Formation Hypnose

Burn out / Bug out

jumb

Membre
Merci pour le partage Surderien

Ce qui me trouble à chaque fois dans ce type de film, c'est qu'en tant que spectateur extérieur de la scène, nous pouvons voir comment le patient en est amené à se consumer peu à peu par son burn-out et cela de manière inéluctable. L'issue est écrite avec soit une maladie, un accident, un arrêt de travail très long, d'une personne littéralement arrivée au bout, qui ne s'écoute pas, qui ne peut plus s'écouter dans cette spirale.

La deuxième chose est que bien sûr l'entourage s'en aperçoit, et qu'il va pousser la personne à se soigner. Celle-ci ne va généralement pas le faire, sauf quand elle n'a plus le choix.

La troisième chose est que ces mécanismes du burn-out et autres (type anorexie) doivent être de nos jours bien connus, explorés, compris au niveau du corps soignant, et que cela reste bien compliqué en somme de faire évoluer le patient vers un autre comportement. Bien des pistes intéressantes sont explorées ( comme 48 h sans dormir, ou 48 h à ne rien faire et à être seul face à soi -même, l'apprentissage du groupe, solidarité).

La personne anorexique m'a beaucoup touchée aussi, quand elle dit à propos de son travail "c'est ça, ou c'est le chômage !", phrase souvent entendue, et parfois dite aussi.

J'ai eu la très nette impression que face à ces burn-out, obésité, anorexie, scarification etc, enfin tous ces maux, l'apprentissage principal à faire pour ces personnes était qu'ils apprennent à s'aimer. (une voie thérapeutique consistant alors à ouvrir leur coeur aux autres).
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
J'ai regardé ce film une première fois sur mon portable et l'ai ensuite visionné à tête reposée pour bien saisir les détails

Les soignants tous debout sauf une, assise au même niveau que les soignés : c'est la soignante qui sera la plus guidante pour Toni ...

Et toutes ces techniques de déclenchement de transes pour raccorder du sens +++

En mettant les personnes hors d'elles ( ce que j'appelle le bug out ) pour aller chercher leur clef...

Qui lui permettra d'aller jusqu'à "imaginer" une communication avec sa mère décédée qui lui apportera le pardon et la ré-mission...

Ce droit de trouver ce bonheur que sa mère n'avait pas pû trouver, ni donc lui transmettre ?

Chaque Burn out s'ouvre avec une clef différente mais si on veut trouver le "passe partout" pour tous les Burn out, c'est peut être là le plus grand secret ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Peut-être que dans la vie, le plus important c'est d'apprendre à aimer ?

à ceux qui ne le font pas intuitivement et spontanément ?

;)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
J'aime écrire la vie

C'est ce que j'aime le +

c'est écrire la vie avec amour +++

À en mourir d'aimer...



Ma plus belle addiction ?
:rolleyes:
 
Dernière édition:

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Grrr je peux pas voir la vidéo, j'ai un message comme quoi la vidéo n'est pas disponible pour mon pays...
Je vais tenter un procès pour discrimination !!! :D

Peut-être que dans la vie, le plus important c'est d'apprendre à aimer ?
++++
Voir même d'apprendre à certains ce qu'est l'amour !
Que restera-t'il de nous quand nous ne saurons plus là, juste la mémoire des actions que nous avons faites, en ce sens nous sommes immortel.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
J'espère que lorsque nous ne saurons plus là, ceux qu'on a aimés sauront encore longtemps +++

:)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
La soignante du film qui était la seule assise avec les soignés, montre l'exemple : Être proche

Elle a proposé à Toni de rencontrer son partenaire

Car dans un couple, tout se fait à deux pour boguer le Burn out.

;)

Et pour moi, un couple réussi, c'est le modèle même de la co-thérapie.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Le film n'est plus disponible en repĺay !
Reste la bande annonce :
Le tête à tête initial entre Toni et la soignante qu'on retrouvera plus tard assise dans le groupe de thérapie ...
Le conjoint de Toni n'est pas un conjoint, mais une conjointe... également hyperactive ...

Sacré Burn Out source de " Bug Out ".

o_O
 

jumb

Membre
Le burn out me paraît un phénomène relativement nouveau notamment dans le nombre de personnes en souffrant. Le mot devant être né assez récemment. Personnellement j'ai assisté à un réel durcissement des conditions de travail à partir des années 2005. Peut-être un effet des 35 h et/ou encore au niveau mondial finance prévalant sur la passion ?
Vaste débat.

Là derrière se cache un vaste problème de société, de ses priorités, valeurs, éthique. La question se pose également au niveau individuel, pour l'individu qui finalement doit apprendre à poser ses limites, pour préserver sa vie de couple, de famille, sa bonne santé. A deux, ça peut se résoudre plus facilement, et avec une prise de conscience générale aussi.

Quand nous savons que notre passage sur terre est si court, pourquoi souffrir tant ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Peut être que les pressions actuelles liées aux modes de production accélérée et aux modes de consommation excessifs, cette société du vite et de la génération kleenex : j'utilise et je jette , passons à du neuf ...

Font que l'on ne prend plus le temps de prendre son plaisir dans l'instant :

Insatisfaction quotidienne

Désir de nouveauté

Une course sans fin ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Et pour finir on bug out en rythme de survie : boot camps, sport extrême, défonce dans le sexe et l'adrénaline, addiction à survivre, vite et coûte que coûte et quel qu'en soit le prix, en dépassant / écrasant les autres, pour ne pas se faire mettre ?

On Burn Out toute l'année :(
et on survit grâce à des vacances stage rando à conquérir l' Everest :D

Avez vous bien votre Bug Out Bag bien à portée de main ?

BOB tous prêts !

Feu !

:cool:
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Là derrière se cache un vaste problème de société, de ses priorités, valeurs, éthique.
C'est pour cela que je posais dernièrement la question, qu'il me semble que le social nous influence plus que nous ne savons l'influencer.
J'ai adoré le film dessins animé le lorax, comme il est indiqué dans le films "Unless" (A moins que....)

 

jumb

Membre
C'est pour cela que je posais dernièrement la question, qu'il me semble que le social nous influence plus que nous ne savons l'influencer.
Savons nous l'influencer, d'ailleurs ??? Sommes nous tous des leaders d'opinion ou alors à la réserve d'un petit nombre ?
Suiveur, décideur, ou hors course ?
 

jumb

Membre
On Burn Out toute l'année :(
et on survit grâce à des vacances stage rando à conquérir l' Everest :D
Une ou deux semaines sur 52, c'est léger
Ah, c'est un pansement sur un cancer

Mais y a t'il un autre choix, si ce n'est celui du hors course ??
De prendre le temps d'admirer, respirer, flâner, 'est possible ?
 
Dernière édition:

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bug out = se hors courser
pour admirer le paysage et se ressourcer avant de reprendre la course, ou non ...
De toute façon, même si on arrive dernier, on sera le plus heureux car on saura pourquoi...

:rolleyes:

C'est tout à fait l'attention de Toni à la fin du film :
elle a déjà gagné sa course...
 

jumb

Membre
Un jour je suis allée observer une course, un 10 km, plutôt relevé. Les premiers jouaient une qualification pour des compets au niveau national et aussi pour gagner... J'ai attendu jusqu'à la fin. Il y avait un dernier, vraiment très loin derrière. C'était lui le plus applaudi un très vieux monsieur, dans les 80 ans voire plus, qui est arrivé au bout de sa course super tranquillou).
Il a clairement gagné, peut-être lun des seuls à gagner vraiment ?

Finir dernier c'est à assumer. En observant des enfants, c'est le dernier qui est souvent l'objet de moqueries à l'école, et c'est la place qu'ils veulent tous éviter ! Adulte, c'est pareil. Bref, en quelque sorte le début de la fin.
 

jumb

Membre
Tu parlais du couple Surderien et de la co-thérapie mutuelle, un peu plus haut dans la discussion, je relance le sujet.
La soignante du film qui était la seule assise avec les soignés, montre l'exemple : Être proche

Elle a proposé à Toni de rencontrer son partenaire

Car dans un couple, tout se fait à deux pour boguer le Burn out.

;)

Et pour moi, un couple réussi, c'est le modèle même de la co-thérapie.
Dans un couple réussi, le burn out ce n'est pas vraiment possible, car le/la partenaire va tirer la sonnette d'alarme. Ne pas se respecter soi-même, pas vraiment possible non plus, car cela va entraîner la souffrance du co-thérapeute, de l'ensemble. Une personne bien en couple va automatiquement prendre bien soin d'elle, c'est son bug out.
C'est le super remède !!!
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut