1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Auto-hypnose Somnambulique

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Marion Prieur, 12 Mai 2011.

  1. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Je n'ai jamais suivi de séminaire en hypnose ni fait de séances avec un thérapeute. Je suis plutôt du genre "universitaire" : curieuse et j'aime approfondir les sujets par moi-même surtout avec les lectures.
    Et c'est comme ça que j'ai commencé l'autohypnose. Il m'en a fallut du temps pour développer un état hypnotique et des réponses idéo-motrices.
    Aujourd'hui, je progresse bien. J'ai recensé un grand nombre de techniques d'entraînement, et beaucoup de principes théoriques qui, appliqués, facilitent l'approfondissement.
    Cependant, aujourd'hui, j'en suis à un point où je me pose vraiment la question de la possibilité de développer un état de transe somnabulique sans accompagnement.
    La nature même de la transe somnabulique comporte chez moi en tout cas un problème majeur. J'ai toujours bloqué sur les drogues et eu peur de tout ce qui est susceptible d' entrainer un comportement totalement non conscient et en interaction avec le monde extérieur. Et si personne ne surveille que rien ne s'y passe qui ne me nuise, j'ai tendance à bloquer mentalement les effets.
    Or, parmi mes objectifs d'entraînement, j'ai pour but d'arriver à développer des états de transe somnabulique.
    Qu'en pensez vous ?
     
  2. Molaco

    Molaco Membre

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Messages:
    224
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Perso je pense que c impossible, en meme temps c peut ê du à mon manque d'expérience / connaissance.
    Nb : je n'ai jamais créer de réponse idéo motrice, mais casse la n'tienne (et un détournement hein ?), j'arrive aussi assez rapidement à ce que je veux maintenant..

    Sujet à suivre, je suis !
     
  3. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    C'est marrant ce sujet, j'allais poster exactement ce sujet ce soir, mais pour y répondre.
    J'ai commencé l'ah en octobre, peut-être peut-on dire en janvier en meme temps que mes premiers travaux pratiques en hypnose ... J'ai commencé avec du cognitif (distorsion du temps en etat awake), puis il y a quelques semaine reussi a me provoquer une catalepsie des yeux. Hier, j'ai réalisé que j'ai atteint l'etat somnanbulique sous hypnose après avoir été pincé après autosuggestion d'anesthesie...
    Je tiens à préciser que je n'ai jamais été hypnotisé par un tier ;)
    Je poste la video ce soir de l'anesthesie ... Meme si concretement il n'y a aucune source "pour apprendre". De mon point de vue, c'est bluffant.
     
  4. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    vous avez été pincé pour une expérience d'anésthésie. A la suite de ça, vous avez développé une transe somnambulique, c'est bien cela ? C'est-à-dire ? Vous n'étiez pas seul. Comment avez-vous identifié la transe somnambulique ? Ca m'intéresse beaucoup.

    Pour ce qui est des réponses idéo-motrices, elles ne sont pas exclusives à la transe. Et je serai surprise qu'une seule personne au monde n'en est jamais connue.
    Imaginez vous en train de regarder un match de tennis, n'aurez-vous pas un mouvement infime de la tête qui commence ? Imaginez devant vous une personne pleine d'assurance qui s'avance vers vous et vous tend la main en vous disant bonjour. votre bras (au préalable pendant le long de votre corps) n'aura-t-il pas un réflexe de début de mouvement ?
    N'avez vous jamais manqué une marche en entrant en rêve, ou trébuché, et sursauté dans le lit ? Ne salivez vous pas en pensant à une bon plat ? Et si vous pensez à d'autres types de plaisirs, ;) votre corps n'a-t-il aucune réaction ?
    La réponse en terme de mouvement à une idée consciente ou inconsciente (idée au sens ancien comprend toute activité mentale et émotionnelle) trahit une connexion entre l'imagination et le corps qui n'est pas totalement désactivée. Et si elle reste totalement activée, par exemple en rêve, on pense qu'on marche et le corps marche vraiment : somnambulisme.
     
  5. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Ancrage qui s'est fait tout seul a force de proceder par magnet fingers. Il devenait trop "automatique" et j'ai décidé de me le supprimer l'autre jour, mais reste néanmoins actif si je souhaite aller en AH.
    L'anesthesie ne fait que confirmer la transe somnambulique ; donc je l'etais deja avant, du moins entre les 20 scds qui separent l'induction du pincement !
     
  6. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Vous êtiez en transe somnambulique lorsque vous avez pu constater par vous même l'anesthésie ?
    Je suis très confuse. J'en viens à me demander si on parle de la même chose quand on parle de transe somnambulique.
    Pour ma part, je n'en sais rien de plus précis que la caractérisation d'Erickson qui désigne par là l'état dans lequel un sujet hypnotique se comporte dans le monde de façon totalement adaptée, parle, bouge, réagit, et peut mener n'importe quelle activité, tout en en étant totalement inconscient. En général, cette inconscience se confirme par une amnésie totale de ce qui a été fait.
    C'est pourquoi je me demande comment c'est compatible avec l'auto-hypnose, à moins de ressembler à ces états de grande ivresse où on se voit faire des choses sans vraiment pouvoir les contrôler, en ayant le sentiment d'être comme possédé.
    Est-ce bien dans un tel état que vous avez pu être conscient d'avoir développé une anesthésie ? Si oui, alors vous êtes parvenu à ce que je recherche.
     
  7. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Ouao !
    Alors non, l'état d'hypnose n'est pas un état où l'on est inconscient !


    Enfin, pour la définition des niveaux d'hypnoses, on peut entendre dans l'ordre :
    hypnoidal - léger - moyen - profond (somnambulique)

    comparable à l'exécution de ces suggestions :
    létargie - catalepsie - cognitif - anesthesie, hallucination visuel

    On confirme l'état somnambulique par une hallucination positive ou négative ou alors pas une anesthesie.

    Enfin, si la question était est-ce que j'ai subit l'anesthesie sous transe ou non, alors oui, j'y étais : ce n'était pas un effet post-hypnotique.


    PS : Molaco, réponse idéomotrices tu as tout le temps. Certaines que Marion t'a répondu seraient plutôt des pattern... Mais nous avons tous des réponses idéomotrices : Le language non verbal !
     
  8. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Vous ne faites pas de différence entre la transe profonde stuporeuse, la transe profonde somnambulique et les éventuels autres types de transe ?
    De mes innombrables lectures, j'ai tendance à adhérer plutôt aux caractérisations d'Erickson de par sa démarche rigoureuse pour mettre en évidence ses propos. Or, pour lui, l'état somnambulique est distinct d'un état statique dans le sens ou le sujet peut exécuter n'importe quelle tâche à sa portée de façon parfois même difficilement distinguable de l'état d'éveil.
    Quant au fait d'être inconscient en hypnose... Pourquoi pas ? C'est précisément le sens d'un approfondissement de transe. Depuis un an que je m'entraîne à l'auto-hypnose, j'ai vu s'approfondir chez moi toutes sortes d'états. J'ai passé des milliers d'heures à m'entraîner à toutes sortes de techniques. Et comme il s'agissait d'auto-hypnose, je gardais presque toujours ce qu'il faut de conscience pour se guider soi-même. Cependant, j'ai tenté des expériences d'hypnose profonde avec quelques amis intéressées aussi par l'hypnose. Et il s'est avéré souvent que la conscience s' "endormait" complètement pour laisser place à un comportement totalement non conscientisé, totalement automatisé.

    Nous n'avons apparemment pas la même expérience. Et je me demande d'où vient votre classification des profondeurs par type de suggestion. Je ne me souviens pas de l'avoir croisée au cours de mes lectures. Si vous avez une référence à me donner, je comblerai avec plaisir cette lacune.


    Quant aux réponses idéo-motrices : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Qu'est-ce qu'un "pattern" pour vous ? Ce mot signifie en gros schéma. Je sais que chez les hypnotiseurs issus de la PNL, il désigne souvent une séquence de comportements automatisés, que de nombreux auteurs ont bien identifiés. Chez d'autres psychologues, il peut désigner une séquence même volontaire.
    Qu'entendez-vous par là ?
     
  9. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Alors, pour les profondeurs de transe, c'est très "imagé", et simple à comprendre. A quoi faire un shéma de boucles ? Je le tire de KC Johnson mais aussi d'autres sources que j'ai pu oublier, et eu entendre dire de Nathan Thomas au détour d'une conversation.

    Un pattern c'est un geste qu'on fait automatiquement... oui. En hypnose comme dans d'autres disciplines (influence par exemple), on les romp pour créer comme un "déséquilibre". Réponse idéomotrices c'est un genre de réflexe idéomoteurs... ce n'est pas hypnotique.

    En fait, chacun a son propre shéma. En fait, c'est le même avec des noms différents pour mieux le comprendre, même si "the map is not the territory". Alors qu'importe ?

    Mais je répète que tu n'es pas inconscient, tu es au contraire superconscient, superconcentré... Et puis tu ne perçois pas certains détails qui te fait penser etre inconscient, ou alors amnésie post hypnotique au réveil. Mais tu ne perds pas conscience...
     
  10. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Décidément, je ne regrette pas d'être arrivée sur ce forum, voilà une occasion de bien des échanges enrichissantspour moi.
    Du coup, j'ai plein de questions à vous posersi vous me permettez...
    Sauriez-vous m'accompagner dans une induction hypnotique qui me permettrait d'expérimenter cet état de superconscience dont vous parlez ? je serai assez intéressée de comprendre de quoi vous parlez. Pour l'instant, pour moi, ce terme ne correspond ni à l'état de ma connaissance, ni à mon expérience.
    Pensez-vous qu'on ne puisse pas assimiler ce que les gens de la PNL ont appelé "signaling" avec un réflexe idéomoteur ? Pensez-vous qu'une lévitation de main ne soit pas un réflexe idéo-moteur utilisé ?
    L'utilisation dans le cadre de l'hypnose des réflexes ideomoteurs et des signaux minimes notamment par leur ratification et leur amplification ainsi qu'en leur assignant un sens ne met-il pas l'idéo-motricité, comme le laisse penser Erickson au coeur du système hypnotique de communication avec l'inconscient ?
    J'ai appris à six de mes amies (et à moi-même) l'écriture automatique par un entraînement utilisant l'amplification des réponses idéo-motrices de l'écriture. Le développement de transes profondes accompagnaient toujours cette amplification, et l'apparition d'hallucination, surtout visuelle était presque évidente aussi. J'ai beaucoup utilisé les signaux minimes et autres réponses, et c'est pourquoi j'ai une facheuse tendance à accorder une importance primordiale à la reconnaissance et à l'utilisation des réflexes idéo-moteurs en hypnose. Est-ce que je fais fausse route, à votre avis ? Ca pourrait être un des désavantages d'apprendre par soi-même.
     
Chargement...