1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Coup de foudre pour hypnothérapeute

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Carrère, 2 Novembre 2013.

  1. Carrère

    Carrère Membre

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,
    Je ne sais comment attaquer ce post. Pour résumer, j'ai pris un Rdv pour une séance de thérapie brève sous hypnose, sous un vague prétexte de corps résistant à de nombreuses années de diététiques. Le vrai motif était de jouer le cobaye pour deux copines qui avaient peur tout en désirant tester l'hypnose pour des phobies, pour l'une et un arrêt de tabac pour l'autre. :wink:
    Toujours est-il qu'arrivée au cabinet ( un domicile en fait), l'hypnothérapeute m'ouvre la porte et là je me dit : " Bon ok, t'es foutue !" :shock:
    Concrètement, comme si on était frappé par la foudre, une bouffée de chaleur, les jambes qui tremblent, des papillons dans le ventre et une irrépressible envie de sourire ! :oops:
    La séance se passe pendant laquelle je n'avais qu'une préoccupation, c'était de m'empêcher de lui arracher sa chemise et de tout verrouiller pour qu'il ne se rende compte de rien (ce que j'ai très bien réussi d'ailleurs !).
    Le problème c'est que le renoncement augmenté d'une hypnose m'a déclenché une vieille crise de la quarantaine où j'ai vu défiler tous mes renoncements passés avec des symptomes sympa comme la mélancolie, l'insomnie, la perte d'appétit... :?
    Je vais en traînant les pieds à la seconde séance en espérant retrouver au moins le sommeil à l'issue, mais comme je l'avais prévu, je repars fracassée de l'avoir revu et d'avoir passé une heure à renoncer à lui.
    Depuis, il s'est enquit de savoir si j'allais mieux. Il n'a rien vu, rien compris et je ne sais pas si je dois au moins l'informer de la cause réelle de mon état malgré l'hypnose.
    Que me conseillez-vous ?
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Elle court, elle court, elle court... la maladie d'amour...

    Quel était son parfum ?

    Comme tu ferais pour un autre coup de foudre...

    Plombier, garagiste, chercheur, chômeur, hypnothérapeute, quelle est la différence... ???

    Cela va être une excellente thérapie du coup peut-être... que faire.. oser... ne pas oser.. échouer avant d'avoir proposé...
     
  3. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    De laisser vos copines prendre leurs responsabilités et d'aller pour elles mêmes voir ce monsieur ou pas.

    Si vous même n'éprouvez pas le besoin d'une hypnothérapie et qu'il vous plait, vous pouvez toujours le lui dire et si l'attirance est réciproque, tant mieux mais clairement en dehors du cadre thérapeutique. Puis-je vous suggérer de "rester sobre" dans votre façon de vous exprimer?

    Si vous souhaitez travailler en hypno, trouvez un(e) autre praticien (ne).

    Rien ne vous oblige au renoncement. A la sexualité, s'entend. Vous avez l'option masturbation à grand spectacle (projection privée). Et celle de trouver un amant.

    S'il ne s'agit pas ici d'un canular, c'est peut-être une prise de conscience pour vous, de vos "renoncements" et du besoin d'obliger votre entourage.
    Matière, peut-être, à thérapie. Qui pourrait être brève sans être necessairement hypnotique.

    Bon courage.
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Ah l'amour ça soulève des montagnes...

    L'hypnose est donc déjà là.

    Changer quand on a un coup de foudre ce n'est pas ce qu'on souhaiterait faire..vraiment pas... et pourquoi, ce serait trop bête, non ?

    Fais de chaque chose une occasion de grandir, et celle là en est une merveilleuse...

    Il y a des choses irrationnelles dans la vie, qu'on ne calcule pas, qu'on n'explique pas, c'est là, ensuite s'agit juste de décider ce qu'on en fait...
     
  5. Carrère

    Carrère Membre

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    La réponse précédente est bien vive. Non, il ne s'agit pas d'un canular car franchement je m'en passerais bien ! J'imagine que lorsque le coup de foudre est réciproque ou du moins que de part et d'autre chacun est libre, ce doit être délicieux mais nous ne sommes pas dans cette configuration.
    Ma question n'était pas de savoir si je devais ou non proposer quoique ce soit ou prendre un amant ou que sais-je encore ?
    Je me demandais si, à votre avis, pour que je retrouve une certaine sérénité, est-il préférable de tout révéler à l'hypnothérapeute, qui est dans l'ignorance totale ou sachant que je ne veux pas donner de suite au "coup de foudre", dois-je le taire au thérapeute ?
     
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Seule toi tu peux décider de ce qu'il y a de mieux à faire et de ce que tu fais de ce qui t'agite..

    Le dire peut te permettre de travailler sur tes émotions, sur ce que tu peux en faire, quelle est le meilleur moyen de ne pas avoir de regret etc...

    Entre nous ça doit se voir un peu...y a des signes qui transparaissent en cas de certaines pensées, ça c'est pour sûr !
     
  7. Carrère

    Carrère Membre

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    J'aurais préféré qu'il le remarque car il aurait peut être jugé plus judicieux de ne pas poursuivre mais si j'ai bien compris, il n'a pas beaucoup de "bouteille" dans le domaine et il m'a affirmé qu'il ne comprenait pas que je réagisse aussi mal ( insomnie, mélancolie) à l'hypnose, qu'il n'avait noté aucun signe de quelque nature que ce soit, que pour lui le premier contact avait été bon.
     
  8. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Votre désir vous appartient.

    Katia suggere une réflexion, vous pourriez trouver ce livre utile:l'amour impossible, la folie necessaire du coeur, par Jan Bauer (épuisé mais disponible en e-book chez chapitre je crois). C'est une approche jungienne.
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    C'est à vous de décider s'il faut poursuivre ou non, ça aurait été bien trop simple qu'il décide à votre place..

    Vous êtes responsable de vos choix, c'est ça la beauté de la chose... puis vous avez décrit un état d'être sans en évoquer la raison en l'induisant en erreur de plus... :oops:

    Voyez le processus, décrire un mal-être plutôt qu'un brasier qui s'allume... hé, hé !
     
  10. Carrère

    Carrère Membre

    Inscrit:
    2 Novembre 2013
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Je vous remercie pour vos réponses à mon post. Elles apportent un éclairage nouveau à ma situation. :idea:
     
Chargement...