Formation Hypnose

L'hypnose de rue (Street Hypnosis)

  • Initiateur de la discussion Street Hypnose
  • Date de début
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
paulelie à dit:
non vous ne rêvez pas .... certaine personnes ici sont en train de former une nouvelle forme, un nouveau genre de délinquants....
sous couvert d'hypnose nous allons avoir bientôt un nouveau style de gangster! et ceux qui les ont" formés".... en seront responsables!

Paul, vous diffusez aussi des informations sur l'hypnose, qui sont d'ailleurs très simples à trouver un peu partout sur le Net. Vous aussi potentiellement vous formez les "gangsters" que vous dénoncez. Que faire? Ne plus parler d'hypnose? Contrôler la morale de toutes les personnes qui s'intéressent à l'hypnose? Quelles sont vos solutions?
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
laurenzo à dit:
Dans la rue, les personnes ne sont pas en demande de ce phénomène hypnotique,
S'ils ne sont pas en demande, l'hypnose ne devient-elle pas une agression ?
On inflige à des personnes qui ne demandent rien une hypnose qui ne les intéresse pas et sans leur dire que c'est de l'hypnose. On dit même qu'on pose les bases de quelque chose qui va continuer dans leur inconscient et avoir une influence sur leur existence sans même qu'ils en soient conscients et qu'ils puisse effacer ce qu'on a mis en eux.
Ensuite, on ouvre un topic pour demander pour quelle raison l'hypnose fait peur. :roll:
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Après c'est selon la morale de chacun Singin, certains vont aller (trop) loin dans l'hypnose de rue, d'autres feront juste une expérience qui va intéresser les personnes et leur donner envie de découvrir l'hypnose. Sur ce que je lis sur ce post, ça me semble plutôt aller dans ce sens ici.

Et si tu penses que les techniques d'hypnose ou de PNL sont une forme d'agression (ça se discute mais on peut le penser), malheureusement tu vas devoir porter plainte contre des 10aines de commerciaux, de vendeurs, de politiciens chaque jour...
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
Je fais une différence entre les techniques des commerciaux ou des politiques qui sont tellement évidentes qu'on peut les contrer aisément, et l'hypnose. Tant que la personne est d'accord pour l'hypnose, il n'y a pas de problème. Mais lorsqu'elle ne l'est pas, je maintiens que c'est de l'agression.
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Singin à dit:
Je fais une différence entre les techniques des commerciaux ou des politiques qui sont tellement évidentes qu'on peut les contrer aisément, et l'hypnose.

Je ne connais pas ton niveau de connaissances en hypnose et PNL et sur la manipulation mais certaines techniques employées par les commerciaux ou les orateurs sont très sophistiquées, proches de l'hypnose conversationnelle.

Singin à dit:
Tant que la personne est d'accord pour l'hypnose, il n'y a pas de problème. Mais lorsqu'elle ne l'est pas, je maintiens que c'est de l'agression.

Ca dépendra de l'hypnotiseur et forcément on pourra y voir des dérives (c'est subjectif) et tu as raison elles sont à blâmer. De la même manière qu'il y a des dérives en thérapie, sur ce forum etc... je crois qu'il faudrait essayer d'aborder la chose au cas par cas sans trop généraliser tant les expériences sont diverses.

Bonne fin de soirée !
 
sebastianlopez

sebastianlopez

Membre
messages
12
Points
560
Localisation
Paris
Salut les amis:
Oui, en effet je parlais de street thérapie.
Peut-être j'ai fait une erreur au moment de développer... Mea culpa si ça été le cas.
Et notre ami "Jeangeneve" à raison, c'est plutôt dans un esprit LOCKERIEN (OL) qu'il faut voir cette démarche.... Par la suite on aime ou pas, à chacun de tirer ses propres conclussions...
Puis, c'est aussi vrai ce qui dit "Hypnose", les gens sont déjà en transe dans la rue (parfois même très profonde). L'idée de faire ça dans un café avec des gens qu'on le temps c'est aussi une bonne chose...
Personnellement je ne planifie rien, je prends le temps avec d'autres thérapeutes de rester assis dans un parc et d'attendre... Le scenario de la vie nous permet de percevoir plusieurs occasions susceptibles d'un simple recadrage. Et c'est fait... La bonne contribution de la journée est faite. Recadrage rapide, parfois un peu de confusion et une bonne suggestion positive... Le travail est fait, rien d'autre... Ni vu ni connu... C'est ça la street therapy. Bon, je simplifie un peu trop mais les bases sont là.
Bonne week-end à tous.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
laurenzo à dit:
paulelie à dit:
non vous ne rêvez pas .... certaine personnes ici sont en train de former une nouvelle forme, un nouveau genre de délinquants....
sous couvert d'hypnose nous allons avoir bientôt un nouveau style de gangster! et ceux qui les ont" formés".... en seront responsables!

Paul, vous diffusez aussi des informations sur l'hypnose, qui sont d'ailleurs très simples à trouver un peu partout sur le Net. Vous aussi potentiellement vous formez les "gangsters" que vous dénoncez. Que faire? Ne plus parler d'hypnose? Contrôler la morale de toutes les personnes qui s'intéressent à l'hypnose? Quelles sont vos solutions?

mes solutions sont toutes personnelles! je ne vends rien... j'expose simplement mon expérience en espérant que cela intéressera quelqu'un et que je pourrai m'en faire un ami....
et ce n'est pas une question de pouvoir ni de propriété!
la propriété c'est le vol....
c'est ce que je pense et n'oblige personne a être simplement d accord!....
j'utilise mon droit strictement... de publier mon expérience....
en espérant qu' elle pourra servir a quelqu'un d'autre....
la est ma solution.... devant cette médiocrité et mirages que je dénonce.
a tous les niveaux!
si je ne parlais pas , vous n'entendriez pas ce que j'ai a dire!
c'est aussi simple que ça!

je veut montrer, démontrer qu'il y a un autre chemin.... une autre voie....
que nous pouvons choisir le positif....
que nous n'avons pas a nous détruire pour être....
qu'il y a une vérité.... toute personnelle.... a la portée de chacun....
elle n'est pas facile....mais au combien satisfaisante!
et tout est une question (une réponse aussi!) de choix... que chacun de nous peut faire.... en connaissance.... de toutes les possibilités offertes....
moi je vous apporte une expérience, j'écris ce que je vis et ai vécu.... comme preuve que le positif est un choix viable!
c'est mon choix!

maintenant que vous avez l'information... vous ne pouvez pas la nier!
vous pouvez faire un autre choix....même négatif!
mais ne pouvez plus grâce a ma modeste participation , ne plus savoir qu'il y a une alternative....
l'esprit a ces lois** Lien externe en erreur **.... auquel il faut obéir... si vous voulez vivre dans le plaisir, le positif , le futur... si vous les réfutez.... vous êtes en déni et volontairement choisissez de ne pas voir d'autres possibilités... qui pourrai vous approcher du mieux vivre....

c'est la qu'est l'essence de l'hypnose.... une proposition pour mieux être.... pas dans les dérives possibles de l'outil!
je suis peut être bien seul , a les dénoncer a présent.... mais je sais que d'autres amis , peut être silencieux maintenant, travailles dans l'ombre...
pour guérir, pour l'amour, pour le positif....
c'est pour cela que je me bats.... sans violence... tranquillement!
c'est ma solution!
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Certains aident aussi en faisant de l'hypnose de rue et qui sait ces hypnotiseurs utilisent p-e vos outils pour se perfectionner et être plus performants.

Bonne journée !
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
Je me demande si on met tous la même chose derrière le mot hypnose. :roll:
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
laurenzo à dit:
Singin à dit:
Je fais une différence entre les techniques des commerciaux ou des politiques qui sont tellement évidentes qu'on peut les contrer aisément, et l'hypnose.

Je ne connais pas ton niveau de connaissances en hypnose et PNL et sur la manipulation mais certaines techniques employées par les commerciaux ou les orateurs sont très sophistiquées, proches de l'hypnose conversationnelle.

Je suis d'accord avec Laurenzo, d'ailleurs une technique réussie, et bien c'est plus difficile à voir qu'une technique contrée.
Est ce qu'aucun achat n'a jamais été regretté par la suite ? aucun vote regretté non plus ? est ce que ça serai pas des techniques commerciales ou politiques "réussies" ça ?

a+
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
laurenzo à dit:
Singin à dit:
Je fais une différence entre les techniques des commerciaux ou des politiques qui sont tellement évidentes qu'on peut les contrer aisément, et l'hypnose.

Je ne connais pas ton niveau de connaissances en hypnose et PNL et sur la manipulation mais certaines techniques employées par les commerciaux ou les orateurs sont très sophistiquées, proches de l'hypnose conversationnelle.

Je suis d'accord avec Laurenzo, d'ailleurs une technique réussie, et bien c'est plus difficile à voir qu'une technique contrée.
Est ce qu'aucun achat n'a jamais été regretté par la suite ? aucun vote regretté non plus ? est ce que ça serai pas des techniques commerciales ou politiques "réussies" ça ?

a+

C'est évident que la vie est manipulation, comme chacun de nous sur ce forum à un certain niveau, sauf qu'il n'est n'est pas nocif quoique certains posts peuvent induire des suggestions plus nuisibles pour avoir confiance en l'hypnose, c'est ce que Singin veut dire je pense... la peur d'être manipulée alors qu'elle souhaite être en confiance dans cette thérapie...

Alors encore une fois, faite appel à votre intuition, à votre ressenti, à votre discernement... face à celui qui vous propose telle ou telle chose...

Perso, je n'ai pas souvent regretté, ni d'achats, ni le vote... cela ne veut pas dire que je ne commets pas d'erreur, mais pas de cette manière...
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Singin à dit:
Je me demande si on met tous la même chose derrière le mot hypnose. :roll:

c'est évident que non.

déjà qu'on n'est pas toujours d'accord sur les couleurs...
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
Métaphore à dit:
Bonne question, vous par exemple, comment ressentez vous le mot "hypnose"
Je dirais que c'est un accès total à l'espace le plus intime de soi, une connexion directe qui demande une entière confiance pour l'hypnotisé et une éthique absolue pour l'hypnotiseur. De plus, et paradoxalement, cet espace intime est également ouvert sur l'universel. Donc chaque séance génère des changements pour soi et pour les autres. C'est pour cette raison qu'on doit prendre le temps de voir toutes - autant que possible - les conséquences d'un changement sur soi-même et sur les autres. ça ne peut donc pas se faire en cinq minutes dans une rue, ou en deux ou trois séances, d'autant qu'il y a des conséquences qui peut-être n'étaient pas visibles, et qu'on doit pouvoir contacter son thérapeute rapidement. Si c'est quelqu'un qu'on ne connaît pas, qu'on a rencontré dans une rue, ce n'est pas évident.
En ce qui concerne la manipulation, ce n'est pas aux vieilles guenons qu'on apprend à casser des noix. :D
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Singin à dit:
laurenzo à dit:
Dans la rue, les personnes ne sont pas en demande de ce phénomène hypnotique,
S'ils ne sont pas en demande, l'hypnose ne devient-elle pas une agression ?
On inflige à des personnes qui ne demandent rien une hypnose qui ne les intéresse pas et sans leur dire que c'est de l'hypnose. On dit même qu'on pose les bases de quelque chose qui va continuer dans leur inconscient et avoir une influence sur leur existence sans même qu'ils en soient conscients et qu'ils puisse effacer ce qu'on a mis en eux.
Ensuite, on ouvre un topic pour demander pour quelle raison l'hypnose fait peur. :roll:

cela pourra être vécu très différemment selon les personnes...

prenez par exemple les blagues ds la rue ou au téléphone, il y a des personnes qui adhèrent tout de suite et ne se sentent pas blessées et d'autres se mettent fortement en colère....

ce sera pareil : si la personne est anxieuse, elle a de forte chances de se faire peur et de s'angoisser et elle le vivra mal...
d'autres vont plus le prendre à la rigolade, ou être curieux.... sauf que sauf que.... vous oubliez de tenir compte des impressions qui peuvent être formées et de leurs conséquences...

Tous auront le sentiment de perdre le contrôle.... du coup, dans la plupart des cas, ils auront plus de mal à lâcher prise après, plus grand besoin de contrôle... Ce qui est néfaste pour elle.

en conclusion, mon opinion est la suivante :

:arrow: si vous faites de l'hypnose de rue, tout en douceur, en conversationnel, pour aider les gens, alors ok, ils n'auront aps l'impression d'avoir perdu le contrôle, juste d'avoir vécu une expérience intense, marquante, une rencontre qui les fera avancer.

:arrow: si vous faites de l'hypnose de rue pour le spectacle, compte tenu qu'en moyenne les gens vont pas si bien que cela, l'effet net et qu'ils auront probablement plus de mal à lâcher prise après donc c'est clairement négatif car ils auront plus de mal à évacuer leur passé négatif par la suite...
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
Mais le risque est pour ceux à qui on fait des plaisanteries au téléphone ou aux gens dans la rue. Est-ce qu'on a le droit de prendre des risques avec les émotions et les souffrances des autres, juste pour se faire plaisir ?
 
M

Métaphore

Invité
Singin je suis d'accord avec vous sur l'espace intime de l'hypnotisé et l'entière confiance envers le thérapeute, etc... par contre je ne suis pas d'accord avec la suite :
:arrow: Donc chaque séance génère des changements pour soi et pour les autres. C'est pour cette raison qu'on doit prendre le temps de voir toutes - autant que possible - les conséquences d'un changement sur soi-même et sur les autres.

Le thérapeute doit avoir déjà fait son travail personnel avant de le faire sur d'autres, donc le changement dont vous parlez concerne uniquement l'hypnotisé, d'une autre façon on pourrait dire que le thérapeute peut apprendre de ses techniques, celles qui convient le mieux aux dépressifs, aux phobiques, mais comme chacun est unique on ne peut généraliser vraiment une méthode même s'il doit tenir compte d'un protocole adapté malgré tout...

Ceux qui pratiquent l'hypnose de rue, s'ils le font correctement ne sont pas nuisibles, car ils ne peuvent pas aller bien loin dans la démarche, je dirais que c'est plus un jeu à celui qui veut se prêter au jeu, rien ne vous oblige, comme les démarches commerciales au téléphone, rien ne vous oblige à répondre, seulement à dire : pas intéressée...
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Singin à dit:
Mais le risque est pour ceux à qui on fait des plaisanteries au téléphone ou aux gens dans la rue. Est-ce qu'on a le droit de prendre des risques avec les émotions et les souffrances des autres, juste pour se faire plaisir ?

relisez mon post... je ne parle pas de droit, je parle juste de ce qui se passe dans leur tête....
force est de constater que plein de gens égocentriques et manipulateurs, voire violents sévissent encore dans la société....et dans le monde... sans avoir besoin de l'hypnose pour leurs agissements. LE droit, ils le prennent et il n'y a pas encore de lois contre cela.

sinon, vous vous rendez compte que vous êtes injuste? vous voulez dicter aux autres votre conception des choses et votre vision de ce qu'on devrait faire... donc vous ne respectez pas leurs valeurs et leur personne.

a-t-on le droit? mauvaise direction.
je préfèrerais une société moins protectrice, moins dans le droit mais qui forcerait les gens alors à se prendre davantage en charge et à se remettre davantage en question...cela ne leur ferait que du bien.
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
Métaphore à dit:
Le thérapeute doit avoir déjà fait son travail personnel avant de le faire sur d'autres, donc le changement dont vous parlez concerne uniquement l'hypnotisé,
Là, c'est à mon tour de ne pas être d'accord. Dès qu'on change, le comportement change et ça peut générer un divorce, ou au contraire une réconciliation, et il y aura donc des changements pour le conjoint, mais également pour les enfants, et donc également pour les personnes qui sont liées au conjoint et aux enfants et pour les personnes qui sont liées aux personnes qui sont liées au conjoint et aux enfants, et on peut continuer ainsi jusqu'à l'illimité des limites de l'univers. Je parle de divorce, mais ça peut être bien autre chose. Tout est lié à tout.
Ceux qui pratiquent l'hypnose de rue, s'ils le font correctement ne sont pas nuisibles, car ils ne peuvent pas aller bien loin dans la démarche, je dirais que c'est plus un jeu à celui qui veut se prêter au jeu, rien ne vous oblige, comme les démarches commerciales au téléphone, rien ne vous oblige à répondre, seulement à dire : pas intéressée.
Je suis d'accord et je ne m'insurge que contre les hypnotiseurs de rue qui se permettent de s'affranchir de l'accord de la personne hypnotisée. Si l'hypnose est entre deux adultes consentants, ça ne concerne que ces deux personnes et si les deux personnes y trouvent du plaisir, c'est une très bonne chose.
 
M

Métaphore

Invité
Singin à dit:
Là, c'est à mon tour de ne pas être d'accord. Dès qu'on change, le comportement change et ça peut générer un divorce, ou au contraire une réconciliation, et il y aura donc des changements pour le conjoint, mais également pour les enfants, et donc également pour les personnes qui sont liées au conjoint et aux enfants et pour les personnes qui sont liées aux personnes qui sont liées au conjoint et aux enfants, et on peut continuer ainsi jusqu'à l'illimité des limites de l'univers. Je parle de divorce, mais ça peut être bien autre chose. Tout est lié à tout.

Ah OK, je n'avais pas saisi ce que vous vouliez dire par "les autres". Dans ce cas oui tout à fait, la thérapie génère beaucoup de changements, et parfois même comme vous dites des séparations, car les prises de conscience nous amène à nous rendre compte que nous ne sommes plus à notre place où l'on se trouve... cela ne se fait pas en 3 séances, mais travailler sur soi en profondeur est peut être libérateur mais occasionne souvent des remises en questions fondamentales... là oui je suis d'accord. Mais ce changement est votre véritable identité et pas vivre sous des schémas restrictifs qui ne vous épanouisse pas, et qui vous maintiennent dans une sorte de soumission, culpabilité, etc... et plus on est avancé dans l'âge, plus ce changement est difficile à se mettre en place, car les schémas sont résistants au changement...


Désolée, je suis HS... :oops:
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
valikor à dit:
sinon, vous vous rendez compte que vous êtes injuste? vous voulez dicter aux autres votre conception des choses et votre vision de ce qu'on devrait faire... donc vous ne respectez pas leurs valeurs et leur personne.
Je trouve inquiétant que vous ayiez pu lire tout cela dans ce que j'ai écrit. Je sais qu'on est sur Internet, que les mots sont bruts et qu'il n'y a pas tous les signaux physiques, mais quand même. Le jugement est vraiment brutal. Je suis persuadée que jamais vous n'auriez dit cela si vous me connaissiez dans la réalité.
a-t-on le droit? mauvaise direction.
je préfèrerais une société moins protectrice, moins dans le droit mais qui forcerait les gens alors à se prendre davantage en charge et à se remettre davantage en question...cela ne leur ferait que du bien.
Je parlais de droit moral, de ce qu'on se doit à soi-même, de son éthique personnelle. La société n'a rien à voir là-dedans. Ni la religion. Ni même la philosophie. Je me demandais si on se sent bien après avoir blessé les autres pour s'amuser, et même si on en a conscience, ou si on préfère se dire que ce qui amuse ne peut pas blesser.
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Singin à dit:
valikor à dit:
sinon, vous vous rendez compte que vous êtes injuste? vous voulez dicter aux autres votre conception des choses et votre vision de ce qu'on devrait faire... donc vous ne respectez pas leurs valeurs et leur personne.
Je trouve inquiétant que vous ayiez pu lire tout cela dans ce que j'ai écrit. Je sais qu'on est sur Internet, que les mots sont bruts et qu'il n'y a pas tous les signaux physiques, mais quand même. Le jugement est vraiment brutal. Je suis persuadée que jamais vous n'auriez dit cela si vous me connaissiez dans la réalité.
a-t-on le droit? mauvaise direction.
je préfèrerais une société moins protectrice, moins dans le droit mais qui forcerait les gens alors à se prendre davantage en charge et à se remettre davantage en question...cela ne leur ferait que du bien.
Je parlais de droit moral, de ce qu'on se doit à soi-même, de son éthique personnelle. La société n'a rien à voir là-dedans. Ni la religion. Ni même la philosophie. Je me demandais si on se sent bien après avoir blessé les autres pour s'amuser, et même si on en a conscience, ou si on préfère se dire que ce qui amuse ne peut pas blesser.

en général, quand on parle de droit, très vite, on parle de justice... Hors il n'y a pas de justice dans la société mais des lois....cela n'a rien à voir.

les valeurs sont toutes personnelles, dépendantes de son propre vécu et de ce qu'on met derrière ces mots... donc très variable d'une personne à l'autre...

Quand vous dites "A-t-on le droit de ..." aussitôt, la première réaction qui me vient c'est "pour lui, la réponse évidente c'est qu'on a pas le droit de..."
quand vous écrivez "A-t-on le droit de ..." vous émettez automatiquement un jugement moral sur ce qui suit dans votre texte et donc un jugement négatif sur les valeurs non-concordantes des personnes
qui liraient votre texte... elles se sentiront jugées.
enfin pour la plupart. je me doute bien que telle n'était pas votre intention.
mais je voulais vous alerter sur votre façon de communiquer.

pour finir, sachez que les discussions sur les croyances et les valeurs sont quasiment toutes stériles et passionnelles.
 
Singin

Singin

Membre
messages
849
Points
5 560
valikor à dit:
Quand vous dites "A-t-on le droit de ..." aussitôt, la première réaction qui me vient c'est "pour lui la réponse évidente c'est qu'on a pas le droit de..."
Euuuuh. Je prèfère pour elle :D Un des problèmes d'Internet. :roll:
mais je voulais vous alerter sur votre façon de communiquer.
Effectivement, il y a sans doute un problème de générations. Je communique comme j'ai appris à le faire dans les années soixante, cinquante, et même quarante. La communication n'avait rien à voir avec ce qu'elle est à présent et les mots comme les expressions n'avaient pas la même signification. C'est même assez étonnant de voir avec quelle rapidité le langage a évolué. Certaines expressions disent à présent le contraire de ce qu'elles voulaient dire. Pas toujours facile de se comprendre dans ces conditions.
pour finir, sachez que les discussions sur les croyances et les valeurs sont quasiment toutes stériles et passionnelles.
Elles le sont devenues. Je me rappelle de longues soirées, voire nuits, à refaire le monde qui étaient fertiles et passionnantes. Tout évolue. Je devrais peut-être me limiter à jouer aux petits chevaux dans un club du troisième âge. :roll:
 
M

Métaphore

Invité

Oui Singin, les choses évoluent très vite dans n'importe quels domaines, et parfois on peut se sentir dépassée, tellement dépassée, qu'on n'ose plus s'affranchir, la peur de ne pas être à la hauteur, etc..., je connais certaines personnes comme cela, dont 2 bonnes copines, elles se sentent tellement dépassées qu'elles régressent, non pas qu'elles sont ignorantes, mais la peur les submerge... et nous vivons de plus en plus dans un monde de compétition... alors que faire ?...

Je ne suis pas d'accord avec votre dernière phrase...

"Le monde dans lequel chacun vit dépend de la façon de le concevoir."
Arthur schopenhauer, Aphorismes sur la sagesse dans la vie
.



PS : Mais l'aigreur et l'amertume ne font que renforcer une certaine révolte intérieure...

Tout ça pour dire que l'hynose de rue, et bien pourquoi pas, même si je n'en vois pas grand intérêt...
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
ces discussions qui engendrent cette controverse....bien que émotionnelles et passionnées prouvent plusieurs points:

- que l'hypnose si, un outil pour guérir pour certains il peut être utilisé , par d'autres avec des motifs inavouables voire .......... ( dans les cas ou elle n'est pas nommée: la pub,la politique,la manipulation de l'esprit en général!)

- que les dérives de cette utilisation....doit être mis au grand jour et interrogée.....pour faire une séparation et définir...
un jugement personnel sur ce qu'est le bien et le mal.
sans cette discussion pas d'information!

- qu'après les batailles au fil des ans L'hypnose ressort toujours ce qu'elle est en réalité... un outil pour accéder le subconscient....point!
et que ceux qui en ont peur.... ont été manipulé entre autres par ceux qui essaie de l'exploiter a des fins inavouables ou de vendre un produit ou un dieu!
-que la volonté de prendre le contrôle si ,a terme est voué a l'échec... elle peut temporairement induire des "maux".... que seul la discussion peut prévenir!

on peut se poser des questions aussi:
pourquoi le sujet hypnose déclenche t-il tant de passions?
alors que l'on doute de son efficacité....

comment se fait il que tant de professionnels de tous bords( docs, psy,) veulent, s'en assurer l'exclusivité...ou autres malfrats l'utiliser sans la nommer( politique, pub,etc)?

ma réponse est que l'hypnose annonce une nouvelle ere...dans l'histoire humaine, celle de l'esprit.... et que toutes ces dérives, pour moi sont les démonstrations de tentatives de "prise de pouvoir"...
qui souvent se manifestent motivée par l'intérêt ( mercantile!)
ce n'est pas un hasard si tant de rumeurs infondées , courent sur l'hypnose......
elle sont fabriquées par ceux qui en ont peur!
ou ceux qui voudrai l'utiliser pour leur gain personnel!
rien de nouveau sous le soleil!
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
[quote="Singin"
pour finir, sachez que les discussions sur les croyances et les valeurs sont quasiment toutes stériles et passionnelles.
Elles le sont devenues. Je me rappelle de longues soirées, voire nuits, à refaire le monde qui étaient fertiles et passionnantes. Tout évolue. Je devrais peut-être me limiter à jouer aux petits chevaux dans un club du troisième âge. :roll:[/quote]

elles l'ont toujours été : soit nous sommes tous ou presque d'accord et la discussion est riche et passionnante (fertile? je demande à voir les actions concrètes qui ont été mises en place), soit nous sommes en désaccord important et elle devient vite enflammée...

sur ce, je retourne jouer avec mes enfants...
 
MAGILIUS

MAGILIUS

Membre
messages
159
Points
2 420
Localisation
Au centre du Sud.
Bon, je crois avoir compris ... c'est ce que je craignais ...

c'est de l'hypnose à visé thérapeutique ... donc c'est grave ... trés grave.

On ne s'improvise pas thérapeute et on fait encore moins de thérapie "viteuf" comme ça pour le fun. Pauvre sujets !!!

Noté bien que l'exercice forain est interdit (en France) aux médecins et paramédicaux . J'y rajouterais les gens un peu responsables :wink:

Ils trichent et font donc preuves de "malhonnêteté" vis à vis de leurs sujets.
Ils seront comiquent quand à 50 ans ils diront : "je suis étudiant est je travaille sur .... "

Encore un phénomêne de mode ... on pense réinventer ce qui existait déja.

Et dire que nos Maîtres se sont battus pour sortir de l'obscurantisme de la rue et faire de l'hypnose une discipline scientifique.
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
MAGILIUS à dit:
Bon, je crois avoir compris ... c'est ce que je craignais ...

c'est de l'hypnose à visé thérapeutique ... donc c'est grave ... trés grave.

Je me demande si vous avez cherché à comprendre Magilius ou si vous n'êtes pas plutôt venu chercher à confirmer ce que vous aviez envie de croire sur l'hypnose de rue. :?

J'ai pourtant eu l'impression à travers ce post que plusieurs personnes pratiquant l'hypnose de rue le faisaient sans but thérapeutique et qu'elles en rapportaient des expériences positives avec les participants.

Pourtant vous n'en retenez que 'ce que vous craigniez', le prisme de votre lecture semblant déformer les propos des autres jusqu'à ce qu'ils correspondent à votre croyance de départ...
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Je passe en coup de vent, juste pour rappeler que je fais de l'hypnose de rue NON thérapeutique.
Du fun, de l'ouverture d'esprit, de la découverte de l'inconscient, et du bonheur à l'état pur ;)

Je repasserais demain plus tranquillement !
 
MAGILIUS

MAGILIUS

Membre
messages
159
Points
2 420
Localisation
Au centre du Sud.
OUPS !!!! ne diagnostiquez pas un peu trop vite je vous prie.

Le ton est-il légèrement hostile ??? ou est ce mon prisme déformant qui pervertit ma lecture ???

Allez ... restons "cool" ... car nous allons jouer autrement le sketche que régulièrement nous interprettent deux contributeurs au demeurant fort sympathiques.
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut