Coup de foudre pour hypnothérapeute

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Carrère, 2 Novembre 2013.

  1. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Bonjour à tous,
    Je ne sais comment attaquer ce post. Pour résumer, j'ai pris un Rdv pour une séance de thérapie brève sous hypnose, sous un vague prétexte de corps résistant à de nombreuses années de diététiques. Le vrai motif était de jouer le cobaye pour deux copines qui avaient peur tout en désirant tester l'hypnose pour des phobies, pour l'une et un arrêt de tabac pour l'autre. :wink:
    Toujours est-il qu'arrivée au cabinet ( un domicile en fait), l'hypnothérapeute m'ouvre la porte et là je me dit : " Bon ok, t'es foutue !" :shock:
    Concrètement, comme si on était frappé par la foudre, une bouffée de chaleur, les jambes qui tremblent, des papillons dans le ventre et une irrépressible envie de sourire ! :oops:
    La séance se passe pendant laquelle je n'avais qu'une préoccupation, c'était de m'empêcher de lui arracher sa chemise et de tout verrouiller pour qu'il ne se rende compte de rien (ce que j'ai très bien réussi d'ailleurs !).
    Le problème c'est que le renoncement augmenté d'une hypnose m'a déclenché une vieille crise de la quarantaine où j'ai vu défiler tous mes renoncements passés avec des symptomes sympa comme la mélancolie, l'insomnie, la perte d'appétit... :?
    Je vais en traînant les pieds à la seconde séance en espérant retrouver au moins le sommeil à l'issue, mais comme je l'avais prévu, je repars fracassée de l'avoir revu et d'avoir passé une heure à renoncer à lui.
    Depuis, il s'est enquit de savoir si j'allais mieux. Il n'a rien vu, rien compris et je ne sais pas si je dois au moins l'informer de la cause réelle de mon état malgré l'hypnose.
    Que me conseillez-vous ?
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Elle court, elle court, elle court... la maladie d'amour...

    Quel était son parfum ?

    Comme tu ferais pour un autre coup de foudre...

    Plombier, garagiste, chercheur, chômeur, hypnothérapeute, quelle est la différence... ???

    Cela va être une excellente thérapie du coup peut-être... que faire.. oser... ne pas oser.. échouer avant d'avoir proposé...
     
  3. perchancetodream

    perchancetodream

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    De laisser vos copines prendre leurs responsabilités et d'aller pour elles mêmes voir ce monsieur ou pas.

    Si vous même n'éprouvez pas le besoin d'une hypnothérapie et qu'il vous plait, vous pouvez toujours le lui dire et si l'attirance est réciproque, tant mieux mais clairement en dehors du cadre thérapeutique. Puis-je vous suggérer de "rester sobre" dans votre façon de vous exprimer?

    Si vous souhaitez travailler en hypno, trouvez un(e) autre praticien (ne).

    Rien ne vous oblige au renoncement. A la sexualité, s'entend. Vous avez l'option masturbation à grand spectacle (projection privée). Et celle de trouver un amant.

    S'il ne s'agit pas ici d'un canular, c'est peut-être une prise de conscience pour vous, de vos "renoncements" et du besoin d'obliger votre entourage.
    Matière, peut-être, à thérapie. Qui pourrait être brève sans être necessairement hypnotique.

    Bon courage.
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Ah l'amour ça soulève des montagnes...

    L'hypnose est donc déjà là.

    Changer quand on a un coup de foudre ce n'est pas ce qu'on souhaiterait faire..vraiment pas... et pourquoi, ce serait trop bête, non ?

    Fais de chaque chose une occasion de grandir, et celle là en est une merveilleuse...

    Il y a des choses irrationnelles dans la vie, qu'on ne calcule pas, qu'on n'explique pas, c'est là, ensuite s'agit juste de décider ce qu'on en fait...
     
  5. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    La réponse précédente est bien vive. Non, il ne s'agit pas d'un canular car franchement je m'en passerais bien ! J'imagine que lorsque le coup de foudre est réciproque ou du moins que de part et d'autre chacun est libre, ce doit être délicieux mais nous ne sommes pas dans cette configuration.
    Ma question n'était pas de savoir si je devais ou non proposer quoique ce soit ou prendre un amant ou que sais-je encore ?
    Je me demandais si, à votre avis, pour que je retrouve une certaine sérénité, est-il préférable de tout révéler à l'hypnothérapeute, qui est dans l'ignorance totale ou sachant que je ne veux pas donner de suite au "coup de foudre", dois-je le taire au thérapeute ?
     
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Seule toi tu peux décider de ce qu'il y a de mieux à faire et de ce que tu fais de ce qui t'agite..

    Le dire peut te permettre de travailler sur tes émotions, sur ce que tu peux en faire, quelle est le meilleur moyen de ne pas avoir de regret etc...

    Entre nous ça doit se voir un peu...y a des signes qui transparaissent en cas de certaines pensées, ça c'est pour sûr !
     
  7. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    J'aurais préféré qu'il le remarque car il aurait peut être jugé plus judicieux de ne pas poursuivre mais si j'ai bien compris, il n'a pas beaucoup de "bouteille" dans le domaine et il m'a affirmé qu'il ne comprenait pas que je réagisse aussi mal ( insomnie, mélancolie) à l'hypnose, qu'il n'avait noté aucun signe de quelque nature que ce soit, que pour lui le premier contact avait été bon.
     
  8. perchancetodream

    perchancetodream

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Votre désir vous appartient.

    Katia suggere une réflexion, vous pourriez trouver ce livre utile:l'amour impossible, la folie necessaire du coeur, par Jan Bauer (épuisé mais disponible en e-book chez chapitre je crois). C'est une approche jungienne.
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    C'est à vous de décider s'il faut poursuivre ou non, ça aurait été bien trop simple qu'il décide à votre place..

    Vous êtes responsable de vos choix, c'est ça la beauté de la chose... puis vous avez décrit un état d'être sans en évoquer la raison en l'induisant en erreur de plus... :oops:

    Voyez le processus, décrire un mal-être plutôt qu'un brasier qui s'allume... hé, hé !
     
  10. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Je vous remercie pour vos réponses à mon post. Elles apportent un éclairage nouveau à ma situation. :idea:
     
  11. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose c'est le risque et la surprise.

    Là c'est l'arroseuse arrosée ?

    La puissance de l'hypnose c'est qu'on n'en imaginera jamais toute la puissance.

    Et c'est toujours elle qui a le dernier mot.

    En général...

    8)
    .
     
  12. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Accusée levez-vous !
    "l'arroseuse arrosée" ? Qu'est-ce que j'ai fait de mal à part être sceptique sur une technique, l'hypnose en l'occurence ?
    Remplacez le mot hypnose dans le dernier post par le mot "Dieu" et pour l'athée que je suis, c'est un peu effrayant !
    Quel manque de tolérance, quel manque d'empathie ! J'espère que vous n'exercez pas "surderien", ces qualités semblent vous faire cruellement défaut ! Les autres réponses à mon post étaient elles constructives, relisez-les et apprenez !
     
  13. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bonjour carrère

    Coté hypnose
    Le thérapeute n'est pas un devin hihi, je me met à sa place, une personne viens pour un problème, il fait sa séance, tout baigne et paf...
    Plein de symptômes nouveaux (si tu lui à décrit se que tu dit ici) il à du mal à faire le rapprochement, normal.
    En thérapie, il y à un travail préliminaire en quelque sorte : la reconnaissance mutuel d'un objectif de travail (y compris pour évaluer l'évolution après la séance). Le thérapeute à besoin de l'acceptation du client au moins de jouer le jeu (même si celui-ci reste septique, ce qui est normal).

    Ici, tu pense que c'est ton coup de foudre qui finalement t'interroge plus profondément sur ta vie, tes choix...Ce n'est pas si évident que cela, il n'est que déclencheur.
    Durant la séance, tu avais la tête ailleurs, tu à joué à faire semblant, à cacher ton trouble.
    Cependant, la séance d'hypnose, par son langage particulier, à tout de même provoqué en toi une "ouverture" de ton inconscient, une "réflexion", des "sensations" que tu n'aurais pas eu en état normal et qui surement était déjà présente en toi inconsciemment.

    A toi de savoir quoi faire avec, un travail sur toi ? Le moment de faire un point sur la vie? Je ne sais pas, mais en tout cas surement pas avec un faut motif de visite chez se thérapeute.

    Je pense que c'est se qu'a voulu dire Surderien.
    Vous allez "pour tester" à une séance.
    Vous vivez cette séance avec un problème "le coup de foudre"
    et malgré tout, des questions ce pose sans rapport ni avec le but de la séance, ni avec le coup de foudre.... Juste une surprise de l'inconscient qui à entre-ouvert la porte. (l'arroseur arrosé).

    Coté coup de foudre
    Pas mieux que les camarades, que ferais tu avec un garagiste????
    Soit tu crève un pneu chaque semaine pour le revoir (il va devenir fou autant de crevaison sur le même pneu, un truc de dingue), soit tu attend la fermeture du garage pour lui parler (il peut regarder la femme et non la cliente), soit tu oubli (un coup de foudre ça passe).

    Amicalement
     
  14. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    J'aime beaucoup la métaphore du garagiste ! Je la ressortirai à l'occasion. En tout cas, merci beaucoup pour votre réponse, elle me permet d'y voir un peu plus clair.

    En fait, je suis très tentée d'oublier le garagiste et de me recentrer sur ma crise de milieu de vie !

    Merci infiniment en tout cas à tous ceux qui ont pris la peine de me répondre.
     
  15. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pourquoi ne pas se centrer sur ce que vous vivez et aller dans le passé ?

    Bien négocier les choses ? Apprendre au présent ?
     
  16. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    vous recentrer sur la crise?

    je ne pense pas...essayez plutôt d'en connaitre la cause!
    rien n'est un hasard

    si vous avez été "foudroyée" c'est qu'il y avait électricité!
    déclarez votre flamme a cet hypnothérapeute....
    somme toute illogique et incompréhensible....
    et si il est compétent il saura vous diriger
    de ce qui pourrai sembler être un amour pour l'autre
    alors qu'il se pourrai que ce soit un amour pour vous même
    que vous avez réellement besoin?
     
  17. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Si vous a été foudroyé c'est qu'il y avait électricité

    Fort juste !

    Francesco Alberoni spécialiste du coup de foudre, qu'il appelle amour naissant parle des conditions d'émergence de cet état, de ce qui se passe pour la personne, d'un état révolutionnaire si l'on peut dire, d'une tentative de sortir du marasme...

    En gros si on est parfaitement satisfait de sa vie... cela n'arrive pas... Par contre pour lui ces relations ne sont pas forcémént toutes vouées à l'echec, parfois elles peuvent se transformer en vritable amour...
     
  18. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Comme dit Hibou un garagiste il ne répare pas tout le temps des voitures, un hypnothérapeute ne fait pas que cela non plus...

    Ressentir quelque chose de fort, le taire, l'ensevelir, l'oublier, ou toutes ces amourettes, voire plus, où l'on a pas osé dire,laissent des souvenirs souvent amers, de regrets... quelque chose est là..

    Je pense que c'est une tentative assez forte de se retrouver, une chance à saisir en matière de connaissance de soi...
     
  19. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Mais il y a quelque chose que j'ai du mal à saisir : on ne peut jamais être pleinement "satisfait" de sa vie à partir du moment où tout dans sa vie n'est que le résultat d'une somme de choix, assumés ou non, mais cela implique qu'il y a des multitudes d'options qu'on laisse de côté tous les jours.
    Il y a donc insatisfaction obligatoire, même si on essaie de s'en arranger et de s'en contenter.
    Quant au coup de foudre pour moi-même, je m'aime bien mais je ne pense pas que ce soit à ce point là !
     
  20. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je pense qu'il faut essayer d'aller de l'insatisfaction obligatoire à la compréhension, des forces, enjeux de l'époque ou l'on prend tel choix plutôt qu'un autre.
    Retrouver qui est partie prenante, interviens, influence, dans cette histoire et pourquoi et pour quelle motivation.
    Quel est notre état d'esprit du moment, nos croyances, notre savoir, nos motivations, préoccupations etc... Quelle question était essentiel à l'époque quel enjeu, pourquoi....
    Quel était nos choix, nos options, à quoi devions nous renoncer, que voulions nous acquérir...
    Qu'est ce qui nous semblait un obstacle, un frein et qu'est ce qui nous semblais faciliter les choses...
    Tout cela sans jugement, avec une indulgence réaliste, en comprenant que ce que nous sommes et savons aujourd'hui est bien différent de l'époque en question.
    Regarder ce passé sans ce juger, regarder comment nous avons rechercher ce qui nous semblait bon (ou le moins mauvais) pour nous est une des étapes pour transformer les regrets en compréhension et rendre tout cela moins pesant. (certain appel cela le pardon).
     
  21. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Quant tu sors avec un gars, tu te prives de tous les autres

    Quand tu choisis de manger une paella, difficile de manger un couscous, du cassoulet, des frites le même repas

    Tout choix implique de renoncer à quelque chose d'autre,bien sur Carrere, ce choix est il forcément douloureux, là est toute la question ?

    Pour permettre le coup de foudre, selon F Alberoni toujours, l'insatisfaction est plutôt très grande.. car sinon notre raison nous permet pas de nous emballer et de créer l'electricité nécessaire..

    Le coup de foudre tente de bouleverser notre réalité...

    Ca mérite de s'interroger donc...d'écouter ce qui se passe en soi..
     
  22. perchancetodream

    perchancetodream

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    bon, vous n'avez pas perdu votre sens de l'humour, c'est déjà beaucoup :)
    Concernant votre émoi, on peut proposer une grille de lecture neuro/ physio/ethno/ etho, Comment devient-on amoureux de Lucy Vincent. Tres sympa, un poil démythifiant mais après...

    Vous dites dans votre dernier message qu'"on ne peut jamais être pleinement satisfait de sa vie dans la mesure où l'on fait des choix". Je voudrais mettre ceci en parallele avec la notion de renoncement que vous utilisiez precedemment.

    Le renoncement est quelque chose qui vous allège, ne vous pèse pas. Pour donner un exemple, on peut évoquer la "simplicité volontaire", qui consiste à s'alleger d'un certain nombre de biens materiels superflus, l'espace ainsi dégagé nous permettant de mieux voir les choses autour de nous, de retrouver le plaisir de leur utilisation quotidienne, d'avoir du temps pour autre choses quand il y a moins de bibelots à dépoussierer etc.

    Ce que vous évoquez sonne plutot comme une certaine dose de frustration, peut-être des "choix "forcés, une vie un peu trop "raisonable", contre laquelle le "coup de foudre", dans son impétuosité, peut apparaitre comme une saine réaction. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'il faille vous jeter au cou de ce monsieur. Vous sourirez peut-être en pensant au "démon de midi" qui saisit plus souvent les hommes qui s'amourachent de tres jeunes filles. Comme si on allait "refaire sa vie". C'est la peur de la mort qui nous tenaille.

    Vous n'en avez qu'une, de vie. et, Surderien vous le confirmerait sans doute, elle est encore pas mal plastique avant la sclérose.Vos choix n'ont pas à être définitifs. Vous êtes toujours libre de changer d'avis. D'explorer de nouveaux territoires.

    http://www.mag4.net/Rimbaud/poesies/Sensation.html
     
  23. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Et le fait que l'hypnothérapeute soit particulièrement attrayant pourrait peut-être tout expliquer non ? Je plaisante, mais je me suis laissée dire que le coup de foudre n'est qu'une histoire d'hormones secrétées par notre cerveau, on est loin du romantisme et de l'appel du coeur !
    Choisir entre deux pizzas n'est peut-être pas douloureux encore que... mais choisir de renoncer à quelqu'un peut s'avérer douloureux pour l'hédoniste (que je suis !), tout simplement sans avoir à rechercher ce à quoi j'ai pu renoncer en seconde section de maternelle, non ?
     
  24. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Très attrayant, je répondrais que non... car l'attrait est somme toute subjectif...

    Quand tu as faim, tout est bon... (en matière de nourriture nous avons déjà tous expérimenté tout cela et ce qui est bon peut être divin..

    Donc il y a de la faim...surtout...
     
  25. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pourquoi renoncer d'ailleurs ? Qui sait c'est peut-être réciproque ?
     
  26. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Je suis désolée que mes réponses s'entrecroisent avec de nouveaux posts, cela rend le suivi des questions/ réponses un peu confus mais il est vrai que je ne suis pas très douée pour ce genre d'exercice.
    Je pensais notamment à notre pauvre " garagiste" objet de toutes les concupiscences, j'espère qu'il n'est pas inscrit sur le forum sinon il pourra tomber sur le post précédent où il est suggéré que la frustration de sa patiente a suscité un coup de foudre et non son charisme naturel, quelle déception !
     
  27. Carrère

    Carrère

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Quant à la réciprocité, j'indiquais dans un post précédent que si elle existait et que de part et d'autre chacun est libre ou " open", un coup de foudre pouvait s'avérer délicieux mais que nous n'étions pas dans cette configuration...
     
  28. perchancetodream

    perchancetodream

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Tough shit!
     
  29. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    En fait c'est bien vous qui décidez que vous n'y êtes pas dans cette configuration.

    Si c'était mon banquier, laissons un peu le garagiste tranquille, je le croiserai pour un rendez-vous à la banque, donc ce n'est ni le moment, ni l'objet

    En fait ce n'est presque jamais le moment n l'objet de ce genre d'état

    C'est une résistance quoi à se laisser entraîner sans même savoir plus... je trouve cela terrible...

    En d'autres mots, peur de l'echec... (on a l'air bien con si l'autre ne veut pas ?? )
     
  30. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Un mec te plait et tu te barres à toute vitesse ?

    Logique ?
     
Chargement...