal de thérapeutes dénigrent la spectacle mais personnellement (et cela n'est que mon avis) j'ai eu la chance de commencer par être formée par quelqu'un qui m'a vraiment impressionnée et m'a bien lancée dans l'hypnose (dans le sens où j'estime avoir eu les bases qu'il fallait pour pouvoir continuer de progresser seule). Cette personne était à la fois thérapeute et elle pratiquait l'hypnose de spectacle, le spectacle lui avait permis de devenir plus sûre d'elle même et de s'entraîner (et oui, les inductions rapides ce n'est pas rien). Donc pour moi ce n'est pas du tout incompatible ni dans le monde en général ni même chez une même personne.
C'est intéressant ce que vous dites, car on constate dans le cas cité que l'hypnose de spectacle donne de la confiance, perso je préférerais que cet hypno ait trouvé cette confiance en faisant un travail personnel et non en s'identifiant à un certain pouvoir que lui donne le spectacle.

D'ailleurs quand on lis les posts, je me rends compte qu'une grande majorité ont été attiré par l'hypnose de spectacle puis la therapie car il se sentait en confiance, alors que c'est un autre monde, et je comprends pourquoi ce type de thérapeutes ont un problème avec l'état hypnotique dont il sont si fiers mais qui n'a aucun intérêt en thérapie.

Je n'ai jamais été attirée par l'hypnose de spectacle mais par la psychologie des profondeurs oui, le developpement personnel aussi... La confiance en soi ne se résume pas à la réussite une lévitation d'un bras ou une catalepsie...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
EPHEMERE à dit:
La confiance en soi ne se résume pas à la réussite une lévitation d'un bras ou une catalepsie...

Comme personne n'a jamais dit cela tout le monde est d'accord. :wink:
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
EPHEMERE à dit:
La confiance en soi ne se résume pas à la réussite une lévitation d'un bras ou une catalepsie...

Comme personne n'a jamais dit cela tout le monde est d'accord. :wink:

Si vous n'avez rien à dire vous n'êtes pas obligé de répondre. Bon a priori vous ne comprenez pas tout du 1er coup...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
EPHEMERE à dit:
Si vous n'avez rien à dire vous n'êtes pas obligé de répondre.

Dans la mesure où vous sembliez avoir mal compris le message de Prudence j'ai trouvé que cela vous permettrait d'avancer un peu en vous le réexpliquant.

Merci d'arrêter de m'agresser sur chaque post.
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
EPHEMERE à dit:
Si vous n'avez rien à dire vous n'êtes pas obligé de répondre.

Dans la mesure où vous sembliez avoir mal compris le message de Prudence j'ai trouvé que cela vous permettrait d'avancer un peu en vous le réexpliquant.

Merci d'arrêter de m'agresser sur chaque post.

Ah vous jouez les marthyrs maintenant, je me demande jusqu'où votre perfidie peut aller...lâchez moi les baskets et j'en ferais autant, puisque vous n'avez jamais rien à dire, ni explications, oubliez moi...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
En parlant de martyr, je vous conseille "victime, bourreau ou sauveur: comment sortir du piège?" de Christel Petitcollin, la problématique semble vous préoccuper.

Bonne lecture, ce serait sympa d'en parler ensuite dans un post constructif et serein

ps: je vous ferai tout de même remarquer que je suis la 6ème personne avec qui cela se passe mal avec vous sur ce post, en 4 pages...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
EPHEMERE à dit:
Prudence à dit:
Concernant le HS sur hypnose thérapie et hypnose spectacle. Pas mal de thérapeutes dénigrent la spectacle mais personnellement (et cela n'est que mon avis) j'ai eu la chance de commencer par être formée par quelqu'un qui m'a vraiment impressionnée et m'a bien lancée dans l'hypnose (dans le sens où j'estime avoir eu les bases qu'il fallait pour pouvoir continuer de progresser seule). Cette personne était à la fois thérapeute et elle pratiquait l'hypnose de spectacle, le spectacle lui avait permis de devenir plus sûre d'elle même et de s'entraîner (et oui, les inductions rapides ce n'est pas rien). Donc pour moi ce n'est pas du tout incompatible ni dans le monde en général ni même chez une même personne.
C'est intéressant ce que vous dites, car on constate dans le cas cité que l'hypnose de spectacle donne de la confiance, perso je préférerais que cet hypno ait trouvé cette confiance en faisant un travail personnel et non en s'identifiant à un certain pouvoir que lui donne le spectacle.

D'ailleurs quand on lis les posts, je me rends compte qu'une grande majorité ont été attiré par l'hypnose de spectacle puis la therapie car il se sentait en confiance, alors que c'est un autre monde, et je comprends pourquoi ce type de thérapeutes ont un problème avec l'état hypnotique dont il sont si fiers mais qui n'a aucun intérêt en thérapie.

Je n'ai jamais été attirée par l'hypnose de spectacle mais par la psychologie des profondeurs oui, le developpement personnel aussi... La confiance en soi ne se résume pas à la réussite une lévitation d'un bras ou une catalepsie...

Dans l'hypnose de spectacle, sur scène les personnes hypnent osent se mettre " à nu "

certaines préfèrent rester habillées, costumées, armurées dans leur blindage psychologique,

elles restent hautaines et affirment que ce sont les autres qui sont dans l'erreur de se laisser aller dans ce spectacle hypnotique en schéma erroné.
.
 
E

EPHEMERE

Invité
Prudence à dit:
[align=justify]Pour l'anamnèse c'est assez intriguant pour moi cette question parce qu'elle porte sur le fondement de la thérapie et pas sur le moyen. [align=justify]L'hypnose n'est qu'un moyen, qu'un outil mais derrière il y a de la théorie (enfin des) sur l'esprit humains, de l'éthique (je ne dis pas que vous n'en avez pas hein, c'est un ingrédient parmi d'autres que je cite), un cadre, un but... L'anamnèse va être au coeur de cela puisqu'elle va vous permettre d'apprendre un peu qui est en face de vous, pourquoi il est là, ce qu'il attend de la thérapie, s'il a des appréhensions, des représentations particulières, des exigences... Plus qu'un interrogatoire elle va aussi permettre de prendre contact avec l'autre. En fonction de votre orientation, de votre manière de travailler, de la personne que vous avez en face de vous, du pourquoi de la consultation ce ne sera pas forcément une structure fixe.
!.

Je reviens sur le sujet du topic et votre début de réponse qui m'apparaît très pertinent. Et je partage votre idée pour dire que l'hypnose n'est qu'un outil, bien utile certes mais cet outil doit permettre une manière plus confortable pour le patient pour entrer en contact avec son monde intérieur et pas un pouvoir du thérapeute.
Donc oui l'anamnese reste un point clé de depart afin d'établir un lien thérapeutique, point essentiel dans la thérapie bien plus qu'un numéro de transe hypnotique.

La confiance en soi peut se travailler bien en dehors de l'hypnose se spectacle je peux vous l'assurer... :)
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
La confiance est alors un concept bien vague. Il est alors utile de distinguer confiance fondamentale et confiance situationnelle. Une personne qui a fortement confiance en elle se montrera parfois hésitante la première fois qu'elle se trouvera au volant d'une voiture, le temps de s'entrainer à faire quelques créneaux. Il serait plutôt hasardeux que le jeune conducteur qui prend le volant pour la 1ère fois se lance directement sur une autoroute, l'acquisition de la confiance situationnelle est simplement naturelle et nécessaire ici.

Dans ce cas n'était-il pas plutôt question d'une légère appréhension face aux premières inductions? La personne ne peut-elle pas être confiante généralement dans la vie et avoir besoin de quelques mises en situation pour acquérir une confiance situationnelle par rapport aux inductions? La plupart des formations en hypnose permettent aux élèves de s'entrainer à la mise en transe lors des cours. L'hypnose de spectacle, à travers l'exigence qu'elle suppose peut alors être perçue comme une excellente école pour un peu plus acquérir cette confiance situationnelle. Une corde de plus à son arc serait-on tenté de dire.
:wink:
 
E

EPHEMERE

Invité
Encore une fois l'état hypnotique est une entrée en matière, mais comme disait Prudence, derrière il y a la thérapie et l'état hypnotique ne fait pas la thérapie, tout ceux qui ont une formation sérieuse le savent bien..
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
Personne n'a dit le contraire, tout va bien :)

Et bien si vous suiviez les messages autant que vous suivez les miens, vous vous rendriez compte que justement ce n'est pas ce qu'il se dit, encore une q
occasion de vous taire
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Ce n'est pas ce qu'il se dit ou ça n'est pas ce que vous avez compris qu'il se disait? Je ne crois pas avoir vu de message où des hypnothérapeutes disaient qu'ils se limitaient à placer des patients en transe sans rien faire d'autre. Vous en avez vu vous? :wink:
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
Ce n'est pas ce qu'il se dit ou ça n'est pas ce que vous avez compris qu'il se disait? Je ne crois pas avoir vu de message où des hypnothérapeutes disaient qu'ils se limitaient à placer des patients en transe sans rien faire d'autre. Vous en avez vu vous? :wink:
:
Pleins... mais vous êtes trop focalisée sur mes messages et vous perdez le sens de tout le reste. Bon courage!

A la prochaine le travail m'attend :D
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Alors si vous retrouvez un de ces nombreux messages, ce serait intéressant de le citer et mieux encore de parler de tout cela sur le sujet adapté, ici le post traite de l'anamnèse. :idea:

Bonne séance :)
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
Heu désolée mais je reprends le HS.

En fait, je n'ai pas assez développé le point confiance en soi et d'ailleurs j'ai très mal choisi mes mots puisque la confiance en soi concerne une notion bien plus profonde qui n'a presque rien à voir avec ce que j'ai voulu exprimer. Je reprends donc en corrigeant un peu:
En fait l'hypnose de spectacle lui a permis de pratiquer l'hypnose, avec plus de personnes, comme lorsqu'on peut proposer des séances gratuites quand on débute, ou qu'on s'entraîne sur des proches (sans thérapie) etc.
Une comparaison: l'étudiant en médecin, en chirurgie, qui va s'entraîner en coupant de la viande, en faisant la couture sur la dinde de Noël etc. Il va le faire dans un contexte différent et n'ayant pas du tout les mêmes conséquences mais ça va lui permettre de pratiquer, d'apprendre à mieux manier son outil, et d'avoir plus confiance en lui en ce qui concerne la maîtrise de l'outil.
 
E

EPHEMERE

Invité
Prudence à dit:
Heu désolée mais je reprends le HS.

En fait, je n'ai pas assez développé le point confiance en soi et d'ailleurs j'ai très mal choisi mes mots puisque la confiance en soi concerne une notion bien plus profonde qui n'a presque rien à voir avec ce que j'ai voulu exprimer. Je reprends donc en corrigeant un peu:
En fait l'hypnose de spectacle lui a permis de pratiquer l'hypnose, avec plus de personnes, comme lorsqu'on peut proposer des séances gratuites quand on débute, ou qu'on s'entraîne sur des proches (sans thérapie) etc.
Une comparaison: l'étudiant en médecin, en chirurgie, qui va s'entraîner en coupant de la viande, en faisant la couture sur la dinde de Noël etc. Il va le faire dans un contexte différent et n'ayant pas du tout les mêmes conséquences mais ça va lui permettre de pratiquer, d'apprendre à mieux manier son outil, et d'avoir plus confiance en lui en ce qui concerne la maîtrise de l'outil.

Ah oui plutôt gênant de dire des choses et de penser différemment, l'ananmèse demande un peu plus de rigueur...
Y a pas de problème sur le forum, néanmoins, vous vous reprenez souvent pour exprimer ce que vous souhaitez vraiment dire, et je me demande si ces contradictions viennent de vous mêmes ou si c'est l'extérieur qui vous amène à un autre type de réflexion... (une façon d'être en acord avec les autres...) :roll:
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Ou peut-être est-ce simplement votre compréhension qui pose problème? Relisez mon interprétation du message de Prudence ça reprenait bien sa pensée, pas si compliqué quand on ne cherche pas la petite bête inutilement. :wink:

Bonne journée à vous Prudence
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
Prudence à dit:
le spectacle lui avait permis de devenir plus sûre d'elle même et de s'entraîner

EPHEMERE à dit:
La confiance en soi ne se résume pas à la réussite une lévitation d'un bras ou une catalepsie...

EPHEMERE à dit:
Prudence à dit:
En fait, je n'ai pas assez développé le point confiance en soi et d'ailleurs j'ai très mal choisi mes mots puisque la confiance en soi concerne une notion bien plus profonde qui n'a presque rien à voir avec ce que j'ai voulu exprimer.

Ah oui plutôt gênant de dire des choses et de penser différemment, l'ananmèse demande un peu plus de rigueur...
Y a pas de problème sur le forum, néanmoins, vous vous reprenez souvent pour exprimer ce que vous souhaitez vraiment dire, et je me demande si ces contradictions viennent de vous mêmes ou si c'est l'extérieur qui vous amène à un autre type de réflexion... (une façon d'être en acord avec les autres...) :roll:

Ayant eu la flemme de relire je pensais avoir introduit malheureusement ce terme de "confiance en soi" en fait il n'en était rien. Il m'arrive effectivement de raccourcir ma pensée avant de l'exprimer et que ne reprenant pas le contexte je sois difficile à comprendre. Toute fois il ne me semble pas après relecture que ce soit finalement le cas ici.
Le "plus sûre d'elle même" était dans le cadre de la maîtrise de l'outil "hypnose".

mindy à dit:
Relisez mon interprétation du message de Prudence ça reprenait bien sa pensée
Effectivement.

mindy à dit:
La confiance est alors un concept bien vague. Il est alors utile de distinguer confiance fondamentale et confiance situationnelle. Une personne qui a fortement confiance en elle se montrera parfois hésitante la première fois qu'elle se trouvera au volant d'une voiture, le temps de s'entrainer à faire quelques créneaux. Il serait plutôt hasardeux que le jeune conducteur qui prend le volant pour la 1ère fois se lance directement sur une autoroute, l'acquisition de la confiance situationnelle est simplement naturelle et nécessaire ici.

Dans ce cas n'était-il pas plutôt question d'une légère appréhension face aux premières inductions? La personne ne peut-elle pas être confiante généralement dans la vie et avoir besoin de quelques mises en situation pour acquérir une confiance situationnelle par rapport aux inductions? La plupart des formations en hypnose permettent aux élèves de s'entrainer à la mise en transe lors des cours. L'hypnose de spectacle, à travers l'exigence qu'elle suppose peut alors être perçue comme une excellente école pour un peu plus acquérir cette confiance situationnelle. Une corde de plus à son arc serait-on tenté de dire.
:wink:

C'est exactement ça. Situationnelle. Lors d'un apprentissage quelqu'il soit etc.
Un outil de plus maîtrisé dans la boîte à outils, une corde de plus à son arc...

Bonne journée à tous.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
La confiance en soi c'est une boite un peu fourre tout. On s'aperçoit vite qu'à peu près tout le monde a une confiance en soi qui va dépendre de la situation, en plus, plus dans ce qu'on connait et sait faire, et en moins, un peu ou beaucoup dans ce qu'on ne maitrise pas.

Si on devait parler de confiance en soi fondamentale, là où on s'aperçoit de la différence c'est en cas de situation nouvelle d'apprentissage, c'est en cas de sortie de la zone de confort.

Si on a peu confiance en soi, on sortira peu de la zone de confort et le jeune conducteur n'oserait pas s'entrainer à faire des créneaux et celui qui ne sait pas les faire et qui se dit qu'il y arrivera, qui a donc plus confiance en lui, s'entrainera.

C'est face à des situations imprévues que se voit le "caractère" , panic ou don't panic, débrouillard ou pas, confiant ou pas confiant... Etc...

La surprise crée un comportement spontané

Si vous voulez apprendre à connaitre quelqu'un, surprenez le...sortez le de sa routine.
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
katia (zoulouk) à dit:
Si vous voulez apprendre à connaitre quelqu'un, surprenez le...sortez le de sa routine.

C'est ce que faisait Bernard Tapie lorsqu'il recrutait dans les années 80. Il voulait des managers ultra adaptables. Il leur donnait ainsi rdv dans un coin de Paris puis les "lachait dans la nature"dans un endroit qu'ils ne connaissaient absolument pas, charge à eux de se rendre le plus vite possible dans un autre endroit qu'ils ne connaissaient pas du tout. Il fallait alors réagir au mieux face à la pression et à l'effet de surprise, trouver des solutions, les mettre en oeuvre, adapter sa stratégie, faire face à l'imprévu ou comment recruter des managers en les sortant de leur confort zone.
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
On parle de surprendre les gens, de spontanéité et ça évoque le suicide pour vous? Comment en arrivez-vous à cette association?
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
mindy à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Si vous voulez apprendre à connaitre quelqu'un, surprenez le...sortez le de sa routine.

C'est ce que faisait Bernard Tapie lorsqu'il recrutait dans les années 80. Il voulait des managers ultra adaptables. Il leur donnait ainsi rdv dans un coin de Paris puis les "lachait dans la nature"dans un endroit qu'ils ne connaissaient absolument pas, charge à eux de se rendre le plus vite possible dans un autre endroit qu'ils ne connaissaient pas du tout. Il fallait alors réagir au mieux face à la pression et à l'effet de surprise, trouver des solutions, les mettre en oeuvre, adapter sa stratégie, faire face à l'imprévu ou comment recruter des managers en les sortant de leur confort zone.

Dans les entretiens que j'ai passé en tant que candidate pour des enquêtes qualifiées, il y avait toujours plusieurs questions complètement inédites, ou très idiotes, ou se faire draguer fort par un des recruteurs. C'est le critère de sélection.
Beaucoup de personnes ratent complètement ce genre d'entretien, surtout quand les questions sont "idiotes" du style de quelles couleurs sont vos chaussettes ? Et se sentent mal et vont entrer dans un comportement agressif.

Bon on est loin du suicide quand même.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
mindy à dit:
On parle de surprendre les gens, de spontanéité et ça évoque le suicide pour vous? Comment en arrivez-vous à cette association?

Vous êtes dopée au mal être Éphémère ?

Des personnes qui vont bien, qui savent s'adapter, ça existe. :idea:

Heureusement
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
EPHEMERE à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Vous êtes dopée au mal être Éphémère ?

Des personnes qui vont bien, qui savent s'adapter, ça existe. :idea:

Heureusement
J'avoue que j'ai l'impression de dialoguer avec des personnes déficientes de raisonnement, alors désolée mais là je commence vraiment à fatiguer...

Vous êtes à nouveau dans l'insulte il serait bien de vous reprendre Ephémère, vous savez vous pouvez dialoguer avec les gens sans les agresser. :idea:
La remarque de Katia était pertinente, elle méritait autre chose que ce type de réaction où vous semblez perdre tout contrôle de vos nerfs.

Vous semblez dire que vous êtes fatiguée, du repos vous fera donc le plus grand bien, revenez nous calmée et apaisée.
:)
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut