Formation Hypnose

Hypnose écrit

  • Initiateur de la discussion esperence
  • Date de début
hypnofeel

hypnofeel

Membre
messages
70
Points
2 320
Localisation
Limoges & Nantes
katia (zoulouk) à dit:
L'aider à utiliser ses propres ressources afin qu'il puisse un jour ne plus être dépendant de son thérapeute.....

Est-ce le but des thérapies analytiques ?

Je plaisante !
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Hypnofeel, j'aimerais vous remercier d'avoir pris le temps de me donner votre avis sur la phrase que Léo a écrit.
 
hypnofeel

hypnofeel

Membre
messages
70
Points
2 320
Localisation
Limoges & Nantes
Avec Plaisir !
:lol:
 
M

Métaphore

Invité
katia (zoulouk) à dit:
Comment fait on pour "guerir" un patient si on croit qu'il n'a aucune ressource en lui pour s'auto guérir ?
Simplement les stimuler ?


Lors de mon 2ème séminaire, j'avais posé la question à mon formateur, si la personne n'a aucune ressources comme faire ? il m'a répondu : s'il elle n'avait aucune ressources, elle ne serait plus en vie aujourd'hui...sur le coup, ça m'a fait bizarre mais en y réfléchissant je me suis dit ben oui c'est vrai...


Donc quelque soit l'individu, nous avons des ressources inconscientes, mais dans le cas d'une personne très démunie, avant de rentrer en terrain de fond, faut travailler la confiance en soi et le renforcement du moi pendant plusieurs séances...c'est ce que m'a appris mon formateur et ça me paraît évident...


L'aider à utiliser ses propres ressources afin qu'il puisse un jour ne plus être dépendant de son thérapeute.....

Un patient n'est jamais dépendant de son thérapeute, car il faut lui dire dès le départ que c'est lui qui se guérit tout seul, que nous sommes seulement un guide.

On lui apprend très vite l'AH afin qu'il comprenne le mécanisme de la suggestion. Dans l'hypnose il n'y a rien de magique, il faut que ce soit clair dès le départ, donc y a pas de dépendance qui s'installe, et le patient s'autogère.
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Comment fait on pour "guerir" un patient si on croit qu'il n'a aucune ressource en lui pour s'auto guérir ?
Simplement les stimuler ?

On a tous en nous une puissance, notre "moteur".
Le coeur.

L'hypnose conversationnelle est une simple conversation, avec un détail qui a son importance...Construire des phrases positives.
Allez toucher le coeur positivement d'un patient par exemple, va l'entrainer a être réactif .
***** elle me considère, me voit, j'existe.....

( savoir utiliser le non verbal )ça fait parti d'une conversation aussi...j'émet du positif avec le regard, le sourire, le geste, un mot..
Si vous envoyer du positif sincère, vrai,vous allez voir que l'auto guérisson va se remettre en route assez facilement. :wink: :)
 
M

Métaphore

Invité
Malheureusement Esperence ce n'est pas suffisant pour la reconstruction cognitive d'un individu.

Votre compassion n'est pas une guérison pour l'autre, mais juste une canne pour l'aider à supporter sa souffrance, mais cela ne le guérit pas...
 
hypnofeel

hypnofeel

Membre
messages
70
Points
2 320
Localisation
Limoges & Nantes
Métaphore à dit:
Malheureusement Esperence ce n'est pas suffisant pour la reconstruction cognitive d'un individu.

Votre compassion n'est pas une guérison pour l'autre, mais juste une canne pour l'aider à supporter sa souffrance, mais cela ne le guérit pas...

Et en même temps, le travail de Franck Farelli peut même nous permettre de nous poser la question :
Est-ce que cette compassion est nécessaire pour le patient ou pour les bien pensants ?
Son travail montre à quelle point elle est importante (mais employer avec stratégie, humanisme et surtout au bon moment !)
amicalement,
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Métaphore, quand j'écris quelque chose, c'est du concret.

Etre une béquille l'espace d'un temps ça vaut le coup, ça permet a la personne de reprendre confiance et de pouvoir enfin SE faire confiance pour avancer a nouveau dans la vie..SEUL ( sans béquille).
 
M

Métaphore

Invité
hypnofeel à dit:
Métaphore à dit:
Malheureusement Esperence ce n'est pas suffisant pour la reconstruction cognitive d'un individu.

Votre compassion n'est pas une guérison pour l'autre, mais juste une canne pour l'aider à supporter sa souffrance, mais cela ne le guérit pas...

Et en même temps, le travail de Franck Farelli peut même nous permettre de nous poser la question :
Est-ce que cette compassion est nécessaire pour le patient ou pour les bien pensants ?
Son travail montre à quelle point elle est importante (mais employer avec stratégie, humanisme et surtout au bon moment !)
amicalement,

Bien sûr qu'elle est importante, néanmoins elle n'est pas une guérison en soi, juste un réconfort de l'instant, mais une hypnothérapie ne repose pas sur de la compassion, mais avec des techniques appropriées, c'est ce que je voulais dire, mais que Espérence a du mal à comprendre...
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Métaphore...

C'est vous qui avez employé le terme " compassion "qui semble vous poser " souci".

J'ai toujours utilisé mon naturel comme outil principal.
Je me pose peut etre moins de questions que vous.. :wink: :)
 
M

Métaphore

Invité
C'est quoi votre naturel, votre "sourire" :roll:

Pour avancer, il faut parfois se poser des questions... :idea: :!:
 
saladerouge

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
C'est scientifiquement prouvé depuis peu par des chercheurs italiens, l'état d'être, l'état d'esprit se transmet... Une bonne compassion véritable est réellement un soin... Comment cultiver cette compassion, c’est le travail... Avec l'imagerie cérébrale, il est tout à fait possible de constater l'effet de la compassion, ce si enlèvera des doutes à plus d'un et permettra peut-être de faire naître cet état...
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Métaphore

Pour vous qu'est-ce qu'une personne naturelle ?
Comment la voyez vous ? :wink:

Facile comme question, qu'en pensez vous ?
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Compatir au niveau definition veut dire souffrir avec.... pas très eloigné de synchronisation sur un état d'être quand celui ci est dans la souffrance...

Compatir ne me semble pas suffisant.
Ensuite il faut tirer vers le haut, le positif.

Une fois qu'il y a eu compassion, montrer le chemin pour sortir de la souffrance. Qu'il y a autre chose...
 
saladerouge

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Pour avoir accès à ces informations, wikipédia est inutile, la recherche de pointe ne s'y trouve pas encore... Quand vous aurez lâché votre thermomètre, cherché pour pouvoir choisir !!! Durant les cours, d'hypnose que je suis une part de l'enseignement traite des découvertes scientifiques, pour les participants qui doute, c'est très bien... C'est aujourd'hui déjà prouvé que la compassion, que mon bien être se transmet... Les zones du cerveau qui sont celle du bien être se transmettre... L'inverse aussi... Dans le cadre thérapeutique, il est urgent que celui qui s'aventure soignant, face un travail sur lui important, pour éviter de polluer ses patients... Ce que j'annonce peu vous déranger comme cela peut vous donner l'envie de chercher et de trouver, cela dépend de votre température, si je vous suis bien, bon...

J'ai une demande Métaphore, est-ce que vous pouvez me répondre comme si j'étais un patient en difficulté, qui vient me faire traiter par vous... J'aimerais beaucoup avoir accès à vos ressources de thérapeute et tenter autre chose que la partie de ping-thermomètre... Je suis petit et faible, pouvez-vous le prendre en considération ???
 
saladerouge

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Quand vous me répondez sur le mode thermomètre cela me touche, je sens quelque chose qui se noue dans mon plexus solaire... Impressionnants, des mots échangés avec une inconnue peuvent me toucher, peuvent mettre en marche des sensations ! Quand ces sensations apparaissent, l'envie de répliquer vient presque instantanément, un petit truck bondit comme un roquet surpris, je suis prête pour l'aboiement :shock: ...

J'essaie de mettre du recul et d'utiliser un vocabulaire non agressif, mais souvent cela n'est que de la façade, dans ma façon de vous répondre, il y a une vraie envie de vous écraser de ma supériorité ( :twisted: Arg ! tout cela est très vilain, non ? Humain, oui ?)...

Je sens chez moi un certain plaisir à poursuivre ce jeu, j'écris et je me dis, ça, ça va la faire agir, réagir... Je sens celui qui cherche à poursuivre une sorte de combat parce qu'il me fait vivre des sensations ? Pourquoi, comment, je m'installe dans ce genre de rapport :? ???

À la place de considérer vos réponses comme quelque chose de neuf à prendre en compte, comme un point de départ par mis les points de départ, je suis dans le jugement, je vous classe, je vous range...

Est-ce ce si qui fait cela ??? Est-ce pareille pour vous ??? D’où vient l'accroche :shock: ???
 
hypha

hypha

Membre
messages
113
Points
2 620
saladerouge à dit:
Quand vous me répondez sur le mode thermomètre cela me touche, je sens quelque chose qui se noue dans mon plexus solaire... Impressionnants, des mots échangés avec une inconnue peuvent me toucher, peuvent mettre en marche des sensations ! Quand ces sensations apparaissent, l'envie de répliquer vient presque instantanément, un petit truck bondit comme un roquet surpris, je suis prête pour l'aboiement :shock: ...

J'essaie de mettre du recul et d'utiliser un vocabulaire non agressif, mais souvent cela n'est que de la façade, dans ma façon de vous répondre, il y a une vraie envie de vous écraser de ma supériorité ( :twisted: Arg ! tout cela est très vilain, non ? Humain, oui ?)...

Je sens chez moi un certain plaisir à poursuivre ce jeu, j'écris et je me dis, ça, ça va la faire agir, réagir... Je sens celui qui cherche à poursuivre une sorte de combat parce qu'il me fait vivre des sensations ? Pourquoi, comment, je m'installe dans ce genre de rapport :? ???

À la place de considérer vos réponses comme quelque chose de neuf à prendre en compte, comme un point de départ par mis les points de départ, je suis dans le jugement, je vous classe, je vous range...

Est-ce ce si qui fait cela ??? Est-ce pareille pour vous ??? D’où vient l'accroche :shock: ???


Bonjour,
Et si c'était de l'hypnose écrit !
En tout cas ça lui ressemble.
De plus ça va bien avec le sujet.
Relaxez-vous, reconsidérez les choses, ne perdez pas pieds mais laissez vous aller, lachez prise et comme une vague remontez pour mieux apprécier avant de retomber et disperser les grains de sable.
Bonne journée,
Chris
 
M

Métaphore

Invité
Pour vous répondre Saladerouge, vos messages m'ont laissés perplexes, est ce un nouveau jeu pour vous ? ou est ce une part de vous qui ne veut plus jouer ?... la vie est un grand jeu, et je suis une grande joueuse... :D


« saladerouge » a écrit:
J'ai une demande Métaphore, est-ce que vous pouvez me répondre comme si j'étais un patient en difficulté, qui vient me faire traiter par vous... J'aimerais beaucoup avoir accès à vos ressources de thérapeute et tenter autre chose que la partie de ping-thermomètre... Je suis petit et faible, pouvez-vous le prendre en considération ???[/color]


Ce n'est pas mes ressources qu'il faut chercher mais les vôtres...



« saladerouge » a écrit:
J'essaie de mettre du recul et d'utiliser un vocabulaire non agressif, mais souvent cela n'est que de la façade, dans ma façon de vous répondre, il y a une vraie envie de vous écraser de ma supériorité.
[/color]

Ben vous voyez que vous n'êtes pas petite et faible, vous avez envie de me mordre.

Au fait j'ai été voir votre blog, je me suis toujours interrogée sur les personnes qui racontait leur vie sur la toile comme vous dites...c'est curieux ce besoin de se raconter, non ?... :roll:


Est-ce ce si qui fait cela ??? Est-ce pareille pour vous ??? D’où vient l'accroche ???

Vous n'êtes pas sans savoir, et on le repète assez sur ce forum, que l'écriture peut être une HC, mais n'oublions pas qu'à travers la lecture, les IC de chacun se rencontrent et parfois s'entrechoquent, je ne vois rien d'exceptionnel à tout ça...
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Métaphore,
si je vous dis le mot: "esquiver" ça vous fait penser à quoi, à qui, comment, ou ?
 
M

Métaphore

Invité
esperence à dit:
Métaphore,
si je vous dis le mot: "esquiver" ça vous fait penser à quoi, à qui, comment, ou ?

A rien et alors ça vous fait penser à quoi ?...
 
saladerouge

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Cela me touche, je sens quelque chose qui se noue, me toucher, peut mettre en marche des sensations, presque instantanément, je suis prête...

Du recul, chez moi un certain plaisir à agir, réagir... celui qui cherche à poursuivre des sensations ? Pourquoi, comment ???

Quelque chose de neuf, un point de départ, je, je, je...

Vous ??? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

Miaou, meuhmeueueueu, ping-pong, arg, ping, glups, houhouhouhou y a quelqu'un ???????????

Ce si est une réaction pas une action !!!! :D
 
esperence

esperence

Membre
messages
698
Points
3 750
Métaphore, vous êtes raide comme un piquet, regardez vous enfin !! pfff ...y a qu'a voir votre avatar.. :wink: :)
 
saladerouge

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Languissante amoureuse du thermomètre, ferme et toujours prête à répéter la même stratégie... Pif, pouf, loin dans votre tour de rien y voir, rien y comprendre, vous super accéder à la superficialité, chouette, pouet, pouet !!!! :twisted:

Houla, je réagis aujourd'hui !!!! :shock: :shock: :shock: :shock:
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Qui est l'anguille, vous ?

les métaphores sont faites pour mettre de l'ordre dans nos neurones miroir...

Eviter un ping pong sans fin...



Encore une phrase qui ne veut rien dire parce que vous ne voulez pas vraiment comprendre ce qu'il y a à comprendre

une forme de névrose sans fin qui fait plaisir à ceux qui ne veulent rien entendre à l'hypnose

car elle leur changerait leur façon d'être...


:roll:
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Métaphore, enfin cet avatar, cristallise beaucoup d'inconscients qui ont des désirs de mordre des avatars raides....
Un petit limage de dent est il à proposer pour mordre sans faire de dégats?

Cet avatar est bien campé sur ses pieds.

Vous pourriez le passer sur un logiciel de retouche, le courber, le tordre, le renverser... ?

Il est tout raide et tout droit, pas mal parfait je dirai... en rapport avec le perfectionnisme.

Y en a qui n'aiment pas les perfectionnistes?
¨
Parfois ils ont bonne patience, sont tenaces et réalisent de belles choses...
 
saladerouge

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Bon, métaphore, je vous fais ma plus belle révérence et range ma raquette... Houf, je me sens déjà plus légère, bon dimanche à vous.... A vous tous !!!! :D :D :D
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
surderien à dit:
Métaphore à dit:
Qui est l'anguille, vous ?

les métaphores sont faites pour mettre de l'ordre dans nos neurones miroir...

Eviter un ping pong sans fin...



Encore une phrase qui ne veut rien dire parce que vous ne voulez pas vraiment comprendre ce qu'il y a à comprendre

une forme de névrose sans fin qui fait plaisir à ceux qui ne veulent rien entendre à l'hypnose

car elle leur changerait leur façon d'être...




:roll:


En miroir ici je reprends ce que j'avais déjà dit sur ces joutes hypnotiques meilleure métaphore que le ping pong :


https://www.transe-hypnose.com/sujet/comment-peut-on-etre-therapeute-sans-avoir-ete-malade-soi.2043/


Je ne me lasse pas de me relire et de me redire qu'en thérapie qu'avec chaque nouveau malade c'est toujours la même chose...

Eviter le ping pong sans fin...



8)
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut