Formation Hypnose

Comment sentez-vous le déconfinement ?

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Mille millions de mille sabots, bon sang de bon soir,:D c'est la cata et tout est encore devant nous, moins de 5 % de personnrs contaminées ça vous parle ? J'espère...
 
Dernière édition:

jumb

Membre
Et en Allemagne ils ont déconfiné depuis 1 semaine et le taux de contamination est à 1. Soit le stade en France où on reconfine tout. Donc il y a de plus en plus de probabilités que nous restions confinés.
Je me demande si on ne va pas finir par avoir comme priorité de manger et de ne pas tomber malade.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Il faut que ce virus fasse sa route, le confinement ralenti pour ne pas inonder le personnel et les surfaces que l'on diminuent depuis des années, en réalité on fait que reporter le problème. Après, les mesures, je n'en comprends pas toujours la cohérence. Dans mon cas ce midi, j'ai décris, hier je suis allé dans un inter, aucune distance n'était respectée près des caisses, peur que l'autre passe devant et il y avait un monde fou. A coté de ça, on va verbaliser un promeneur seul avec son chien au milieu d'un bois... J'aimerais simplement que l'on cible les vrais problèmes plutôt qu'en être encore au stade du montrer que je contrôle. Si les chiffres remontent, c'est bien que l'énergie n'est pas ou il faut malheureusement.... Et quand on est un peu sensé on n'est pas surpris...
 

jumb

Membre
Mille millions de mille sabots, bon sang de bon soir,:D c'est la cata et tout est encore devant nous, moins de 5 % de personnrs contaminées ça vous parle ? J'espère...
J'ai entendu 11,8% pour le Grand Est ???? Il y a quelques temps déjà ????
 

jumb

Membre
Les chiffres si j'ai bien compris viennent des passages aux urgences, et il y a des gens qui attendent que ça passe et quelle proportion ???? Il est clair que tout le monde ne se signale pas, de peur d'attraper le covid si jamais ils ne l'ont pas... La proportion concernée par cela, et tous ceux qui n'ont pas de symptômes comment en évaluer l'importance ????

Le chiffre est donc vraisemblablement beaucoup plus haut... et on ne sait pas si on peut l'avoir deux fois... donc plus d'inconnues que de choses connues...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
J'ai aucune idée de la formule de calcul et je ne pense pas que ce soit judicieux de s'y attacher, j'ai aucune confiance quant à fiabilité des chiffres. Je comprends ton raisonnement mais ont-ils échantillonnés et pris en compte les 80% qui pourraient s'en sortir sans même consulter ou s'en rendre compte. Je ne sais pas si ils ont intégrés une estimation, de toutes façons ce n'est pas quantifiable. On vie dans une France hyper compliqué dans la paprasse, les procédures interminables et en même temps on a l'impression qu'il est très difficile de remonter de l'information....
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Quand il faut plus de dix doigts pour compter ça devient compliqué.
Ceux qui ont du mal à compter avec plus de 10 doigts ne sont pas les plus malheureux... 1 maison, 1 grand jardin, 1 travail, 1 femme etc...:D.
Faut pas chercher à comprendre, il y la formule mais surtout la valeur que l'on veut donner aux chiffres pour orienter le résultat qui arrange...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Aujourd'hui les gens commencent bien à bouger. Il y a du relâchement
De toutes façons, fin du confinement ou pas, il sera de plus en plus difficile de garder les gens chez eux, durée, soleil, vacances.. Les autorités le savent bien, étant probablement face à d'autres problèmes, sans oublier que elles aussi sont concernés dans ce sens... C'est déjà bien d'avoir pu arriver à maintenir ça jusque là, mais ça doit passer par beaucoup de répression...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
On parle beaucoup des contaminations, mais beaucoup moins des séquelles... Le goût perdu ne revient pas souvent, ainsi que la capacité respiratoire. J'ai dans mes connaissances proches deux personnes guéries depuis un moment déjà et qui ressentent une capacité respiratoire considérablement réduite depuis la fin de ce virus... pour autant elles ne sont pas allées jusqu'à l'aide respiratoire en hôpital (oxygène ou réanimation)... Pour ceux qui l'on eu, il sonne vraiment bien et pendant un bon moment...
 
Dernière édition:

jumb

Membre
Avez vous entendu qu il y a possibilité de faire un test serologique (non remboursé, il coûte 30 euros)?
Une de mes amies l a fait.
Sommes nous immunisés à coup sur si des anticorps du covid sont décelés.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Avez vous entendu qu il y a possibilité de faire un test serologique (non remboursé, il coûte 30 euros)?
Une de mes amies l a fait.
Sommes nous immunisés à coup sur si des anticorps du covid sont décelés.
Bonjour à tous et gardez la forme

Non seulement on ne sait pas s’il confère une immunité protectrice et durable mais et on pourrait aussi en rester porteur sain et continuer à le balader.
D’où les mesures d’hygiène de base et de protection.
Les tranches de population à risque sont precisables.
Les enfants ne seraient pas porteurs sains ?

Voir le rapport de l’évolution en Suisse qui est intéressant:
Voir la répartition par classe d’âge


🧐

on serait à 260 000 décès dans le Monde donc encore loin des 350 000 décès mondiaux annuels par la grippe influenza...
Espérons en voir la fin rapidement.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Les enfants ne seraient pas porteurs sains ?
Je crois qu'une majorité le sont, mais hélas il y en a qui sont mort, le plus jeune avait 5 ans en Angleterre.

on serait à 260 000 décès dans le Monde donc encore loin des 350 000 décès mondiaux annuels par la grippe influenza...
c'est vrai actuellement, sauf que la on est même pas a 6 mois et avec du confinement dans énormément de pays

Espérons en voir la fin rapidement.
Franchement j'ai un doute, je crains une seconde vague qui pourrait très bien arriver dans quelques mois suite a la réouverture des frontières de pas mal de pays, j’espère me tromper !

L'immunité est une chose, par contre si le virus mute entre temps, il me semble que l'ancienne immunité ne serve a rien.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Sommes nous immunisés à coup sur si des anticorps du covid sont décelés.
De ce que j'ai compris, c'est un peu plus compliqué. On peut voir fabriquer des anticorps, indiquant que le virus à été contracté. IL serait impossible à ce jour d'être sûr que le taux et la qualité de ceux-ci garantit immunité total à ce virus. Aussi le temps de protection reste à déterminer... Concernant les mutations, certains indiques qu'il est stable et d'autre qu'il muterait beaucoup, donc on verra bien. Mais effectivement, ce genre te test n'est pas très compréhensible si le seul bénéfice à en tirer est d'avoir la certitude d'avoir été en contact avec ce virus, mais rien de plus...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Pareil, définir un périmètre ? c'est pour les bateaux ou avions... Voitures et piétons l'unité adaptée est la distance pouuufffffff....
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Sinon, on a un masque en tissu (fourni gratuit par la mairie) et on va respecter les gestes barrières et précautions en allant voir nos proches et il y aucune raison que ça se passe mal... étant dans une zone où la contamination est répandue, pour avoir côtoyer des collègues de boulot de près et qui l'on eu, même chose pour ma femme, pensant l'avoir obligatoirement, et finalement non donc... En espérant ne pas être porteur sain car sans dépistage effectivement ça peut faire des dégâts...
 

cl7777

Membre
Bonjour à tous

La contagiosité du covid 19 parait importante au départ de sa diffusion mais il faut bien considérer le phénomène de rattrapage avec une mortalité l'année dernière inférieure à la moyenne et semble-t-il, une faible mortalité due à la grippe cette année.

Nous avions donc un "réservoir" de malades fragiles avec certainement un potentiel énergétique vital réduit qui les a prédisposés au développement du Covid 19 avec de graves conséquences.

Maintenant que la première vague est passée, on devrait constater une petite recrudescence à partir du 11 mai avec un maxi très limité mais il faut tenir compte aussi de ce qui s'est passé pendant le confinement.

La crainte, selon moi, c'est l'apparition et la continuité avec aggravation , pendant le confinement, d'un certain nombre de pathologies qui vont augmenter le risque de sensibilité au virus. Il faut y ajouter les dégâts dus au stress.

Un autre problème à considérer: l'impossibilité, aux magnétiseurs et autres praticiens, officiels ou non, d'exercer pendant le confinement. Le nombre de personnes souffrant actuellement, par exemple, de douleurs post zostériennes doit être considérable avec un virus actif et donc un potentiel énergétique vital bien inférieur à celui nécessaire, ce qui devrait malheureusement permettre au Covid 19 de se développer.

Si j'ai bien compris, le nombre de lits comme critère pour rester en rouge correspond à une occupation de plus de 80% par rapport à la normale ce qui laisse donc de la marge pour y faire face si on est pas trop au-dessus.

Au sujet de la sensibilité, de la contagiosité, de la notion de porteur sain et même malade: J'ai été atteint par une hépatite B sans m'en apercevoir et guéri sans traitement. Il doit donc y avoir une très grande majorité qui ne vont même pas s'apercevoir d'avoir été en contact avec le Covid 19, leur organisme ayant la capacité de le neutraliser dès sa présence.

Comme depuis le début de cette pandémie, on navigue à vue en se servant de l'historique et des hypothèses. On peut quand même être optimiste si on regarde les courbes d'évolution et les chiffres, par exemple à l'IHU Méditerranée Infection:

1% de positifs parmi les personnes nouvellement testées donc s'étant présentées pensant être atteintes ou envoyées par un médecin à comparer au maxi de 22%
au plus fort de la pandémie. Ce qui, en considérant la totalité de la population, revient à un pourcentage de positifs quasi nul.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
c'est un peu plus compliqué.
le souci vient des personnes asymptomatique.
si une personne l'a contracté et qu'elle a des symptômes, alors le corps se défend et fabrique des anticorps.
Par contre si une personne chope le virus et qu'elle n'a aucun symptômes, alors son corps ne fabrique aucun anticorps, ce qui est tout a fait logique puisque le corps se protège de ce qui l'a attaquer (mémoire cellulaire), comme le corps n'est pas attaqué on peut presque dire que c'était comme si le virus était le bienvenu, en gros il ne gène pas la personne, rien ne se manifeste.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
ar contre si une personne chope le virus et qu'elle n'a aucun symptômes, alors son corps ne fabrique aucun anticorps, ce qui est tout a fait logique puisque le corps se protège de ce qui l'a attaquer (mémoire cellulaire), comme le corps n'est pas attaqué on peut presque dire que c'était comme si le virus était le bienvenu, en gros il ne gène pas la personne, rien ne se manifeste.
Il y sans doute ce cas de figure à ajouter, c'est logique mais peuvent-ils malgré tous retrouver quelques marqueurs autres que des anticorps ?
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
On sait trouver si la personne est infectée par le virus, et ensuite si la personne a des anticorps, ce sont 2 choses bien différente.
L'anticorps est le marqueur qui dit que la personne sait se battre contre cette maladie.
L'autre test indique si la personne est contaminé ou pas.
L'anticorps n'est que le résultat qu'une "bagarre" a bien eu lieu.

Si je ne me trompe pas les igg indique l'infection en cours, et les igm indique que l'infection a eu lieu et donc que le corps la mémorisé pendant un certain temps, court terme ou long terme, puisqu'il me semble qu'a chaque division de nos cellules cette mémoire tend a disparaître.
L'anticorps de la mononucléose est par exemple à vie, alors que celui de la grippe ne tient pas longtemps, celui du tétanos dure +- 10 ans je crois.
Il faut du temps pour comprendre le mécanisme de chaque virus et l'impact de nos anticoprs, voilà pourquoi il n'y a pas de réel recul par rapport a celui que l'on connaît actuellement.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
C'est compliqué, si ils ont peur... Si le dépistage garanti l'absence de risque, je ne sais pas... Peut-on être contagieux avant que le virus soit détectable ?
A priori trois à cinq jours avant les symptômes et le test pcr a 30 à 40 % de faux négatifs s’il est mal fait ou que le taux de virus est encore faible...
Donc les tests de recherche du virus c’est pas une garantie.

:mad:
 

jumb

Membre
Dans la famille et proches amis nous avons réfléchi à notre stratégie de déconfinement. On est dans le Bas Rhin, Moselle, Doubs, et Vosges dans le rouge donc.
Nous souhaitons préserver les anciens ou personnes fragiles pour ne pas les contaminer.
Voir sur 3 semaines comment ça évolue.
Même si ça nous coûte nous n inviterons personne à domicile, l espace étant trop petit pour respecter les distances. Pas d apero ou de repas ensemble ni de magasins.. Sortie en endroits isolés.
Ceux qui ne télétravaillent pas seront encore plus vigilants.

En quelque sorte, on essaie de composer au mieux.
Vu que les tests ne permettent pas de savoir à coup sûr, on va être plus rigoureux.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut