Formation Hypnose

Thérapie stratégique

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Valikor je viens d'aller lire à nouveau votre blog et j'ai vu que vous souhaitiez reprendre le cursus de psychologue ... Je suppose que vous craignez pour votre statut et préférez vous positionner de façon plus légale, c'est ça ? ou avoir une meilleure clientèle, s'afficher Psychologue/hypnothérapeute rassure plus les patients...

En tout cas ça va être très différent pour vous d'étudier la psychologie, et je me demande si cela ne va pas vous désorienter, je vous le dis comme je le pense, peut être je me trompe, mais c'est d'après ce que je peux lire de vous sur le forum qui me le laisse penser... :roll:
rassurez vous... je ne crains rien, c'est juste pour faire autre chose.... je n'ai jamais vu autant de personnes angoissées et stressées d'un coup...

et puis on est en autodidacte guidé en théorisant à partir de sa pratique.

au mieux, j'y arrive et j'arrive à mettre mon grain de sel pour aider l'institution à changer, au pire cela m'aura fait passer du temps...

ce serait plutôt moi qui déstabiliserait les autres... faut dire que des fois, on entend des trucs pas piqués des vers....
Ce n'était qu'une question parmi les centaines que je pose, et vous avez la franchise d'y répondre, merci. Néanmoins il est possible qu'on se comprenne mieux après... :lol:

Et pour ce qui concerne la recrudescence des personnes angoissés ou stressés, ben... on peut quand même dire que la situation économique de chaque individu est souvent menacée et la pression que vivent les salariés est à son comble, donc ceci explique cela...

Quand je relis votre blog, je reste quand même surprise de certaines de vos interrogations... car si les personnes n'étaient pas à bout, elles ne viendraient pas vous voir, vous savez très bien que les hypnothérapeutes vu le prix des consultations sont souvent le dernier recours à ces individus complètements déstabilisés...et englués dans une sorte de spirale négative...

Je suis tombée par hasard sur votre anecdocte du type qui voulait faire sa séance tout nu, je pense qu'effectivement, on peut tomber sur toutes personnalités perverses...

Je ne prendrais pas la peine de répondre à Paulélie, vous parlez pour ne rien dire, ça me saoule... :?
pour ce groupe que je fréquente, c'est le moyen pour eux de faire une thérapie... ils ont repris des études de psycho un peu pour cela....

pas tous, bien sûr, mais pour une partie...

car souvent les problèmes discutés en groupe reflètent des problématiques personnelles...
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
pour ce groupe que je fréquente, c'est le moyen pour eux de faire une thérapie... ils ont repris des études de psycho un peu pour cela....

pas tous, bien sûr, mais pour une partie...

car souvent les problèmes discutés en groupe reflètent des problématiques personnelles...
Je n'ai pas saisi de quoi vous me parlez, le groupe que vous fréquentez ?... :roll:

:arrow: car souvent les problèmes discutés en groupe reflètent des problématiques personnelles...

Ben vous voyez, on y vient ... rappelez vous de cette discussion ...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
8073
Points
9360
Localisation
Suscinio 56
paulelie à dit:
normaal! voçus preferrez afficher une fausse compassion par devers valikor!
doublée par une ironie pour ces choix!
et comme toujours en compétition pour avoir le dernier mot!

Grâce à ce forum, j'ai beaucoup avancé avec mes patients sur le double blocage en miroir


Le malade vient pour de l'hypnose ( ou toute autre nouvelle technique qui lui inspire de la puissance"pour lui )

afin de renforcer ses propres croyances !

l'auto hypnose représente ainsi son summum du nombrilisme !

cette hypnose intégrative servirait alors à s'intégrer elle–même dans ses propres croyances ( "intégristes") pour les renforcer,

au lieu de déclencher une « intégration » d'autres pratiques de changement !


Cette forme d'hypnose intégriste est intégrative : elle s'approprie le privilège de tout savoir au mieux sur l'hypnose

et d'en savoir encore toujours plus, sans reconnaitre qu'elle pompe les idées des autres sans rien donner en retour !

alors qu'ils ont la pratique de la simple hypnose*

donc qu'ils n'ont rien à lui apporter !

D'où cet effet de double miroir sans fin déclenché

dans un effet d'hypnose per/verse

:twisted:



Déclencher un double effet inverse c'est de se poser la question à quel point on est conscient de cet effet de double miroir

bloquant avec lequel le malade se protège

Et de réussir à le faire se poser la question en miroir, le malade

C’est ce qui va marcher et le faire marcher et avancer en pratique !

8)


oui, Métaphore vous me direz que je vous ai fait marcher !

et que vous ne supportez pas çà !

Notez bien ce syndrome du double blocage en miroir dans vos cours si vous voulez vous en sortir !

Mais vous souhaiterez peut-être encore vouloir nous bloquer dans la cours de l'hypnose intégrative :

dans la cours-prison d'une hypnose bloquante : dans l'attitude de tout contester systématiquement sauf votre hypnose à vous !

le pas d'accord hypnotique intégriste ! votre forme de marcher à vous !

:twisted:
 
M

Métaphore

Invité
paulelie à dit:
normaal! voçus preferrez afficher une fausse compassion par devers valikor!
doublée par une ironie pour ces choix!
et comme toujours en compétition pour avoir le dernier mot!
Moi faire de la fausse compassion, tiens c'est nouveau ça ? :shock:

De l'ironie pour ces choix ?...
Je crois que l'ironie ce sont bien vos propos et vous qui le créée.

en compétition pour avoir le dernier mot ? vous êtes jaloux Paulélie... :lol:

Si vous n'avez pas encore compris mes messages Paulélie, c'est que nous ne sommes pas sur le même niveau d'écoute...ou d'appréhension des choses...



Et j'en profite pour répondre à Surderien

:arrow: Grâce à ce forum, j'ai beaucoup avancé avec mes patients sur le double blocage en miroir

Et moi j'ai beaucoup appris sur les thérapeutes de ce forum, c'est passionnant le débat que je suscite... entre un brin de misogynie, et d'hypocrisie... :?

Et c'est normal que qqu'un qui ne pense pas comme vous...dérange... par contre c'est dommage qu'on ne regarde pas ce qu'il dit, ou peut être ce qu'il dit vous dérange dans vos "croyances" et remettrait en cause vos acquis, allez savoir ?...

Mais pour l'instant c'est vous qui me paraissez bloqué devant votre miroir... :lol:


Car au final je m'adresse à Valikor, donc ce sont ces réponses qui m'intéressent...
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Quel débat stérile...
Surdérien, pourquoi vous acharner ?
Vous savez tout comme moi que seule une bonne "débarque" (chez-nous, ça veut dire tomber de haut) permettra à métaphore d'acquérir un peu de sagesse, d'empathie et de compréhension de l'être humain !!!
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Quel débat stérile...
Surdérien, pourquoi vous acharner ?
Vous savez tout comme moi que seule une bonne "débarque" (chez-nous, ça veut dire tomber de haut) permettra à métaphore d'acquérir un peu de sagesse, d'empathie et de compréhension de l'être humain !!!

Débat stérile, ah bon... sympa pour Valikor... non non moi j'apprends pleins de choses sur lui... et même si je ne suis pas toujours d'accord, et heureusement sinon la vie serait figée si on était tous d'accord, que l'on aurait plus rien à apprendre de l'autre...


C'est ce que j'appelle intervenir pour ne rien dire, :lol: Mais que je suis désagréable ... :oops: :D, hautaine, prétentieuse, sectaire... puis quoi d'autre ? hum... non rien de tout cela, mais je ne suis pas crédule, mais curieuse intellectuellement et plutôt opiniâtre... ce qui me permet d'avancer...
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
pour ce groupe que je fréquente, c'est le moyen pour eux de faire une thérapie... ils ont repris des études de psycho un peu pour cela....

pas tous, bien sûr, mais pour une partie...

car souvent les problèmes discutés en groupe reflètent des problématiques personnelles...
Je n'ai pas saisi de quoi vous me parlez, le groupe que vous fréquentez ?... :roll:

:arrow: car souvent les problèmes discutés en groupe reflètent des problématiques personnelles...

Ben vous voyez, on y vient ... rappelez vous de cette discussion ...
c'est le groupe de personnes que je rencontre lors de ma formation en psycho...

je dois freiner mon coté thérapeute mais j'y arrive bien, sinon le recadrage fuserait souvent....

certains des propos et réflexions me font encore rire des semaines après.... comme quoi c'est enrichissant :D
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
c'est le groupe de personnes que je rencontre lors de ma formation en psycho...

je dois freiner mon coté thérapeute mais j'y arrive bien, sinon le recadrage fuserait souvent....

certains des propos et réflexions me font encore rire des semaines après.... comme quoi c'est enrichissant :D
Ok, c'est bien pour ça que je vous disais précédemment que cela risque d'être déstabilisant pour vous, car si cela ne l'est pas, cela voudrait dire que cette formation n'a rien à vous apporter. Car il faut dire que vous faites un cursus à l'envers... :D mais pourquoi pas... néanmoins si vous le faites vous savez au moins pourquoi n'est ce pas ?... et pas uniquement pour vous distraire... :roll:
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
paulelie à dit:
j'ai lut votre thérapie stratégique avec intérêt....
et je rejoint vos conclusions a propos des principes ,des raisons,des causes... qui aident a installer un trauma dans le subconscient pour avec le temps....pour créer le symptôme pour le quel le client vient vous voir....

le seul point sur lequel je diverge est la valeur de l'anamnèse a l'état de veille, pendant l'interview....
pour moi la mise en scène de cet entretien préliminaire ne sert qu'a:
-installer une super confiance
-écouter le client
-rétablir la vérité sur les mythes et aprioris de l'hypnose

l'anamnèse ne peut être valide que sous hypnose (mon opinion!) au moment ou l'on va chercher cette origine, l'obtenir avec abréaction....
la raison pour laquelle j'attaque le probleme d'une façon "brutale" est que j'ai appris avec ma petite expérience....que le client a besoin de résultats ou de commencement de résultats a la première séance!

je suis tout a fait de votre avis a propos du suivi que vous préconisez ou sous entendez.... car pendant la thérapie de petites choses peuvent nous échapper! et de toutes façon le subconscient va dans un premier... se battre contre le changement et installer des doutes....

ce qui se resouds facilement avec la suggestions directe et les renforcements post hypnotiques comme je les pratiques....mais pour moi c'est le client qui détermine la fin de la thérapie!

ceci dit merci pour le partage de votre expérience, méthode, savoir....
Voilà une opinion qui a du poids. En effet, je me questionnais aussi sur la pertinence de ce que peut dire le patient en peu de temps avec son esprit critique bien sur ses gardes. Comme le disait Kein, il dira bien des choses qui ne sont pas les vraies choses; les vrais liens. Et il les mets en hypnose assez vite.
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
valikor à dit:
métaphore, si attaché au passé n'a pas de sens , c'est que vous ne l'êtes probablement pas...

posez la question autour de vous....

quelqu'un qui est attaché au passé à 10/10 consacre 100% de ses forces à retenir son passé tel qu'il est avec toutes les émotions négatives telles qu'elles sont... cela veut dire que tout effort pour évacuer le passé est voué à l'échec....
Cependant, une personne peut déclarer ne pas du tout être attachée à son passé de m......... jusqu'au moment ou on y touche. Et là ça se déclare être du 9/10.

Mais le passé, en principe, on peut garder ce qui fut bon et recadrer ce qui ne fut pas bon... Enfin, on devrait pouvoir le faire.

C'est vrai que l'on peut tenir au passé au point ou l'on tiens à garder notre image fausse et négative de soi pour préserver une image faussement positive des acteurs de notre enfance qui ont réussi par action ou omission à faire en sorte que nous ayions cette image fausse et négative de soi.

Alors c'est un renversement de situation qui peut être énorme et brutal dans une thérapie quand on oppose la valeur intrinsèque humaine à la fausse valeur négative que l'on s'est attribuée. Il peut s'en suivre un clash difficile. Parce que là, on se rend compte qu'on a pas mérité toute la merde qu'on a cru mériter et ça fait bien mal cette prise de conscience... Mais je disgresse ici...
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Leo Lavoie à dit:
paulelie à dit:
j'ai lut votre thérapie stratégique avec intérêt....
et je rejoint vos conclusions a propos des principes ,des raisons,des causes... qui aident a installer un trauma dans le subconscient pour avec le temps....pour créer le symptôme pour le quel le client vient vous voir....

le seul point sur lequel je diverge est la valeur de l'anamnèse a l'état de veille, pendant l'interview....
pour moi la mise en scène de cet entretien préliminaire ne sert qu'a:
-installer une super confiance
-écouter le client
-rétablir la vérité sur les mythes et aprioris de l'hypnose

l'anamnèse ne peut être valide que sous hypnose (mon opinion!) au moment ou l'on va chercher cette origine, l'obtenir avec abréaction....
la raison pour laquelle j'attaque le probleme d'une façon "brutale" est que j'ai appris avec ma petite expérience....que le client a besoin de résultats ou de commencement de résultats a la première séance!

je suis tout a fait de votre avis a propos du suivi que vous préconisez ou sous entendez.... car pendant la thérapie de petites choses peuvent nous échapper! et de toutes façon le subconscient va dans un premier... se battre contre le changement et installer des doutes....

ce qui se resouds facilement avec la suggestions directe et les renforcements post hypnotiques comme je les pratiques....mais pour moi c'est le client qui détermine la fin de la thérapie!

ceci dit merci pour le partage de votre expérience, méthode, savoir....


Voilà une opinion qui a du poids. En effet, je me questionnais aussi sur la pertinence de ce que peut dire le patient en peu de temps avec son esprit critique bien sur ses gardes. Comme le disait Kein, il dira bien des choses qui ne sont pas les vraies choses; les vrais liens. Et il les mets en hypnose assez vite.
c'est pour cela qu'il faut insister pour des réponses rapides et spontanées sur la personnalité et les parents...

j'utilise le rasoir d'okham...
http://silver-wolves.com/articles/doubl ... melles.htm

tant que c'est cohérent avec mon modèle et que cela avance, pas de raisons de chercher midi à 14h...
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
valikor à dit:
Leo Lavoie à dit:
paulelie à dit:
j'ai lut votre thérapie stratégique avec intérêt....
et je rejoint vos conclusions a propos des principes ,des raisons,des causes... qui aident a installer un trauma dans le subconscient pour avec le temps....pour créer le symptôme pour le quel le client vient vous voir....

le seul point sur lequel je diverge est la valeur de l'anamnèse a l'état de veille, pendant l'interview....
pour moi la mise en scène de cet entretien préliminaire ne sert qu'a:
-installer une super confiance
-écouter le client
-rétablir la vérité sur les mythes et aprioris de l'hypnose

l'anamnèse ne peut être valide que sous hypnose (mon opinion!) au moment ou l'on va chercher cette origine, l'obtenir avec abréaction....
la raison pour laquelle j'attaque le probleme d'une façon "brutale" est que j'ai appris avec ma petite expérience....que le client a besoin de résultats ou de commencement de résultats a la première séance!

je suis tout a fait de votre avis a propos du suivi que vous préconisez ou sous entendez.... car pendant la thérapie de petites choses peuvent nous échapper! et de toutes façon le subconscient va dans un premier... se battre contre le changement et installer des doutes....

ce qui se resouds facilement avec la suggestions directe et les renforcements post hypnotiques comme je les pratiques....mais pour moi c'est le client qui détermine la fin de la thérapie!

ceci dit merci pour le partage de votre expérience, méthode, savoir....


Voilà une opinion qui a du poids. En effet, je me questionnais aussi sur la pertinence de ce que peut dire le patient en peu de temps avec son esprit critique bien sur ses gardes. Comme le disait Kein, il dira bien des choses qui ne sont pas les vraies choses; les vrais liens. Et il les mets en hypnose assez vite.
c'est pour cela qu'il faut insister pour des réponses rapides et spontanées sur la personnalité et les parents...

j'utilise le rasoir d'okham...
http://silver-wolves.com/articles/doubl ... melles.htm

tant que c'est cohérent avec mon modèle et que cela avance, pas de raisons de chercher midi à 14h...
Je crois bien que vous avez raison. Surtout si les réponses sont rapides et spontanées; c'est un peu le principe de l'association libre mais guidée par des questions et des choix de réponses.
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Leo Lavoie à dit:
valikor à dit:
métaphore, si attaché au passé n'a pas de sens , c'est que vous ne l'êtes probablement pas...

posez la question autour de vous....

quelqu'un qui est attaché au passé à 10/10 consacre 100% de ses forces à retenir son passé tel qu'il est avec toutes les émotions négatives telles qu'elles sont... cela veut dire que tout effort pour évacuer le passé est voué à l'échec....
Cependant, une personne peut déclarer ne pas du tout être attachée à son passé de m......... jusqu'au moment ou on y touche. Et là ça se déclare être du 9/10.

Mais le passé, en principe, on peut garder ce qui fut bon et recadrer ce qui ne fut pas bon... Enfin, on devrait pouvoir le faire.

C'est vrai que l'on peut tenir au passé au point ou l'on tiens à garder notre image fausse et négative de soi pour préserver une image faussement positive des acteurs de notre enfance qui ont réussi par action ou omission à faire en sorte que nous ayions cette image fausse et négative de soi.

Alors c'est un renversement de situation qui peut être énorme et brutal dans une thérapie quand on oppose la valeur intrinsèque humaine à la fausse valeur négative que l'on s'est attribuée. Il peut s'en suivre un clash difficile. Parce que là, on se rend compte qu'on a pas mérité toute la merde qu'on a cru mériter et ça fait bien mal cette prise de conscience... Mais je disgresse ici...
elle peut vouloir s'en détacher fortement, le foutre à la poubelle mais se ressentir encore attachée...
il y a le coté rationnel qui n'en veut pas et l'empreinte émotionnel. faut faire attention à comment on présente la chose...
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
c'est bien cette discussion m'aide à expliciter tout ce que je fais "normalement" ainsi que toutes les hypothèses implicites et réponses que j'ai intégrées auxqelles je ne fais plus attention...
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
Leo Lavoie à dit:
valikor à dit:
métaphore, si attaché au passé n'a pas de sens , c'est que vous ne l'êtes probablement pas...

posez la question autour de vous....

quelqu'un qui est attaché au passé à 10/10 consacre 100% de ses forces à retenir son passé tel qu'il est avec toutes les émotions négatives telles qu'elles sont... cela veut dire que tout effort pour évacuer le passé est voué à l'échec....
Cependant, une personne peut déclarer ne pas du tout être attachée à son passé de m......... jusqu'au moment ou on y touche. Et là ça se déclare être du 9/10.

Mais le passé, en principe, on peut garder ce qui fut bon et recadrer ce qui ne fut pas bon... Enfin, on devrait pouvoir le faire.

C'est vrai que l'on peut tenir au passé au point ou l'on tiens à garder notre image fausse et négative de soi pour préserver une image faussement positive des acteurs de notre enfance qui ont réussi par action ou omission à faire en sorte que nous ayions cette image fausse et négative de soi.

Alors c'est un renversement de situation qui peut être énorme et brutal dans une thérapie quand on oppose la valeur intrinsèque humaine à la fausse valeur négative que l'on s'est attribuée. Il peut s'en suivre un clash difficile. Parce que là, on se rend compte qu'on a pas mérité toute la merde qu'on a cru mériter et ça fait bien mal cette prise de conscience... Mais je disgresse ici...
elle peut vouloir s'en détacher fortement, le foutre à la poubelle mais se ressentir encore attachée...
il y a le coté rationnel qui n'en veut pas et l'empreinte émotionnel. faut faire attention à comment on présente la chose...
Alors justement comment vous présentez la chose ?, une personne qui ne se sent pas attachée à son passé et pourtant est maintenue par une empreinte émotionnelle saboteuse dont elle n'a pas conscience.

D'après vous comment pouvez vous le détecter dans vos questionnaires ?
Si elle répond non à l'attachement au passé.
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Leo Lavoie à dit:
valikor à dit:
métaphore, si attaché au passé n'a pas de sens , c'est que vous ne l'êtes probablement pas...

posez la question autour de vous....

quelqu'un qui est attaché au passé à 10/10 consacre 100% de ses forces à retenir son passé tel qu'il est avec toutes les émotions négatives telles qu'elles sont... cela veut dire que tout effort pour évacuer le passé est voué à l'échec....
Cependant, une personne peut déclarer ne pas du tout être attachée à son passé de m......... jusqu'au moment ou on y touche. Et là ça se déclare être du 9/10.

Mais le passé, en principe, on peut garder ce qui fut bon et recadrer ce qui ne fut pas bon... Enfin, on devrait pouvoir le faire.

C'est vrai que l'on peut tenir au passé au point ou l'on tiens à garder notre image fausse et négative de soi pour préserver une image faussement positive des acteurs de notre enfance qui ont réussi par action ou omission à faire en sorte que nous ayions cette image fausse et négative de soi.

Alors c'est un renversement de situation qui peut être énorme et brutal dans une thérapie quand on oppose la valeur intrinsèque humaine à la fausse valeur négative que l'on s'est attribuée. Il peut s'en suivre un clash difficile. Parce que là, on se rend compte qu'on a pas mérité toute la merde qu'on a cru mériter et ça fait bien mal cette prise de conscience... Mais je disgresse ici...
elle peut vouloir s'en détacher fortement, le foutre à la poubelle mais se ressentir encore attachée...
il y a le coté rationnel qui n'en veut pas et l'empreinte émotionnel. faut faire attention à comment on présente la chose...
Alors justement comment vous présentez la chose ?, une personne qui ne se sent pas attachée à son passé et pourtant est maintenue par une empreinte émotionnelle saboteuse dont elle n'a pas conscience.

D'après vous comment pouvez vous le détecter dans vos questionnaires ?
Si elle répond non à l'attachement au passé.
si elle n'est pas attachée au passé et qu'en même temps elle n'a pas conscience d'un élément toxique non évacué, elle ressent quand même très probablement une atteinte ds le présent : un léger manque confiance en elle, ou elle se sent moins bien, ou quelque chose reste difficile à faire ou fait peur (>4/10)
il suffit alors de faire le pont ves le passé en partant du ressenti ds le présent de mal-être... et hop on trouve... ou alors, c'est une impression sur une longue période, genre "toute ma vie j'ai manqué de confiance en moi" ressenti 8/10.
évidemment, faudra qu'elle évacue cette impression....
si elle ne ressent aucune perturbation ds le présent , c'est que ce qui reste n'est pas suffisant pour provoquer de sérieux dommages...
 

Paul Elie

Membre
messages
4289
Points
6110
Age
62
Localisation
lacaune
c'est gentil de dire: attachement au passé
moi je dis emprisonnement du passé!
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
paulelie à dit:
c'est gentil de dire: attachement au passé
moi je dis emprisonnement du passé!
ceux qui disent cela sont généralement sous emprise des parents.
Même s'ils ont fait du chemin, en pensant à eux ds leur jeunesse, ils la ressentent souvent fortement encore....
:wink:
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Alors justement comment vous présentez la chose ?, une personne qui ne se sent pas attachée à son passé et pourtant est maintenue par une empreinte émotionnelle saboteuse dont elle n'a pas conscience.

D'après vous comment pouvez vous le détecter dans vos questionnaires ?
Si elle répond non à l'attachement au passé.
si elle n'est pas attachée au passé et qu'en même temps elle n'a pas conscience d'un élément toxique non évacué, elle ressent quand même très probablement une atteinte ds le présent : un léger manque confiance en elle, ou elle se sent moins bien, ou quelque chose reste difficile à faire ou fait peur (>4/10)
il suffit alors de faire le pont ves le passé en partant du ressenti ds le présent de mal-être... et hop on trouve... ou alors, c'est une impression sur une longue période, genre "toute ma vie j'ai manqué de confiance en moi" ressenti 8/10.
évidemment, faudra qu'elle évacue cette impression....
si elle ne ressent aucune perturbation ds le présent , c'est que ce qui reste n'est pas suffisant pour provoquer de sérieux dommages...
Mouais.... :roll: j'ai l'impression quand je vous lis qu'il y a un truc très magique qui se passe, mais je ne vous ai jamais entendu parlé des Etats du Moi, c'est à dire de l'individu dissocié, enfin si vous avez dit un jour que c'est rare, alors que moi je pense qu'il est très fréquent justement qu'un individu soit dissocié et de ce fait, il ne lui semble pas que son passé l'affecte encore consciemment alors qu'inconsciemment des parties de lui même sont encore sous l'emprise d'une émotion saboteuse, mais sans travailler sur les états du moi, on ne pourra pas évacuer l'empreinte négative avec la seule technique de l'EMDR...

Maintenant c'est mon point de vue que je maintiens...
:D
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
ca me rappelle une anecdote en formation :

Celui qui a découvert le phénomène de multiple personnalité est aussi celui qui détient le record du nombre de personnes trouvées ayant des personnalités multiples et c'est aussi celui qui a trouvé la personne ayant le plus de personnalité multiples...

de là à dire que sa pratique pouvait causer le phénomène....il y a un pas....
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
ca me rappelle une anecdote en formation :

Celui qui a découvert le phénomène de multiple personnalité est aussi celui qui détient le record du nombre de personnes trouvées ayant des personnalités multiples et c'est aussi celui qui a trouvé la personne ayant le plus de personnalité multiples...

de là à dire que sa pratique pouvait causer le phénomène....il y a un pas....
Ah je vois, vous confondez personnalités multiples et Etats du Moi, rien à voir.... :? c'est bien ce que je pensais vous n'appréhendez pas du tout cette partie là...
 

Paul Elie

Membre
messages
4289
Points
6110
Age
62
Localisation
lacaune
damned! valikor vous avez perdu!
vous n'appréhendez pas..... :(
je vais de ce pas....changer de métier donc! et me réincarner
dans un autre état du moi!
 
M

Métaphore

Invité
Métaphore à dit:
valikor à dit:
ca me rappelle une anecdote en formation :

Celui qui a découvert le phénomène de multiple personnalité est aussi celui qui détient le record du nombre de personnes trouvées ayant des personnalités multiples et c'est aussi celui qui a trouvé la personne ayant le plus de personnalité multiples...

de là à dire que sa pratique pouvait causer le phénomène....il y a un pas....
Ah je vois, vous confondez personnalités multiples et Etats du Moi, rien à voir.... :? c'est bien ce que je pensais vous n'appréhendez pas du tout cette partie là...

Je vous rappelle qu'il existe 5 niveaux de dissociation :

https://www.transe-hypnose.com/sujet/la-dissociation.2795/

On ne l'apprends pas en HE ?... :shock:


Quand on aborde un sujet, il vaut mieux le connaître, n'est ce pas M. PAULELIE... :lol:
 

Paul Elie

Membre
messages
4289
Points
6110
Age
62
Localisation
lacaune
ou avoir fait le tri et s'en foutre!
vous n'avez pas encore ce luxe....mais ça viendras!
 
M

Métaphore

Invité
paulelie à dit:
ou avoir fait le tri et s'en foutre!
vous n'avez pas encore ce luxe....mais ça viendras!
Si vous voulez... et continuez à me faire rire.... :lol:
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Métaphore à dit:
valikor à dit:
ca me rappelle une anecdote en formation :

Celui qui a découvert le phénomène de multiple personnalité est aussi celui qui détient le record du nombre de personnes trouvées ayant des personnalités multiples et c'est aussi celui qui a trouvé la personne ayant le plus de personnalité multiples...

de là à dire que sa pratique pouvait causer le phénomène....il y a un pas....
Ah je vois, vous confondez personnalités multiples et Etats du Moi, rien à voir.... :? c'est bien ce que je pensais vous n'appréhendez pas du tout cette partie là...

Je vous rappelle qu'il existe 5 niveaux de dissociation :

https://www.transe-hypnose.com/sujet/la-dissociation.2795/

On ne l'apprends pas en HE ?... :shock:


Quand on aborde un sujet, il vaut mieux le connaître, n'est ce pas M. PAULELIE... :lol:
Mais d'où vous vient donc cette manie de penser que ce que l'on vous enseigne est LA vérité?

Vous n'avez jamais entendu parler du concept de "différentes écoles de pensées" ?

Et si l'on veut être constructif il faut alors chercher la conciliation et les points communs entre les écoles de pensées vous cherchez le contraire de toute évidence.

Il y a un lien à faire entre les états du moi, la dissociation et les personalités multiples. Et la dissociation est un bien grand terme qui englobe bien des choses. De plus, ce terme est un peu différent en hypnose classique, dans son sens entendu.

On pourrait dire que chaque refoulement est une dissociation et on pourrait dire que la psychose est une dissociation totale construite sur le refoulement total. Mais quand appelle t'on une dissociation "dissociation" ? Il n'y a pas de norme précises sauf peut-être en psychiatrie ou il faut tout ranger dans des petits compartiments et tout classer.

De grâce, cessez donc d'être le grain de sable dans l'engrenage et soyez donc constructive.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: De grâce, cessez donc d'être le grain de sable dans l'engrenage et soyez donc constructive.

Constructive ? oh et bien je pense l'être bien plus que certains... le grain de sable n'est pas toujours celui qu'on croit... :lol: posez vous les bonnes questions vous aussi...

:arrow: Et si l'on veut être constructif il faut alors chercher la conciliation et les points communs entre les écoles de pensées vous cherchez le contraire de toute évidence.

Ben oui justement l'hypnose intégrative, intrègre différents courants de pensée...

Et contrairement à ce que vous croyez je ne suis pas attachée à un méta modèle comme la plupart d'entre vous...

Mais bon quand je parle de schémas ou d'états du moi et qu'on me parle tout de suite de personnalités multiples c'est méconnaître le B.A.BA de la construction psychique.


:arrow: Il y a un lien à faire entre les états du moi, la dissociation et les personalités multiples.

Ben oui dans le cas extrême de la dissociation, on y retrouve les schyzo entre autre... j'ai développé largement le sujet sur le lien ci-dessus...

C'est dingue ça, j'apporte un regard nouveau sur l'hypnose en développant bien plus que la plupart ... :roll: et vous finissez par ne pas supporter mes interventions, on peut se demander qu'est ce qui vous gêne ?...

:arrow: Mais d'où vous vient donc cette manie de penser que ce que l'on vous enseigne est LA vérité?

Parce que je ne m'arrête pas à ce que l'on m'enseigne mon cher Léo, je lis pas mal de choses sur tout, et j'ai mon ressenti et mon libre arbitre qui me laisse le choix de ce qui résonne "juste" à l'intérieur de moi et je ne m'attache à pas un personnage...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut