Formation Hypnose

Hypnose , pnl et autisme

  • Initiateur de la discussion chrysalide13
  • Date de début
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
excusez moi de préciser...
correct je ne pense pas!
c'est incomplet.....
tout le temps que nous avons passé + l'énergie + ma proposition de thérapie
est en fait gratuite..... pour être plus précis! et qu'il n'y ai aucune contestation possible!

pour vous dire franchement , j'avais aussi peur que vous! car cette intervention aurai été une première!
et c'est pour cela que j'ai insisté lourdement sur la preparation!
prenez le temps qu'il vous faut!

tout comme celle que j'ai prévu avec une personne qui souffre du sida!
mais cette peur ( de l'inconnu ) n'est pas votre fait... ni une exception!
je suis content que vous ayez trouvé une chaussure a vos pieds....
et reste a votre disposition.... au même termes que nous avions décidé...
pour essayer ( car il est bien de ça qu'il s'agit!) l'hypnose comme outil!

ce que vous faites, les choix que vous prenez sont personnels
et en aucun cas ne peuvent être appliqués a un autre!
ni devenir une référence....
sincèrement et vous le savez , je vous souhaite tout le bonheur possible!
et même si mes opinions diffères des vôtres... cela n'as aucun effet sur mon respect de vos choix....
je suis un guide pas un juge!
paul.
 
M
Métaphore
Invité
Merci pour vos mp Pieds crouteux... suivez votre voie... :wink:
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
Bonjour,
qui sui'je pour juger de qui ou de quoi ?

certes la rémission de metaphore semble toucher a sa fin et une séance de renforcement pourrais peut-etre etre indiquée mais renforcement de quoi...

charité bien ordonnée commence par soit...
je ne vous cache pas que je suis particulièrement remué par ce que vous écrivez ce matin,

j'était pas là, bien trop occupé a changer moi aussi.

il est vrais que a ce stade et vus que les préopinants se connaissent épistolairement depuis un certain temps, j'aurais imaginé mieux il est vrais

mais vos propos même si tintée d'images diffractée de colère et de mauvaise interprétations...
ensuite on y ajoute des sous entendu pas clair eux même sujets a interprétations et on en fini pas...

mais aussi paradoxal que cela puisse paraitre, je vous dit merci, moi je ne vois que de l'amour universel et une fraternité rare.

comment ne pas comprendre un paulélie qui veux faire quelque chose
face a une demande assez clair mais d'un choix pas encore défini (tif)
comment se contenter de trouver des excuses ca pas été fait, c'est pas pour toi, c'est pas pour lui, ca pourrais être dangereux, c'est pas sur que cela apporte quelque chose, on peu en faire des pages

alors on fait rien ?
je ne vous cache pas que j'ai u envie de tout plaquer et d'aller voir et revoir ce pied crouteux et sa maman qui elle doit en avoir un peu soupé des avis psy et de ce qui serais bien pour sons fils...
et puis on se rend compte que même cela on a pas les moyens, que l'on se prive de relations sociales normales pour... pouvoir s'offrir des médicaments qui sont sensé vous laisser en vie encore quelques années...

et puis vous apprenez que quelqu "un" vous a précédé
jalousie? non je me suis dit c'est fantastique
pauélie et a mon sens et ce que je sait de l'autisme la personne la moins démunie, je donnerais mon avis sur cela dans un autre post...
que cela mérite un débat mais entre personne plus qualifiée que moi !
il y a pleins d'autres choix, sofro et j'en passe

pensez vous que pied crouteux a fait un choix au hasard ?
que, aucune de nos réflexions ou encouragements n'on été utile?

pieds crouteux puisque c'est de toi qu'il s'agis tu a fait un choix, celui de ne pas en rester là, de continuer sur ta voie
tu est donc tout sauf scizo, vas.. vis .

au delà de tout ce qui séparent "méthaphore","paulélie","jeangeneve" et les autres on (je) serais ravis que tu nous donnent des nouvelles de temps en temps

bon vent l'ami, du portant sous spis pour tout le reste.
 
M
Métaphore
Invité
Mais moi je me sens en parfaite harmonie avec pieds crouteux, et ce depuis le début...

Les commentaires de Paulélie m'indiffèrent, seuls les mp de pieds crouteux ont une valeur à mes yeux..

Que ce soit clair une bonne fois pour toutes pour vous deux (Paulélie et Jeangenève), car je me lasse de votre guerre...
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
ça veut dire quoi
ça

"bon vent l'ami, du portant sous spis pour tout le reste."?

Autrement, j'ai reçu un mail pour l'IRM mais comme je ne peux pas imprimer les pdf, j'attend le courrier. j'ai l'impression que ça traîne (je voudrais savoir pour organiser ma retraite (ma retraire méditative: assocatiation de concentration + attention vigilante ouverte + méditation dans l'action + si possible lucidité en rêve mais pour le moment je pense sans intervenir (si j'atteint la lucidité en rêve je me fais un cinéma projettele rêve lucide dessus pour rester neutre, c'est plus prudent, regarder les "démons" pour se familliariser avec avant de les transformer, comme ça la peur ne plante pas tout)
ça fait longtemps que je n'ai pas fait cette pratique et peut être la ferais je avec de l'aide affective.
le jour ou "jésus"... passe la nuit... avec moi...(si ça arrive je me prépare à un tel évènement, car ça serait rare!) peut être que on ira "ensemble" virer ce qui reste comme démons, du moins si il apparaît que l'aide affecive "entre" dans le rêve (je pense, car ça l'avais fait une fois avec une copine mais on ne savait pas encore ce qui nous arrivait)... (c'est très proche de ce qu'on voit dans le film Blue Berry 2) "jésus" peux aussi m'assister, en me réveillant à chaque début de rêve (en me SUR-veillant), pour que j'accède plus facilement à la lucidité en y revenant aussitôt... c'est compliqué mais même cela est encore un peu dangereux, c'est pas pour tout de suite encore, et il faut la disponibilité du copain que déjà j'arrive pas à voir plus d'une heure même pas toutes les semaines...
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
c'est plusieurs métaphores imbriquées le une au autres disant plusieurs fois la même chose

bon vent sur un voilier, ton voilier, ta vie, ton chemain..;
souhaiter bon vent = avoir du vent pour arriver a son but

du portant le vent "portant" c'est le vent qui vas dans le sens ou tu veux aller...

le bateau avance donc avec le vent et toi, a bord tu ne perçois pas le vent
la navigation est plus confortable le vent est avec toi, tu n'a pas le vent en face contre toi.

sous spis: le spinnaker est la voile en forme de ballon il faut assez de vent pour mettre cette voile, c'est une manœuvre plus délicate mais qui fait bondir le bateau, il avance plus vite vers sa destination (vers la solution)

pour tous le reste ? de ce qu'il te reste a parcourir pour arriver a destination (vers la solution)

tu comprend cette métaphore ce quelle veux dire ?
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
ha oui, c'est une bonne métaphore, avec en plus la notion de "faire gaffe" pour les trucs rapides (le spinnaker plus délicat )

d'accord...

c'est vrai que moi aussi j'avais bien envie d'essayer... au moins des états léger. je pense qu'il n'y a pas de risque à expérimenter des transes conscientes..
la grosse difficulté c'est la sugestibilité. je suis hypervigilant et me laisserait pas sugestionner (échec de l'autohypnose), mais ça me semble moins impossible en étant dans un état un peu relaxé que j'atteint quand je suis massé ou bien installé dans les bras de l'ami.
j'ai expérimenté aussi deux fois un état de relaxation, dans les bras du schizophrène en écoutant un film (je ne décodais plus le français et ne décodait plus les structures sonores, ni le volume sonore (c'était tout mélangé), et dans les bras d'une amie qui bavardait avec ma mère j'était resté dans ses bras pour y "dormir à moitié" et pouvait aussi écouter les sons sans les comprendre (comme si le savoir verbal disparaissait).
ce que j'avais ressenti dans les bras du schizo (c'était le 11 mars 2010 et mon tout premier dorlotage de ma vie, un sacré choc, j'en ai eu de l'excéma), ça ressemblait à la description d'un témoignage d'un AVC au cerveau gauche de Joy Taylor "voyage au delà de mon cerveau" (un livre)
remarque si je suis relaxé mais que je ne comprend plus ce qu'on me dit...
reste à réussir à adhérer (et non pas rire) quand "jésus" me fait... ses yeux d'anges lors des séance de chialé dans ses bras...
ça pourrait hypnotiser si je m'imprégnais de l'émotion qui y transmet... j'aimerais.

recherche Joy taylor
http://www.dailymotion.com/swf/k5zFdpPF ... &related=1
57.1 Mo 18 minutes

http://marceldenimes.canalblog.com/arch ... 75771.html

tiens donc
Dans une perspective thérapeutique, il n’y a sans doute rien de plus intime qu’un contact physique avec un autre humain, un animal de compagnie ou même avec une plante verte ! Notre organisme retire un bénéficie inestimable des soins qu’il procure et que lui-même reçoit. Les massages présentent eux aussi de multiples avantages, ils nous aident à relâcher notre tension musculaire en accélérant le circulation des fluides entre nos cellules.
merci à ce schizo envoyé des anges qui m'a montré le truc...
c'est ça qui m'a donne ma thérapie.

« Personne ne m’avait avertie qu’il ne fallait qu’une minute et demie aux substances chimiques que secrète mon organisme pour se dissiper en me laissant de nouveau libre. Vous n’imaginez pas le bouleversement qu’une telle prise de conscience a marqué dans ma vie ! »
ça si j'y avais lu dans "DANIEL GOLEMAN surmonter les émotions desctructices"
la stratégie de "la tortue", entrer en soi mentalement le temps que ça passe, enseignée aux enfant pour calmer leur colère au lieu de l'entretenir.
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
Bonjour pieds crouteux,

encore un drôle de hasard, ce matin j'avais en quelque sorte envie de sortir de mon autisme, de voir du monde, d'être plus en phase avec la ville ou je vis...

je boit donc un café dans un restaurant, et là tous le monde en parle...
tu a vu cet autiste a Zurich, c'est dingue, tu te rend compte 9 jours d'hôpital ?
les salaud ils lui on cassé la machoire !
en fait c'est a la une de bien des journaux, j'avais raté cela hier j'était bien trop occupé ailleurs.

donc Eric encore privé de l'usage de la parole a trouvé un autre moyen de faire savoir son désaccord...
la résistance passive, son corps

quelques détails sur ce lien : https://www.20min.ch/fr/story/un-jeune-autiste-balois-decroche-le-prix-courage-998897499579
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
j'ai vu...
je ne sais pas comment je réagirais mais effectivement, en cas de bagarre ou de conflit, il vaut mieux ne pas parler (la voie monocorde sans intonation rend encore plus vulnérable).
j'ai eu soit des crises ou tout sort sans contrôle, soit une résistance passive, tétanisées dans les bagarres.
j'ai ressenti cette sensation le 12 septembre en écoutant mozart... c'est encore trop intense pour sortir (l'émotion et la manifestation physique, mais pas la remontée du souvenir), et chose remarquables j'ai refoulé la musique (elle est moins resté dans la tête que il aurait été normal). Signe que ça tarde encore un peu à sortir. pourtant il me semble bien l'avoir entendu...
je verrais avec mon voeux de silence, je commence à l'organiser. Je voudrais en fait faire un peu avant que "jésus" passe une fois, rester ensuite en silence jusqu'à qu'il repasse (15 jours) et alors... tout lâcher, sans que la mentalisation fasse barrage et que la méditation y a déjà libéré un peu.
l'idéal serait qu'il reste la soirée, voir la nuit pour m'aider au rêves qui pourraient être lucides. délicat de lui demander ça... "tu dors avec moi?!"
(les deux copines que j'ai eu ne m'apportent pas cette sensation de sécurité et n'arrivent pas à me tenir quand j'ai de la tétanie, pas de régression, bref, pas de truc pyschologique... c'est con.. sauf une fois, une légère désafération d'une partie mentale)
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
un quatrième docteur (medecin chinois utilisant les métaux en poudre dilluées)... m'a encore conseillé... mes séances de "jésus" en insistant sur la chance d'avoir trouvé une personne en accord énergétique... le quatrième docteur!
le medecin chinois dis que ça ne peut pas marcher avec les copines ou un autre... le "jésus" aurait un don rare, qu'il gardera à vie (il l'affirme) et que c'est une chance d'avoir réussi à le rencontrer.
Ce fluide ne fonctionnerait que sur ceux qui "ont la santé suffisante" (ce chinois dit "science" au lieu de fluide ou pouvoir et "santé" au lieu de niveau de conscience, d'après ce que j'ai compris de son charabia mal expimé en français. il est connu pour soigner des maladies "de terrain" en prescrivant des métaux, il présente les poudres aux méridiens énérgétique et les trie selon la réaction)
pour l'hypnose ils sont par contre tous globalement contre, et ils avancent comme arguments mon haute élévation spirituelle (ça serait mauvais d'être trop conscient pour l'hynose? je pense que c'est qu'on a réussi à s'ajuster et que on peut bousculer un fin équilibre)...
bref... qu'en pensez vous?
je suis toujours intéressé, très curieux, mais j'attend disons un an de recul environ le temps de finir la thérapie en cours qui est conseillée par tous ceux qui m'entourent... va falloir des arguments pour passer à l'hypnose...
 
A
Anonymous
Invité
Bonsoir M. Crouteux

vous vous décrivez comme en hyper-vigilance
sachez que c'est un peu une caractéristique d'un état d'hypnose.

oui rassure toi, toi et moi nous nous croisons souvent
vous me percevez pas toujours, je suis partout ou vous êtes,
sans doute par ce que vous m'avez en vous.

je ne rend compte que votre veux de silence, vas probablement nous amener a mieux nous connaître.

alors a bientôt, je serai là chaque fois que vous aurez besoin de moi.

amicalement HYPN0SE
 
chrysalide13
chrysalide13
Membre
messages
64
Points
960
Localisation
aubagne
Voila très longtemps que je n'étais pas revenu sur ce forum , ou beaucoup de messages ont été déposés par rapport a l'autisme et l' hypnose...
Me voila plongé depuis pres d'1mois dans ce monde de l'enfant bulle devenu adulte autiste , que l on appelle maintenant troubles envahissant du devellopement ou TED développement.

J'ai trouvé ça http://www.hypnosemedicale.com/colloque ... avarot.htm
et je trouve son explication tout a fait représentative des autistes et TED avec lesquels je travaille .
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
hello, voici comme promis les extrais de l'émission TV consacré au autistes "asperger"

pieds crouteux les essais et études avec les visages sous IRM et ordinateurs
sont les études auquels je t 'est proposé de participer
je te conseil donc de visionner pour te familiariser a cet environnement mais aussi avec les personnes qui serons là a ce moment

http://webcache.googleusercontent.com/s ... .google.fr


amicalement jean
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
réponse posée chez les aspergers...

emmanuel_data à dit:
thevenet-jean à dit:
Gainsbourg à dit:
Jean as-tu déjà essayé ou est-ce que tu es juste intéressé?
intéressé..
j'ai failli essayer mais c'était un peu tôt.
par contre un truc qui serait puissant, c'est de compatir avec le regard du copain qui vient m'aider à chialer (les soins du moment, pleurer mon enfance traumatisante en évacuant en pleurs que je n'avais pas fait alors), il se met à me faire des yeux d'anges (très gentils pour me consoler, mais c'est trop mignon)... alors j'éclate de rire!

des fois je ne sais pas si il vaut mieux en rire que d'en pleurer ou l'inverse, mais réussi à soutenir ce regard... devrait hypnotiser.
L'hypnose "sérieuse" n'est pas ce qu'on voit dans les music-hall, si je peux vous recommander une chose c'est de vous renseigner sur ce qu'est l'hypnose clinique et particulièrement l'approche de Milton Erickson.
La fixation du regard c'est l'hypnose du temps de l'Abbé Faria et ce n'est pas l'approche la plus efficace.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
oui. je fais coucou. je ne parle plus depuis une semaine. j'écris encore (je ne devrait pas mais je constate des différences mentales très importante entre parler et écrire et j'examine, mais je doit plus écrire non plus 10 jours avant la tentative), et je vais tenter le rêve conscient le wee-kend du 10,donc je ne vait pas trop rester.

pour la musique, j'ai fait vraiment une séance très forte, écouté la 40eim de mozart avec "jésus", c'était le 19 septembre... ça été si fort que je n'avait même pas recconu cette symphonie que j'ai envoyé par erreur, je ne sais pas ce que j'ai fais, peut être bien fais l'amour mystique avec jésus j'ai fusionné en lui (mon ami si tu savais... il a rien senti, il méditait!), j'ai vécu des trucs genre bébé qui étouffe à la naissance, criser, j'ai eu mal aux abdos 2 jours (je croyais me mettre la 41, la 40eim me.. ça me faisait peur, ayant une vague idée du ressenti à la seule évocation des notes connues, mais dans les disques elle n'étaient pas dans l'ordre numérique...
ha ça m'a secoué, et j'ai même pas recconu l'air! c'est en voyant après la position des pistes que j'ai appris que c'était la 40!

Surprise..; quand j'écoute la musique maintenant, ça ne me reste plus dans la tête! ça aurait... guéri ça déjà, le traumatisme de la musique... presque!!!
je pense même que vais faire le DJ je pour la fête du club d'aviron, téléchargé plus de 8h de bon vieux disques des années huitante (je ne prend que les mp3 de plus de 192kb/s sinon le son me gêne)

J'ai toujours en tête d'essayer l'hypnose... mais quand j'en sentirais le moment, et après avoir préparé et rassuré l'entourage... Là comme ça en début de thérapie, expérimenté "par dessus" ça passait pas...
mais quand je serais un peu stabilisé...

reste le manque affectif à résoudre... mais déjà je le sens moins, je tiens plus longtemps avant de déprimer entre chaque séance.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
jeangeneve à dit:
hello, voici comme promis les extrais de l'émission TV consacré au autistes "asperger"

pieds crouteux les essais et études avec les visages sous IRM et ordinateurs
sont les études auquels je t 'est proposé de participer
je te conseil donc de visionner pour te familiariser a cet environnement mais aussi avec les personnes qui serons là a ce moment

http://www.nous-les-dieux.org/index.php ... ligence_03


amicalement jean
ces cons, la TSR, ils ont mis sous flash (avant ça marchait c'était du MP4)
j'ai envoyé le dossier le 26 septembre par la poste (ça a mis un moment venir, j'espère que ça n'a pas trop tardé).
et d'ailleurs le test à remplir était le même que celui là mots pour mot
http://www.nous-les-dieux.org/index.php ... ligence_03
http://pages.infinit.net/frelyne/aspi/A ... Index.html

Votre Quotien Autistique (AQ) est 44 sur 50 31 - 45
dites... pas loin de être TROP autiste pour être dans "asperger"...
par contre j'en veux des amis... (et ça a du changer, j'en veux encore plus après l'histoire avec le shizo) asperger:35 à 78 et je suis à 77... ce critère là pourrais sortir de la fourchette maintenant.

Votre Quotien Autistique (AQ) est 44 sur 50 asperger:31 à 45
Votre Quotient Empathique (EQ) est 15 sur 80 asperger:9 à 33
Votre Quotient Amitié et Relation (FQ) est 77 sur 140 asperger:35 à 78
Votre Quotient Méthodique (Version Révisé: SQ-R) est 94 sur 150 asperger:50 à 120

sur les feuilles à remplir il n't a que AQ et EQ... si ça se trouve avec les effets jésus a a bougé... curieux de voir.
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux à dit:
oui. je fais coucou. je ne parle plus depuis une semaine. j'écris encore (je ne devrait pas mais je constate des différences mentales très importante entre parler et écrire et j'examine, mais je doit plus écrire non plus 10 jours avant la tentative), et je vais tenter le rêve conscient le wee-kend du 10,donc je ne vait pas trop rester.

Le rêve conscient n'existe pas du moins en ces termes, pour moi il s'agit du rêve éveillé libre.

pour la musique, j'ai fait vraiment une séance très forte, écouté la 40eim de mozart avec "jésus", c'était le 19 septembre... ça été si fort que je n'avait même pas recconu cette symphonie que j'ai envoyé par erreur, je ne sais pas ce que j'ai fais, peut être bien fais l'amour mystique avec jésus j'ai fusionné en lui (mon ami si tu savais... il a rien senti, il méditait!), j'ai vécu des trucs genre bébé qui étouffe à la naissance, criser, j'ai eu mal aux abdos 2 jours (je croyais me mettre la 41, la 40eim me.. ça me faisait peur, ayant une vague idée du ressenti à la seule évocation des notes connues, mais dans les disques elle n'étaient pas dans l'ordre numérique...
ha ça m'a secoué, et j'ai même pas recconu l'air! c'est en voyant après la position des pistes que j'ai appris que c'était la 40!

Surprise..; quand j'écoute la musique maintenant, ça ne me reste plus dans la tête! ça aurait... guéri ça déjà, le traumatisme de la musique... presque!!!

Oui c'est fort possible, mais vous savez ce que vous faites c'est déjà du rêve éveillé façon holotropique, vous êtes si réceptif avec votre "jésus" que vous accédez à vos mémoires prénatales... jusqu'au traumatisme de naissance...


J'ai toujours en tête d'essayer l'hypnose... mais quand j'en sentirais le moment, et après avoir préparé et rassuré l'entourage... Là comme ça en début de thérapie, expérimenté "par dessus" ça passait pas...
mais quand je serais un peu stabilisé...

Franchement l'hypnose ne vous apportera pas plus vu votre niveau de conscience développée, et votre handicap je dirais de départ en tant qu'autiste Asperger.

reste le manque affectif à résoudre... mais déjà je le sens moins, je tiens plus longtemps avant de déprimer entre chaque séance.

C'est normal, il faudrait continuer ce que vous faites avec votre "jésus"... tout en continuant vos séances chez le psychiatre...

Bon cheminement car c'est le vôtre... :D
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
salut..

je réagit juste à
Le rêve conscient n'existe pas du moins en ces termes, pour moi il s'agit du rêve éveillé libre.

le rêve conscient, c'est le rêve lucide... être pleinement conscient qu'on rêve dans un rêve nocturne. le truc c'est de rester en méditation sans perdre conscience en s'endormmant (le passage est douloureux, au début ça fait peur (conscience de la paralysie du sommeil) ou bien de se programmer pour faire un truc qui se fait "réveiller" dans le rêve (par exemple regarder la paume de sa main, penser à respirer ou simplement... méditer)

voilà..

reste le manque affectif à résoudre... mais déjà je le sens moins, je tiens plus longtemps avant de déprimer entre chaque séance.

C'est normal, il faudrait continuer ce que vous faites avec votre "jésus"... tout en continuant vos séances chez le psychiatre...
le psychiatre, c'est juste pour me sortir d'HP au cas où... il sert aussi à savoir ce qui ne "passe plus" (et j'avoue que je croyais pas qu'il en accepterait tant... le coup du "jésus")... par contre avec le jésus, combien de temps... 1 ou 2 fois par mois durant 1 ans ou 2? (si ça le charge pas trop, puis il risque d'aller vivre loin), et puis j'ai d'autre personnes, le voisin qui veut en faire son métier, mais je ne régresse pas avec lui... il ne sait pas "me toucher" comme il faut, c'est pas évident, c'est un don. et le lien affectif (renforcé par le "délire jésus" aide beaucoup) faudra que je délire sur le voisin, qui est plus fiable (vie stable et pas loin), mais je suis moins en phase avec lui, ça pourrait se faire pour finir la thérapie.... Il y a aussi un ermite solitaire, mais moins costaud...

à bientôt.
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: le rêve conscient, c'est le rêve lucide... être pleinement conscient qu'on rêve dans un rêve nocturne. le truc c'est de rester en méditation sans perdre conscience en s'endormmant (le passage est douloureux, au début ça fait peur (conscience de la paralysie du sommeil) ou bien de se programmer pour faire un truc qui se fait "réveiller" dans le rêve (par exemple regarder la paume de sa main, penser à respirer ou simplement... méditer)


OK, le rêve lucide pour moi ne représente qu'une fuite, ou échappatoire, mais loin d'être un travail personnel avec ce type de rêve. Il est bien plus intéressant de travailler en rêve éveillé ou en thérapie holotropique (façon Jésus) qu'en rêve lucide qui d'ailleurs ne peut se programmer, donc vous perdez votre temps dans cette investigation.

J'ai suffisamment étudié le sujet pour en parler...

Maintenant certains peuvent vous dire qu'ils font toujours des rêves lucides, comme certains vous diront qu'ils font souvent des rêves prémonitoires, mais au final, en y regardant de plus près ce n'est ni l'un, ni l'autre...
ou si des rêves lucides possibles, mais pour en faire quoi, fuir la réalité ?... quel intérêt... Un rêve lucide n'a jamais été une base de travail thérapeutique, contrairement aux rêves nocturnes, ou rêves éveillés.
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
je viens de faire les tests

autistique 26 (a la limite de l'autisme)

empathie 24 (pas d'avenir en tant qu' hypno)

amitié 68 (ouf au moins un truc normal )

Métodique 24 ( franchement bordélique)

et en plus je me reconnais assez dans ses résultats


pieds crouteux je passerai alors plus tard te voir pour ne pas trahir tes veux de silence

a bientot
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
rêve lucide... non programmable? Pourtant... on a de l'eau... on en fait de la glace, on change des trucs, on essaie dematérialiser un être pour le toucher (ça s'est dur, ça reste toujours un peu... mou ou visqueux avec moi. et souvent des trucs font peur (ce qui ressemble le plus c'est les fantasme montrés dans le film "blue berry" (chamanisme).

et parfois, des trucs refusent de changer... pourquoi. envie de savoir?

mais bon... ça sera une nuit entière de régression même si le rêve lucide ne marche pas, il y aura le demi sommeil pour le rêve éveillé (c'est un état très intéressant et ça change tout avec quelqu'un à coté)... avec du temps pour bien explorer, et une expérience... ça n'avait pas marché avec l'amie, ça avait un peu marché avec un autre copain de l'aviron... mais avec "jésus" à coté pour plusieurs heures, et ayant préparé... (le truc c'est que si il ronfle il ne donnera plus son fluide? on va voir, il me semble que ça part si l'autre dort, mais si je décharge à fond il va peut être être obliger de me tenir... toute une nuit? le pauvre... merci d'avance..)
oui, ça sera surtout pour disposer, cette fois de plus d'une heure, puisqu'il n'est jamais disponible la journée, reste la nuit!
Je pense faire de la conscience holotropique toute la nuit avec tout mon temps pour y associer de l'affection, du positif.. (faut bien une nuit, à moins qu'une longue après midi se dégage (il faut au moins 4h... la catharsis commence vérirablement à 45 minutes à 1h30 du début, si on veut aller loin il faut bien 2h, et puis après il faut se remettre...)

bon. je dois restreindre l'écriture, je suis à moins 10 jours là.

tiens, découvert ce lien

L'Aspie et l'hypnose ...?
http://www.sciencedaily.com/releases/20 ... 102114.htm

nana sur Asperger aide à dit:
Je m’appelle Christophe, j’ai 24 ans et voici ma pauvre histoire d’asperger.
Tout a commencé il y a sept ans, ...

Je me suis mis à en parler à mes parents, ce fut difficile. Je suis allé chez mon médecin généraliste qui à diagnostiqué une dépression et m’a prescrit de l’Alprazolam et du Séroplex et d’aller voir un psy.
Mes parents on préféré que je voie un hypnothérapeute, avant de le voir j’ai pris en cachette rendez vous avec un psy de l’hôpital. L’hypnotthérapeute à réveillé des pulsion autodestructrice chez moi, avant je n’osai pas me frapper la tête contre les murs ou me scarifier, depuis que l’ai vu j’ai osé le faire. ''
nana
bin moi j'ai transformé le "tapé la tête contre les murs" en "chialé dans les bras" (c'est la suite)



Bat-Galim sur Asperger aide à dit:
en qualité de "chercheurs d'outils" j'ai expérimenté l'hypnose ériksonienne: à aucun moment l'on ne sombre dans l'inconscience , j'ai fait deux séances qui ont porté leur fruit ( à déconseiller aux personnes présentant des troubles schizoïdes )...sont utilisés : la relaxation , la suggestion , la visualisation ...mon toubib s'y est formé il y a qques années . Je voulais également comparer la technique avec la sophrologie à laquelle je suis formée , différence de taille : la sophro" donne" l'outil : la personne peut être seule pour la pratiquer au quotidien ( pas dans un premier temps , car il est important d'etre accompagné ) : autonomie ...auto-thérapie ( en y ajoutant l'écriture )...beaucoup à dire mais pas le temps Sad
 
M
Métaphore
Invité
=> Pieds crouteux

Voici un article que j'ai trouvé et j'ai pensé à vous, peut être vous sera t-il utile ?... :roll:

Certaines personnes ont d'ailleurs développé cette communication particulière, notamment avec les animaux. Dans son livre "ma vie d'autiste et penser en images", une américaine, Temple Grandin, décrit comment, après avoir été autiste, elle est devenue une spécialiste de la psyché animale et comment ses facultés pré-verbales lui permettent d'entrer dans le monde imagé des animaux.

CHAPITRE : LA COMMUNICATION TELEPATHIQUE

http://www.abchypnose.fr/index.php/alli ... iques.html
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
surtout ces lignes là, ça me parle bien.

-------------

Pour le psychanalyste Didier Dumas, les états de conscience chamaniques s'apparenteraient à des états de pensées et des formes de perception d'un enfant de moins de trois ans.
En effet, on retrouverait ainsi la télépathie originaire qui est celle du bébé en nous. Comme si le chamanisme était une plongée dans "la psyché originaire" de même nature que le rêve. Cela permettrait d'explorer les structures préverbales autrement que par le rêve et sa compréhension. Dès notre troisième année la psyché du nourrisson est refoulée sous ce que Freud a appelé "la barrière du refoulement originaire". Rappelons à ce propos que le cerveau droit est celui de la construction des formes et des images, la psyché originaire se constituant dans le cerveau droit au cours des trois premières années. C'est cette forme d'activité, refoulée par l'acquisition du langage à partir de trois ans, qui réapparaîtrait dans le chamanisme.
------------------
 
M
Métaphore
Invité
Pieds crouteux à dit:
surtout ces lignes là, ça me parle bien.

-------------

Pour le psychanalyste Didier Dumas, les états de conscience chamaniques s'apparenteraient à des états de pensées et des formes de perception d'un enfant de moins de trois ans.
En effet, on retrouverait ainsi la télépathie originaire qui est celle du bébé en nous. Comme si le chamanisme était une plongée dans "la psyché originaire" de même nature que le rêve. Cela permettrait d'explorer les structures préverbales autrement que par le rêve et sa compréhension. Dès notre troisième année la psyché du nourrisson est refoulée sous ce que Freud a appelé "la barrière du refoulement originaire". Rappelons à ce propos que le cerveau droit est celui de la construction des formes et des images, la psyché originaire se constituant dans le cerveau droit au cours des trois premières années. C'est cette forme d'activité, refoulée par l'acquisition du langage à partir de trois ans, qui réapparaîtrait dans le chamanisme.
------------------
Tout à fait, c'est très pertinent... :idea:
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
tant que j'y suis je peux coller cette note (ça c'est d'avoir écouté la 40eim de mozart avec jésus!)
--------------
Plus tard, quand j'aurais guérit le traumatisme affectif (en me faisant consoler alors que je revis les passés où j'ai manqué de cette affection), je n'aurais en principe plus besoin d'une personne, ça sera un yoga ordinaire, on m'annonce ça, je serais bien plus libre (et d'après le psychiatre je pourrais avoir une sexualité, mais bon... ça... c'est accessoire, mais j'ai pris conscience d'un truc à ce propos de ça, par rapport à ce que j'ai vécu le 19 septembre, très compliqué, les sensations du bébé à la naissance sur tout le corps, juste avant de sortir c'est il semble comme ce qui est concentré sur le sexe pendant l'acte amoureux...t'imagines que revivre sa naissance c'est assez jouissif en fait, enfin avant la naissance (les contractions) car une fois dehors c'est le choc et tu étouffes, c'est pas cool... car cette sensation concentré sur le sexe c'est tout petit, c'est 1% mais sur tous le corps... Je paraît souffrir un max quand je revis ça mais ça fait aussi du bien, c'est très bizarre. peut être que cette sensation là se transfère au sexe quand on a une sexualité, et que c'est plus fort, ça s'étend à tous le corps pour les "gens normaux"?... par ce que moi, le plaisir sexuel, bof... c'est nul, je demande à voir mieux, ça m'es arrivé d'avoir une copine sexuelle... je fut très déçu, il ya 12 ans, part contre... une fois un rêve lucide avec elle, là oui... c'est valable. je vais essayer de refaire ça avec jésus, le rêve lucide... il est bien plus rassurant et protecteur)
---------------
il semble qu'après cette séance je craigne moins la musique (ce qui était le plus handicapant) je suis en veoux de silence, pas parler, ça aide peut être, mais je peut l'écouter sans qu'elle "boucle" ensuite dans la tête des longues heures... même avant de dormir.
 
M
Métaphore
Invité
Merci pour votre mp Pieds crouteux... vous avez tout à fait raison sur votre ressenti général... :wink:
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
remarque je peux citer ce passage là aussi
n'est ce pas finalement aussi une sorte de sugestion? non hypnotique (mais avec beaucoup de cumul. Pleins de trucs dans les techniques bouddhistes reposent sur le CUMUL (le gourou yoga par exemple)
-----------
Rendre le copain le plus possible fascinant dans mon esprit, l'adorer un maximum, forcer le truc pour que ça marche... il faut que pour mon esprit ce soit le vrai jésus plein de fluide cette fois, l'ami qui va venir me soigner que j'avais surnomné jésus pour rire comme ça, quand j'y pense... le délire qui suit...

quand je me prépare bien, j'ai les jambes en coton rien que de le voir arriver et une fois dans ses bras je part tout de suite dans le passé...
--------------
Mais il ya encore le coté "pratique" matériel... il faut un costaud qui me serre fort pour les crises ... j'ai encore bien besoin de ce contact physique rassurant peut être que à force de revivre ma naissance ou je ne sais quoi qui y ressemble je me tiendrais plus... tranquille.. (après avoir revécu la cause de ce besoin) car les mystiques eux il prennent ce "flux" finalement de partout. C'est la suite logique... hâte d'y arriver et de laisser tranquille cet ami avec ça (je pense que ça va durer le temps de la dépression nerveuse, 3 à 6 mois); cette dépression me sert, semble t'il à faciliter ces catharsis, avec un antidépresseur il ne se serait rien passé d'intéressant je crois bien).

dans le livre http://www.google.fr/#hl=fr&source=hp&q ... b33d2b81f0
il est question du rapport entre le passé et le présent et aussi le futur avec l'amour...
je me rend compte que ce livre (je l'ai, pas trouvé l'extrait) a une version intéressante de la catharsis, que du coup, je comprend... maintenant que je l'ai vécu. L'amour guéri le passé, mais c'est assez facile (pas besoin "vibrer plus haut", alors que pour provoquer des potentiels (agir dans le futur, il faut utiliser un cycle avec l'étape difficile de lâcher prise...
c'est exactement ce qu'il faut faire avec un bol chantant ou autre ustensible de prière... (lien cité "le cycle de l'amour")
ça me parle bien ce bouquin...
J'ai essayé de réveiller le schizo.. avec le bol, j'y ai cru pendant 15 jours (lucide et non dissocié, c'était... beau), puis après confrontation avec sa mère il a carrément refusé de guérir: boude toujours, malgré la prière... puisque c'est ça tant pis pour lui je guéri mon passé, et ce con là il en avait rajouté une couche, on verra après.
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
Bon... c'était le 10/10/10 la grande nuit (rester avec l'ami "jésus" pour l'inclure dans tous mes mauvais rêves et qu'il m'y console!, pour lui finalement ça pas été trop fatiguant, il n'a fait que dormir!).
il y a été effectivement dans tous, bien que je n'ai pas atteint la lucidité en rêve, la décision de l'inclure dedans a marché, et comme on était collé et qu'il me réveillait souvent en bougeant et qu'il était présent physiquement ça marchait bien pour multiplier les rêves et qu'il soit dedans à tous les coups.

j'ai le sensation que cela a résolu un manque pendant la faculté de science où personne m'aidait, je me paumait et ratait ma vie et c'était à pleurer (finalement ce fut revé)... maintenant, il aura été là avec moi à m'accompagner. passé moins triste. et ça allait bien par ce qu'il a mon âge à cette période.

par contre, la chialerie, pourtant pour conclure la soirée du 9 octobre n'a pas été forte comme prévue, comme si ça commence à être résolu. Je dirais que je suis sortit de l'urgence et j'écoute aisément la musique maintenant, un gros morceau de résolu.
Il subsiste les problèmes de stress intense avec la communication mais j'ai eu le premier contact en phonie de ma vie avec un autre asperger... tout ce qui est stressant dans une conversation et qui faisait des rappels de musique mémorisée n'est pas présent avec lui... tout "ce remplissage" fatiguant des conversation est absent...
en fait, quand il faut répondre dans une conversation "cassée" par l'incompatibilité asperger/neurotypique (même par téképhone) ça fait un effort intense au moment de la consultation de la mémoire pour préparer les réponses, mémoire dans laquelle est aussi présente la musique, et du coup la musique sortait avec cette charge traumatique (tout ce que j'ai chialé ces derniers temps) qui faisait un stress de plus, associé à l'effort et ajoutait à chaque fois une charge de plus associée.
ça le fais encore un peu mais bien moins, c'est l'effort du processus qui est stressant lui même... je m'en suis rendu compte avec le voeux de silence (plus de problème, car pas de réponse à formuler!)

et bien, en communiquant avec un autre asperger, il n'y a AUCUN de ces problèmes... et pourtant il y a bien des échange avec des coupures et interaction, mais c'est COMPATIBLE...
avoir attendu 42 ans pour parler avec quelqu'un de ma planète! (autrement il y avait un autiste de haut niveau vers 11-15 ans avec qui j'ai pu bavarder sans heurts)
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
tiré d'un mail à mon thérapeute... "jésus"

mon interprétation de la gêne anormale des sonneries de portable

.....subsiste la gêne dans l'instant présent des sonneries de téléphones, l'état de stress est plus neurologique (que entendre des musiques associées à un traumatisme), ça traumatise par ce que en étant en train de parler avec quelqu'un ou de en train de faire une suite de mouvements liés et hiéarchisé par un ordre d'exécution je suis exposé au stimulus alors que je suis en train de fouiller ma mémoire profondément pour construire le dialogue ou assembler, selon le schéma de la pensée autistique c'est comme si j'allais au fond de moi chercher mes données qui me servent à communiquer, et là, ça fait une brèche par où entre la nuisance en traumatisme, et du coup elle s'associe à ces éléments psychiques profond à cette occasion... ça peut le faire aussi avec certains son naturels: les mésanges en particuliers... oiseau qui chante répétitif, si il y a une mésange
et que je dois parler... ça le fait aussi avec les tondeuses (fréquence bien déterminée), ça le fait aussi avec des éléments visuels (les détails qui sont sortis en quasi hallucination durant notre nuit ensemble: je précise, passer la nuit après 20 jours de silence et 4 jours de jeune pour tenter le rêve lucide)
C'est ça qui ne se guérirait pas et ça fait bien chier (ça voudrait dire passer d'autistique à neurotypique..)... par contre que ça s'évacue plus vite après, ça oui, il suffit d'être moins traumatisé pour ne pas avoir un stress continue de fond qui aggrave le truc, ce que tu m'as soigné.
et que j'apprenne à me taire dans les lieux un peu difficile me protègerait d'enfoncer de nouveau des trucs comme ça... (comme je suis seul et j'en souffre, je parle trop d'un coup quand j'en ai l'occasion et me fait du mal du coup, en plus de saouler les gens)
donc, ne pas raisonner protège de ça: ça se tient dans ce qui articule les séquences de raisonnement. C'est ce qu'essaient de faire les agents de marketing en faisant chercher des trucs compliqués et en mettant un stimulus animé à coté, c'est peut être aussi ça qui fait que les autistes se ferment... par protection pour ne pas être "envahis" par l'extérieur qui implante des traumatismes quand ils interagissent avec les autres.. ce qu'il faut faire alors, c'est se bloquer... c'est bien ça l'autisme..
 
Pieds crouteux
Pieds crouteux
Membre
messages
153
Points
1 890
http://thevenet.jean.free.fr/sncf-appel ... e_2005.mp3
un autre asperger... il a essayé l'hypnose et fait une page dessus.
mais il est peu atteint (sociable, avec un travail)...
ce qu'il décrit est en fait ma pratique de rêve lucide, à de maigres différences pres...

Mais... moi je fini tranquillement ma thérapie. Consolé d'avoir perdu mon père, et guéri le fait de ne pas supporter la musique (14 ans d'handicap assez lourd) maintenant reste à consolé qu'il en n'a pas été un durant la petite enfance et la grossesse de la mère... (trop envie de me blottir contre les copains et frustration du contact avec les femmes) et, une fois stabilisé... je me pense que pencherais, avec du RECUL sur de possibles expérimentations...

il ya a effectivement de la décharge émotionelle "à chialer"
La possibilité de finaliser un processus de guérison. Prenons par exemple le cas d'une culpabilité. J'ai fait quelque chose de mal, que je regrette. J'ai eu le temps d'analyser mon erreur et de bien décider que cela ne se reproduirait plus. Pourtant je continue à souffrir de la culpabilité. C'est en étant en état d'hypnose que cette culpabilité va éclater comme une bulle. Je vais "pleurer" un bon coup et ensuite j'en serai définitivement débarrassé. De ce point de vue, l'état d'hypnose est un peu comme une voiture à l'arrêt dont on ouvre le capot pour régler de l'intérieur ce qui ne va pas.
je viens aussi de faire le bilan de ma thérapie... je suis au bout... , du moins je pense voir la route à suivre... c'est juste encore un peu de décharge émotionelle... à cette étape.
http://thevenet.jean.free.fr/sncf-appel ... e_2005.mp3

je colle une partie, les conditions que j'ai repéré
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut