Formation Hypnose

EMDR - ça peut durer combien de temps ?

  • Initiateur de la discussion Fripon
  • Date de début
M
mindy
Membre
messages
563
Points
1 790
On va voir si je m'améliore en tant que voyante. Je vois... un message avec bc d'ironie et d'agressivité, un message où une personne va douter des compétences d'une autre, va s'étonner des affirmations du message précédent en ne remettant absolument pas en cause ses propres affirmations qu'elle considère comme vérité absolue et incontestable. Je vois aussi... des petits visages jaunes avec les yeux qui tournent comme celui-là :roll: ou encore comme celui-là :? avec des points de suspension à la fin de plusieurs phrases. Je vois... une personne qui ne supporte pas que l'on remette ses croyances en question et qui cherche à punir tous ceux quu s'y essayent. Ma vision est très sombre j'espère me tromper. :)
 
E
EPHEMERE
Invité
Gaelic à dit:
C'est pourtant simple, j'amène la restructuration cogntive :
1) en travaillant sur la pile de traumatismes
2) en travaillant les croyances négatives/positives
3) en travaillant sur les états du Moi même s'ils sont très résistants et polarisés.

Je ne vois pas pourquoi ca serait moins possible avec un outil qu'avec un autre. Le fait que vous remettiez ça en cause alors que je vous dis que j'obtiens ces résultats me laisse douter.
Ce serait comme de refuser d'admettre que le corps humain peut flotter dans l'eau sans essayer de nager pour vérifier.

Ceci dit, je ne connais pas grand monde qui travaille encore avec la TCM, ancêtre de l'EFT, qui est une vieille technique, mais bon ca a peut-être évolué :? :? (ou pas).
Votre commentaire reflète des incohérences, un manque de structure évident, pour ne pas dire de la meconnaissance en matière de psychologie de l'énergie...

Il est totalement incohérent de dire que l'EFT désactive les traumas...
 
M
mindy
Membre
messages
563
Points
1 790
Suis douée en fait 8)
 
E
EPHEMERE
Invité
Gaelic à dit:
Je suis tout à fait d'accord avec vous Ephémère. C'est juste qu'avec l'EFT j'obtiens une restructuration cognitive à chaque fois, je ne me contente pas d'éliminer le blocage.

En fait, on peut utiliser l'EFT tout comme l'EMDR. Moi je trouve l'EFT plus facile à utiliser pour moi, mais l'inverse peut être vrai pour un autre thérapeute bien entendu.

Connaissez-vous REMAP de Steve Reeds et PET de Steve Wells et David Lake ? Le premier est une technique pour les traumas lourds et les abréactions, le deuxième un mélange d'EFT et de thérapie provocatrice. Ca se couple très bien avec les Etats du Moi d'ailleurs.
Alors je suis allée visiter ce site dont vous parlez, désolée mais j'ai rien appris de nouveau, tout cela a fait partie de ma formation...

Sauf la technique TIPI, où j'ai assisté justement dernièrement à une petite conférence, heu... j'avoue ne pas avoir été convaincue, c'est à dire que les réponses de l'intervenant à mes questions sont restées très floues et peu convaincantes... donc à creuser...

Cela ne change rien à ce qui a été dit précédemment l'EFT ne traite pas les traumatismes, mais permet seulement une libération émotionnelle et n'est en aucun cas une reconstuction cognitive à elle seule...

Et pour reprendre votre texte :
C'est pourtant simple, j'amène la restructuration cogntive :
1) en travaillant sur la pile de traumatismes
2) en travaillant les croyances négatives/positives
3) en travaillant sur les états du Moi même s'ils sont très résistants et polarisés.


Ma question reste toujours comment ? sachant que ce n'est pas l'EFT qui produit cette réorganisation psychique.

L'EMDR ou stimulations alternatives elles seules peuvent permettre un travail en profondeur sur la reconstruction cognitive... l'explication me parait évidente non ? :idea: sauf si on travaille directement avec cette technique sans précaution alors bonjour les dégats!

Sur ce bon week-end :D
 
E
EPHEMERE
Invité
Je rajouterais que l'EFT est devenu très à la mode tout comme l'hypnose pour l'arrêt du tabac, tapage promotionnel médiatique... :?

Et pourquoi l'EFT a un tel succès ? parce qu'elle est simple à utiliser, mais la plupart du temps très mal utilisée, j'ai vu des vidéos de thérapeutes faisant des démontrations, plutôt inquiétantes sur leurs compétences...

Une personne qui fait un stage de 2 jours en EFT et/ou 5 jours d'hypnose se dit thérapeute... Alors ne rêvez pas... c'est un charlatan rien de plus...

L'EFT ou la TCM, est une technique de base qui doit être apprise à son patient, et non se garder une sois-disant connaissance...

Ce qui me fait sourire, ce qu'on apprend des techniques de l'énergie comme l'EFT ou la TCM, mais la plupart ne savent pas qu'avant de faire cette technique, il y a une vérification à faire de l'énergie et ça je ne connais personne sur le forum qui sache le faire... ces vérifications et corrections d'énergie sont le BABA avant de commencer l'EFT par exemple...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Un bon thérapeute avec de bonnes théorisations peut facilement mener ses patients sur un chemin thérapeutique efficace...

Par contre l'improvisation et le bonimensonge passeront très mal si le patient s'en rend compte et si l'hypnose n'est pas présente certaines métaphores même bien construites par l'hypno risquent de ne pas passer si elles sont perçues au sens commun.


Obtenir par des propos explicites le consentement éclairé du patient, c'est peut-être aussi la preuve qu'il accepte d'entrer sur le chemin thérapeutique ?

Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.

8)
.
 
E
EPHEMERE
Invité
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
 
E
EPHEMERE
Invité
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
Une telle réponse reflęte bien votre méconnaissance des États du Moi et rien d'autre...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
Une telle réponse reflęte bien votre méconnaissance des États du Moi et rien d'autre...
votre réponse reflète votre soumission à la construction mentale d'une théorisation bien complexe.

Je constate simplement au quotidien qu'en aidant les gens à se décomplexer (et se déconditionner) on avance bien plus vite et bien plus facilement...

Mais si c'est votre choix d'être certaine du contraire...

:?
.
 
E
EPHEMERE
Invité
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
Une telle réponse reflęte bien votre méconnaissance des États du Moi et rien d'autre...
,votre réponse reflète votre soumission à la construction mentale d'une théorisation bien compexe.

Je constate simplement au quotidien de ma thérapie qu'en aidant les gens à se décomplexer on avance bien plus facilement et bien plus vite.

Mais si c'est votre choix d'être certaine du contraire...

:?
.
Votre absence totale d'argumentation confirme bien votre méconnaissance sur le sujet.,
Je vous laisse donc à votre construction mentale simplifiée...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
Une telle réponse reflęte bien votre méconnaissance des États du Moi et rien d'autre...
,votre réponse reflète votre soumission à la construction mentale d'une théorisation bien compexe.

Je constate simplement au quotidien de ma thérapie qu'en aidant les gens à se décomplexer on avance bien plus facilement et bien plus vite.

Mais si c'est votre choix d'être certaine du contraire...

:?
.
Votre absence totale d'argumentation confirme bien votre méconnaissance sur le sujet.,
Je vous laisse donc à votre construction mentale simplifiée...
votre formatage formatif me rappelle étrangement la complexité des connaissances des énarques issus de l'ENA qui nous ont plantés dans cette conjoncture actuelle !

Ils rajoutent couche après couche de complexité de management et d'assurance qualité !!!

Ils considèrent le bon sens médical de base comme de l'ignorance et du manque de formation intégratif managérial et stratégique...

Mais ils sont les premiers à appeler le médecin au secours lorsqu'eux même sont en difficulté psycho-sociale personnelle et/ou familiale...

Pour essayer de retrouver des valeurs de base de bon sens et de lucidité !

Amen.
 
E
EPHEMERE
Invité
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
Une telle réponse reflęte bien votre méconnaissance des États du Moi et rien d'autre...
,votre réponse reflète votre soumission à la construction mentale d'une théorisation bien compexe.

Je constate simplement au quotidien de ma thérapie qu'en aidant les gens à se décomplexer on avance bien plus facilement et bien plus vite.

Mais si c'est votre choix d'être certaine du contraire...

:?
.
Votre absence totale d'argumentation confirme bien votre méconnaissance sur le sujet.,
Je vous laisse donc à votre construction mentale simplifiée...
votre formatage formatif me rappelle étrangement la complexité des connaissances des énarques issus de l'ENA qui nous ont plantés dans cette conjoncture actuelle !

Ils rajoutent couche après couche de complexité de management et d'assurance qualité !!!

Ils considèrent le bon sens médical de base comme de l'ignorance et du manque de formation intégratif managérial et stratégique...

Mais ils sont les premiers à appeler le médecin au secours lorsqu'eux même sont en difficulté psycho-sociale personnelle et/ou familiale...

Pour essayer de retrouver des valeurs de base de bon sens et de lucidité !

Amen.
Ce sont justement des valeurs de base et de bon sens la thérapie des États du Moi, donc votre stratagème de défense est superflu et inefficace avec moi!
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
une chose est sure, les échanges dans un débat stérile peuvent durer très longtemps....
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
D'ailleurs, pour en revenir au débat, je réitère ce que j'ai déjà dit plus haut dans ce fil : l'EMDR à mon sens, n'est pas la meilleure des indication dans la durée (du moins, dans la plupart des cas ; il y a évidemment des exceptions). Cela, parce qu'elle peut largement contribuer à faire illusion sur l'existence d'une série de microtraumatismes qui, une fois soignés, entrainent des microchangements.

En fait, ce que l'on oubli trop souvent, c'est qu'il est nécessaire que changent aussi les circonstances de la vie du client : la relations aux autres en est un bon exemple. Imaginez qu'une personne après vingt ans de vie commune, en arrive à rompre avec son conjoint alors qu'elle souhaite continuer à vivre en couple. Si elle se sent traumatisée et qu'il est possible de liquider le trauma, il est pourtant, à mon sens, impossible de créer un véritable état de bien être via l'EMDR tant que cette personne sera seule (sauf, évidemment, de remettre en cause son désir de revivre en couple).

Aussi, souvent, le problème avec l'EMDR, (comme avec la psychanlayse), c'est qu'on aurait presque tendance a vouloir avancer dans la vie à reculons "c'est pas mes relations le problème, c'est mon inconscient" ; "je veux revivre en couple, ce n'est pas le cas aujourd'hui, mais j'accuse mon inconscient de me pourrir !". En réalité pourtant, bien souvent, le problème, c'est les deux : l'inconscient et les circonstances.
Maintenant je reste toujours intrigué et désireux d'en savoir plus. J'adore imaginer qu'un thérapeute utilise une technique autrement, ou mieux que moi, parce que je peux me dire : tiens, je peux apprendre quelque chose.

Pour moi, Ephémère, l'EFT et l'EMDR, c'est un peu la même chose. En tout cas, ça tient du même processus (EFT, EMDR, EMI, IMO, EMT... peu importe). Mais évidemment, ce n'est pas parce que c'est le même processus qu'il faut systématiquement utiliser une bombe nucléaire pour le changement alors qu'un simple marteau suffirait. Nous avions déjà un peu parlé de cela Ephémère : en quoi voyez-vous réellement une différence... voire même plus d'efficacité en EFT qu'en EMDR (pour moi, c'est très nettement l'inverse, d'autant que l'on peut utiliser l'EMDR de manière plus ou moins ciblée et intense).
 
P
Philou13
Membre
messages
255
Points
1 960
Nouveau sur ce forum je suis frappé par les querelles très dogmatiques qui opposent les participants ....A croire que chacun essaie de démontrer aux autres qu'il est Le détenteur de La Vérité ....Je ne vous dis pas ce que mon formateur pensait de l'EMDR car là je serai à tout jamais banni et voué aux gémonies psychologiques :lol: :lol: :lol: ...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
EPHEMERE à dit:
surderien à dit:
Après çà, les états du Moi restent pour moi une représentation théorique qui n'est pas moins bonne qu'une autre, si le thérapeute et la personne en face accèdent et adhèrent à cette théorisation et qu' elle n'est pas fixante.
.
C'est méconnaître la complexité des États de Moi, leur installlation et leur rôles dans la vie du patient...
Ma pratique m'a appris à éviter les théorisations trop complexes afin de se simplifier la vie et celle de ses patients.
.
Une telle réponse reflęte bien votre méconnaissance des États du Moi et rien d'autre...
,votre réponse reflète votre soumission à la construction mentale d'une théorisation bien compexe.

Je constate simplement au quotidien de ma thérapie qu'en aidant les gens à se décomplexer on avance bien plus facilement et bien plus vite.

Mais si c'est votre choix d'être certaine du contraire...

:?
.
Votre absence totale d'argumentation confirme bien votre méconnaissance sur le sujet.,
Je vous laisse donc à votre construction mentale simplifiée...
votre formatage formatif me rappelle étrangement la complexité des connaissances des énarques issus de l'ENA qui nous ont plantés dans cette conjoncture actuelle !

Ils rajoutent couche après couche de complexité de management et d'assurance qualité !!!

Ils considèrent le bon sens médical de base comme de l'ignorance et du manque de formation intégratif managérial et stratégique...

Mais ils sont les premiers à appeler le médecin au secours lorsqu'eux même sont en difficulté psycho-sociale personnelle et/ou familiale...

Pour essayer de retrouver des valeurs de base de bon sens et de lucidité !

Amen.
Ce sont justement des valeurs de base et de bon sens la thérapie des États du Moi, donc votre stratagème de défense est superflu et inefficace avec moi!
je ne me défends pas et rapporte simplement ici les résultat de mes recherches : que toute théorisation est bonne tant qu'on l'identifie comme une simple théorisation (thérapeutique).

les états du moi, les schémas erronés, l'inconscient responsable de tout ne sont alors bien que des théorisations dissociatives temporaires !

tout comme tout ce que je peux écrire ici et lire de vous !

mais certains penseront toujours que plus une théorisation est complexe, moins elle est stérile

alors continuons l'escalade !

:lol: :lol: :lol:
 
E
EPHEMERE
Invité
Surderien, depuis quand l'inconscient est responsable de tout ?
Je lis aberrations sur aberrations...

Ivan, vos propos m'ont fait bondir, que dire ... trop long pour reprendre tout, je me suis largement exprimée sur ce post et dans le passé sur tout ça... quant à penser que l'eft est similaire à l'emdr, c'est comme dire que le pâté de foie c'est comme du foie gras...

Qui dit que l'eft est plus pertinent que l'emdr, pas moi...relisez bien...

Mais ce sont 2 techniques qui n'ont pas le même intérêt, mais tout ça, je l'ai déjà dit mille fois!
Quant à vos histoires d'amour, tant que l'individu est dans une quête de compensation de l'amour, cela sera voué à l'échec, l'estime de soi est la 1ere chose à réaliser pour faire les bons choix et non ?des répétitions d'histoires malheureuses.
 
M
mindy
Membre
messages
563
Points
1 790
Ivan vous abusez... vous devriez savoir que Ephémère ne vient pas sur ce forum pour dialoguer ou pour progresser, elle apprécie le fait de dire aux autres qu'ils sont nuls et qu'ils racontent des aberrations le reste lui importe bien peu, surtout d'argumenter ou d'étayer ses dires faut pas rêver; quelle erreur de lui proposer d'échanger vos points de vue, tout de même Ivan reprenez vous !
 
E
EPHEMERE
Invité
mindy à dit:
Ivan vous abusez... vous devriez savoir que Ephémère ne vient pas sur ce forum pour dialoguer ou pour progresser, elle apprécie le fait de dire aux autres qu'ils sont nuls et qu'ils racontent des aberrations le reste lui importe bien peu, surtout d'argumenter ou d'étayer ses dires faut pas rêver; quelle erreur de lui proposer d'échanger vos points de vue, tout de même Ivan reprenez vous !
Ah mindy si seulement vous apportiez un quart de mon argumentation a chacun de vos posts, cela deviendrait beaucoup moins ennuyeux de vous lire...parfois vous me faites pitié... :?
 
E
EPHEMERE
Invité
mindy à dit:
Ivan vous abusez... vous devriez savoir que Ephémère ne vient pas sur ce forum pour dialoguer ou pour progresser, elle apprécie le fait de dire aux autres qu'ils sont nuls et qu'ils racontent des aberrations le reste lui importe bien peu, surtout d'argumenter ou d'étayer ses dires faut pas rêver; quelle erreur de lui proposer d'échanger vos points de vue, tout de même Ivan reprenez vous !
Ah mindy si seulement vous apportiez un quart de mon argumentation a chacun de vos posts, cela deviendrait beaucoup moins ennuyeux de vous lire...parfois vous me faites pitié... :?

Personne n'est dupe que vous ne participez jamais au sujet du topic, mais en foutez la zizanie dans chacune de mes interventions, sans être capable d'apporter un quelconque éclairage à la conversation en cours, c'est quand même maladif chez vous!
 
F
Fripon
Membre
messages
36
Points
1 290
Localisation
Paris
à vous observer tous, on se rend compte d'une chose : que les thérapeutes sont de grands sensibles :wink:

(je suis juste le patient à l'origine de ce sujet)
 
P
Philou13
Membre
messages
255
Points
1 960
à vous observer tous, on se rend compte d'une chose : que les thérapeutes sont de grands sensibles Wink

(je suis juste le patient à l'origine de ce sujet)
:lol: :lol:

ça vous donne envie de continuer ???
 
G
Gaelic
Membre
messages
161
Points
1 490
N'empêche, le titre du sujet d'origine est bien choisi : "ca peut durer combien de temps" ? :D
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Fripon, Philou : vous avez raison.
Mindy : je suis surtout sensible à certains sujets. En particulier lorsqu'on apporte des arguments... Lorsque je m'aperçois qu'il n'y en a pas, je n'ai habituellement rien à ajouter.
Gaelic : oui, c'est vrai le titre est bien choisi. Pour autant, ce que j'expliquais dans mon précédent post sur la durée n'avait rien de dogmatique. C'est ce qu'il m'a semblé observer, et c'est plutôt un problème qui s'est imposé à moi.
 
M
mindy
Membre
messages
563
Points
1 790
EPHEMERE à dit:
Ah mindy si seulement vous apportiez un quart de mon argumentation a chacun de vos posts, cela deviendrait beaucoup moins ennuyeux
Malheureusement Ephémère, le quart de 0 ça fait toujours 0. :(
 
hibou13
hibou13
Membre
messages
1 736
Points
7 160
Ivan

En fait, ce que l'on oubli trop souvent, c'est qu'il est nécessaire que changent aussi les circonstances de la vie du client : la relations aux autres en est un bon exemple. Imaginez qu'une personne après vingt ans de vie commune, en arrive à rompre avec son conjoint alors qu'elle souhaite continuer à vivre en couple. Si elle se sent traumatisée et qu'il est possible de liquider le trauma, il est pourtant, à mon sens, impossible de créer un véritable état de bien être via l'EMDR tant que cette personne sera seule (sauf, évidemment, de remettre en cause son désir de revivre en couple).
Je suis plutôt d'accord avec vous sur l'utilisation de l'EMDR dans ce genre de cas. L'EMDR peut permettre, il me semble de surmonter une étape.
Permettre à la patiente de surmonter un trauma rapidement et déjà se sentir mieux dans son quotidien. elle pourra continuer une thérapie un peu plus longue dans de meilleur condition.

Amicalement
 
E
EPHEMERE
Invité
hibou13 à dit:
Ivan

En fait, ce que l'on oubli trop souvent, c'est qu'il est nécessaire que changent aussi les circonstances de la vie du client : la relations aux autres en est un bon exemple. Imaginez qu'une personne après vingt ans de vie commune, en arrive à rompre avec son conjoint alors qu'elle souhaite continuer à vivre en couple. Si elle se sent traumatisée et qu'il est possible de liquider le trauma, il est pourtant, à mon sens, impossible de créer un véritable état de bien être via l'EMDR tant que cette personne sera seule (sauf, évidemment, de remettre en cause son désir de revivre en couple).
:
Je suis plutôt d'accord avec vous sur l'utilisation de l'EMDR dans ce genre de cas. L'EMDR peut permettre, il me semble de surmonter une étape.
Permettre à la patiente de surmonter un trauma rapidement et déjà se sentir mieux dans son quotidien. elle pourra continuer une thérapie un peu plus longue dans de meilleur condition.

Amicalement
Je ne partage pas ce point de vue, car je ne vois pas en quoi cette femme dans l'exemple serait traumatisée, cette femme peut rester 20 ans en couple par peur de perdre son mari, même si elle n'est pas heureuse, c'est l'estime de soi qu'il faut qu'elle retrouve, et l'EMDR n'est pas forcément la première chose à faire...

Car il ne s'agit pas d'un traumatisme, mais plutôt d'une dépendance affective...bien sur cette hypothèse n'est pas formelle, je prends en compte juste le peu de détails sur l'exemple donné...
 
hibou13
hibou13
Membre
messages
1 736
Points
7 160
Ephemere, il ne s'agit que d'un exemple ...
Vous avez raison, sur le fond une femme restant supporter 20ans une situation insatisfaisante à probablement besoin de travailler sur sa confiance en elle, son estime de soit ou je ne sais quel complexe, peur....

Cependant, nous pouvons imaginer que dans les circonstances même de la rupture il peut y avoir matière à traumatisme. (violence, insulte, culpabilisation excessive, manipulation, menace ...)
Alors l'EMDR, sans être la seule voie possible, peut être envisagé.
Non?
 
E
EPHEMERE
Invité
hibou13 à dit:
Ephemere, il ne s'agit que d'un exemple ...
Vous avez raison, sur le fond une femme restant supporter 20ans une situation insatisfaisante à probablement besoin de travailler sur sa confiance en elle, son estime de soit ou je ne sais quel complexe, peur....

Cependant, nous pouvons imaginer que dans les circonstances même de la rupture il peut y avoir matière à tra:umatisme. (violence, insulte, culpabilisation excessive, manipulation, menace ...)
Alors l'EMDR, sans être la seule voie possible, peut être envisagé.
Non?
Le problème c'est que dans l'exemple on peut tout imaginer, mais qu'iil s'agisse de traumatismes ou autre, je ne commence jamais la thérapie par l'EMDR, pour moi il y a des étapes indispensables avant, et la raison je l'ai déjà expliqué...
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut