Covid fiabilité de l'information

  • Initiateur de la discussion pattard 3
  • Date de début
P

pattard 3

Membre
messages
172
Points
1 960
Bonjour

Je ne crois pas que les journalistes soient des gens malhonnêtes , qu'il cherchent à mentir,à tromper le lecteur ou l'auditeur.

Au contraire; j'ai pourtant un problème vis à vis de cette information.

Prenons un exemple précis.

Le vaccin pfizer est efficace à 88%

Ça me rappelle un cours de mathématique , de logique précisément à la faculté. Le prof commençait son cours par l'utilisation de termes mathématiques dans le langage courant.

Par exemple quand le ministre de l'éducation nationale dit " la rentrée est réussie à 80%" que veut il dire ? Que 80% des classes ont été ouverte? Que 80% des professeurs étaient présents le jour de la rentrée? que 80% des cantines étaient ouvertes?

Parler de % ça ne peut se concevoir que par rapport à quelque chose de dénombrable , parler d'une rentrée réussie à 80% ne veut donc rien dire.

De même , parler d'efficacité à 88% ne veut rien dire , l'efficacité n'est pas dénombrable.
Dans le cas présent est ce que ça voulait dire que sur 100 personnes vaccinées , il n'y a eu que 12 malades , il faudrait savoir en combien de temps , et alors , le vaccin ne serait pas très efficace puisque dans l'ensemble de la population seuls 10% ont été contaminés

Donc ces 88% sortent du chapeau des communiquant du laboratoire Pfizer, nulle part on n'a accès aux travaux destiné à mesurer les resultats scientifiques.



Ce genre "d'information" sera ensuite repris , repris encore.

De temps en temps ,en prêtant l'oreille, on a des gens plus sérieux , un matin c'était une spécialiste des vaccins qui était à la radio. Le journaliste lui parle d'un vaccin dont l'efficacité serait de 95% et lui demande ce qu'elle en pense.

Réponse j'attendrai pour me prononcer d'avoir accès aux protocoles scientifiques, je ne veux pas me prononcer sur les communiqués des communiquant des laboratoires.

On pourrait aussi discuter de l'affirmation: On ne débat pas des chiffres, si vous le souhaitez.
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Je ne crois pas que les journalistes soient des gens malhonnêtes , qu'il cherchent à mentir,à tromper le lecteur ou l'auditeur.
Probablement pas, mais ils orientent l'actualité dans un but précis, en y mettant tout l'accent pour orienter un message qu'on leur imposent souvent... Les responsables et l'influence politique est parfois présente..
Désolé mais on lit et on entend tout et son contraire, ça s'appelle comment ?
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Même en local, pourtant je lis peu l'actualité mais à chaque fois que j'ai l lu un article connaissant la vrai histoire, j'ai toujours relevé des écarts et pas des moindres... Donc un tel constat ramené à la France ou même au monde, je vous laisse deviner la suite...
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Il est assez clair que l'actu en majorité est bien favorable aux déploiement du vaccin... Non c'est assez évident quand même...
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 060
Points
6 060
Localisation
gerardmer
De ce que j ai compris de l efficacité du vaccin exprimé en %.
50% d efficacité equivaut à contracter un covid réduit de 50%. C est à dire que le corps sait se défendre plus vite, mieux et parvient à éradiquer 50% de la maladie. Ceci entraîne une forme plus légère de la maladie.

Si la protection est de 88%, il ne restera que 12% du covid.

Il s agit bien sûr que de moyennes.

A confirmer par les médecins du site. C est une explication orale qui m a ete donnée par un soignant.
 
P

pattard 3

Membre
messages
172
Points
1 960
De ce que j ai compris de l efficacité du vaccin exprimé en %.
50% d efficacité equivaut à contracter un covid réduit de 50%. C est à dire que le corps sait se défendre plus vite, mieux et parvient à éradiquer 50% de la maladie. Ceci entraîne une forme plus légère de la maladie.

Si la protection est de 88%, il ne restera que 12% du covid.

Il s agit bien sûr que de moyennes.

A confirmer par les médecins du site. C est une explication orale qui m a ete donnée par un soignant.
Un % ne peut se comprendre que par rapport à une quantité dénombrable . Une protection n'est pas une quantité dénombrable .

Qu'appelles tu un covid réduit.

Si tu dis que si la protection est de 88% il ne restera que 12% du covid est ce que je dois comprendre que pour 100 personnes vaccinées , seules 12 attraperont le covid.
Si c'est le cas le vaccin est inefficace puisque sur 100 personnes non vaccinées Seules 10 attrapaient le covid à la même période.

Si la charge virale ( en supposant que ça soit dénombrable) pour une personne donnée est diminuée de 88% pour une personne vaccinée par rapport à une personne non vaccinée, alors , en effet la charge virale restante sera de 12% par rapport à ce qu'elle aurait été si elle n'avait pas été vaccinée.

Mais , rien ne dit que ces 12% sont insuffisant pour que tu attrapes la maladie, seule l'expérience pourrait le déterminer.

Je ne dis pas que les vaccins soient inefficaces , mais que l'information concernant son efficacité n'est ni scientifique ni sérieuse.

Quand à mélanger des moyennes et des %, effectivement , c'est ce que font sans arrêt les journalistes , les politiques , mais , jamais les scientifiques.

Pour continuer on pourrait dire que si aucune des personnes vaccinées n'est en réanimation pour cause de covid, alors , le vaccin est efficace à 100% pour éviter réanimation.

Mais , le nombre de personnes vaccinées , le nombre de personnes en réanimation sont dénombrables, on peut donc calculer un%
 
Dernière édition:
jumb

jumb

Membre
messages
2 060
Points
6 060
Localisation
gerardmer
Ça n a rien à voir avec le fait de contracter ou non la covid.
C est ce que je croyais aussi au début.
Une fois que tu as contracté la covid, ton corps sera plus apte à se défendre..ton immunité se mettra plus vite en route..

A 88%...
Il te reste qu un covid léger qui est combattu avant de dégénérer. Tu l attrapes de la même façon mais c est moins grave
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 556
Points
6 660
Localisation
Belgique
Quand à mélanger des moyennes et des %, effectivement , c'est ce que font sans arrêt les journalistes , les politiques , mais , jamais les scientifiques.
Tu as tout a fait raison, on entend trop les politiques et les journalistes, perso j'ai envie d'entendre des débats scientifiques quitte a ne trop rien comprendre mais au moins cela augmentera mes connaissances.

Les % sont une mauvaise façon de montrer quelques choses.

Je donne un exemple pour le rendement.

10%
50%

Vous vous dites, génial je vais dans les 50%, car je ferai plus de bénéfice
Sauf que 10% sur 200 euros
ou 50% sur 2 euros.

Donc voilà vous venez de gagner 1 euros, dans l'autre cas 20 euros.

Il faut donc aller voir beaucoup plus loin que ces simples pourcentage.

Il te reste qu un covid léger qui est combattu avant de dégénérer. Tu l attrapes de la même façon mais c est moins grave
Le sujet de ce post est très intéressant, car je fait beaucoup plus confiance aux gens que je connais et très proche, ainsi un collègue que je connais depuis plus de 20 ans, me disait hier qu'il a des amis qui ont chopé le virus au tout début, ils ont été malade, ensuite 2 doses de vaccin et ils ont à nouveau chopé le virus et tu sais quoi, ils ont eu exactement les même symptômes et la même intensité.

Par contre dans le journalisme on le sait très bien, ils ne peuvent pas publier ce qu'ils veulent, si le boss dit non pas le choix....
 
P

pattard 3

Membre
messages
172
Points
1 960
j'ai envie de mettre un peu d'humour à propos de l'utilisation de termes mathématiques dans la vie courante.

Commençons par une histoire vraie .

Une jeune femme est en math sup, le français n'est pas son truc , pourtant il y a deux heures de français par semaines et quelques livres à lire au programme.

Elle est entrain de lire un de ces bouquins, la princesse de clève , peut être? , son frère étudiant en lettre passe par la et lui demande : "c'est bien?"
Réponse de la matheuse "bof, quinze pages à l'heure"


Cette nuit j'avais essayé de me mettre en transe , et stupeur , j'y suis arrivé rapidement.
j'étais sur un marché , et le gars devant moi a commandé un kilo de Bonheur, deux kilo de bien être, puis seulement 200g de douleur.
Les 200g de douleur m'ont réveillé, totalement loufoque.

Enfin , pas tant que ça , pas pour tout le monde en tout cas.
Je me suis souvenu d'une visite chez le médecin . Habituellement il me demandait " pour la douleur , vous avez un peu mal , c'est supportable , ou très mal ou limite de vous trouver mal " .
Mais , ce jour la , il avait modernisé le discours" sur une échelle de 1à 10 quelle est votre douleur"

J'avais essayé de lui expliquer que faute d'instrument de mesure de la douleur , de la "taille des barreaux de l'échelle" j'étais incapable de lui répondre.

Oui mais , sur sa fiche, il devait mettre un chiffre, donc je devais lui donner un chiffre.

Depuis à chaque fois je réponds n'importe quoi , il est content , moi aussi , je gagne du temps. Y a sans doute des spécialistes pour faire des courbes sur l'évolution de la douleur au cours de années.

Or dans les informations actuelles sur le covid on en est la , avec des % qui sortent de l'imagination des services de communication des laboratoires, à peu près aussi sérieux que ma douleur caractérisée par un chiffre.

Ça ne veut pas dire que les vaccins ne sont pas efficaces, mais , si dans quelques semaines ou quelques mois , cette efficacité se révèle moins bonne que ce que ces chiffres que les services de communication cherchaient à induire, ça remettra en cause le sérieux de toute information , même la plus fiable .
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 556
Points
6 660
Localisation
Belgique
C'est déjà ce qui se passe pour certain, beaucoup remette en cause les informations.
Puis il reste la réalité, les gens que l'on connaît...la on parle plus de chiffre mais bien de ce qui se passe réellement.
 
P

pattard 3

Membre
messages
172
Points
1 960
Même en local, pourtant je lis peu l'actualité mais à chaque fois que j'ai l lu un article connaissant la vrai histoire, j'ai toujours relevé des écarts et pas des moindres... Donc un tel constat ramené à la France ou même au monde, je vous laisse deviner la suite...
La presse locale est en général sans concurrence , il n'y a qu'une seule source d'information et les journalistes locaux , souvent des correspondant retranscrivent ce que leurs disent les responsables locaux ou dans certains cas cachent ce que les responsables locaux leur demandent de cacher, parce que le lendemain , ou dans les jours qui suivent , ils vont recroiser ces responsables et qu'ensuite , ils n'auront plus aucune information.

Pour la presse nationale , c'est un peu différent , il y a de la concurrence, il est donc plus difficile de ne pas parler de quelque chose.
Maintenant , si on va sur cette vidéo
En allant à la minute 5mn20 la journaliste explique pourquoi elle n'a pas pu sortir une information 9 ans plus tôt, c'est très cash comme formulation.

A l'époque aucun journal sauf un qui a disparu précisément n'avait sorti l'information, le contexte ne s'y prêtant pas.

Dans le cas du covid "tout le monde" attendait un vaccin , ou un médicament efficace.
Lorsque les services de presse des laboratoires on sorti leurs communications " un vaccin efficace à X%" les journalistes se sont jetés dessus , de toute façon , ils n'avaient aucun moyen de vérifier , l'opinion publique et les responsables politiques aussi ( ils auraient été traités d'assassins s'ils ne l'avaient pas fait)

Il a fallu ensuite rétropédaler pour dans un premier temps annoncer qu'on pouvait être vacciné , mais porteur, et le rétropédalage a mis un certain temps.

Quand un nombre significatif de cas de vaccinés se sont retrouvés malades , il a de nouveau fallu un certain temps pour que les responsables médicaux d'abord , puis les journalistes en parlent , en affirmant que le vaccin évitait les formes graves, ce qui est actuellement admis .

Mais , jamais , on ne nous dit actuellement sur les 2000 patients covid hospitalisés en réanimation, aucun n'a été vacciné, on nous le suggère seulement en passant une interview du responsable de tel ou tel hopital affirmant que tous les patients covid de son hopital ne sont pas vaccinés, lequel en aura peut être un , mais le passera sous silence..... pour la bonne cause.

Il devrait pourtant en toute logique y en avoir puisque dans les personnes vaccinées , un certain nombre ont un système immunitaire déficient et que le vaccin ne les protège pas.

Mais , le dire mettrait en cause toute la perception du vaccin telle qu'elle a été induite par les service de communication des laboratoires , relayés par les journaux , puis absorbée par l'opinion publique , et les responsables politiques.

Il n'y a que si un nombre significatif de personnes hospitalisées pour covid avaient été vaccinées que l'information sortirait, avec le risque que plus personne ou presque ne se fasse vacciner , même si le vaccin apportait une protection à la plus grandes partie des vaccinés.
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 060
Points
6 060
Localisation
gerardmer
La plupart des personnes ont compris que le vaccin n était pas aussi efficace qu ils l ont cru et que peut être ils ne seraient pas forcément vraiment protégés.
Ils vont quand même faire la 3ème dose, dans le sens où ils respectent leur engagement de départ, et que ce serait trop con d arrêter maintenant.
Ca change à peu près rien...

Juste de l anxiété qui revient.
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Ils vont quand même faire la 3ème dose, dans le sens où ils respectent leur engagement de départ, et que ce serait trop con d arrêter maintenant.
Ca change à peu près rien...

 
jumb

jumb

Membre
messages
2 060
Points
6 060
Localisation
gerardmer
J ai redemandé des Infos à un ami médecin sur le vaccin de la covid. Il nous a reexpliqué que le chiffre de 90% pour cent d efficacité concerne le fait que le vaccin booste notre immunité. Quand on contracte le covid, avec le vaccin, on va simplement mieux se défendre contre ce dernier.
Ceci étant vrai pour le variant delta. Pour omicron, il a de gros doutes sur l efficacité du vaccin. Il est beaucoup plus contagieux et identiquement dangereux.
Normalement ils vont pouvoir adapter le vaccin, mais rien n est sur et surtout le temps qu il faudra.
Il expliquait aussi que la plupart des médecins ne tentent plus de convaincre ni dans un sens, ni dans un autre, chacun ayant des idées arrêtées et pas modifiables.

Ce médecin est contre le pass sanitaire qui pour lui ne sert à rien puisque les vaccinés et les autres se côtoient de toute façon
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Ce médecin est contre le pass sanitaire qui pour lui ne sert à rien puisque les vaccinés et les autres se côtoient de toute façon

Si le vaccin n'est pas efficace, si il faut prendre du temps pour le réadapter d'ici là il y a des chances pour qu'un autre fasse surface... Ajouté à cela une population de plus en plus septique qui aura de plus en plus de mal à se plier aux obligations. Pas de panique, le coup de tournevis faute de ne pas savoir faire quoi d'autre va tout régler....;) Ils y croient...
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Le variant est déjà présent, étant plus contagieux que l’extrêmement contagieux, moins d'hygiène en générale, pu de geste barrière, les gens qui croient de moins en moins à la dangerosité, le coût des tests qui font que les gens le font très peu, ça va aller très vite...
 
Dernière édition:
P

pattard 3

Membre
messages
172
Points
1 960
Le nouveau variant peut être plus contagieux , mais moins dangereux , pour le moment , personne n'en sait rien.

Demain , on peut en avoir un moins contagieux, mais beaucoup plus virulent, ou un autre plus contagieux et plus virulent , personne n'en sait rien.
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
D'accord pour cette analyse, bonne ou mauvaise évolution, reste virus et mutations qui font que peu importe l'évolution il devra être traité de la même façon...
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 060
Points
6 060
Localisation
gerardmer
Pff ça commence à chauffer autour de moi, plusieurs tests en attente dans les personnes côtoyées avec qui j ai mangé.. En contact au travail également. Et demain réunion à 25, puis l ap midi en groupe dans une petite salle.
A un moment, ça risque de coincer, et j espère que le vaccin ou mon immunité est efficace.
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Et demain réunion à 25
Ce n'est normal que les entreprises tolèrent autant de monde en réunion, de la même façons que l'élargissement du TAD, ils ne font rien généralement tant que le gouvernement n'a pas dicté la mesure... C'est dommage aussi de devoir constater ça... Ajouté à cela ça ne déranger personne que les 3/4 tousses sur les plateaux...
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 060
Points
6 060
Localisation
gerardmer
On va voir s ils maintiennent demain. Pour une durée de 3h à 3h30. Le mois précédent j ai réduit de moi même le nombre de personnes dans mes groupes et j ai du assumer de bosser plus de deux fois plus. Bien crevée du coup.
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Le masque est revenu en extérieur même si on est seul dans la rue.
Le masque en intérieur est resté obligatoire, ça ne semble pas très efficace vu les chiffres.. Emmerder les gens dehors alors que le risque est moindre n'est pas plus utile que sérieux, c'est juste se donner l'occasion de montrer être dans l'action
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Tout ceci donne l'impression de faire un pas de 2 ans en arrière... Les gens sont satisfait c'est le principal..
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 146
Points
7 760
Localisation
France
perso j’ ai repris les groupes depuis un mois ,dans une grande salle nombre limité à 5 moi comprise au maximum nous sommes 4 et bien souvent moins car certains oublient leur rdv
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 556
Points
6 660
Localisation
Belgique
Ils vont quand même faire la 3ème dose, dans le sens où ils respectent leur engagement de départ
oui c'est ce que nomme l’engagement !
Par contre d'autre commencent a bien douter et je trouve qu'ils ont raison.
Le nouveau variant peut être plus contagieux , mais moins dangereux , pour le moment , personne n'en sait rien.
je te rejoins tout a fait, hélas dès le début les journaux on mis l'accent sur "holalla il et plus dangereux"

Le plus comique est de lire il y a quelques jours comme quoi ce nouveau variant serait la depuis plusieurs mois..... bref comme tu dis personne n'en sait rien, ça c'est la seule chose dont je suis certain ;)
J'ai lu d'autre info, juste le nez qu coule....chouette on est perdu par les journalistes, mais pourquoi on n'entend jamais les scientifiques qui bossent dessus ?

A propose de source certaine, des personnes on été malade, avec symptômes, puis ont fait le vax puis a a nouveau été malade et aussi avec symptômes, l'intensité était la même avant et après le vax....

Donc une fois de plus c'est vraiment au cas par cas.
 
Vous aimerez:
H
  • Question
  • Hubert Chatelée
Réponses
2
Affichages
1 K
jeangeneve
jeangeneve
V
  • Question
  • Vincent GEOFFROY
Réponses
0
Affichages
3 K
Vincent GEOFFROY
V
Dayo
  • Discussion verrouillée
  • Question
  • Dayo
2 3 4 5
Réponses
121
Affichages
13 K
Prudence
Prudence
Nouveaux messages
P
Réponses
18
Affichages
6 K
Christèle77
C
D
  • Question
  • DenisP
Réponses
7
Affichages
35
Lukas
Lukas
surderien
Réponses
4
Affichages
2 K
surderien
surderien
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut