Formation Hypnose

EMDR - ça peut durer combien de temps ?

  • Initiateur de la discussion Fripon
  • Date de début
F

Fripon

Membre
messages
36
Points
1 290
Localisation
Paris
Bonjour,

ça fait un moment que je n'ai rien posté sur le forum car je suis ma thérapie EMDR tranquillement. Cependant, cela m'inquiète un peu. Car ça commence à faire un moment que je la suis (1 an et demi il me semble).

La thérapie n'est pas si "brève" qu'on le prétend ? J'ai vu des personnes qui auraient suivi 4 ans de ça. C'est long 4 ans quand même !

Pourtant chaque séance a des effets, il y a effectivement une "trace dans le corps"(contractions constantes dans le ventre, le dos, etc...) déclenchée et amplifiée à chaque séanceà l'évocation de certains sujets...

Il semblerait que ça tourne pas mal autour de la peur de vomir "émétophobie", mais je n'en ai pas de souvenirs clairs. La thérapeute me dit que ça n'a pas d'importance, que c'est le corps qui s'en souvient, et que peut-être à la fin de la thérapie je ne saurai toujours pas l'origine du trauma.
Mais que je me sentirai mieux.

Est-ce que je manque de patience ?

Je ne trouve pas d'expérience similaires à la mienne et ça me déroute. La plupart des gens semblent identifier l'origine du traumatisme. Aussi, ils font une dizaine de séances, pas une vingtaine... Cela dit on n'a pas commencé la désensibilisation tout de suite, on a fait 3/4 séances sans rien pour créer un lien thérapeutique et faire un "plan" de je sais plus quoi.

Bref, je suis un peu inquiet, car elle me demande quand même : "depuis le début, vous vous sentez tout de même un peu soulagé ?" et moi j'en ai pas l'impression malgré les séance de désensibilisations qui pouvaient être assez "violentes" (spasmes, pleurs...)
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
mindy à dit:
Alors dites nous Ephémère, où Shapiro précise-t-elle qu'il ne faut pas pratiquer l'EMDR au-dessus de 6/10 en intensité?

Justement alors parlons du fond, vous n'avez pas répondu à cette question. Ce serait intéressant de savoir d'où vous tirez cette information.
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
mindy à dit:
Alors dites nous Ephémère, où Shapiro précise-t-elle qu'il ne faut pas pratiquer l'EMDR au-dessus de 6/10 en intensité?

Justement alors parlons du fond, vous n'avez pas répondu à cette question. Ce serait intéressant de savoir d'où vous tirez cette information.

Soyez attentive à mes messages sur ce post ou sur d'autres, j'ai largement évoqué le sujet. Votre médisance vous fait perdre votre concentration...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Malheureusement non, je ne vois nulle part de référence concernant cette impossibilité à utiliser l'EMDR au-dessus de 6/10, puisque vous avez lu Shapiro par exemple où parle-t-elle de cela?
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
Malheureusement non, je ne vois nulle part de référence concernant cette impossibilité à utiliser l'EMDR au-dessus de 6/10, puisque vous avez lu Shapiro par exemple où parle-t-elle de cela?

Qui vous parle de shapiro? C'est votre unique référence ? La thérapie integrative a cet avantage de savoir combiner les techniques pour les utiliser au mieux en les articulant de façon cohérente, je ne suis pas formatée dans un registre c'est ce qui me permet d'avoir cette ouverture d'esprit que vous n'avez pas et qui me permet de comprendre la pertinence d'une thérapie multi référentielle...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Parce que vous savez si j'utilise une ou plusieurs thérapies? En voilà un étrange préjugé...

Je vous parle de Shapiro parce que c'est une référence en EMDR mais si vous n'êtes pas à l'aise avec son discours, vous avez peut-être d'autres références qui vous permettent d'affirmer qu'au-dessus de 6 sur 10 on ne doit pas utiliser l'EMDR, pouvez-vous les citer afin que l'on avance dans le débat?
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
Parce que vous savez si j'utilise une ou plusieurs thérapies? En voilà un étrange préjugé...

Je vous parle de Shapiro parce que c'est une référence en EMDR mais si vous n'êtes pas à l'aise avec son discours, vous avez peut-être d'autres références qui vous permettent d'affirmer qu'au-dessus de 6 sur 10 on ne doit pas utiliser l'EMDR, pouvez-vous les citer afin que l'on avance dans le débat?
Oui ma formation, faites là après vous comprendrez de quoi je parle...
Ensuite mon cas personnel et celui d'autres élèves, rencontrés qui ont affirmé l'intérêt d'un tel procédé... maintenant que vous me croyez ou pas cela n'a aucune importance pour moi...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
D'accord c'est ce que je voulais savoir, vous vous appuyez sur les dires de votre formateur. C'est un peu pour cela que je pensais que vous étiez encore étudiante en hypnose, vous n'avez pour référence que votre formation ce qui a tendance à réduire la possibilité de dialogue vers d'autres idées et auteurs.

Ca présente l'avantage de vous donner une grande confiance puisque vous semblez prendre l'apprentissage de votre formation comme une règle indiscutable, vous appliquez ce qu'on vous a appris donc vous êtes une bonne élève. A mon sens ça entraine aussi des inconvénients comme une difficulté à la remise en question et plus encore à la découverte de points de vue peut-être parfois plus aboutis que ceux de votre formateur (c'est possible non?).

Je crois par exemple qu'au lieu de rejeter férocement les points de vue de ceux qui disent appliquer l'EMDR avec succès au-dessus de 6/10 en les considérant comme des gros nuls, vous pourriez essayer de comprendre leur façon de voir les choses, de vous inspirer de leur pratique, de leurs connaissances. Ca n'est pas parce que votre formateur a écrit quelque part qu'il ne fallait surtout pas utiliser l'EMDR dans un cas qu'il faut percevoir celui qui agit différemment comme un cancre à blâmer. Qui sait, les personnes avec qui vous avez l'occasion d'échanger ici ont peut-être des méthodes que vous ne connaissez pas ou mal et qui permettent de travailler parfois mieux et plus rapidement, ne serait-il pas dommage de s'en priver?
:wink:
 
hibou13

hibou13

Membre
messages
1 736
Points
7 160
EPHEMERE à dit:
hibou13 à dit:
Ephemere, il ne s'agit que d'un exemple ...
Vous avez raison, sur le fond une femme restant supporter 20ans une situation insatisfaisante à probablement besoin de travailler sur sa confiance en elle, son estime de soit ou je ne sais quel complexe, peur....

Cependant, nous pouvons imaginer que dans les circonstances même de la rupture il peut y avoir matière à tra:umatisme. (violence, insulte, culpabilisation excessive, manipulation, menace ...)
Alors l'EMDR, sans être la seule voie possible, peut être envisagé.
Non?
Le problème c'est que dans l'exemple on peut tout imaginer, mais qu'iil s'agisse de traumatismes ou autre, je ne commence jamais la thérapie par l'EMDR, pour moi il y a des étapes indispensables avant, et la raison je l'ai déjà expliqué...

A ok, c'est donc une question de principe, pas d'EMDR au début d'une thérapie...
J'espere que vous n'imaginez pas, tout de même, qu'au regard de cet exemple nous ne commençons QUE par de l'emdr.... :wink:
C'est juste un outil qui selon les cas, pour certain peu être un premier travail, disons "en urgence" et évidement qu'après les démarches préliminaires introductif à une intervention "proprement thérapeutique" (un peu comme la TAT).
Ce n'est pas votre religion, ok, dommage que je ne sache pas ou trouver vos explications/

amicalement
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
hibou13 à dit:
Ivan

En fait, ce que l'on oubli trop souvent, c'est qu'il est nécessaire que changent aussi les circonstances de la vie du client : la relations aux autres en est un bon exemple. Imaginez qu'une personne après vingt ans de vie commune, en arrive à rompre avec son conjoint alors qu'elle souhaite continuer à vivre en couple. Si elle se sent traumatisée et qu'il est possible de liquider le trauma, il est pourtant, à mon sens, impossible de créer un véritable état de bien être via l'EMDR tant que cette personne sera seule (sauf, évidemment, de remettre en cause son désir de revivre en couple).

Je suis plutôt d'accord avec vous sur l'utilisation de l'EMDR dans ce genre de cas. L'EMDR peut permettre, il me semble de surmonter une étape.
Permettre à la patiente de surmonter un trauma rapidement et déjà se sentir mieux dans son quotidien. elle pourra continuer une thérapie un peu plus longue dans de meilleur condition.

Amicalement
En utilisant longtemps l'EMDR dans cette situation, il est bien possible, que directement ou indirectement on finisse par démolir la valeur "je veux revivre en couple" de cette personne. Aussi, elle se portera mieux... mais, je m'interroge : est-ce que ça ne sera pas au détriment de son objectif de revivre en couple ?
En gros, j'imagine que la personne acceptera mieux les circonstances, s'adaptera à une vie de célibataire, puis retrouvera, peut-être ou peut-être pas... une vie de couple. Bref, l'EMDR l'aura amenée à devenir plus zen (et encore, le mot est fort ! Il faudrait dire "cool" mais c'est aussi trop fort.... on va dire : "détendue" !) .
La question est alors de savoir, si inversement, il n'aurait pas été plus intéressant pour elle d'apprendre à se "relever de sa rupture" en recherchant activement à revivre en couple.... Dans ce deuxième cas, comme vous le disiez, l'EMDR peut permettre de liquider le trauma lié à la rupture, de surmonter une étape.

PS 1 : cette notion d'étape n'est pas sans rappeler les cycles de vie de Jay Halley (cad les grandes étapes qui changent notre vie et que, parfois, l'on appréhende : se marier, avoir des enfants etc) Halley après avoir longtemps observé Erickson, pensa que la théorie des cycles de vie était probablement l'une des rares constantes de la thérapie Ericksonienne.

PS 2 : Pour ce qui est de l'emploi du terme de "trauma", j'ai fréquemment observé que de nombreuses, voire la plupart, des ruptures engendraient quelque chose qui, au minimum, y ressemble bien !
 
E

EPHEMERE

Invité
Pour Mindy,
Quelle énergie je suscite en vous, je préférerais que vous l'utilisiez de façon plus pertinente en participant aux échanges. Ça fait 4 ans que que je suis sur ce forum, même si Surderien a essayé de m'éjecter à plusieurs reprises, un peu comme à koh lanta...

Quiconque peut faire des recherches sur l'historique de mes interventions et.des.vôtres, et le résultat est plutôt parlant... ?
 
E

EPHEMERE

Invité
hibou13 à dit:
EPHEMERE à dit:
hibou13 à dit:
Ephemere, il ne s'agit que d'un exemple ...
Vous avez raison, sur le fond une femme restant supporter 20ans une situation insatisfaisante à probablement besoin de travailler sur sa confiance en elle, son estime de soit ou je ne sais quel complexe, peur....

Cependant, nous pouvons imaginer que dans les circonstances même de la rupture il peut y avoir matière à tra:umatisme. (violence, insulte, culpabilisation excessive, manipulation, menace ...)
Alors l'EMDR, sans être la seule voie possible, peut être envisagé.
Non?
Le problème c'est que dans l'exemple on peut tout imaginer, mais qu'iil s'agisse de traumatismes ou autre, je ne commence jamais la thérapie par l'EMDR, pour moi il y a des étapes indispensables avant, et la raison je l'ai déjà expliqué...

A ok, c'est donc une question de principe, pas d'EMDR, au début d'une thérapie...
J'espere que vous n'imaginez pas, tout de même, qu'au regard de cet exemple nous ne commençons QUE par de l'emdr.... :wink:
C'est juste un outil qui selon les cas, pour certain peu être un premier travail, disons "en urgence" et évidement qu'après les démarches préliminaires introductif à une intervention "proprement thérapeutique" (un peu comme la TAT).
Ce n'est pas votre religion, ok, dommage que je ne sache pas ou trouver vos explications/

amicalement

Je lis comme vous les échanges, et je reste dubitative à la lecture de certaines réponses...

Encore une fois j'ai une palette d'outils qui me permet d'utiliser au mieux la démarche thérapeutique.

Et il est certain que ce n'est pas l'outil premier (L'EMDR) que j'utiliserai dans un 1er travail d'urgence mais alors pas du tout... j'ai déjà parlé du pourquoi du comment dans le passé, reprenez l'historique si vous le souhaitez, maintenant chacun fait ce qu'il sait faire !
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
EPHEMERE à dit:
Pour Mindy,
Quelle énergie je suscite en vous, je préférerais que vous l'utilisiez de façon plus pertinente en participant aux échanges. Ça fait 4 ans que que je suis sur ce forum, même si Surderien a essayé de m'éjecter à plusieurs reprises, un peu comme à koh lanta...

Quiconque peut faire des recherches sur l'historique de mes interventions et.des.vôtres, et le résultat est plutôt parlant... ?

C'est effectivement parlant, vous avez eu des mots avec 90% des participants et avez même été expulsée du forum plusieurs fois du fait de votre comportement... déplacé dirons-nous pour être charitables.

Par contre c'est bien de reconnaître que vous êtes Métaphore et aussi Intemporelle.
:wink:
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
EPHEMERE à dit:
Pour Mindy,
Quelle énergie je suscite en vous, je préférerais que vous l'utilisiez de façon plus pertinente en participant aux échanges. Ça fait 4 ans que que je suis sur ce forum, même si Surderien a essayé de m'éjecter à plusieurs reprises, un peu comme à koh lanta...

Quiconque peut faire des recherches sur l'historique de mes interventions et.des.vôtres, et le résultat est plutôt parlant... ?

C'est effectivement parlant, vous avez eu des mots avec 90% des participants et avez même été expulsée du forum plusieurs fois du fait de votre comportement... déplacé dirons-nous pour être charitables.

Par contre c'est bien de reconnaître que vous êtes Métaphore et aussi Intemporelle.
:wink:

Je vais conclure sur cela : certains secrets d'Etat ou militaires ne peuvent être diffusés qu'en tant voulu.... comprenez ce que vous pouvez comprendre, ce qui pour l'instant me parait difficile pour vous...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
EPHEMERE à dit:
Je vais conclure sur cela : certains secrets d'Etat ou militaires ne peuvent être diffusés qu'en tant voulu.... comprenez ce que vous pouvez comprendre, ce qui pour l'instant me parait difficile pour vous...


"Ephémère téléphone maison..." :lol:
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 435
Points
6 610
Localisation
lyon
EPHEMERE à dit:
Pour Mindy,
Quelle énergie je suscite en vous, je préférerais que vous l'utilisiez de façon plus pertinente en participant aux échanges. Ça fait 4 ans que que je suis sur ce forum, même si Surderien a essayé de m'éjecter à plusieurs reprises, un peu comme à koh lanta...

Quiconque peut faire des recherches sur l'historique de mes interventions et.des.vôtres, et le résultat est plutôt parlant... ?

au moins vous avouez publiquement que ce n'est pas votre premier pseudo.... même si vous avez toujours nié avoir eu intemporelle, métaphore comme autre pseudo... (et peut etre d'autres)

Sur ce, je vous laisse à vos certitudes, que dis-je votre Foi !

Votre accrochage si fort à votre formation pourrait lancer l'hypothèse d'une accroche affective envers son formateur...
 
E

EPHEMERE

Invité
valikor à dit:
EPHEMERE à dit:
Pour Mindy,
Quelle énergie je suscite en vous, je préférerais que vous l'utilisiez de façon plus pertinente en participant aux échanges. Ça fait 4 ans que que je suis sur ce forum, même si Surderien a essayé de m'éjecter à plusieurs reprises, un peu comme à koh lanta...

Quiconque peut faire des recherches sur l'historique de mes interventions et.des.vôtres, et le résultat est plutôt parlant... ?

au moins vous avouez publiquement que ce n'est pas votre premier pseudo.... même si vous avez toujours nié avoir eu intemporelle, métaphore comme autre pseudo... (et peut etre d'autres)

Sur ce, je vous laisse à vos certitudes, que dis-je votre Foi !

Votre accrochage si fort à votre formation pourrait lancer l'hypothèse d'une accroche affective envers son formateur...

Vous avez raison ce forum devient parfois un vrai tribunal... Surderien ne l'a pas laissé d'autres choix que de changer de pseudos...

Quant au reste, oui j'ai la foi en ma pratique, mes convictions personnelles... et je vous rassure aucune attirance envers mon formateur, du respect certes, mais rien de plus. Je vous rappelle que l'hypnotherapie n'est qu'un complément par rapport à mes acquis.

Pensez vous que je vais être acquittée... :lol:
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Dans la mesure où vous êtes en agent secret et que le FBI vous surveille ça peut se comprendre :wink:

Par contre une chose pose question: pourquoi avoir autant vanté vos anciens pseudos lorsque vous créiez un nouveau compte?
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
1 960
Objectivement je ne pense pas que cette querelle stérile apporte quoique ce soit de constructif sur la durée d une thérapie en emdr ...
J ai d ailleurs la nette impression de ne pas participer à un forum d entraide d hypnotherapeutes...Juste un lieu ou des égos un peu hypertrophiés exposent leur science ...
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Philou13 à dit:
Objectivement je ne pense pas que cette querelle stérile apporte quoique ce soit de constructif sur la durée d une thérapie en emdr ...
J ai d ailleurs la nette impression de ne pas participer à un forum d entraide d hypnotherapeutes...Juste un lieu ou des égos un peu hypertrophiés exposent leur science ...

Vous pouvez également choisir de répondre à mon dernier post... qui, quant à lui, était pleinement dans le sujet :
https://www.transe-hypnose.com/sujet/emdr-ca-peut-durer-combien-de-temps.5205/page-3
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
1 960
Tout ce que peux dire du haut de mon ignorance c est que l école de thérapie brève de Palo Alto fixait la limite théorique de 10 séances ...Après si le patient y trouve son compte je ne vois rien à ajouter sur le sujet ;-)
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 435
Points
6 610
Localisation
lyon
Philou13 à dit:
Tout ce que peux dire du haut de mon ignorance c est que l école de thérapie brève de Palo Alto fixait la limite théorique de 10 séances ...Après si le patient y trouve son compte je ne vois rien à ajouter sur le sujet ;-)

le raisonnement derrière c'est qu'on voit certains aller mieux en peu de séances, donc si en 10 séances ça ne bouge pas, c'est qu'il manque quelque chose dans la stratégie globale adoptée, qui aurait donc besoin d'y être et qui permettrait d'aider la personne à aller mieux.
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
1 960
Je suis d'accord personnellement si je pratiquais l'EMDR sur un patient sans succès je changerais de méthode bien avant le seuil des 10 séances ....
(je n'irai même pas au delà de la première séance ...ceci dit je ne suis pas labellisé pour l'EMDR donc mon avis :roll: hihi)

Ceci dit le patient ne semble pas trop se plaindre non plus ..On peut penser que malgré ses dires il y trouve malgré tout un bénéfice ...
 
E

EPHEMERE

Invité
valikor à dit:
Philou13 à dit:
Tout ce que peux dire du haut de mon ignorance c est que l école de thérapie brève de Palo Alto fixait la limite théorique de 10 séances ...Après si le patient y trouve son compte je ne vois rien à ajouter sur le sujet ;-)

le raisonnement derrière c'est qu'on voit certains aller mieux en peu de séances, donc si en 10 séances ça ne bouge pas, c'est qu'il manque quelque chose dans la stratégie globale adoptée, qui aurait donc besoin d'y être et qui permettrait d'aider la personne à aller mieux.

Oui c'est souvent le therapeute qui est limité par ses techniques et donc le patient n'avance pas. Mais 10 séances pour moi est un minimum pour faire un travail de fond et non une thérapie de surface...

Actuellement j'ai un patient dépressif profond, en 4 séances ce n'était plus le même homme, mais il sait que sa thérapie n'est pas finie, et pourtant il me dit qu'il ne s'est jamais senti aussi heureux depuis 10 ans...

Il faut dire que ce patient est très coopératif et fais tous les exercices que je lui propose, en tout cas le résultat est là même son psychiatre est surpris...mais n'est pas très motivé à en faire profiter d'autres patients à lui...curieux ces psychiatres...
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
1 960
À mon humble avis le patient n y comprend pas grand chose dans les thérapies de fond ou de surface .. c est un distingo de thérapeute ... Le patient coopérant veut aller mieux .. seul le thérapeute sait ou devine que l amélioration est transitoire ou que le symptômes peut changer .. Ceci dit moi je suis un thérapeute " bourrin " je me satisfait du résultat ....
 
E

EPHEMERE

Invité
Philou13 à dit:
À mon humble avis le patient n y comprend pas grand chose dans les thérapies de fond ou de surface .. c est un distingo de thérapeute ... Le patient coopérant veut aller mieux .. seul le thérapeute sait ou devine que l amélioration est transitoire ou que le symptômes peut changer .. Ceci dit moi je suis un thérapeute " bourrin " je me satisfait du résultat ....

Je suis moins sûre que vous quand à l'incompréhension des patients, et justement les patients ne sont pas des bourrins, ces personnes ont besoin d'une écoute dans l'empathie et ressentir qu'ils redeviennent acteurs de leur vie et non spectateurs... et perso, j'explique chaque nouvelle technique qu'on met en place...et ils sont aussi fiers de me faire part de leurs progrès, je pense qu'ils savent très bien eux mêmes ce qu'ils viennent chercher et savent arrêter quand il n'en ont plus besoin.
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
1 960
Je suis d accord avec vous mon écoute et mon empathie est maximale ... Le bourrin c est moi pas le patient car j ai la faiblesse de croire que certaines de mes interventions sont efficaces même si elles sont d une simplicité biblique ... Juste un recadrage associé à une intervention de type thérapie solutionniste.... J aime bien l idée qu il ne faut pas être plus compliqué que nos patients ....
 
E

EPHEMERE

Invité
Philou13 à dit:
Je suis d accord avec vous mon écoute et mon empathie est maximale ... Le bourrin c est moi pas le patient car j ai la faiblesse de croire que certaines de mes interventions sont efficaces même si elles sont d une simplicité biblique ... Juste un recadrage associé à une intervention de type thérapie solutionniste.... J aime bien l idée qu il ne faut pas être plus compliqué que nos patients ....

Mouais ! enfin si cela vous paraît suffisant, c'est vous qui voyez, moi je fais comme je le sens également, et pour l'instant c'est plutôt satisfaisant!
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Se fixer des règles ou un cadre rigide me semble être ce qui caractérise les thérapeutes débutants, on a alors besoin de procédures ou d'étapes très précises un peu comme un enfant qui va poser ses divisions pour suivre ce qu'a dit la maitresse. Puis l'enfant grandit et il peut faire la division de tête et sauter des étapes lorsqu'il sait que cela ne changera rien. Le thérapeute a lui aussi grandi et sait déstructurer ses schémas, la thérapie devient alors un art, le thérapeute n'applique plus ce qu'a dit la maitresse mais vole de ses propres ailes thérapeutiques. :wink:
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
Se fixer des règles ou un cadre rigide me semble être ce qui caractérise les thérapeutes débutants, on a alors besoin de procédures ou d'étapes très précises un peu comme un enfant qui va poser ses divisions pour suivre ce qu'a dit la maitresse. Puis l'enfant grandit et il peut faire la division de tête et sauter des étapes lorsqu'il sait que cela ne changera rien. Le thérapeute a lui aussi grandi et sait déstructurer ses schémas, la thérapie devient alors un art, le thérapeute n'applique plus ce qu'a dit la maitresse mais vole de ses propres ailes thérapeutiques. :wink:

Et bien je préfère rester une débutante avec toute la pertinence et la méthodologie qui me caractérise que d'avoir votre type de discours très fade...
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Vous ne le comprenez pas encore d'où votre agressivité, ça viendra vous pouvez toujours progresser ne perdez pas espoir. :D
 
Vous aimerez:
F
  • Question
  • Fripon
2
Réponses
51
Affichages
14 K
Intemporelle
I
Leo Lavoie
  • Question
  • Leo Lavoie
Réponses
7
Affichages
2 K
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Framboisine
  • Question
  • Framboisine
Réponses
8
Affichages
2 K
Framboisine
Framboisine
Nouveaux messages
dide70
  • Question
  • dide70
Réponses
5
Affichages
72
HypnoticFox
HypnoticFox
D
  • Question
  • Danjoy
Réponses
1
Affichages
41
surderien
surderien
L
  • Question
  • Leadi28
Réponses
1
Affichages
31
surderien
surderien
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut