s'aimer ou ne pas s'aimer

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par katia (zoulouk), 3 Mars 2011.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Il y a des personnes qui preferent rester avec leur probleme

    Exemple concret:
    Une copine me dit qu'elle ne s'aime pas, qu'elle evite de se regarder dans la glace. Que si jamais elle regarde ses jambes, elle se dégoute, au bord de la syncope. Qu'elle fait attention à ce qu'elle mange et fait beaucoup de sport, et que c'est quand même ainsi.

    Je lui ai dis dit alors que ce serait plus confortable au niveau psychologique, plus agréable de s'aimer, et d'aimer son corps, et de pouvoir se regarder dans le miroir sans sentiment de catastrophe.Et qu'aussi elle était tout à fait bien.

    Réponse: NON

    Elle m'a dit que ses parents étaient pudiques, que personne ne lui avait jamais dit qu'elle était belle, son mari non plus, et que c'était pas le genre, ni personne d'ailleurs.

    Comme quoi penser ne pas être belle (c'est vraiment dans l'idée), peut avoir des avantages... (supporter les non compliments...)

    Pour résumer c'est un choix de garder le probleme, ça en évite d'autres.....

    Et ça me pose reflexion ce type de situation, ç'est à dire valider l'idée pour la personne en lui disant qu'elle n'est pas belle (pas vrai en plus) , lui dire qu'elle est bien (risque de créer des revendications vis à vis de ses proches) , dire qu'elle est bien mais.... (et trouver des mais...) ou ne rien dire...

    C'est à dire quel relationnel adopter ?

    En sachant que cette personne a parlé du miroir, donc il y a une demande quelque part...

    Je lui ai alors conseillé de regarder ou de penser aux parties qu'elle n'aimait pas d'elle même avec tendresse, que ça aidait beaucoup. Et que s'il y a des parties qu'on cache, c'est les premieres que les autres voient. Et aussi de penser à toutes les parties qu'elle aimait..
     
  2. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Salut Katia,

    Tu ne penses pas que c'est plus profond encore comme ressenti? Ici si on considère que le miroir c'est les autres, personne ne lui dit qu'elle est belle donc forcément elle a cette image d'elle dans le miroir. Beaucoup de personnes tirent leur confiance, leur estime du regard des autres. Si on sent que ce regard est négatif alors notre regard risque d'aller dans le même sens.

    A mon sens, les problématiques ici:
    - Ce que pensent les autres n'est pas une vérité indiscutable.
    - L'interprétation que l'on peut faire: ils ne disent rien donc ils ne doivent pas me trouver belle.
    - Problème d'estime forcément, quand on se trouve bien on se préoccupe peu ou pas du regard des autres.
     
  3. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Question intéressante...

    Et quel était le regard de sa mère sur sa propre beauté ?

    8)
     
  4. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    >>>> faites lui rencontrer un casanova mystérieux qui lui laisse des lettres d'adoration anonymes? Des bouquets de fleurs anonymes! Prendrez vous la peau d un admirateur mystérieux pour votre amie Katya? :D

    Je plaisante le but ici n'étant pas l infidélité je présume... :)

    Difficile de se battre contre le miroir. Vous avez besoin de lui donner un regard qui pèse assez pour l'en détourner. L inconnu mystérieu n'est pas si mal, il est le pire comme le meilleur, il porte en lui l espoir ^^


    Thérapie familial avec le mari??
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    La mere est une femme très coquette, qui avait une vie mondaine, qui passait beaucoup de temps à se faire belle devant son miroir.

    Elle met une tres grande distance avec les hommes, afin d'eliminer totalement un rapport de seduction. (donc aucun ne lui fait de reflexion)

    Elle n'aime pas non plus le contact physique.

    Un casanova, oui ça pourrait le faire... mais ensuite risque de conflit avec le mari... ??

    Il y a pas de therapie prévue, ça doit faire depuis qu'elle est née qu'elle ne s'aime pas, donc c'est quelque chose qui est devenu naturel.

    Elle evite de se regarder, puis voilà. Elle met des fringues amples, où elle se cache (enfin les jambes), et evite tout rapport de seduction (si elle trouve un homme beau, elle s'en éloigne)
     
  6. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    c'est vais que la tentation de devenir une Amélie poulin est tentante :lol:

    si cela se fait en pure amitié et surtout fraternité,
    comme faire quelques photos pour monter combien elle est belle ...

    ou parler elle, lui faire une notoriété...
     
  7. Pour Katia,

    Pour ma part, je pense qu'on peut se trouver jolie dans le miroir, mais ne pas avoir confiance en soi, la beauté physique n'a jamais été garante d'une confiance en soi. On peut aussi ne pas se voir comme on est réellement, c'est à dire si on est plutôt jolie, se sentir indésirable, le manque de confiance en soi va au delà d'une apparence physique.

    Si votre copine a une mauvaise image physique d'elle même, vus pourriez lui proposer en hypnose une histoire où elle rencontre une inconnue qui marche devant elle et qui lui ressemble étrangement, et qu'elle éprouve une envie irrésistible d'aller lui parler, et elle se demande ce qui l'attire autant d'aller au devant de cette fille... une façon de mettre en avant les qualités de votre copine... la faire parler... ensuite faire en sorte que cette fille pleine de qualités, d'élégance, de vitalité, etc (elle en fait)... devienne vraiment "elle", pour qu'elle se rende compte qu'elle a rencontré son vrai Moi... devenir authentique ... qu'en pensez vous ? :roll:
     
  8. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Quand elle parvient à se regarder dans la glace (rare), elle se trouve très moche.
    A la piscine, elle ne veut pas aller

    Je ne peux trouver personne qui lui ressemble, car ça se voit que deshabillé. Faudra qu'on aille au bord de l'eau, en été...

    Je la connais depuis longtemps, devrais peut être lui demander de me montrer ce qui la chagrine... et bien dédramatiser...
     
  9. Vous n'avez pas compris ma démarche, c'est pas grave... :roll: Néanmoins à vous d'être imaginative dans l'histoire, vous pourriez lui dire qu'elle voit une fille à l'image qu'elle souhaiterait, et plus elle se rapproche d'elle plus elle se rend compte que c'est elle, bref ... si cela ne vous branche pas, laisser tomber... ou alors lui raconter une histoire en hypnose d'une fille qui ne se plaisait pas et inventer une histoire sur une finalité intéressante pour elle... avec des métaphores, etc...
     
  10. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    faudra bien travailler sur sa mère.... lui faire comprendre qu'elle peut s'affranchir de ses modèles complètement, qu'il faut trier.
     
  11. J'avais zappé ce passage de Katia et de la mère de votre copine, donc là c'est clair, mais c'est pas sur sa mère qu'il faut travailler... :? mais sur l'image que lui a laissé sa mère, pas de place pour sa fille, sa mère occupant tout le miroir... le mondain... la petite fille aimant sa mère s'est effacée en pensant que sa mère s'occuperait d'elle un jour un peu plus... :? votre copine a laissé ses besoins fondamentaux pour que sa mère soit heureuse, et n'a pas eu le droit aux calins et compliments d'une jolie petite fille, et s'est donc amochie dans sa tête pour laisser la place à sa mère, et voilà ce que j'en pense...elle n'a jamais trouvé sa place de petite fille et aujourd'hui il est normal qu'elle ne trouve pas sa place de femme...elle ne pourra jamais rivaliser avec sa mère, le conflit que cela aurait pu engendrer plus jeune ado aurait été encore pire, et l'aurait éloignée de l'amour qu'elle attendait de sa mère, ben oui voilà c'est de l'analyse, maintenant on peut très bien le savoir mais travailler en hypnose très différemment.
     
  12. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Peut être se sent elle très (trop) différente de sa mère pour pouvoir être aussi a l aise qu'elle? Je veux dire pour peu qu elle n ai pas le même physique, pour faire simple, elle peut se sentir incapable d'atteindre ce niveau de détente par rapport a sa propre image?

    Briser le surmoi remplie des jugements propre a la mère pour laisser le moi prendre cette place (ha ha c'est bizarre comme vocabulaire j espère ne pas tout mélanger...)

    Pourquoi aurait elle été forcément délaissée? c'est une question vraiment intéressée! Vous pensez qu'un tel symptôme est révélateur d un sentiment d abandon?
     
  13. Très souvent oui ! et suivant ce que dis Katia sur la vie de la mère, vie mondaine, être belle, s'occuper de sa petite personne etc... sa fille a dû rester dans l'attente d'une mère plus attentive, .. Mais en même temps l'enfant est admiratif de sa mère qui trouve toujours très jolie, alors elle a refoulé son besoin d'attention, et aujourd'hui elle a peur de se découvrir dans le miroir...

    En thérapie, j'ai appris qu'il existait 3 schémas d'abandon différents, pour schématiser :
    1) abandon réel ou séparation longue ou répétitive de la mère pendant l'enfance de son enfant.
    2) désintérêt pour l'enfant existant, attente d'un autre enfant ou intérêt pour un autre enfant existant déjà dans la famille
    3) activité extérieure très active de la mère, sentiment d'abandon chez l'enfant
    et aussi étrangement la surprotection des parents.
     
  14. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Ce que je voulais plutot souligner, c'est que ne pas s'aimer est plutot désagréable (j'en sais quelque chose), mais que la personne ne souhaite rien y changer. Elle dit tout va bien, il suffit de pas se regarder...

    Certes c'est exact.

    Il est néanmoins à peu près certain que ça doit poser problème dans d'autres domaines.

    Ce que je veux dire aussi, c'est que le bénéfice à ne rien changer peut être parfois supérieur au changement pour la personne.
    Si la personne change, les autres sont obligés de se repositionner en conséquence, et parfois ça se fait pas tout seul.

    Et que de changer un truc que la personne ne veut pas changer, bah ça le fait peut être pas.
    Je pense que ça déséquilibrerait toute sa vie
     
  15. Non je pense juste un moment de sa vie et c'est normal, toute transformation demande un réajustement de sa vie...Après faut savoir ce qu'on veut... quelle souffrance elle préfère... :roll: :idea:
     
  16. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Celle de se trouver "laide", c'est clair....
     
  17. Alors c'est son choix, personne à part elle peut faire un autre choix, pourtant elle pourrait en faire un autre, mais si elle choisit de ne pas le faire, alors on ne peut donc rien faire si c'est son choix.
     
  18. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Se trouver laide serait une solution plus simple que de se trouver l'aide? :p

    A cause du contexte, de l habitude trop imprégnée, tous ces facteurs qui l'empêche d envisager du changement, peut être, mais elle ressent quand même ca comme une grande faiblesse, elle en tire une gêne profonde d elle même! En arriver a éviter les miroirs ce n'est pas rien, ca témoigne quand même d'un grand besoin de mise en valeur. Elle accepte peut être mais une partie d elle n'est pas résignée!

    Non? es la partie "maman" justement?
     
  19. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008

    La question était en double miroir

    Comment la mère se représente-t-elle sa beauté ?

    Comment se représente-t-elle la beauté de sa fille ?


    Comment la fille se représente-t-elle la beauté de sa mère ?

    Comment se représente-t-elle sa beauté ?

    Comment se représente-t-elle la beauté ?

    :roll:


    Car la beauté n’est pas un critère essentiel partagé par tous…


    Certains se toilettent et s’habillent de façon à être corrects, sans plus…

    Certains hommes ne tiennent pas à avoir une femme trop belle qui risquerait de séduire d’autres hommes

    Certaines femmes ne veulent pas d’un homme trop beau qui serait un casanova aussi pour d’autres femmes


    Le monde est complexe, c’est ce qui fait son charme !

    :)


    Quelque part, le plus important ce n’est peut être pas que la personne soit belle, mais qu’elle se sente bien ?

    Mais certains voudraient absolument les deux ?

    :?
     
  20. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    L'humour .....

    On le sait tous, on passe par 3rôles...victime, bourreau, sauveur.

    Elle se sent victime, elle a donc en conséquences trouver des bourreaux dans sa vie qui ne lui dirait surtout jamais qu'elle est belle...
    Un sauveur arrive, dufait qu'il lui donne des solutions, elle trouvera tjrs des pretextes, un non, plutôt un ......oui mais.....

    Le oui mais est révélateur pour se conforter dans l'impossibilité d'avancer.

    Le truc ? lui faire voir qu'elle est dans le rôle de la victime..

    Si tu l'as dénigre encore plus en lui disant qu'elle a raison, qu'elle est vraiment moche, que tu en rajoutes, alors peut être un reflexe de défense va se montrer......c'est bien dans ce cas là, mais ce n'est tjrs pas gagné, car le reflexe de se défendre(endosser le rôle de sauveur envers soi ) est une preuve encore du rôle de victime......

    Il va faloir qu'elle arrive à ne plus se défendre dutout, ni en parole, ni en se camouflant.....

    A chaque fois qu'elle voudra se défendre, lui faire observer...

    Quand elle dit je suis laide....tu lui dit, ha oui c vrai qu'est ce que tu es laide !!!! mais alors encore plus que ça ! tu es immonde, j'ai même du mal a te regarder ! t'es ma copine, mais j'ai pitié de toi !

    Quand elle finira par se défendre, dis lui, non, si je te dis que tu es laide tu ne te défends pas, tu en rajoutes un peu plus encore !

    Faire des exercices avec elle jusqu'à ce que ça devienne un automatisme.

    Elle finira par comprendre, avec l'humour, qu'en fait qu'elle est touchée par le regard des autres qui lui font et ont fait son regard sur elle même.....

    En arretant de se défendre, par le deni de soi, elle arretera d'être victime.
     
  21. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Vous avez plein d'idées, à ce que je vois.

    Une belle therapie provocative, Xorguina.

    C'est à voir, peut être qu'elle a le droit de dire qu'elle est laide, mais un ou une autre pas sur.

    Pour la mère, je ne sais pas, sauf que le regard des autres était primordial pour elle. Il y a certaines femmes qui se font belles, parce qu'elles pensent ne pas l'etre naturellement, il y en a d'autres qui sont coquettes pour être encore mieux, il y en a encore d'autres qui ne se maquillent pas, parce qu'elles sont à l'aide naturellement ou parce qu'elles se trouvent trop laides et que c'est plus la peine.

    Tous les cas de figure sont possibles....

    Mais la mere estime qu'il est necessaire de faire ainsi, et trouve sa fille donc pas belle, et la fille s'est éduquée contre.

    La fille trouve la beauté de sa mere superficielle

    La fille ne peut plus regarder son corps, ses jambes, sans dégout. Donc la beauté est une question physique.
    Probleme du vieillissement, du corps qui change.

    Soit chirurgie esthetique, soit eviter les miroirs et de se deshabiller, soit accepter son corps et qu'on peut pas etre à plus de 50 ans comme à 20.
     
  22. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Elle se trouvait belle à 20 ans ou n'y est jamais parvenue?
     
  23. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    n'y est probablement jamais parvenu et ca s'est probablement amplifié avec le temps...
     
  24. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    la chirurgie ne résoudra rien.... elle ira encore plus mal après car elle se construirait beaucoup d'attentes de mieux être qui donnerait lieu du coup à une grande déception.

    non, travail sur sa mère.
     
  25. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Katia, cette personne est-elle proche au point de te confier tout sur sa vie? Là je me rends compte que tout le monde est en train de faire une analyse à partir de conversations que tu as eues avec elle mais qui sont p-e très loin de ce qu'elle dirait chez un psy. Forcément là tout le monde stigmatise la mère en faisant un peu de psychologie de comptoir mais par exemple sais-tu si petite le garçon qu'elle aimait ne lui a pas dit qu'il la trouvait moche? Sait-on si elle a été la cible de moqueries au collège etc... ? Connais-tu tous ses traumatismes? Avant de faire une analyse de la situation, les thérapeutes font une anamnèse, tes conversations avec elle en tant qu'amie peuvent-elles s'y substituer?
     
  26. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Oui tout le monde a fait une analyse de la situation, alors que le débat que je voulais lancer portait plutot sur le fait qu'une personne preferait parfois composer avec son problème que d'essayer de le résoudre et risquer d'ame ner trop de changement dans sa vie...

    Et aussi attirer l'attention qu'un changement peut en amener beaucoup d'autres, mais est ce toujours pour le meilleur ?

    Une histoire de miroir peut emmener beaucoup plus loin.
     
  27. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    un bon problème, c'est un problème résolu, katia.

    la plupart du temps, les gens gèrent leurs problèmes et restent ds leur zone de confort, jusqu'à ce qu'il soit suffisamment stressant, douloureux, difficile ou autre truc qui les fait sortir de leur zone de confort et vouloir résoudre.

    le meilleur moyen de faire en sorte que les changements soient bénéfiques et de faire tout ce qu'il est nécessaire de faire pour qu'ils le soient... ;)
     
  28. Moi ce que j'aurais voulu savoir si votre amie est consciente de ce que nous avons évoqué en mp ?...

    Après il est certain que elle seule peut rester dans cette problématique pour ne pas remettre en cause sa situation.

    Dans la vie, suivant ce que l'on cherche, il est évident que certains ne vont pas se remettre en cause pour x raisons (*), et c'est d'ailleurs parfois l'échec de la thérapie hypnotique, certains ne sont pas prêt au changement tout simplement... certains en rêve mais ne veulent rien remettre en cause, donc là on est dans un sens issue.


    *Sécurité matérielle la plupart du temps pour les femmes ou bien peur de l'inconnu (manque de confiance en soi, schéma de dévalorisation,...)
     
  29. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    pour moi cela se resume en une petite phrase....
    simpliste? peut etre!

    si on a pas ce que l'on aime il faut aimer ce que l'on a....

    car si on essaie de demonter ce concept de beauté imposé par les autres , mere ou pas .... on va droit dans le mur!

    reference: gainsbourg et picasso.....
    car la beauté vient ( en art ) pas de ce qu'on en voit.... mais de l'interpretation et de la traduction de nos propres emotions....
    le plus efficace , pour une éventuelle thérapie serai a mon sens de faire un transfert profond( remplacement) d'un encrage negatif( le sentiment qu'on est moche) vers un encrage positif ( que la beauté est dans l'action, et les resultats du bonheur d'etre, de vivre etc , sans jugement...)
     
  30. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Moi je suis tout a fait d accord avec toi katia!!

    Encore une fois, j utiliserai l exemple de ceux qui fument (herbe) pour ne pas se voir éloignés de leur entourage, alors qu il n en tirent aucune satisfaction. Ce n est plus vraiment mon cas mais j'en connais pas mal. Que la pression vienne de la famille ou des amis, elle est bien réelle, même si potentiellement inconsciente.

    Ca s appel un paradoxe non?

    Une volonté intérieur forte qui va a l encontre d une volonté exterieur encore plus forte. Les deux n'étant pas modifiables. Et bien on fait avec.

    Pas très bon pour l'équilibre mental individuel certes, mais nécessaire pour l'équilibre du système qui englobe l individu.

    Même si dans nos sociétés on a de plus en plus tendance a comprendre l être humain comme seul maître de sa vie, certains ne peuvent pas vraiment échapper au contexte dans lequel ils sont pris. Ne le veulent pas de surcroit. N'y ont pas d interet.

    Quand a ceux qui croient être seuls... C'est qu ils ne s aperçoivent pas encore du poids que leur monde social fait peser sur eux. Le fait de se croire seul maître de leur vie en étant la première émanation je pense.
     
Chargement...