Formation Hypnose

Question aux hypnothérapeutes

  • Initiateur de la discussion Rose du jardin
  • Date de début
Rose du jardin

Rose du jardin

Membre
messages
11
Points
1 290
Bonjour,
J'aimerai savoir pourquoi les hypnothérapeutes, lors de leurs séances, disent par exemple : l'inconscient, les jambes, les bras, etc... au lieu de dire : TON inconscient, TES jambes, TES bras ! J'ai remarqué qu'ils font pratiquement tous ça ! Puisqu'ils s'adressent à notre inconscient en séances, ils pourraient nous dire carrément : TES ceci, TES celà ! Non ? Merci de m'éclairer.
 
I

Intemporelle

Invité
Rose du jardin

Dois je comprendre que toutes vos questions sont pour vous même ? au départ j'ai cru que vous étiez thérapeute et avez besoin de confirmation.

Donc par rapport à vos questions, je voudrais savoir si vous êtes suivie par un hypnothérapeute ou bien créez vous vous mêmes vos séances ? je n'ai pas bien saisi ce paragraphe :

"J'ai fait une même séance pour les 2 problèmes, en fait même 3, car j'ai des acouphènes, alors je me demande si je fais correctement : donc je me suis faite une séance sur MP3 que j'écoute tous les jours, cette séance commence par la détente, etc... et j'aborde le 1er problème dans toute une histoire"...

Pouvez vous me confirmer ?
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 432
Points
6 610
Localisation
lyon
Rose du jardin à dit:
Intemporelle à dit:
Rose du jardin à dit:
Réponse à Intemporelle : merci de votre réponse. Effectivement, j'ai commencé par le problème le plus ancien, et j'ai remonté par le dernier. Mais, c'est vrai que la séance est plus longue . Est-ce que ça pose un problème ? Merci.


Rose du jardin à dit:
Si je pose la question de cette façon, c'est que les problèmes n'ont absolument pas la même source et n'ont absolument rien à voir entre eux !


Pour vous répondre, effectivement, il faut agir problème par problème du plus ancien au plus récent, tant que le plus ancien n 'est pas compléter régler pour la personne, il se répercutera sur les suivants.

Un évènement ancien bien réglé aura également des répercussions également sur l'impact des suivants, ce qui ne veut pas dire qu'on aura pas à travailler sur les suivants.

Et pour répondre à votre 1ère question, oui la situation problématique la plus ancienne est souvent plus longue à traiter , car bien enkystée, il faut souvent revenir plusieurs fois sur l'évènement pour bien savoir si toute l'émotion négative est partie. Maintenant je ne connais pas vos méthodes de travail pour avoir confirmation de cet état de fait.

Ma réponse vous paraît-elle claire ?

Bonjour Intemporelle et merci de vos réponses qui sont plus claires que certains ! Donc, comme je l'ai dit à Surderien (qui me fatigue et à qui je ne répondrai plus) : le 1er problème est vieux, il date de la petite enfance (une mère violente), j'ai 46 ans et la coupure avec les parents est faite depuis longtemps et est très bien vécue et le 2ème problème porte sur la fermeture de ma société en 2003 qui m'a fait prendre 35 kilos. Donc, le 1er problème, je règle la douleur qui me pourrit le plus la vie (les migraines et céphalées), enfin j'essaie, et le 2ème problème, je travaille sur le poids ! J'ai fait une même séance pour les 2 problèmes, en fait même 3, car j'ai des acouphènes, alors je me demande si je fais correctement : donc je me suis faite une séance sur MP3 que j'écoute tous les jours, cette séance commence par la détente, etc... et j'aborde le 1er problème dans toute une histoire, en incluant les acouphènes et ensuite le poids. Alors, est-ce que je dois continuer sur ce chemin ou faire une séance pour les douleurs, une autre pour les acouphènes et une autre pour le poids ? Concernant la longueur de la séance, ma question (j'ai du mal la poser), je sais que la durée sera plus longue en semaines mais ce que je voulais savoir c'est comme j'intègre 3 problèmes dans une séance, elle dure pratiquement 1 heure ! C'est ça que je voudrai savoir si ça fait pas trop long, car celles trouvées sur Internet et faites par des hypnothérapeutes en cabinet durent en moyenne 30 mn à 3/4 d'heure ! Voilà, Intemporelle, je vous remercie de votre réponse qui m'apportera beaucoup plus que d'autres ! Ce que je veux, c'est avancer et pas de discussions inutiles !

si vous êtes si sure de vous, alors faites comme vous avez envie plutôt que de vous préoccuper de comment il faudrait faire...

et puis vous savez, ces 35 kg, c'est comme le vase qui déborde à la suite de la dernière goutte d'eau... le problème, c'est pas la dernière goutte d'eau! c'est plutôt que le vase était déjà bien rempli avant....

faites donc tout votre passé, mettez tout ce qui reste de négatif qui vous marque encore à la poubelle!
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Rose du jardin,

mettez ce qui vous pèse, à l'endroit où vous souhaitez le mettre; loin de vous, en tout les cas hors de vous, vous vous sentirez alors naturellement plus légère.

Visualisez cette femme que vous étiez avant, celle qui était au poids qui lui convenait, ou que vous auriez envie d'avoir, celle qui peut-être s'alimentait plus rationnellement ou était plus sereine etc.., celle que vous pouvez à présent de nouveau être.

Votre inconscient connait cette personne, qui est vous un peu plus tôt dans le temps, demandez lui de s'en souvenir, et de réguler votre organisme en fonction, juste de ce que vous avez besoin.

Bien à vous,
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Castorix a écrit:
Alors là quelle est la cause (de la souffrance, des angoisses obsédantes, des reviviscences ; des longues périodes de cauchemars la nuit et des flashes le jour...) ?
L'événement (qui est dit traumatique par habitude), survenu il y a 30 ans désormais ?

Ou bien la personnalité (qui peut parfois être dite évitante des émotions, et dite inhibée éventuellement) ?

Ou encore l'interprétation donnée par la culture du sujet, par l'entourage et ses réactions ?

Ou l'alcoolisme qui s'est développé (non permanent) depuis 7 ans ?

Ou la séparation d'avec l'épouse il y a 6 ans ?

Ou la tentative de suicide il y a 3 mois ?
Ou encore l'hospitalisation en psy ?
Ou la perte de l'emploi ?

Et cette personnalité ne peut-elle pas être retrouvée, impliquée dans la construction d'un autre événement traumatique ultérieur, ou dans le choix "malchanceux" de partenaires ou de collègues avec lesquels se reproduisent des ennuis trop semblables ?

(notez bien que je ne verse pas dans l'interprétation, du genre "mécanisme de répétition" ou autre.)

Alors, parler de traiter le 1er trauma, franchement dans un cas complexe du type de l'exemple ci-dessus, ça ne se réalisera souvent pas sans un certain nombre d'étapes préalables, et qui tout aussi souvent vont se focaliser sur des "événements" récents (en fait plutôt des déclenchements du problème, plus que des événements).

Ce travail dans lequel on se penche sur le présent est très fréquemment pour moi le plus droit chemin vers une atténuation (pour commencer) de la souffrance que l'on aurait pu dire "liée à l'événement du passé"... :shock: [/color]


Dans cet exemple que vous nous avez cité, la notion de

déclencheur
est à dégager.

Qu'est ce qui permet au problème de survenir dans le présent ?

Qu'est ce qui par opposition alors permet qu'il ne survienne pas ?


Entre l'évènement et le mal être par exemple, il y a une transition, qui est celle d'activer un mécanisme recréant la douleur, et qui va s'activer
dans certaines circonstances plutôt que d''autres.


Couper cette transition c'est en quelque sorte isoler cet
évènement et l'empêcher d'agir
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonsoir Paul,

Non non, je ne me suis pas bien fait comprendre de vous :


paulelie à dit:
mais alors pourquoi y a- t-il rémission et guérison quand on pratique la méthode des 5 phases par exemple...ou une thérapie plus longue qui "analyse".... met en lumière et pardonne?
je suis surpris que vous en refusiez systématiquement l’évidence!
paul.

:) Non seulement je ne la refuse pas mais je ne la conteste même pas dans ses principes modélisés.

En revanche j'avance que le cheminement linéaire partant d'un travail sur des événements du passé vers le futur qui est souvent déjà au présent, n'est pas la seule méthode stratégique !
Au contraire car les "blocages de guérison spontanée" trouvent une résolution par des voies souvent inattendues.

En conclusion, je dirais que "la méthode complète" (la vôtre si vous voulez, puisque vous nous l'avez expliquée bien en détail déjà) ne se révèlera utile qu'en cas de difficultés particulières, rencontrées dans un travail "de premier jet" qui peut se fonder sur les principes de la Thérapie Orientée Solution (voir O'Hanlon, de Shazer).

Et alors souvent on pourra avoir affaire à des problèmes bien coincés, en effet en référence à des situations d'enfance ; mais ces difficultés là s'apparentent plus à des troubles de l'Axe II qu'à des troubles de l'Axe I, dans le DSM-IV de l'APA.

En français décodé : plutôt des troubles de la personnalité (durables, consistants) que des troubles ou maladies plus aigus et passagers.

Pour exemple, chacun comprendra qu'un trouble de type borderline (voir la déf.) pose infiniment plus de problèmes à un thérapeute que la moyenne ; et si vous en aviez rencontré en thérapie vous sauriez comme on peut être renvoyé à un sentiment d'impuissance du thérapeute ! :roll: :D
(je sous-entends ici que même une "bonne application" de la méthode canyan va souffrir !)

Là le travail (que la personne réalise sur elle-même) se chiffre en années, et non pas en mois, sans oser parler d'un... nombre de séances ! :wink: :roll:
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
re-Bonsoir,

papusza à dit:
Dans cet exemple que vous nous avez cité, la notion de déclencheur est à dégager.

Qu'est ce qui permet au problème de survenir dans le présent ?

Qu'est ce qui par opposition alors permet qu'il ne survienne pas ?

Entre l'évènement et le mal être par exemple, il y a une transition, qui est celle d'activer un mécanisme recréant la douleur, et qui va s'activer dans certaines circonstances plutôt que d''autres.

Couper cette transition c'est en quelque sorte isoler cet évènement et l'empêcher d'agir

Je suis particulièrement d'accord, on pourrait reprendre le modèle TCC d'activation de Schéma (sous-entendu : schéma dysfonctionnel) par le contexte.

En revanche je n'aurais pas exprimé comme cela : "couper la transition" entre le Déclencheur et le déclenchement.

Je parlerais volontiers, si on veut être ericksonien, de reprendre la situation où le déclenchement s'est produit, dans un processus hypnotique MAIS en ayant activé (juste avant la reviviscence) des ressources de la personne (activation d'un schéma Sain, si on trace la parallèle en langage TCC...) ce qui conduit à une Expérience correctrice positive. (typiquement Orienté Solution ! :wink: )

Alors qu'en TCC ou (plus récent) en Thérapie des Schémas, on sort le grand rouleau compresseur, heu pardon le grand plumeau, et (heu je vous laisse filer la métaphore plus avant, mais tout(e) seul(e)... :shock: )...
Oui je disais on va prendre la grande balayette et tout passer au peigne et à la loupe...

Méthode riche et forte, mais ambitieuse, nécessitant de grands moyens...
Et qui peut surmonter les grandes difficultés (si le thérapeute a un grand appétit et une grande main, ainsi qu'un grand agenda).
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 178
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
castorix à dit:
si le thérapeute a un grand appétit et une grande main, ainsi qu'un grand agenda.
:)


et un petit rappel sur le DSM IV pour ceux que çà intéresse...

http://www.fond-ecran-image.fr/galerie- ... singes.jpg

8)
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
papusza à dit:
Castorix a écrit:
Alors là quelle est la cause (de la souffrance, des angoisses obsédantes, des reviviscences ; des longues périodes de cauchemars la nuit et des flashes le jour...) ?
L'événement (qui est dit traumatique par habitude), survenu il y a 30 ans désormais ?

Ou bien la personnalité (qui peut parfois être dite évitante des émotions, et dite inhibée éventuellement) ?

Ou encore l'interprétation donnée par la culture du sujet, par l'entourage et ses réactions ?

Ou l'alcoolisme qui s'est développé (non permanent) depuis 7 ans ?

Ou la séparation d'avec l'épouse il y a 6 ans ?

Ou la tentative de suicide il y a 3 mois ?
Ou encore l'hospitalisation en psy ?
Ou la perte de l'emploi ?

Et cette personnalité ne peut-elle pas être retrouvée, impliquée dans la construction d'un autre événement traumatique ultérieur, ou dans le choix "malchanceux" de partenaires ou de collègues avec lesquels se reproduisent des ennuis trop semblables ?

(notez bien que je ne verse pas dans l'interprétation, du genre "mécanisme de répétition" ou autre.)

Alors, parler de traiter le 1er trauma, franchement dans un cas complexe du type de l'exemple ci-dessus, ça ne se réalisera souvent pas sans un certain nombre d'étapes préalables, et qui tout aussi souvent vont se focaliser sur des "événements" récents (en fait plutôt des déclenchements du problème, plus que des événements).

Ce travail dans lequel on se penche sur le présent est très fréquemment pour moi le plus droit chemin vers une atténuation (pour commencer) de la souffrance que l'on aurait pu dire "liée à l'événement du passé"... :shock: [/color]


Dans cet exemple que vous nous avez cité, la notion de

déclencheur
est à dégager.

Qu'est ce qui permet au problème de survenir dans le présent ?

Qu'est ce qui par opposition alors permet qu'il ne survienne pas ?


Entre l'évènement et le mal être par exemple, il y a une transition, qui est celle d'activer un mécanisme recréant la douleur, et qui va s'activer
dans certaines circonstances plutôt que d''autres.


Couper cette transition c'est en quelque sorte isoler cet
évènement et l'empêcher d'agir

vous voulez rire!
que d'affirmations péremptoires!(Qui affirme ses opinions sans autres considérations, sans réplique possible)
a dégager rien que ça!
moi je vois que votre diagnostique est fait puisque qu'au départ vous ecartez une possibilité!
regardez toutes ces raisons que nous a exposé castorix... elles ont un point commun! plusieurs possibles "declencheurs" de votre point de vue.... superficiel d'un cas virtuel....
et vous avez déjà la solution?
si c'est un cas réel , vous êtes mal barré!
oui il y a une origine, sans un aucun doute ,liés et plus ou moins influencé et agavé par tous l'environement que castorix , en hyphotheses ,avance, dois je vous rappeler que nous sommes sur un forum....et que vous ne faites de thérapie qu'a un avatar?
ce n'est pas sérieux! :roll:
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Je n'ai pas compris ce que vous vouliez exprimer Paul ?

Plusieurs déclencheurs d'un cas virtuel ?

N'est ce point vous qui avez les solutions, si l'on peut dire cela, ou alors me serais je trompé ?

Une cause unique vous parait elle quelque chose de crédible, surtout dans des personnalités de type borderline ?

Sur youtube vous pouvez trouver des vidéos de personnes exposant fort bien les difficultés qu'ils rencontrent. Il y en a plutôt beaucoup et il y a même des personnes qui se sentent abandonnées quand leur partenaire s''endort avant eux et ne vont pouvoir s'endormir. (pour faire dans le soft)
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
moi j’ai compris... :D
j'ai regardé votre profil et dans vos réponses
il n'y as que sottises a répétitions...épargnez nous vos commentaires éclairés sur notre boulot!
seulement de qui parlez vous quand vous dites bordeline? savez vous seulement ce que cela veut dire!
et je doute que vous trouviez en youtube la solution a vos problèmes! et je ne fait pas dans le soft!
dire n'importe quoi c'est prendre le risque d’être ridicule!
n'insistez pas, je vous le conseille!

et xorg qui nous saupoudre de mère theresa.... seriez vous trompé de sujet?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Paul, je me demande si un jour tu me comprendras, ou dumoins essayeras de le faire sans obligatoirement venir"saupoudrer" (plutôt hypocrite non ?) de tes jugements sarcastiques sur mes interventions.........je viens éclairer ta lanterne et prends le temps de t'expliquer le temps d'un instemps que je vais prendre pour ce temps qui est passé


Alors voilà oui, je me moque..... j'avais écrit page 12:

J'adhère à cette phrase.


" :arrow: Il est souvent dit que le passé marque de son empreinte, le présent.

Mais tout autant, c'est dans le présent que l'on peut modifier le passé " (*)


Bien évidement , car pour moi, rien n'est figé donc encore moins dans le temps vu que je ne le vois pas linéaire.

Une situation qui pouvait faire souffrir par le passé, peut aujourd'hui être regardé avec plus aucune souffrance....pas par déni, ni refus mais tout simplement parce qu'elle est regardée avec plus d'objectivité,de recul, de rationnalitée, de sagesse ? donc elle parraît moins ,voir plus dutout "mauvaise","bonnes" simplement une expérience sans jugements, émotions....


Puis Castorix écrit en italique page 13 ceci :


:arrow: En revanche j'avance que le cheminement linéaire partant d'un travail sur des événements du passé vers le futur qui est souvent déjà au présent, n'est pas la seule méthode stratégique ! Au contraire car les "blocages de guérison spontanée" trouvent une résolution par des voies souvent inattendues.

Est ce que le yala est approprié PAUL maintenant ? est ce que le, allez de l'avant prends sens dans ta petite tête de roquet maintenant ?viens tu de comprendre ? suis je tjrs dasn le sujet ? es tu dasn le sujet en disant celà de moi ? faudrait peut être arrêter de me prendre pour une blonde et encore moins venir me "saupoudrer"( jt'en ficherais moi du saupoudrage) le jour de mon anniversaire !!! ...
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
attention tu vas dans l'attaque personnelle et l'insulte....
je n'ai fait que te rappeler a des règles que tu transgresse...
que tu ne soie pas d'accord avec ce que je dis c'est une chose, et tu as tout a fait le droit d'en discuter.....
mais tes ordures a mon encontre ne sont pas acceptables!
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Il y a pas meilleur que vous dans l'attaque et l'insulte personnelle

De "tuer"un sujet de la façon dont vous le faites

Soignez vous, c'est urgent !
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Question aux hypnothérapeutes: comment on peut gérer sa propre agressivité vis à vis d'un personnage comme Paul, et comment lui faire baisser la sienne ?

L agressivité amenant toujours l'agressivité, faut il pour autant se laisser faire par des comportements qui sont inadmissibles et par ailleurs répétitifs ?

Peut être ignorer complètement ?
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
d-kortik à dit:
Ne devient pas alcoolique qui veut.

C'est bien vrai...Moi je connais des gens qui ont essayé à presque tous les jours pendant des années et ils y sont encore...Pourtant, ils vous le diront, ils ne sont PAS alcooliques... :lol:
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Moi j'ai connu des gens qui ont essayé des choses, tous les jours la même chose, et qui ont buté tous les jours de la même façon, en esperant que demain serait différent, sans être alcoolique

Et ils y sont encore.... des dizaines d'années....

Ne fais pas cela qui veut, non plus !

N'est il pas plus difficile de réussir à faire chaque jour pareil en croyant que ça changera, que de changer quelque chose ?
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
mais nous changeons et sans le savoir , vous allez nous aider!
car sans vous nous ne pouvons changer?
cela paraitrai cynique ou presque humoristique mais c'est le cas....
parce que la prochaine ère qui se prépare est esprit...
pompeux?
nous devons garder une pompe pour les grands événements!
ce n'est pas de l'agressivité que de défendre une opinion....
et nous faisons tous des erreurs avant de les corriger.
bienvenue au club!
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Tiens....ce soir, à la conférence gratuite libre pour le congrès d'hypnose de biarritz, un des toubibs a parlé de l'alcolisme.

Il disait, et ce que j'en ai retenu, que nous étions tous addictif, que l'alcoolique se raccrochait à sa bouteille car elle était son moyen de survie, le seul moyen qu'il avait trouvé pour tenir......que l'alccolique n'était pas tjrs alcolique, exemple, quand il dort, ou dans la journée ou il ne boit pas, donc que ct une sorte d'étiquette qu'on lui donnait de l'extérieur....en fait il disait qu'il fallait parler au non alcoolique EN lui, car au fond, nous étions tous addictif....

Il a employé des termes plus scientifique, mais c ce que j'en ai compris, pris et j'ai beaucoup adhéré, car cet homme ne m'a parru dans aucun jugements, étiquettes :D

Paul, arrêtes de me prendre pour une blonde, tu me cherches, tu me trouves....
 
I

Intemporelle

Invité
Intemporelle à dit:
Rose du jardin

Dois je comprendre que toutes vos questions sont pour vous même ? au départ j'ai cru que vous étiez thérapeute et avez besoin de confirmation.

Donc par rapport à vos questions, je voudrais savoir si vous êtes suivie par un hypnothérapeute ou bien créez vous vous mêmes vos séances ? je n'ai pas bien saisi ce paragraphe :

"J'ai fait une même séance pour les 2 problèmes, en fait même 3, car j'ai des acouphènes, alors je me demande si je fais correctement : donc je me suis faite une séance sur MP3 que j'écoute tous les jours, cette séance commence par la détente, etc... et j'aborde le 1er problème dans toute une histoire"...

Pouvez vous me confirmer ?

Je constate que le sujet s'éloigne de son message initial, alors Rose du Jardin,souhaitez vous continuer le sujet ?...
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 432
Points
6 610
Localisation
lyon
papusza à dit:
Question aux hypnothérapeutes: comment on peut gérer sa propre agressivité vis à vis d'un personnage comme Paul, et comment lui faire baisser la sienne ?

L agressivité amenant toujours l'agressivité, faut il pour autant se laisser faire par des comportements qui sont inadmissibles et par ailleurs répétitifs ?

Peut être ignorer complètement ?

moi j'ignore....
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
1. je ne suis pas agressif mais je réagis a ce que je considère comme bêtise ou ignorance ou faux...
bien sur c'est très subjectif! mais c'est mon opinion....
et comme la proposition du forum est d'en discuter...
je discute :D

2. ceux qui me caractérisent ainsi, souvent sont a cours d'arguments et c'est pour eux un porte de sortie.... qui satisfasse leur ego et le déni de mes arguments!

3. j'ai bien compris que vous ayez choisi de m'ignorer et que vous en faites tache..... et le suggérez!
mais sachez que cela ne me trouble pas ...je le preferre ainsi! c'est une confirmation que mes arguments vous genent... vous derangent...
ce qui est une bonne chose et m'encourage a continuer ce qui est mon but.... le partage de mon a savoir!
votre déni est votre problème.... car ignorer est un deni?
ou je me trompe....!

la meilleure preuve est l'exposé que j'ai fais en détails.... et qui n'as interressé personne..... mais au contraire a attiré nombres de "rigolos" qui s'empressaient de me juger, de m'attaquer personellement.... pour noyer le contenu... dans une certaine pollution....https://www.transe-hypnose.com/sujet/cal-banyan-et-les-5-phases.1270/page-3
lisez ces deux dernières pages et faites vous une opinion!

les écrits ne peuvent mentir! ils sont vrai ou faux....
mais ce ne sont pas des mensonges!
le mensonge est dans votre caracterisation que vous faites a mon égard.... sans me connaitre!
ou dans le jugement de ma conférence, par ex.... sans que je puisse me défendre alors que j'ai des preuves..... que kevin refuse de publier!....
c'est la qu'est le mensonge!
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Essayons de répondre point par point:

paulelie à dit:
1. je ne suis pas agressif mais je réagis a ce que je considère comme bêtise ou ignorance ou faux...

Vous réagissez p-e mais avec agressivité Paul. Si tout le monde se mettait à attaquer personnellement ou à menacer dès que l'on estime qu'un argument est faux, le forum deviendrait vite un champ de bataille. Ca arrive à quasiment tout le monde ici de ne pas être d'accord avec un autre membre du forum, voyez les réactions des autres participants qui arrivent à exprimer un désaccord sans que cela dégénère, p-e pourriez-vous vous en inspirer.


paulelie à dit:
2. ceux qui me caractérisent ainsi, souvent sont a cours d'arguments et c'est pour eux un porte de sortie.... qui satisfasse leur ego et le déni de mes arguments!

Justement c'est tout l'inverse il me semble, ces personnes voudraient pouvoir argumenter avec vous mais sont p-e lassées de réactions qu'elles estiment déplacées ou agressives.

paulelie à dit:
3. j'ai bien compris que vous ayez choisi de m'ignorer et que vous en faites tache..... et le suggérez!
mais sachez que cela ne me trouble pas ...je le preferre ainsi! c'est une confirmation que mes arguments vous genent... vous derangent...
ce qui est une bonne chose et m'encourage a continuer ce qui est mon but.... le partage de mon a savoir!
votre déni est votre problème.... car ignorer est un deni?
ou je me trompe....!

Je crois que vous vous trompez oui.

C'est un peu un argument auto-validant que vous utilisez ici: "si les gens m'ignorent en disant que je suis agressif c'est parce qu'en fait ils ont peur de mes idées alors je vais continuer à me comporter de la même manière pour continuer à être pertinent".

Sauf que ça ne me semble pas être le résultat obtenu, au contraire même la forme agressive de vos messages pollue à mon sens leur contenu. Le lien que vous faites entre la pertinence et le fait que les gens en viennent à vous ignorer n'existe pas. Vous avez tout de même remarqué que ce reproche d'agressivité vous est souvent fait Paul, êtes-vous sûr que c'est parce que vous êtes trop pertinent? Donc comme vous êtes le seul (désormais) à qui les gens font ce reproche, vous êtes le seul à être pertinent sur ce forum? Ou peut-être d'autres sont-ils pertinents et font-ils passer leur message de manière sereine.


paulelie à dit:
la meilleure preuve est l'exposé que j'ai fais en détails.... et qui n'as interressé personne..... mais au contraire a attiré nombres de "rigolos" qui s'empressaient de me juger, de m'attaquer personellement.... pour noyer le contenu... dans une certaine pollution...https://www.transe-hypnose.com/sujet/cal-banyan-et-les-5-phases.1270/page-3
lisez ces deux dernières pages et faites vous une opinion!

les écrits ne peuvent mentir! ils sont vrai ou faux....

Là par exemple les vôtres sont faux. Je vous ai interrogé à plusieurs reprises sur une de vos affirmations, vous n'y répondez pas. C'est dommage de ne retenir que les aspects négatifs pour oublier les gens qui s'intéressent à vos écrits non?

Essayons d'échanger sur ce sujet de manière courtoise et en ne perdant pas le fil, ça peut être constructif pour tout le monde et cela ne peut qu'améliorer l'ambiance du forum par la suite.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
non lorenzo... je ne parles pas de vous dans mon exemple!
vous êtes un cas a part.... et je ne vous ignore pas...
car votre rhétorique , et il est facile ne lisant vos réponses de le prouver, et vos questions d'ailleurs!

si je n'ai pas répondu a votre question c'est qu'a mon avis....
ce serai une perte de temps... car vous êtes si foncièrement a me harasser.... avec ces questions qui révèlent la haine que vous avez a mon encontre... que vous montrez dans l'attaque systématique se mon caractère.... en évitant soigneusement quand je vous pose des questions....d'y répondre!

je ne fais donc que vous renvoyer l’ascenseur.... de temps en temps...
vous trouvez cela insupportable?
moi aussi....
changez de tactique et je changerai d'attitude a votre propos!
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Voyez Paul, c'est typiquement je pense ce que les gens peuvent vous reprocher, j'essaye de dialoguer avec vous d'une attitude que beaucoup ont pu considérer comme agressive et nous voilà dans les mots 'haine', 'attaque' etc... un vrai vocabulaire de guerre, des projections dans tous les sens et un déplacement complet du sujet au final.

Bon je vais quand même essayer de répondre à votre message:

paulelie à dit:
si je n'ai pas répondu a votre question c'est qu'a mon avis....
ce serai une perte de temps... car vous êtes si foncièrement a me harasser.... avec ces questions qui révèlent la haine que vous avez a mon encontre... que vous montrez dans l'attaque systématique se mon caractère....

Alors je vais quand même recopier cette question qui donc selon vous relève de la haine et de l'attaque systématique:

laurenzo à dit:
paulelie à dit:
Le schéma auquel nous croyons qui a été vérifié par une pratique expérimentale ( clinique)
sans échec ,qui est a la base de ce programme structuré pour l'élimination radicale de la cause et donc de l'effet.!

Sans échec? Vous auriez ces études cliniques qui annoncent que la méthode est sans échec Paul?

:?

Voyez, p-e que vos projections polluent un peu l'impression que vous avez des gens. Je vous le répète, ça n'est pas parce que les gens peuvent ne pas partager vos idées ou croyances qu'ils en deviennent des ennemis avec qui il faut faire la guerre.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
L'agressivité n'a pas de sexe !!
Malgrès l'ignorance il y a eu finalement sanction, souvenez vous !! alors ?
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
bon puisque vous insistez le vais donc mettre les points sur vos i !

je passe sur vos commentaires a propos de ma réponse qui ne vous était pas adressée.... j'y reviendrai!

ce que vous mettez en question ici serai cette affirmation?
laurenzo à dit:
paulelie à dit:
Le schéma auquel nous croyons qui a été vérifié par une pratique expérimentale ( clinique)
sans échec ,qui est a la base de ce programme structuré pour l'élimination radicale de la cause et donc de l'effet.!

Sans échec? Vous auriez ces études cliniques qui annoncent que la méthode est sans échec Paul?
auquel j'ai repondu:
paulelie à dit:
eh oui et je vais les publier....patience!

c'est bien cela?
je vais donc vous expliquer.....
ce n'est pas la premiere fois que vous me posez ce genre de questions....vrai ou faux?
et j'y ai repondu dans le passé..... et que je vais repeter....

il n'y as pas d'etudes en france qui ne soient faites par des hypnotherapeutes.... pourquoi? parce que ils n'en n'ont pas les moyens! au USA c'est différent!
pourquoi parce que les médecins veulent prendre l’exclusivité de la guérison par l'hypnose et n'invitent pas d'hypno qui ne soit pas médecins a leurs études! qui sont elles même financées par l'industrie pharmaceutique.....

voila.... que vous le contestiez !ok.... mais c'est l'etat de fait ici!

c'est vous qui insistez avec ces etudes! et qui me harassez avec!
demandez les au medecins.... vous ne pourrez pas y acceder car c'est du top secret! qu'ils appellent privileges de la corporation....

mais mon propos n'est pas de faire un procés a l'ordre!
mais de vous expliquer ce qui c'est passé.....
si je vous ai repondu ainsi:
paulelie à dit:
eh oui et je vais les publier....patience!
c'est tout simplement pour que vous me fichiez la paix!
et cela a marché..... vous voyez vous etes tombé dedans!
dans mon exemple que vous dites faux....
ce n'est pas de vous que je parlai.... il se reconaitra , votre acolyte du denigrerment par attaques personnelles! :D
vous comme ( je ne les nommerai pas!) et régulièrement les écoles eriksonnienne qui viennent faire du racolage, sans parler des docs qui utilisent leur statuts pour faire valoir .... leur position officielle... tout en nous traitant de charlatans....
et en essayant de faire valoir les conférences que ces mêmes docs organisent et ou ils ne nous invitent pas sans badge de doc....
alors que c'est nous qui sommes les spécialistes et qui leur ont appris ce qu'ils savent sur l'hypnose!
un comble comme même!

oui c'est une situation intolérable et vous êtes partie de ce jeu qui veut dénigrer notre compétence.... alors que c'est nous et mes maitres avant moi qui les ont éduqués....

tout cela vous n'en voyez que le petit bout qui sort de l'eau....
c'est une question de gros sous et vous , sans savoir , y participez

si il y a un procès a faire... je suis prêt a témoigner! et j'ai des preuves..... seulement vous n'etes pas un pro .... et vous n'aurez jamais l'experience que j'ai eu a ce propos et ne pouvez par consequend me juger, avec ma colére somme toute legitime.....

j'espere que vous comprendrez mieux, maintenant.... ce n'est pas personnel, vous jouer un role qui m'oblige a vous considerer comme un ennemi....
comme je vous l'ai déjà proposé si vous voulez des preuves invitez moi , je vous aiderai a guérir!

je ne suis pas cette personne que vous dites agressive, d'ailleurs j'en ai discuter avec les modos et dov et ai decidé de me calmer....
ce que j'ai fait!

et ce sera mon dernier message a vous pour me justifier....
et répondrai volontiers a vos questions, si elles concernent ma méthode et ces applications ......

ce qui est un comble par dessus tout ....( pour en finir!) c'est que nous prenons des clients pour lesquelles la médecine n'as pas de réponses.... et avec qui nous avons des résultats et on veut nous mettre en prison?
 
Vous aimerez:
Fab-72
  • Fab-72
Réponses
23
Affichages
6 K
moune
moune
babaste28
  • Question
  • babaste28
Réponses
11
Affichages
2 K
babaste28
babaste28
Kamou
  • Question
  • Kamou
Réponses
5
Affichages
2 K
Kamou
Kamou
Nouveaux messages
Mchantou
  • Question
  • Mchantou
Réponses
3
Affichages
33
Lukas
Lukas
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
2 3
Réponses
76
Affichages
2 K
Mchantou
Mchantou
Mchantou
  • Question
  • Mchantou
Réponses
11
Affichages
257
Mchantou
Mchantou
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut