Formation Hypnose

Hypnose , pnl et autisme

  • Initiateur de la discussion chrysalide13
  • Date de début
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
voila une piste intéressante... anne.
une question:
pouvez vous expliquer ce que vous pensez que votre fils vit , avec plus de détails? n'hesitez pas a en faire un roman!
car si vous le désirez je vais plancher sur un protocole d'accès a son monde...

observations:
d'après le peu d'infos que j'ai lues dans ce sujet....je pense que dans le cas de l'autiste...puisqu'il faut pénétrer le monde du client....l'ultra high me semble tout approprié car je pense que dans ce cas particulier...
c'est l'hypno qui a besoin d'être en transe!
pas le client!
pour entrer dans le monde...incompréhensible de l'autiste!
a fin de "négocier" une communication
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
Leo Lavoie à dit:
Une question.

N'avez vous pas une pulsion de rejet envers l'affection que l'on vous porte? C'est ce qu'il me semble avoir constaté chez les gens autistes.
non, justement, mais ça a été un long parcours, mais petit oui, c'est pas que je refusais l'affection, c'est que ça me dérangeais au mauvais moment, par exemple alors que j'était en train de m'intéresser aux effets de redondance cyclique.

je viens de créer une page.
http://ocean.de.bonheur.free.fr/regress ... -bras.html

c'est un miracle car en général, tous les soins de professionels ont foirré, à cause du contexte (modernité, présences de parfums ou de sonneries de téléphone, stress du voyage, rituels, et ne le "pas y aller franchement").

il est arrivé comme un miracle, j'avais fait des voeux dans un monastère et 6 ans après c'est arrivé sous la forme d'un schizo, à domicile, et l'exorciste ou "mon chaman" était là, juste à coté... pour m'exorciserr une fois que le copain schizo avait défoncé mes défenses (le schizo s'est jeté sur moi et m'a pris dans ses bras en délirant de joie)... et puis m'a abandonné en détresse affective.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
pâte à peau de femme...
tous ces trucs qu'elles se mettent sur elles... cela a été à 90% la cause de l'absence de contact avec une femme. dans la nature ça porte souvent à plus de 100m. Ce qui a éliminé les 10% restant c'est le coup des échanges de regards pour dire "oui je t'aimes".
personnellement j'ai souvent remarqué une grande sensibilité chez les autistes qui peut les amener à se renfermer sur eux mêmes pour se protéger : est-ce votre impression ?
C'est bien ça... par exemple, je ne prend pas le train, ne vais pas dans les magasins, supporte pas les groupes, à cause de ma trop grande sensibilité et me retrouve seul.
je suis souvent dans l'inpacaitié de suivre une conversation ou un film par ce que je vois et perçois trop de choses "autour".
je ne peut recevoir de l'affection que si je suis bien protégé, bien entouré, et serré, sinon, je suis trop brouillé, et puis je je reçoit pas les plaisanteries, les jeux de regard ou les buts à la télé qui chez les autres "font des frissons" signe qu'ils reçoivent leur petite décharge d'hormone.

ou est-ce ce manque de filtrage dans les perceptions qui y participe ?
oui, si il y un fond musical, je ne peut plus communiquer, ça se superpose, et ça me gêne aussi pour faire des actes volontaires conectivo verbal, ça envahi aussi les processus mentaux qui servent, par exemple à mettre un pieds devant l'autre, alors je tétanise.


Je parle ici d'un traumatisme quelconque qui ferait en sorte que l'enfant devient imperméable, en quelque sorte à l'affection qu'on lui porte, bien qu'il en aie encore un besoin presque vital.
ça semble mon cas, j'était bleu à la naissance, et puis j'ai eu aussi une maladie grave avec perte de connaissance, 4 jours de coma et me suis retrouvé par suprise à l'hopital pour 3 mois avec des ponctions lombaires.
mais j'était déjà autiste avant, après j'était traumatisé en plus.
J'attend de revivre ça en régression, ça devrait faire du bien, mais ya a pas mal sorti par le yoga (à 9 ans j'en faisais) et la méditation.

J'ai été ensuite confondu avec un schizophrène ou un psychotique jusqu'en 2004, mais en fait c'est héréditaire en partie (asperger, moi, père, un oncle, un grand père, une soeur)

schizophrène: par exemplen ce qui ressemble: à la cantine il est envahi par les perception car il fusionne avec toute la salle, alors il faut se mettre à coté de lui pour l'aider, tout le repas. J'ai aussi besoin de ce genre d'aide.

j'ai fais des longues descriptions liés à ce que je perçois de l'autisme asperger.
ici
http://ocean.de.bonheur.free.fr/regress ... -bras.html
et aussi ici.
http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html
http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
votre expérience est très intéressante du point de vue informatif! pour nous autres hypnos qui ont tant besoin d'éducation a propos de l'autisme , qui est très méconnue....a nous thérapeutes!
votre page aussi est une merveille, pour moi qui ai soif de connaissance ....merci....

observations:
vous semblez avoir , un savoir très précis et qui renforce mes intuitions sur la marche a suivre en ce qui concerne l'autisme asperger.... et peut être d'autres formes d'autisme...
la régression si vous la considérez partie prenante du chemin a suivre pour une guérison est en fait un outil très efficace , très peu utilisé en france!... pour guérir bon nombre de maladie psychosomatique es et physiologiques....graves ou lourdes!
et qui est la fondation de la méthode des 5 phases! que j'utilise....
vous vérifiez les théories que je proposent ici même (les 5 phases et l'ultra high hypnose) et nous pourrions bénéficier mutuellement de collaboration..... moi en vous aidant a guérir et vous en prouvant mes "théories"


j'habite dans le tarn et si vous le désirez , mets mon expérience et la méthode que j'utilise a votre service.... contactez moi pour arranger les modalités....

pour Anne une question précise.... êtes vous et/ou votre fils musicien(ne )?
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux,

J'ai parcouru vos liens et vos écrits sont très riches d'enseignement pour tous les thérapeutes qui essaient de comprendre le fonctionnement de l'autiste.

Et les expériences que vous décrivez au sujet du transfert d'affection, dans les bras de qqu'un qui vous fait ressortir tous sortes d'émotions, vous racontez même votre expérience avec un chaman et le ressenti affectif émergeant du plus profond de vous même, cela me fait vraiment penser à la thérapie holotropique ( proche du chamanique) ou il suffit d'accompagner le sujet dans une étreinte affective.

Et je pense que les autistes vu leur hypersensibilité sont très suggestibles à cette décharge émotionnelle qui leur est difficile d'exprimer dans le quotidien. Les livres de Stanislav GROF évoquent ses décharges émotionnelles comme des traumas périnatals, qu'on appelle également la thérapie transpersonnelle. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parlez de cette technique, mais je pense qu'elle pourrait être très bien adaptée à votre cas d'après ce que vous dites. Car il s'agit d'une approche corporelle où on accompagne le sujet dans cette décharge émotionnelle soit en lui tenant la main ou en posant une main sur une partie de son corps avec son accord, sans dialogue, on l'accompagne seulement...Pieds crouteux,

J'ai parcouru vos liens et vos écrits sont très riches d'enseignement pour tous les thérapeutes qui essaient de comprendre le fonctionnement de l'autiste.

Et les expériences que vous décrivez au sujet du transfert d'affection, dans les bras de qqu'un qui vous fait ressortir tous sortes d'émotions, vous racontez même votre expérience avec un chaman et le ressenti affectif émergeant du plus profond de vous même, cela me fait vraiment penser à la thérapie holotropique ( proche du chamanique) ou il suffit d'accompagner le sujet dans une étreinte affective.

Et je pense que les autistes vu leur hypersensibilité sont très suggestibles à cette décharge émotionnelle qui leur est difficile d'exprimer dans le quotidien. Les livres de Stanislav GROF évoquent ses décharges émotionnelles comme des traumas périnatals, qu'on appelle également la thérapie transpersonnelle. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parlez de cette technique, mais je pense qu'elle pourrait être très bien adaptée à votre cas d'après ce que vous dites. Car il s'agit d'une approche corporelle où on accompagne le sujet dans cette décharge émotionnelle soit en lui tenant la main ou en posant une main sur une partie de son corps avec son accord, sans dialogue, on l'accompagne seulement pour sa sécurité.

Cela vous parle t-il ?
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
oui ça semble bien ce que je fais...

voici m'est venu l'idée après le "contact" fortuite avec le schizo

je donne les liens.
http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html
le texte en bleu extrait de ma correspondance avec lui, quand j'espérais le revoir plus souvent.
Je pense que tu pourrais m'aider dans cette pratique du yoga du rêve, simplement en restant à coté de moi et en m'entourant dans tes bras pendant une sieste ou une nuit, j'ai besoin d'une étreinte protectice pour expérimenter cela, ça fait dejà longtemps que j'y pense. il s'agit que je fasse alors dormir mon corps tout en restant conscient et profiter que je suis protégé par ton affection que je sais fiable dans les deux sens (t'es le premier être rencontré qui a "renvoyé" cette affection, oui... le seul, et c'est toi... je ne pense pas à une illusion, et tes mails ont confirmé...)
ce texte cité précède l'idée de me mettre dans ses bras pour avancer là où habituellement ça "bloque"...

C'était grotesque. Ce schizo voulait fusionner avec moi comme avec sa mère, et j'appris peut de temps après qu'il m'a abandonné que je l'assimilais à mon père... je ne sais pas ce que ça aurait fait de me faire soigner par lui!

les anges m'ont séparé de l'envoyé des anges, du coup. il aura juste servi à défoncer mes défense anti échange d'affection.

J'aimerais pouvoir ne pas risquer de prendre de crises à l'écoute de la musique, je pense que ça peut se résoudre en souffrant moins du manque affectif, j'espère. La musique me fait d'autant plus mal par ce qu'elle me force à ressentir des émotions ou à ne pas penser en même temps que d'autres trucs sont à gérer. J'essaie de mieux comprendre ce qui se passe pour résoudre ce problème car je tolère assez bien la musique de film, j'arrive à en regarder, mais quand je regarge un film, je suis tranquille. L'autre problème est plus mécanique; la musique reste dans la tête. Mais ce qui me fait le plus de mal est simplement la peur d'avoir des airs dans la tête tant j'en ai souffert dans le passé. Quand ça arrive en effet, je suis malade pendant plusieurs jours et ça m'empêche de me concentrer et même de penser et c'est de ça que j'ai peur. Mais je ne sais jamais à l'avance si une musique va me faire ça dix minutes ou une semaine
Ce que je faisais alors était d'écouter un maximum de musique pour pouvoir avoir le choix des airs: avoir plusieurs airs aux choix est moins gênant qu'un seul. mais faire ceci est fatiguant nerveusement et a contribué à sombrer dans la dépression par fatigue et a craindre encore plus la musique.
J'ai utilisé la musique comme une drogue et maintenant ça me fait un peu comme à un ancien drogué qui doit fuir son ancienne drogue pour pas basculer, car dans le fond j'adore la musique.
vous dites

Car il s'agit d'une approche corporelle où on accompagne le sujet dans cette décharge émotionnelle soit en lui tenant la main ou en posant une main sur une partie de son corps avec son accord, sans dialogue, on l'accompagne seulement pour sa sécurité.

Cela vous parle t-il ?
pour calmer des crises de tétanie, (mais je n'avais pas encore fait des régression),
ce témoignage t ressemble.
http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux,

J'ai parcouru très rapidement vos liens, car c'est très long, mais je voudrais vous demander est-il possible pour vous de revivre en auto hypnose cette étreinte qui vous a transporté à une époque et apporté cette décharge émotionnelle et en même temps cette énergie ?

Avez vous déjà essayé en visualisation de revivre ces moments ?
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
je me permet de repondre a votre mp... publiquement
>>>>>>>Oui, ça m'intéresserais, mais pour le voyage...
on peut correspondre par mail.

je prefererai rester sur le forum.... exepté pour ce que vous considerez privé! a fin de partager l'experience....

à bientôt pour de plus amples discussions. Votre méthode en plus du serrez bien fort et de la présence "aimante" ça doit être pas mal. Mais ce que je pense faire c'est d'abord régresser comme ça, puis utiliser des musiques dont je me suis privé de l'écoute depuis 1980 dans le but de ne pas les polluer de ressenti réactualisé, des vieux disques sur lesquels j'ai "fixés" tous mes traumatismes d'enfance.
j'attendais une occasion pour le faire... depuis 30 ans. (j'ai 42 ans), mais les psycho, les "chaman" qui font payer.. ça ne marchait pas. Il me fallais un schizo hébéphrène en délire plus un voisin très décomplexé! (hélas pas très disponible, j'urais du mal à rapprocher les séances...)


ce ne devrai pas être un obstacle!
si vous avez de bon contacts avec un hypnotherapeute a l'esprit ouvert a d'autres protocoles qu'il utilise..... je serai très heureux de pouvoir correspondre avec lui et lui permettre de vous guider dans votre recherche et une fois pour toutes faire cette régression dans un but thérapeutique.... et trouver les solutions que vous cherchez!
sinon je suis pret a faire le voyage si necessaire... pour que vous puissiez beneficier de cette therapie!
ou habitez vous?

votre description m'as choquée par le fait que j'y ai retrouvé bon nombres de symptômes qui me préoccupent personnellement et qui m'empêche d'avoir une vie "sociale" disons plus active.... et une pratique d'hypno plus .... disons occupée!
mon cas ( que certains ici qualifie de psychotique!) n'est certainement pas aiguë pour être qualifier d'autiste.... mais je vis très retiré du monde et ressent fortement ce que vous en ecrivez!

 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
Métaphore à dit:
Pieds crouteux,

J'ai parcouru très rapidement vos liens, car c'est très long, mais je voudrais vous demander est-il possible pour vous de revivre en auto hypnose cette étreinte qui vous a transporté à une époque et apporté cette décharge émotionnelle et en même temps cette énergie ?

Avez vous déjà essayé en visualisation de revivre ces moments ?
oui, mais ça n'est pas si fort.
autrement il y a le trc de se mettre en calme mental (attention vigilante sur la respiration) et laisser passer les flash.

il me faut une étreinte forte. (avec les femmes ça ne marche pas et en plus leurs seins gênent pour le contact avec la poitrine (la pression est moins bien répartie, mais le problème c'est le manque de force)
un truc aussi qui fait est que l'ami s'allonge dessus moi à plat ventre et moi couché sur le dos, bras écartés et mains en contact, pour profiter de son poids, mais ça semble moins me faire régresser. j'ai pas encore fait beaucoup d'expériences.
autrement, pour les amphétamines, pour l'ocytocine et avoir le cerveau qui marche mieux, je fais du "serrer bien fort", quelques dizaines de seconde, comme ça se faisait avant dans le sport (en se soulevant, et du coup ça étire aussi le dos)
résultat, +11% de puissance aérobie en plus (j'ai mesuré)
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
il vous faut donc de la profondeur en hypnose... pour ressentir la même chose et même plus fort!
pour déclencher la régression et l'abréaction....
si vous utilisez la méthode des 5 phases...
mais pour vous perso... j'ai dans mon sac l'ultra high qui je pense pourrai vous etre tres utile!

ou une pratique longue et intense en hache comme vous me l'avez dit....
( que je trouve très rigolo!)

si je viens vous voir j'en profiterai pour visiter un client en suisse qui aussi peut bénéficier de mes services!
vous m'obligeriez a reprendre du service... ce de quoi j'ai besoin!
et m'aideriez a prouver les méthodes..... radicales que je présente ici.. en france!
c'est donc un échange de bons procédés!
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux à dit:
Métaphore à dit:
Pieds crouteux,

J'ai parcouru très rapidement vos liens, car c'est très long, mais je voudrais vous demander est-il possible pour vous de revivre en auto hypnose cette étreinte qui vous a transporté à une époque et apporté cette décharge émotionnelle et en même temps cette énergie ?

Avez vous déjà essayé en visualisation de revivre ces moments ?
oui, mais ça n'est pas si fort.
autrement il y a le trc de se mettre en calme mental (attention vigilante sur la respiration) et laisser passer les flash.

il me faut une étreinte forte. (avec les femmes ça ne marche pas et en plus leurs seins gênent pour le contact avec la poitrine (la pression est moins bien répartie, mais le problème c'est le manque de force)
un truc aussi qui fait est que l'ami s'allonge dessus moi à plat ventre et moi couché sur le dos, bras écartés et mains en contact, pour profiter de son poids, mais ça semble moins me faire régresser. j'ai pas encore fait beaucoup d'expériences.
autrement, pour les amphétamines, pour l'ocytocine et avoir le cerveau qui marche mieux, je fais du "serrer bien fort", quelques dizaines de seconde, comme ça se faisait avant dans le sport (en se soulevant, et du coup ça étire aussi le dos)
résultat, +11% de puissance aérobie en plus (j'ai mesuré)
Ce que vous dites est intéressant, mais j'ai une question, cette sensation de poids vous devez impérativement la ressentir ?, et est-il obligatoire que ce poids soit ressenti sur le corps entier ? je veux dire que si on vous serre fortement les mains cela ne marche pas ? ou une autre partie du corps ?

Une autre question, avez vous besoin de sentir les odeurs corporelles que chaque individu possède ? car ce type d'étreinte étant fusionnel, les odeurs corporelles naturelles ne sont pas toujours à notre goût, donc je me posais la question, est ce que cela vous est facile ?

Vous parlez souvent de régressions, mais je pense que quand vous rentrer dans vos émotions surtout suivies de pleurs, vous êtes déjà en régression, le processus ne s'accompagne pas forcément d'images, mais de ressentis émotionnels, de sentations et c'est ce qui compte.
Les techniques holotropiques d'après ce que j'ai pu lire sont parfois très impressionnantes et peuvent être assimilées à des contorsions du sujet ou même à des crises hystériques, la souffrance qui s'évacue peut prendre des formes spectaculaires quand elles surgissent des couches très profondes de l'individu.
 
M
Métaphore
Invité
Et pour continuer, je trouve assez étonnant dans ce que vous relatez votre besoin et demande d'un contact charnel, ce qui est très rare chez les autistes qui ont souvent un rejet face à cette démonstration affective qu'ils ont au final besoin mais que le contact charnel dérange... comment exliquez vous cela ? Puis je vous poser une question personnelle, avez vous une aversion envers la gente féminine au niveau du contact charnel ?
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
Une autre question, avez vous besoin de sentir les odeurs corporelles que chaque individu possède ? car ce type d'étreinte étant fusionnel, les odeurs corporelles naturelles ne sont pas toujours à notre goût, donc je me posais la question, est ce que cela vous est facile ?
Non, les odeurs corporelles ça va, mais les odeurs anti odeurs corporelles C'est un problème... jusqu'à de très récente expérience j'ai pu pleurer dans les bras d'une femme que par ce qu'elle s'était décapée. sinon, son reste de crême hydratante me bloque, et après il faut que je me frotte et me roule longtemps dans l'herbe pour me dépolluer lors d'une sortie avec elle dans la nature et je vais me doucher des que je peus. C'est très rare une femme sans reste d'odeur de crême hydratante, et si elle pense à moi il y a les restes des jours précédents, et même dans ses affaires.il y a les rejets de polluants casés dans les lessives, qui draînent les résidus de méthionine de l'usine PRAYON, les résidus de l'Usine Givaudan, usines qui se débarassent ainsi... (c'est l'odeur GIVAUDAN qui me gêne le plus, et d'ailleurs ils en mettaient aussi dans le rhône. j'ai averti à chaque fois la police, mais je fut le seul à détecter ce polluant pendant les lâchers.
http://vieuxrhone.free.fr/apres_2008/rh ... audan.html

quand c'est une personne qui se lave au savon d'alep et qui sent elle, ça va mieux, en général c'est les produits chimiques qui me bloquent, mais avec "jésus" qui est bien plus puissant que les autres j'y arrive quand même alors qu'il pu souvent la lessive, c'est quasiment le seul, mais je l'ai éduqué, il se lave au savon d'alep maintenant!

Vous parlez souvent de régressions, mais je pense que quand vous rentrer dans vos émotions surtout suivies de pleurs, vous êtes déjà en régression, le processus ne s'accompagne pas forcément d'images, mais de ressentis émotionnels, de sentations et c'est ce qui compte.
En tel cas les souvenirs surgissent après... j'ai bien observé cela.
Les techniques holotropiques d'après ce que j'ai pu lire sont parfois très impressionnantes et peuvent être assimilées à des contorsions du sujet ou même à des crises hystériques, la souffrance qui s'évacue peut prendre des formes spectaculaires quand elles surgissent des couches très profondes de l'individu.
je confirme, ça été très "violent" pour ce témoignage là.
http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html
"jésus" m'a dit que je lui avait fait mal en me crispant, et il pèse 85Kg et est plus grand que moi. j'ai perdu un moment conscience.

donc il faut un costaud...
Et pour continuer, je trouve assez étonnant dans ce que vous relatez votre besoin et demande d'un contact charnel, ce qui est très rare chez les autistes qui ont souvent un rejet face à cette démonstration affective qu'ils ont au final besoin mais que le contact charnel dérange... comment exliquez vous cela ?
le schizo qui m'a pris dans ses bras en regardant un film avec moi, j'ai eu la surprise de m'y trouver bien... j'avais eu une copine pourtant mais ça ne faisais pas ça. je pense qu'elle n'avait pas le gabarit physique et je ne me sentais pas protégé
Puis je vous poser une question personnelle, avez vous une aversion envers la gente féminine au niveau du contact charnel ?
Je ne pense pas, mais simplement le manque de protection, de force. Il me faudrait une championne de nage de grand gabarit.
une femme ça materne, ça calîne, mais ça me semble pas protéger et maintenir.
je n'ai pas expérimenté beaucoup le contact charnel direct mais à travers les sous vêtements en coton. Peau contre peau j'y trouve moins bien, du moins avec mon amie. par contre un vêtement trop épais gêne aussi.
 
M
Métaphore
Invité
Merci pour ces informations qui ne manquent pas d'intérêt pour comprendre le fonctionnement de l'autisme.

Je voudrais vous demander qu'est ce qui vous rassure le plus dans votre quotidien ? et comment satisfaisez vous ce besoin ? Et qu'est ce qui vous hante le plus ou ce que vous avez le plus de mal à faire ?

Combien d'expériences avez vous vécu du genre que vous racontez ? cela se passait-il en milieu médical ?


Est ce que la prière ou le recueillement est qqchose qui vous sécurise ou vous apaise ?
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
en milieu médical justement c'est tout le contraire, pas d'affection, les thérapeute ont pour consigne de ne pas en échanger.

ça a été camisole chimique et injection retard d'haldol + nozinan + artane en correcteur pour éviter la paralysie de la langue... mais heureusement j'ai été sauvé par mon adresse alors à la réunion ou ce traitement est cancérigène (soleil) en étant rappatrié là bas
et j'ai fait le sevrage avec des cures de zamal (canabis) en infusion pour dormir. (heu?!)
et puis après du sport très intense pour avoir des amphétamines mais les crises reccomençaient depuis quelques temps. (peut être l'haldol qui met 7 ans à finir de s'évacuer.
sans faire exprès j'avais des échanges avec le sport (on se massait et on se servait de coéquipiers d'aviron en tant qu'haltères, pour faire les flexions et s'étirer le dos.
puis j'ai abandonné un peu l'aviron, et ça reccomençait.

c'est de ça que j'ai até sauvé à nouveau en découvrant qu'il suffisait d'être tenu dans les bras et serré fort de temps en temps pour ne plus avoir de crise (la protection dure 13 jours et ça serait lié à l'ocytocyne).

ça reccomençait... le schizo y a mis fin e, me prenant "par surprise" dans ses bras, et puis après c'est devenu... cette thérapie! au début ne n'était pas pour régresser mais pour éviter les crises clastiques et la tétanie

je vais bien mieux... c'est quand meme une réelle guérison.
 
M
Métaphore
Invité
C'est fort intéressant ce que vous dites malgré que très décevant au niveau hospitalier.

Je viens de parcourir votre lien :

http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html

Ce que je retiens et qui m'apparaît très censé, c'est de vous ces phrases ?


:arrow: Ça doit être un état "mystique" inconnu des psychiatres...

:arrow: dans les tréfond de l'inconscient quelque chose fait signe que sans doute... il y a quelque chose de neuf à révéler.


C"est vraiment génial votre expérience et cela confirme donc les expériences holotropiques que décrit S. GROF dans son bouquin.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
Je voudrais vous demander qu'est ce qui vous rassure le plus dans votre quotidien ?
c'est vague... marcher pieds nus.., faire battre le ceour "endurance", et réfléchir
et comment satisfaisez vous ce besoin ?
faire du sport régulièrement de l'activité physique... et de tout y mesurer
si ça vous intéresse c'est noté
http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html
mais je pense que je vais réduire cette activité car ça me prend du temps (de noter)
Et qu'est ce qui vous hante le plus ou ce que vous avez le plus de mal à faire ?
aller dans des lieux publics, échanger des conversations dans un groupe, conduire en ville, et aller dans des lieux où il y a des stimulus publicitaires (mon ordinateur est très spécial!). Regarder la télé en direct ou la musique.
c'est cela qui est le plus invalisant, depuis l'existence des sonneries de téléphone portables mélodiques (en 2000), et l'usage d'identité sonores dans le marketing je me suis beaucoup plus isolé (depuis je n'entre plus dans les magasins, mais je veux guérir ça en faisant du chialé dans les bras plus musique.
.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
Métaphore à dit:
C'est fort intéressant ce que vous dites malgré que très décevant au niveau hospitalier.

Je viens de parcourir votre lien :

http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html

Ce que je retiens et qui m'apparaît très censé, c'est de vous ces phrases ?


:arrow: Ça doit être un état "mystique" inconnu des psychiatres...

:arrow: dans les tréfond de l'inconscient quelque chose fait signe que sans doute... il y a quelque chose de neuf à révéler.


C"est vraiment génial votre expérience et cela confirme donc les expériences holotropiques que décrit S. GROF dans son bouquin.
oui, c'est tout de moi. j'ai mis une petite dose d'humour quand même.
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux à dit:
Métaphore à dit:
C'est fort intéressant ce que vous dites malgré que très décevant au niveau hospitalier.

Je viens de parcourir votre lien :

http://thevenet.jean.free.fr/suis-je-ta ... re-ca.html

Ce que je retiens et qui m'apparaît très censé, c'est de vous ces phrases ?


:arrow: Ça doit être un état "mystique" inconnu des psychiatres...

:arrow: dans les tréfond de l'inconscient quelque chose fait signe que sans doute... il y a quelque chose de neuf à révéler.


C"est vraiment génial votre expérience et cela confirme donc les expériences holotropiques que décrit S. GROF dans son bouquin.
oui, c'est tout de moi. j'ai mis une petite dose d'humour quand même.
Ces 2 phrases sont très éclairantes sur le regard que vous avez de vous même, vous êtes extraodinaire... :D

:arrow: Ça doit être un état "mystique" inconnu des psychiatres...

:arrow: dans les tréfond de l'inconscient quelque chose fait signe que sans doute... il y a quelque chose de neuf à révéler.


Est ce que vous seriez prêt à écouter une musique particulière dont je vous joindrais le lien ? et que vous écouteriez en état de relaxation ? souhaitez vous tenter l'expérience, rien ne vous y oblige, il faut se sentir prêt ?
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
oui, envoyez toujours mais il le faut pas que ce soit en mp3 (je ne supporte pas les "trous" dans le spectre, sauf pour le 320 kb/s raboté à 15KHz (il vaut mieux couper les aigus que faire des "trous".))

si je ne la sens pas tout de suite, j'essaierais... dans les bras de "jésus"...

dans les tréfond de l'inconscient quelque chose fait signe que sans doute... il y a quelque chose de neuf à révéler.
vous avez vu qu'il y avait une fixation sur les dates (le 9eim jour du mois)
je me suis laissé aussi guidé... par le 17
http://ocean.de.bonheur.free.fr/signes- ... es.html#17
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux à dit:
oui, envoyez toujours mais il le faut pas que ce soit en mp3 (je ne supporte pas les "trous" dans le spectre, sauf pour le 320 kb/s raboté à 15KHz (il vaut mieux couper les aigus que faire des "trous".))

Alors là, je ne sais pas du tout sur quelle fréquence est l'écoute de cette musique que je voudrais que vous écoutiez... :roll:

si je ne la sens pas tout de suite, j'essaierais... dans les bras de "jésus"...

C'est exactement ce que j'allais vous proposer, je dirais même qu'une fois installé confortablement, vous allez ressentir très fortement dans vos bras "Jésus" de tout son poids, ses 85 kg... et puis vous écouterez la musique vous sentant en sécurité dans ses bras quelque soit ce qui se passe en vous, car rien ne pourra vous arriver dans ses bras et vous serez capable d'ouvrir les yeux naturellement. Laissez vous guider...naturellement par des dates ou des chiffres qu'importent, laissez vous aller à vos émotions...

Avant de cliquer sur le lien, installez vous confortablement avec un son suffisamment fort pour vous imprégniez des instruments.

http://www.youtube.com/watch?v=uMJfFA7r ... _embedded#
Si ce n'est pas la bonne fréquence pour vous, alors laissez tomber tout de suite.

Tenez moi au courant.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
129Mo à télécharger, je vais voir.
en MP4 je pense que la qualité ne sera pas à la hauteur mais ça donnera toujours une idée.
ce qui est très puissant pour moi c'est les raggas indiens...

autrement j'ai un forum personel ou je regroupe mes données
http://serrezvousbienfort.bbactif.com/c ... ie-t29.htm

je l'avais crée avant même que le schizo m'abandonne déjà émerveillé par la guérison de mes somatisation et de mes crises... en faut je le décourvrais après, il m'avait donné les câlins que j'attendais toujours de mon père... ç'était une guérison apparente.

je recite cette expérience.
tu m'a fais de l'excéma, comme le chaman
je ne sait pas ce que tu as fait avec "ton fluide" mais je découvre encore des indices.
je te dit un grand merci par ce que ainsi, tu m'a beaucoup fait souffrir mais aussi beaucoup "avancer".
ça devient plus clair maintenant, stress de l'attente arythmies cardiaque, euphorie puis excéma. si je comprend pourquoi cela va m'aider à me soigner.....tout cela j'y note pour moi et mon pyschiatre aussi ou autre docteur, je fouillerai ainsi mon dossier "mails à l'envoyé des anges" pour y trouver les éléments de ma thérapie, du moins une partie.
j'ai bien avancé depuis...

le psychiatre commence à être un peu largué, faut que je traduise de plus en plus.
mais il voiyait déjà que je le regarde dans les yeux et m'exprime mieux "comment vous avez fait ça?".
réponse. "je me suis fait secouer par un schizo..."
 
M
Métaphore
Invité
129Mo à télécharger, je vais voir.
en MP4 je pense que la qualité ne sera pas à la hauteur mais ça donnera toujours une idée.
ce qui est très puissant pour moi c'est les raggas indiens...

Ca devrait le faire alors... :D car il s'agit de musique holotropique dite chamanique..., vous avez juste à cliquer sur le lien...
 
M
Métaphore
Invité
j'ai bien avancé depuis...

le psychiatre commence à être un peu largué, faut que je traduise de plus en plus.
mais il voiyait déjà que je le regarde dans les yeux et m'exprime mieux "comment vous avez fait ça?".
réponse. "je me suis fait secouer par un schizo..."


:4:
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
j'ai pas la puissance informatique pour lire le mp4, mais je l'ai téléchargé, peut être je regarderais sur un autre ordi.
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux à dit:
j'ai pas la puissance informatique pour lire le mp4, mais je l'ai téléchargé, peut être je regarderais sur un autre ordi.
Ah bon ? :shock: .... vous avez vraiment essayé ? dommage ...

Je vous envoie un mp.
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
salut,

je lis peu a peu ton site, parfois je suis un peu transe...

moi je pense sérieusement que les étiquettes que le corps médical ta posé
me semble en fait tout le contraire...

l'autiste c'est moi, (nous) ou cette société que l'on construit.
cela tu le sait.

moi je ressens ici sur ce forum, depuis 24h c'est que ça déborde d'amour et d'empathie.
tu a fait une catharsis avec de l'amour.
un truc a ne surtout pas en parler a un psy .

si il y a un chaman ici c'est toi
quel cadeaux tu nous fait en communiquant ici

merci beaucoup Pieds crouteux
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
jeangeneve à dit:
salut,

je lis peu a peu ton site, parfois je suis un peu transe...

moi je pense sérieusement que les étiquettes que le corps médical ta posé
me semble en fait tout le contraire...
j'approuve quand même que l'étiquette "asperger" est juste... ça concorde tout sur le plan des perceptions et divers syptômes qui sont plutôt des qualités si on soigne les tramaumatismes provoqués par l'inadaptation sociale qui en résulte... ce que je fait.
le psychiatre a dit quand même que je devais être très atteint mais que c'est l'intelligence qui m'a sauvé.
asperger est une forme d'autisme qui ne coupe pas la communication mais qui la décale, ce qui fait que les gens sont autistes par rapport à moi car ils ne comprennent pas bien mes "conférences" quand je leur parle (et c'est difficile car je n'ai pas "les codes" modulations de voix, geste et mouvement d'oeils)

jeangeneve à dit:
l'autiste c'est moi, (nous) ou cette société que l'on construit.
cela tu le sait.
non, la société elle est schizophrène...
jeangeneve à dit:
moi je ressens ici sur ce forum, depuis 24h c'est que ça déborde d'amour et d'empathie.
tu a fait une catharsis avec de l'amour.
un truc a ne surtout pas en parler a un psy .

si il y a un chaman ici c'est toi
quel cadeaux tu nous fait en communiquant ici
le psycho en penserait quoi dans une grille de comportement ordinaire?

En fait mon shaman est étudiant en psycho... et s'est découvert à me sauver ainsi de ma folie... il commence à "comprendre" qu'il fait exactement le contraire de ce qu'il apprend, je ne sait pas ce que ça va donner par la suite pour lui (il va devenir psycho-chaman?)

jeangeneve à dit:
merci beaucoup Pieds crouteux
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
http://ocean.de.bonheur.free.fr/2009100 ... uants.html

ça, raconté au psychiatre avait été interprêté comme signe de guérison (de prendre conscience de tels trucs),

PETIT EXTRAIT ce que j'ai pu en écrire des conneries...

ça va chercher loin: un esprit fornicateur m'avait agressé plusieurs nuits de suite et dans le réel, le laindemain de son dernier passage je cogne avec mon bateau une gourde en forme de bite (un énorme truc de farce et attrapes). les esprits ont de l'humour. faut le faire pour rencontrer un tel objet sur 6km de rivière. Je pense que certains souvenirs de sodomi qui pourraient induire une confusion avec ses esprits proviennent de souvenir de vie antérieure. je revois très nettement une prison en terre batu avec une petite lucarne en haut où on est entassé à 10. ça ne fait pas partie de ma vie et je ne pense pas avoir été marqué par des films (mais peut être pas captation de souvenirs collectifs), mon contact avec les médias est trop récents. j'ai besoin de pousser les investigation. Un médium de passage chez moi (une dame) a trouvé sans que je lui dise que j'avais une douleur dans le dos au cm carré près en me disant, que c'était là que je m'était fait poignardé dans la vie d'avant (j'était un hindou alors, et curieusement, la musique que j'aime est la musique indienne)... le fait scientifiquement indéniable est qu'elle a trouvé l'endroit de la douleur sans hésitation, comme si on venait sur une carte pour dire "c'est là", pour l'interprétation de sa cause je ne peut pas dire.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Pieds crouteux à dit:
jeangeneve à dit:
salut,

je lis peu a peu ton site, parfois je suis un peu transe...

moi je pense sérieusement que les étiquettes que le corps médical ta posé
me semble en fait tout le contraire...
j'approuve quand même que l'étiquette "asperger" est juste... ça concorde tout sur le plan des perceptions et divers syptômes qui sont plutôt des qualités si on soigne les tramaumatismes provoqués par l'inadaptation sociale qui en résulte... ce que je fait.
le psychiatre a dit quand même que je devais être très atteint mais que c'est l'intelligence qui m'a sauvé.
asperger est une forme d'autisme qui ne coupe pas la communication mais qui la décale, ce qui fait que les gens sont autistes par rapport à moi car ils ne comprennent pas bien mes "conférences" quand je leur parle (et c'est difficile car je n'ai pas "les codes" modulations de voix, geste et mouvement d'oeils)

jeangeneve à dit:
l'autiste c'est moi, (nous) ou cette société que l'on construit.
cela tu le sait.
non, la société elle est schizophrène...
jeangeneve à dit:
moi je ressens ici sur ce forum, depuis 24h c'est que ça déborde d'amour et d'empathie.
tu a fait une catharsis avec de l'amour.
un truc a ne surtout pas en parler a un psy .

si il y a un chaman ici c'est toi
quel cadeaux tu nous fait en communiquant ici
le psycho en penserait quoi dans une grille de comportement ordinaire?

En fait mon shaman est étudiant en psycho... et s'est découvert à me sauver ainsi de ma folie... il commence à "comprendre" qu'il fait exactement le contraire de ce qu'il apprend, je ne sait pas ce que ça va donner par la suite pour lui (il va devenir psycho-chaman?)

jeangeneve à dit:
merci beaucoup Pieds crouteux
Ben la société est névrosée... Borderline schizo, oui... probablement. (pour les "autres" ne m'envoyez pas de MP pour me dire que "borderline schizo" ça n'existe pas je sais bien que ce n'est pas dans le DSM IV)

Et puis, les psys sont pas tous égaux. Y'en a des ouverts et y'en a des fermés. Ceux du DSM IV sont plutôt fermés.

Ce qui m'interpelle très fort Mr Crouteux, c'est que vous dite que la société vous a causé des traumatismes et que c'est de cela dont vous vous guérissez. Évidemment, c'est facile à voir à la lecture de vos récits qui sont touchants et très troublants.

Cependant, il est assez clair que le premier acteur "visible" de la cause de vos troubles passés et ceux qui restent est votre père qui se préoccupait plus de la goutte qui tombait que de vous, son fils.

Et vous ne parlez pas de votre mère il me semble?

Je m'interroge sur, non pas la cause de votre autisme, mais la cause de la façon dont vous l'avez vécue. Je m'explique: Par exemple si vous avez eu des traumatismes d'école. Habituellement ces traumatismes là sont très différents en intensité dépendamment que vous soyez ou non, aimé, considéré, choyé et respecté à la maison par, d'abord votre mère et votre père et par les autres de votre famille, s'il y a lieu.

Je me demande en fait si votre autisme ne serait pas juste une "couleur" de base et non pas un "trouble"... Le trouble étant causé par des traumatismes dès la très petite enfance (enfant "bleu"). Alors ces traumatismes, comme c'est toujours le cas forment une fondation à d'autres traumatismes ultérieurs dans l'enfance (l'école par exemple) qui, sans cette fondation, n'auraient pas eu prise dans votre configuration psychologique.

Bref... Enfant "bleu", Père absent affectivement, mére ???? + "couleur autiste de base" = Névrose aggravante de l'autisme= comportements mésadaptés= rejet et harcèlement des autres= troubles graves.

Ça vous parle?
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut